Comment traiter des yeux larmoyants

Les yeux larmoyants peuvent être une chose très embêtante. Ils peuvent être causés par de nombreuses choses, des allergies aux infections bactériennes. Quelle qu'en soit la cause, il existe plusieurs choses que vous pouvez faire pour l'arrêter. Parmi les remèdes les plus répandus, on conseille souvent de se laver les yeux, d'utiliser des gouttes ou des compresses chaudes. Vous pouvez aussi vous faire aider d'un médecin qui pourra diagnostiquer la cause sous-jacente et vous proposer un traitement pour vous aider. Il existe plusieurs choses que vous pouvez faire pour éviter les yeux larmoyants, par exemple porter des lunettes de protection, des lunettes de soleil ou utiliser v propre maquillage.

Utiliser des remèdes communs

  1. Assurez-vous de ne pas avoir de corps étrangers dans l'œil. Si vous avez quelque chose de bloqué dans l'œil, cela pourrait provoquer les larmoiements. N'essayez pas de le sortir de votre œil avec vos doigts ou une pince à épiler. Pour retirer le corps étranger de votre œil, vous devez vous laver l'œil.
    • Pour vous laver l'œil, utilisez vos mains propres pour maintenir l'œil ouvert sous un fil d'eau tiède. Vous pouvez aussi le faire sous la douche en laissant l'eau tomber sur votre front et en maintenant l'œil ouvert pour que l'eau coule sur votre visage. Vous pouvez aussi vous laver l'œil avec une station ou une tasse .
    • Ne vous frottez pas les yeux si vous pensez avoir quelque chose dedans. En faisant cela, vous pourriez abimer encore plus vos yeux .
  2. Utilisez des gouttes pour les yeux ou des « larmes artificielles ». Il pourrait sembler bizarre d'utiliser des larmes artificielles contre les yeux larmoyants, mais vous pouvez vous en servir pour les empêcher de couler. Les gouttes pour les yeux fonctionnent bien lorsque vous avez les yeux larmoyants à cause d'une sècheresse excessive. Elles permettent d'humidifier et de lubrifier les yeux, ce qui va mener à une baisse de la production des larmes. Voici comment utiliser les gouttes pour les yeux .
    • Penchez votre tête en arrière et tirez sur la paupière inférieure. Maintenez le flacon des gouttes droit à trois ou quatre centimètres de vos yeux. Ne touchez pas votre œil avec l'embout du flacon.
    • Versez trois gouttes (ou autant que prescrit par votre médecin) dans chaque œil en appuyant sur le flacon et en laissant une goutte à la fois tomber dans l'œil. Utilisez les larmes artificielles environ toutes les quatre heures.
  3. Retirez vos lentilles de contact. Si vos yeux ont l'air de ne pas s'arrêter de larmoyer, essayez de retirer vos lentilles de contact. Elles peuvent rendre les yeux plus larmoyants tout en empêchant les gouttes de fonctionner. Discutez avec votre ophtalmologue si vous pensez que vos lentilles sont à l'origine de vos yeux larmoyants .
    • Suivez les instructions de votre médecin pour garder les lentilles propres. Si vous utilisez des lentilles jetables, ne les portez pas plus d'une fois. Jetez-les toujours après usage.
    • Ne dormez jamais avec vos lentilles de contact à moins que votre ophtalmologue vous dise que cela ne pose pas problème.
    • Évitez de porter des lentilles de contact lorsque vous nagez ou lorsque vous prenez une douche.
  4. Préparez une compresse pour les yeux pour soulager l'irritation. Les compresses chaudes vous aident à éliminer la croute tout en éliminant les toxines qui pourraient bloquer les canaux lacrymaux. Elles aident aussi à réduire les rougeurs et les irritations qui apparaissent souvent à cause des yeux larmoyants. Passez un gant de toilette sous l'eau chaude, essorez-le et posez-le sur vos yeux. Allongez-vous et gardez le gant de toilette en place pendant cinq à dix minutes .

Demander un traitement

  1. Discutez de l'utilisation d'antihistaminiques pour vous yeux si le trouble est provoqué par des allergies. Parfois, les yeux larmoyants sont le résultat d'une réaction allergique. En prenant un antihistaminique, vous pourrez réduire les irritations au niveau des yeux. N'oubliez pas que si le trouble n'est pas provoqué par une allergie, l'antihistaminique ne servira à rien. Discutez-en avec votre médecin si vous n'êtes pas sûr de la cause allergique de vos yeux larmoyants.
    • L'antihistaminique le plus commun vendu sous forme de gélule est la diphénhydramine à prendre par voie orale. Les adultes doivent en prendre 25 à 50 mg toutes les quatre à six heures. Si elle provoque des irritations gastriques, vous pouvez la prendre avec du lait ou des aliments .
  2. Renseignez-vous à propos des antibiotiques. Si vous consultez votre médecin à propos d'un problème d'yeux larmoyants, il pourrait vous prescrire des antibiotiques s'il suspecte une infection. Par exemple, les infections bactériennes répondent bien aux antibiotiques. Cependant, si vos yeux larmoyants sont provoqués par un virus, votre médecin ne va pas vous prescrire de médicaments et va vous demander d'attendre une semaine pour voir si le trouble s'améliore de lui-même.
    • La tobramycine est l'antibiotique le plus souvent prescrit dans les cas d'yeux larmoyants. C'est un antibactérien sous forme de gouttes pour les yeux spécialement conçu pour les infections dans les yeux. Il suffit d'appliquer une goutte de tobramycine dans l'œil affecté. Faites-le deux fois par jour pendant sept jours, une fois le matin et une fois le soir avant de vous coucher .
  3. Réfléchissez aux médicaments que vous prenez. Certains médicaments pourraient être la cause de vos yeux larmoyants. Vérifiez la posologie de vos médicaments et demandez à votre médecin si vous n'êtes pas sûr. Si les yeux larmoyants sont un effet secondaire des médicaments que vous prenez, discutez avec votre médecin de la possibilité d'essayer un autre médicament. Ne vous arrêtez pas de prendre votre médicament sans en avoir parlé en premier à votre médecin. Voici quelques médicaments communs qui peuvent faire larmoyer les yeux  :
    • l'adrénaline
    • les médicaments de la chimiothérapie
    • les agonistes cholinergiques
    • certaines gouttes pour les yeux comme l'iodure d'échothiophate ou la pilocarpine
  4. Discutez d'autres éventualités avec votre médecin. Il existe de nombreux troubles qui peuvent provoquer l'apparition des yeux larmoyants. Si vous n'avez pas pu en déterminer la cause, demandez de l'aide à votre médecin. Certains de ces troubles pourraient faire larmoyer vos yeux  :
    • la blépharite (une inflammation des paupières)
    • un blocage des canaux lacrymaux
    • le rhume
    • des cils incarnés
    • la conjonctivite
  5. Discutez d'une intervention éventuelle avec votre médecin. Si vous avez des problèmes fréquents d'œil larmoyant à cause de vos canaux lacrymaux bouchés, vous avez peut-être besoin d'une irrigation, d'une intubation ou d'une intervention chirurgicale pour supprimer le blocage. Ces options ne sont nécessaires que si les autres méthodes de débouchage des canaux n'ont pas fonctionné ou si vos yeux larmoyants sont un trouble chronique .
    • La dilatation ponctuelle : si les larmes ne peuvent pas être évacuées correctement par les canaux lacrymaux, une dilatation ponctuelle sera effectuée. L'ophtalmologue va effectuer une anesthésie locale sur l'œil affecté. Un instrument sera alors utilisé pour élargir l'ouverture des canaux pour que les larmes puissent s'y écouler normalement .
    • Le stenting ou intubation : lors de cette intervention, le médecin fait passer un tube très fin dans l'un des canaux lacrymaux ou dans les deux. Le tube permet d'élargir l'ouverture des canaux lacrymaux, ce qui facilite le passage des larmes. Ces tubes sont laissés en place pendant environ trois mois. Cette intervention demande une anesthésie générale .
    • La dacryocystorhinostomie (DCR) : c'est une intervention chirurgicale qui peut être obligatoire si une opération moins invasive n'est pas possible. La DCR permet de créer un nouveau canal par lequel les gouttes peuvent s'écouler. Le chirurgien utilise le sac lacrymal existant dans le nez pour créer le canal. La DCR se fait sous anesthésie locale ou générale .

Protéger ses yeux

  1. Portez des lunettes de protection pour éviter le contact avec des corps étrangers. Assurez-vous de porter des lunettes de protection lorsque vous manipulez des produits chimiques, des engins à moteur ou lorsque vous êtes en contact d'un certain nombre de particules en suspension dans l'air, comme la sciure de bois. Ces matériaux peuvent se retrouver dans vos yeux et provoquer un larmoiement. Le port de lunettes de protection vous aide aussi à vous protéger contre des objets plus gros qui pourraient vous frapper à l'œil et provoquer des dégâts .
  2. Portez des lunettes de soleil. Les lunettes de soleil permettent de protéger vos yeux des rayons UV qui pourraient les faire larmoyer. Les lunettes de soleil peuvent aussi protéger vos yeux des particules et autres débris emportés par le vent qui pourraient se retrouver dans vos yeux .
    • Avant de mettre vos lunettes de soleil, assurez-vous d'en essuyer la poussière qui aurait pu s'accumuler dessus.
  3. Utilisez votre propre maquillage et vos propres produits de maquillage. Une des façons les plus simples de se faire contaminer par l'infection bactérienne ou virale de quelqu'un d'autre est de partager votre maquillage, vos gouttes pour les yeux et vos gants de toilette avec lui. Il vaudrait alors mieux que vous évitiez les produits ou les objets qui ont été en contact avec les yeux de quelqu'un d'autre .

Conseils

  • Faites attention après avoir utilisé des mouchoirs ou un gant de toilette pour vous essuyer les yeux. Si vous souffrez d'une infection bactérienne ou virale, vous pourriez contaminer cette personne si elle entre en contact avec votre mouchoir ou votre gant de toilette.
  • Évitez les activités qui demandent une bonne vision, par exemple conduire une voiture, jusqu'à ce que vos yeux arrêtent de larmoyer. Ce trouble pourrait rendre certaines activités où la vue est importante plus difficiles, voire dangereuses.

Avertissements

  • Si votre problème d'yeux larmoyants persiste, consultez un médecin. Vous pourriez avoir une infection bactérienne ou virale.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.