Comment se faire aimer des gens

Parfois les choses les plus simples au monde sont aussi les plus compliquées, n'est-ce pas ? On peut prendre peur en voulant être aimé de tout le monde (enfin, de certains d'entre eux, on ne peut pas être aimé de tout le monde), mais une fois que vous avez compris les bases, cela deviendra simple comme bonjour. Pour devenir un maître jiujitsu du contact social, lisez ce qui suit.

Maîtrisez le langage corporel pour vous faire aimer des autres

  1. Souriez. La façon la plus simple de vous faire aimer des gens est un sourire authentique. Les gens désirent se retrouver entourés de personnes drôles et joyeuses parce que c'est contagieux, vous les faites se sentir bien seulement avec votre présence. Le sourire est le premier indicateur (et le plus flagrant) que vous êtes une personne qu'ils aimeraient avoir près d'eux. Souriez et c'est gagné.
    • Souvenez-vous que si vous vous comportez comme une personne heureuse vous allez sûrement vous sentir heureux. Ne vous forcez pas à sourire, les autres vont s'en rendre compte, mais sachez que si vous ne vous sentez pas trop bien, vous pourrez tromper votre esprit et vous sentir mieux en forçant un sourire.
  2. Regardez les gens dans les yeux à bon escient. C'est quelque chose qui, nous l'espérons, vous vient naturellement. Regarder quelqu'un dans les yeux fait partie des façons les plus simples de montrer à quelqu'un que vous l'écoutez. Lorsque vous regardez la télévision, vous dirigez votre regard vers elle, n'est-ce pas ? Alors ne devriez-vous pas faire la même chose lorsque vous écoutez quelqu'un ?
    • Les gens pourraient penser que vous êtes malpoli si vous ne les regardez pas assez dans les yeux. Que regardez-vous d'autre ? Pourquoi cette conversation n'est-elle pas assez bonne pour vous pour capter votre attention ? Si cela fait partie de vos problèmes personnels, soyez conscient de ce fait. C'est tout ce que vous devez changer !
    • La personne en face de vous pourrait se sentir mal à l'aise si vous la regardez trop dans les yeux. Cela pourrait lui faire ressentir que vous l'étudiez. Si vous êtes conscient que vous avez tendance à trop regarder les gens dans les yeux, faites-en un problème à résoudre une bonne fois pour toutes. Vous remarquerez que les conversations impliquent aussi les mains, de la nourriture ou d'autres choses qui vous aideront à regarder ailleurs, pour un petit moment !
  3. Hochez la tête de haut en bas. Les sciences du comportement ont montré que ce mouvement de la tête est une caractéristique de l'évolution qui expose brièvement votre carotide, ce qui montre à l'autre personne que vous ne cherchez pas le conflit. Quelque part dans les profondeurs de votre cerveau cela envoie le signal que la personne à qui vous parlez n'est pas une menace et que vous pouvez continuer sans crainte.
    • Le hochement de tête évite une position de « mise en garde ». C'est plus doux, cela vous rend plus sympathique et montre à l'autre personne que vous êtes concentré sur ce qu'elle dit, quelque chose que tout le monde adore voir. Alors la prochaine fois que vous ne saurez pas quelle position prendre, hochez la tête. Cela marche à tous les coups, vraiment.
  4. Faites des mouvements rapides de vos sourcils. Cela fait partie des signaux non verbaux dont vous ne pourriez même pas être conscient. Peut-être que vous le faites même déjà sans le savoir ! Un mouvement rapide des sourcils est un signe général d'attitude amicale (et une fois de plus, que vous n'êtes pas une menace), alors bougez-les rapidement de haut en bas. Ceci arrive le plus souvent lorsque vous vous approchez de quelqu'un et il peut même être aperçu de loin.
    • Utilisez-le en combinaison avec un sourire et vous obtiendrez les bases de tout être humain que l'on peut facilement aimer et approcher. Mais gardez le mouvement des sourcils pour commencer la conversation, ce n'est pas quelque chose que vous pouvez utiliser au hasard de temps en temps, comme le hochement de tête peut l'être.
  5. Imitez leurs positions. Si vous vous retrouvez dans la même position corporelle que quelqu'un d'autre, il y a de bonnes chances que vous soyez tous les deux sur la même longueur d'onde. Vous faites cela avec les gens autour de vous sûrement plus souvent que ce que vous pensez. La bonne nouvelle ici est que vous pouvez le tourner à votre avantage ! Les gens aiment les personnes qui leur ressemblent et c'est quelque chose de très facile à faire.
    • Si vous parlez à quelqu'un et que cette personne se trouve dans la même position corporelle que vous, vous avez des chances de ressentir que cette personne pense comme vous et donc que vous pouvez vous entendre et vous trouver des points communs (gagné). Faites cela pendant que vous discutez ensemble, mais n'attirez pas son attention, s'il s'en rend compte, cela signifie que c'était forcé et artificiel.
  6. Ne soyez pas sûr que vous dominez. Beaucoup de livres que vous pourrez lire vous diront de relever les épaules, de porter votre menton en avant et de toujours serrer la main fermement. Bien que ce soient bien sûr de bonnes idées dont vous pouvez vous servir, vous ne devriez pas avoir l'air trop fort dans certaines situations. Gardez ces signaux de confiance en vous-même, mais envoyez aussi des signaux de respect envers la personne à qui vous parlez, pour vous mettre sur un pied d'égalité.
    • Quelle que soit la personne que vous rencontrez, il ne vous fera pas de mal de montrer un peu de respect. Si vous rencontrez quelqu'un et que vous êtes sur le point de vous serrer la main, faites un pas en avant et penchez-vous un peu (pour imiter une révérence). Hochez la tête, gardez une position corporelle ouverte (par exemple, ne gardez pas vos bras ou vos jambes croisés tout le temps) et penchez-vous d'un côté ou de l'autre. Vous enverrez un signal positif que la personne devrait vous aimer quelle que soit la conversation si vous lui montrez que vous êtes à l'aise et intéressé.

Faites-vous aimer d'une personne en particulier

  1. Posez des questions personnelles. Montrez-vous intéressé. Quelle conversation peut être meilleure que celle faite avec quelqu'un qui est sincèrement intéressé dans la personne que vous êtes ? Si vous discutez avec quelqu'un et que vous vous entendez dire « J'ai fait ci, j'ai fait ça », arrêtez-vous tout de suite. Demandez son opinion à la personne à qui vous parlez. Les conversations marchent dans les deux directions.
  2. Demandez-lui un service. Ce conseil pourrait vous paraître amusant si vous n'êtes pas familier avec le concept, c'est une technique appelée « l'effet Benjamin Franklin ». En gros, vous demandez un service, l'autre personne le fait pour vous, vous la remerciez et cette personne va vous apprécier encore « plus ». Vous pourriez penser qu'une personne « à laquelle » vous rendez un service vous aimera plus, mais ce n'est pas le cas. Alors la prochaine fois que vous ressentirez le besoin d'emprunter quelque chose, n'hésitez pas !
    • L'idée derrière tout ça est que tout le monde aime se sentir utile et tout le monde préfère le sentiment que quelqu'un lui doit quelque chose plutôt que de devoir soi-même quelque chose à quelqu'un. Vous leur procurez un sentiment de pouvoir et d'utilité, ce qui fait qu'ils vous apprécient plus. N'en abusez quand même pas, vous passerez pour un casse-pieds si on vous rend trop souvent des services.
  3. Parlez des sujets qui intéressent votre interlocuteur. Si vous connaissez ses passions ou ses loisirs, demandez-lui des détails ! Cela va normalement entraîner un flot de conversations et vous libérer de la pression du blanc dans la conversation. Il va parler et parler en pensant que vous avez une discussion épique alors que tout ce que vous faites est de vous résigner à hocher la tête, car vous ne pouvez pas en placer une. En passant, si vous pouvez vous souvenir de quelque chose dont cette personne a parlé, elle sera deux fois plus impressionnée.
    • Saisissez les occasions de mentionner son nom. Les gens adorent plus que tout entendre leur nom. Comme l'a dit Dale Carnegie, c'est pour eux le mot le plus doux de la langue française. Cela les conforte et par la suite ils se trouvent rassurés et plus heureux. Si vous pouvez le caser, n'hésitez pas.
  4. Montrez de l'empathie. C'est plutôt direct et logique, n'est-ce pas ? Mais bizarrement, même si les gens le savent (plus ou moins), il leur est plus facile de le faire. Nous sommes tous préoccupés par moi, moi, moi et en attente de pouvoir s'ajouter à une conversation. Pour augmenter votre potentiel d'appréciation, mettez l'autre personne dans la lumière. Concentrez-vous pour la comprendre.
    • Une simple tournure de phrase peut vous aider. Disons que quelqu'un est en train de vous expliquer un problème qu'il a eu récemment. Votre réponse automatique est Je comprends ce que tu ressens. Cela a l'air plutôt inoffensif, n'est-ce pas ? Mais vous venez seulement de parler de vous et de vos propres capacités. Qui plus est, l'autre personne pourrait vous répondre Non, tu ne peux pas comprendre. Au lieu de cela, choisissez quelque chose qui fasse moins cliché (et par là même, plus significatif, même si cela revient à la fin à parler de vous-même), par exemple, « Donc tu te sens X, X et X ». Vous leur ferez sentir que vous les écoutez en répétant ce qu'ils vous disent et, probablement, ils se sentiront mieux.
  5. Faites-leur des compliments. Encore un qui a l'air évident. Malheureusement, faire des compliments peut parfois vous faire paraître bizarre (beaucoup de personnes ne savent pas comment réagir !) et faire croire que vous avez des arrière-pensées (sexuelles par exemple). Pour les débutants, forcez-vous un peu. Tout le monde aime les compliments. Tout du moins un compliment sincère et au moment opportun !
    • Assurez-vous que votre compliment a une signification et est approprié à la situation. Si vous vous retrouvez avec quelqu'un qui a passé une mauvaise nuit et a encore sur la peau de la saleté des toilettes publiques où il a passé la nuit, ne lui dites pas qu'il a l'air rayonnant. Un compliment doit être sincère pour être apprécié et pris au sérieux.
    • Il est gentil de dire à un garçon que vous aimez sa cravate, mais que va-t-il bien pouvoir répondre ? « Merci, elle a été fabriquée par des enfants dans une usine très loin et tout cela n'a aucun rapport avec moi. » D'accord, il ne va sûrement pas dire « ça », mais vous avez compris l'idée. Faites-lui des compliments sur sa présentation PowerPoint géniale, son sens de l'humour ou quelque chose auquel il est attaché ou quelque chose sur lequel il travaille. Il appréciera votre préoccupation.
  6. Mettez-vous dans des situations embarrassantes. Une fois atteint l'âge de la maturité vers 5 ans et demi, nous nous rendons compte que la société nous observe 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et certains de nos comportements ne sont pas appropriés et bienvenus dans cet examen approfondi. Puisque nous n'aimons pas être examinés, nous l'évitons comme la peste. Malheureusement, nous nous retrouvons tous dans des moments embarrassants et ainsi, lorsque nous en voyons un arriver à quelqu'un, nous ressentons leur tristesse. Et que ce passe-t-il ? Nous aimons cette personne encore plus.
    • Lorsque vous voyez quelqu'un, par exemple, qui se fait apercevoir avec le pantalon sur les chevilles, il se produit une réaction des deux côtés. La personne avec le pantalon descendu rit (du moins nous l'espérons), rougit, peut-être s'en moque avec une blague, secoue la tête, se cache le visage dans ses mains et essaye de continuer sa journée avec le peu de dignité qui lui reste. Qu'a-t-il fait ? Il vous a montré qu'il était humain. Il est descendu au plus bas et l'a reconnu au travers de son comportement. C'est appréciable. C'est une personne vraie.
      • Admettons que la même situation lui arrive de nouveau (pauvre gars), mais que cette fois il garde un air stoïque, remonte son pantalon, hoche la tête sèchement et continue son chemin. Personne ne l'aimera. Son comportement n'a pas montré qu'il était embarrassé et c'est pourquoi il n'y a pas matière à ressentir ce qu'il a ressenti, à ressentir de l'empathie ou à le trouver sympathique. Aucune raison de l'apprécier.
  7. Touchez les gens. Franchement, si vous voulez sentir une connexion avec une personne, touchez-la. Évidemment chaque relation est différente et vous devez adapter votre façon de toucher les gens, mais en règle générale, c'est une façon efficace d'établir un lien avec quelqu'un. Même le plus petit geste marchera !
    • Imaginez-vous saluer quelqu'un rapidement pendant que vous marchez avec un court « Salut ». C'était un moment fugace où vous lui avez donné l'impression de ne pas avoir de temps pour lui parler. Maintenant, imaginez le même scénario où vous marchez rapidement, dites un court « salut », mais vous lui touchez légèrement l'épaule. Touché ! Connexion physique. Concentration. Vous êtes sur son radar maintenant. Il va vous aimer.
  8. Faites-les se sentir bien avec vous. Encore une lapalissade, n'est-ce pas ? Le sujet soutenant cet article est de vraiment faire en sorte que l'autre se sente bien. Les options arrivent lorsque vous vous demandez comment faire. Chaque personne est un peu différente, mais nous partageons tous des traits de caractère. Nous recherchons tous de l'attention, du bonheur et le sentiment d'être utiles et que quelqu'un se soucie de nous. Et nous aimons les gens qui nous donnent ces choses-là.
    • Il est bon d'utiliser un certain nombre de techniques pour y arriver. Vous n'y arriverez pas en faisant seulement des compliments, en demandant seulement des services ou en souriant seulement. Vous devez en saupoudrer un peu de chaque. Si vous restez concentré dessus, ceci devrait vous préparer à l'action, à poser des questions (la recherche de l'attention), à faire des compliments (les faire se sentir bien), à rechercher des conseils (les faire se sentir intelligents et utiles) et à leur prouver notre empathie (quelqu'un se soucie d'eux). Lorsque s'ils se sentent bien avec eux-mêmes, ils se sentiront bien avec vous.

Faites que le monde vous aime

  1. Passez du temps avec des gens qui améliorent votre réputation. Malheureusement tous les êtres humains recherchent des signaux rapides et faciles pour juger les personnes qu'ils rencontrent. Ce n'est pas toujours le cas, mais nous le faisons tous, car c'est facile et ne fait pas de mal. Nous voyons quelque chose se passer et nous le jugeons automatiquement par rapport à son apparence extérieure. Si cela ne nous plaît pas, nous l'ignorons. Alors lorsque l'on vous juge, sachez que ce n'est pas seulement vous, mais c'est aussi ce que vous apportez.
    • C'est une jolie façon de dire … que vous vous faites juger aussi par les gens autour de vous. Si vos amis sont une bande de trolls malodorants, mais que vous n'en êtes pas un, vous risquez de vous retrouver étiqueté comme un troll malodorant aussi. C'est surtout vrai sur Facebook, plus vos amis Facebook ont l'air mignons et plus vous avez l'air vous-même mignon. Oui, ce n'est pas juste, mais c'est la vérité.
  2. Habillez-vous pour laisser une bonne impression. Vous savez ce qu'ils disent : « Habillez-vous pour le travail que vous voulez, pas pour le travail que vous avez. » Il en est ainsi. Habillez-vous pour donner l'image que vous voulez que les gens aient de vous, pas selon ce que vous ressentez ou ce que vous êtes. Les gens se font facilement avoir par les vêtements. « L'habit fait le moine », n'est-ce pas ? Combien de proverbes vous faut-il encore ?
    • Dans une étude récente, il a été démontré que les marques connues augmentent le statut social d'une personne tel qu'il est vu par les autres. La qualité de l'habillement n'avait pas d'importance, mais sortir une marque de luxe donnait un statut plus élevé à celui qui la portait et par conséquent, le rendait plus appréciable. C'est un autre signe montrant que les êtres humains courent vers la réponse rapide à propos de quelqu'un. Cela ne peut pas empêcher de se tromper (et peut ne pas être la bonne chose à faire), mais c'est facile.
  3. Faites quelque chose pour que les gens se souviennent de vous. On ne peut pas être plus spécifique à propos de cela, car ce que vous faites doit aller avec votre personnalité, mais avoir un truc spécial peut vous rendre plus apprécié. Les gens se souviendront de vous, vous aurez une identité concrète (du moins ils le penseront) et les gens vont pouvoir vous identifier. « Eh, c'est le type avec le perroquet ! J'adore ce gars ! » Quelque chose dans ce genre-là.
    • Si vous avez déjà travaillé dans un restaurant, vous avez sûrement une histoire pour illustrer ce phénomène. Pensez au client qui laisse toujours des billets de 5 euros en pourboire. Après une ou deux fois, les serveurs se battent pour le servir. Pourquoi ? Il a quelque chose de spécial. Les gens s'en souviennent facilement, le reconnaissent et s'y intéressent. On l'aime.
  4. Gardez le contrôle. Il est plutôt évident que les gens n'aiment pas être entourés de perdants. Lorsqu'ils ne savent pas à quoi s'attendre, ils se retrouvent mal à l'aise et tendus. Essayez de rester cool, calme, joyeux, même si quelque chose ne se passe pas de la façon que vous voudriez. Les gens que vous ne connaissez pas pourraient se détourner facilement de vous si vous montrez de la difficulté, des tendances névrotiques ou une insécurité injustifiée.
    • Cela ne signifie pas que vous devez cacher vos émotions ! Non, non, non. Vous devez être authentique. Si quelque chose vous énerve, laissez-le vous énerver. Mais avant de partir au combat, choisissez vos batailles. Cela en vaut-il la peine ? Si oui, allez-y. Sinon, réfléchissez à votre réaction à cette situation et changez-la.
  5. Connaissez votre public. Des tranches d'âges, des groupes ou des types de personnes différents recherchent des choses différentes chez leurs amis ou partenaires. Plus vous vieillissez, plus les gens de votre réseau devraient devenir moins intimidés et théâtraux. À cause de cela, certaines personnes auraient plus d'effets sur différentes personnes. Apprenez à connaître la personne à qui vous avez à faire et ce qu'elle recherche.
    • Les choses marchent différemment que vous soyez encore à l'école ou dans le monde adulte. Cela nous fait du mal de le dire, mais à ces âges-là, vous serez plus apprécié si vous êtes un peu méchant et égoïste. Une étude récente montre que la popularité des individus augmente lorsqu'ils s'en prennent un peu aux autres. La raison est qu'à cet âge les autres enfants considèrent la force comme un exemple de ce qui est bien, sans savoir que ce n'est pas vraiment comme ça que les choses fonctionnent. Pour faire court, les enfants sont méchants.
  6. Pratiquez les règles de base de l'hygiène. Personne ne veut fréquenter quelqu'un qui sent mauvais, littéralement et métaphoriquement. Alors, prenez des douches et des bains régulièrement, lavez vos cheveux, utilisez des bonbons à la menthe ou des chewing-gums à la menthe, taillez et nettoyez vos ongles, utilisez du déodorant, changez vos vêtements, lavez-vous les mains, etc. Ce n'est quand même pas la mer à boire !
    • Pensez-y comme un investissement que vous faites sur vous-même. Le temps que la préparation prend pour avoir l'air bien (et se sentir bien) en garantira les bénéfices dans le futur. Ce n'est pas seulement bon pour que les autres vous aiment, mais c'est aussi bon pour votre santé.
  7. Aimez-vous. Franchement, si vous ne vous aimez pas vous-même, pourquoi quelqu'un d'autre le devrait-il ? Ce négativisme intérieur va s'immiscer dans votre vie quotidienne et les gens le remarqueront. Et pourquoi ne pas vous aimer ? Vous êtes extraordinaire. Au moins tout aussi extraordinaire que les gens autour de vous.
    • N'essayez pas d'être quelqu'un que vous n'êtes pas, cela se verra si vous essayez. Connaissez-vous vous-même et harmonisez ces conseils à votre personnalité. Vous en récolterez les fruits sur le long terme, même si vous marchez au rythme de votre propre tambour. N'importe quel changement que vous forcez va disparaître avec le temps, alors il vaut mieux que vous restiez en accord avec vous-même.
  8. Utilisez votre sens de l'humour. Il y a de bonnes chances que vous en ayez un, alors servez-vous-en ! Si vous pouvez faire rire quelqu'un, c'est gagné ! Assurez-vous seulement de faire des blagues qui vont bien dans le contexte. Votre but n'est pas de heurter les gens, mais bien de les faire rire.
    • Si vous ne pensez pas être drôle, ne vous faites pas du souci en essayant d'être drôle. Vous avez peut-être un sens de l'humour un peu différent de la norme. Peut-être êtes-vous sarcastique, peut-être êtes-vous décalé, peut-être êtes-vous ridiculement malin, tout cela peut devenir des moments comiques. Prenez ce que vous avez en vous et marchez avec ça. Vous pouvez toujours le transformer en fous rires.

Conseils

  • L'honnêteté est quelque chose d'important. Une fois que vous mentez aux gens, ils ne vous croiront pas la prochaine fois que vous leur direz quelque chose.
  • Ne parlez jamais dans le dos de quelqu'un, que ce soit un ami ou un ennemi. Cela leur sera toujours répété, vous finirez par vous faire voir comme un hypocrite et les gens vous éviteront comme la peste. Vous perdrez les amis que vous avez et les futurs amis que vous auriez pus vous faire. Vous attirerez aussi des gens du même acabit et souvenez-vous que si vous sortez avec des hypocrites, ils vont probablement vous poignarder dans le dos à leur tour.
  • Parfois les gens vont tout simplement ne pas vous aimer. Cela ne veut quand même pas dire que personne ne vous aime ! N'essayez pas avec une seule personne, tentez votre chance avec autant de personnes que possible.
  • Essayez d'être naturellement drôle de temps à autre pour que vos amis s'en souviennent.
  • N'ayez jamais l'air de faire des efforts pour que les gens vous aiment. Cela pourrait repousser certaines personnes. Le même principe s'applique dans certains des avertissements ci-dessus : essayez d'être tout le temps naturel.
  • Ne parlez pas de sujets qui fâchent comme la religion, la politique ou l'avortement, sauf si vous connaissez très bien votre interlocuteur.
  • Ne passez pas du temps avec les mauvaises personnes. Passez du temps avec les bonnes personnes qui montrent aussi que vous êtes une bonne personne.
  • Passez de bons moments avec vos amis pendant que vous essayez de vous en faire de nouveau. Si vous ne le faites pas, vous risquez de les perdre.
  • Soyez gentil ! La gentillesse vous permettra de donner le meilleur de vous-même.

Avertissements

  • N'essayez pas d'acheter l'amitié de quelqu'un en le couvrant de cadeaux. Cela les fait se sentir mal à l'aise et leur donne l'impression qu'ils doivent faire pareil avec vous. En plus, le genre d'amitié que vous voudriez avoir n'en est pas une si votre amitié est basée sur ce que vous pouvez lui acheter.
  • Ne faites pas de commérages ou ne prenez pas part à une discussion qui colporte des ragots : passez votre chemin. Soyez meilleur que ça !
  • Lorsque vous croisez le regard de quelqu'un, assurez-vous que ce soit fait avec un regard amical et une écoute attentive, ne déshabillez pas la personne du regard.
  • Ne faites pas semblant d'aimer quelque chose que vous n'aimez pas. Le résultat en est souvent la perte de cette amitié.
  • N'en attendez pas trop des autres. Prenez conscience de comment les gens pourraient réagir.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.