Comment devenir un bon conducteur

Conduire est une activité qui peut être exercée à un niveau basique par tous. En revanche, être un bon conducteur n'est pas forcément accessible. La conduite est même considérée par certains comme un art. wikiHow vous donne quelques conseils pour apprendre à le maitriser.

Avant de conduire

  1. Étudiez votre manuel de conduite. Vous pourrez ainsi vous remémorer les règles du Code de la route ainsi que les gestes à avoir en cas de problème. Assurez‑vous d'avoir un manuel actualisé.
  2. Détendez‑vous. Avant de prendre le volant, il est important de se relaxer et d'avoir l'esprit libre. Vous ferez ainsi moins d'erreurs et serez plus vigilant et réactif. Écouter de la musique calme (musique classique, musique zen...) dans votre voiture permet de vous apaiser.
  3. Dormez suffisamment. La fatigue diminue la vigilance et augmente le temps de réaction. La conduite n'en est que plus dangereuse. Il est donc inutile de prendre le volant si vous êtes fatigué. Passez une bonne nuit de sommeil ou faites une sieste avant de conduire.
  4. Dégagez votre champ de vision. Nombreux sont les conducteurs qui aiment accrocher une décoration sur le rétroviseur intérieur ou qui laissent des objets sur la plage arrière. Or, même si vous vous y sentez habitué, cela empêche d'avoir une vision nette de l'environnement extérieur et diminue votre attention.

Pendant la conduite

  1. Entrainez‑vous à conduire dans différentes situations. Pour exceller dans la conduite, vous devez apprendre à maitriser votre véhicule, quelles que soient les circonstances (type de route, conditions météorologiques...).
  2. Soyez conscient des intentions des autres conducteurs. En anticipant les réactions des autres, vous pourrez prendre vos propres décisions sans hésiter. En ayant une conduite plus assurée, vous éviterez les accidents.
  3. Dans l'idéal, il est bon de connaitre ses passagers. Si vous savez que vous risquez d'être distrait par votre passager, installez‑le à l'arrière et évitez de lui parler.
  4. Ayez confiance en vous. En conduite, une hésitation peut conduire à un accident. Il est donc important d'être vigilant et de ne pas douter. Sinon, vous risquez de vous mettre en danger ainsi que vos éventuels passagers et les autres personnes sur la route.
  5. Prévoyez les conditions météorologiques. La neige, la pluie ou même une forte chaleur peut entraver votre conduite. Évitez ce facteur de risque en vous renseignant avant de prendre le volant. Si possible, reportez votre voyage. Si vous vous exercez, préférez les routes sures ou les endroits déserts.
  6. Ne cherchez pas à impressionner vos amis. Conduire dangereusement par défi est une attitude à proscrire. Vous ne ferez que donner une image négative de vous. De plus, vous risquez un accident.
  7. Ne perdez pas votre calme. Un conducteur qui dépasse tous les autres peut sembler imprudent alors qu'en réalité, il ne fait qu'anticiper un embouteillage. À l'inverse, une personne qui conduit à grande allure sur une route déserte peut être réellement irréfléchie. La règle d'or en matière de conduite est d'anticiper avant d'entreprendre une manœuvre, si simple soit‑elle. Menez ensuite votre action jusqu'au bout, ne serait‑ce que pour ne pas perturber les autres conducteurs qui agissent en fonction de votre manœuvre. Par exemple, supposons que vous envisagiez de dépasser les conducteurs pour éviter un embouteillage. Les autres conducteurs vous laisseront passer dès lors qu'ils vous verront arriver sur la voie de gauche avec votre clignotant actionné. En revanche, si vous devez vous rabattre (mauvaise estimation de la distance, manque d'essence...), vous risquez de les surprendre et de devoir forcer votre passage en les obligeant à ralentir voire à se déporter.
  8. Vous devez connaitre votre véhicule. Adaptez‑vous aux paramètres de votre véhicule : taille, tenue de route, temps d'accélération, vitesse maximale... Si vous avez l'habitude de conduire un semi‑remorque, il vous sera facile de faire des manœuvres délicates sur une voiture (dépassement sur une route étroite, virages serrés...). En revanche, si vous avez un permis de type B, vous vous devrez d'être plus raisonnable !
  9. Soyez attentif aux véhicules de grande taille. Les conducteurs de poids lourds ont une formation spéciale pour maitriser leur véhicule. Comparé à une voiture, ce type de camion a un temps d'accélération court et une distance d'arrêt longue. Ainsi, si vous croisez un poids lourd, restez‑en à distance. Dans une intersection, il est préférable de laisser passer le camion sans compter sur son apparente lenteur. Sachez que certains de ces véhicules peuvent rouler jusqu'à 170 km/h et passer de 0 à 100 km/h en quelques secondes.
    • Cela est évident, mais il est toujours bon de s'en souvenir pour éviter toute imprudence : un choc frontal entre une voiture et un camion n'a jamais été favorable aux passagers de la voiture !

Conseils

  • Lisez le manuel fourni avec votre voiture. Ce document contient toutes les informations pour vous familiariser avec votre véhicule. Cela vous évitera de chercher la commande pour actionner l'essuie‑glace s'il commence à pleuvoir et que la circulation est intense.
  • Si vous n'avez pas le manuel sous la main, parcourez votre tableau de bord pour repérer les indicateurs et les commandes essentiels : feux, essuie‑glaces, dégivrage, climatisation...
  • Anticipez votre trajet. En général, un bon conducteur a un sens de l'orientation bien développé. Si ce n'est pas votre cas, étudiez à l'avance votre trajet pour vous épargner le stress de ne pas savoir où aller. Hésiter sur la route à prendre engendre une conduite hasardeuse, voire dangereuse.
  • Restez concentré sur la route et sur votre conduite. Évitez de décrocher votre téléphone, d'écouter votre musique...
  • Vous devez être à l'aise dans votre véhicule pour mieux gérer les situations délicates. Si ce n'est pas le cas, vous risquez d'hésiter et votre conduite s'en ressentira.
  • Lorsque vous nettoyez les vitres, notamment le parebrise, veillez à en laver les faces externes et internes pour vous assurer une vision claire et dégagée.

Avertissements

  • Avant de démarrer votre voiture, détendez‑vous. Si vous vous sentez stressé, fermez les yeux et respirez lentement et profondément.
  • N'utilisez pas votre téléphone en conduisant.
  • Ne conduisez pas si vous n'y êtes pas disposé.
  • Si vous avez consommé de l'alcool ou toute substance qui pourrait altérer vos réflexes, ne prenez pas le volant.
  • Vous n'êtes pas seul sur la route. Soyez vigilant si vous repérez une personne à la conduite douteuse.
  • Évitez de manger ou de boire en conduisant.
  • Évitez de conduire la nuit, car les situations de danger sont plus nombreuses.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.