Comment attraper le conjoint qui vous trompe

Vous avez vu les signes et votre esprit assemble les pièces du puzzle. Votre conjoint rentre tard à la maison, par exemple sous le prétexte du travail. Lorsque votre conjoint rentre au domicile, après un dîner silencieux, il ou elle se connecte immédiatement en ligne et écarte vos questions avec des excuses bizarres… Si vous redoutez que votre cher(e) et tendre soit engagé(e) dans une liaison, et que vous voulez le savoir, voici quelques approches qui pourraient aider à confirmer vos soupçons. Remarque : certaines des suggestions pour « espionner » votre conjoint peuvent être illégales dans votre juridiction. Renseignez-vous sur les lois avant tout agissement.

Attraper votre conjoint au téléphone

  1. Si vous avez une ligne fixe, enquêter est facile.
    • Emportez un autre téléphone quelque part dans la maison où il/elle va rarement, et branchez-le dans la prise téléphonique. Dévissez le micro (à l’avance) afin que vos « qualificatifs » prononcés à voix basse ne vous trahissent pas.
    • Lorsque vous l’entendez crier « Je réponds chéri(e) ! » (parce que vous savez que c’est « lui/elle » à l’autre bout du fil), allez dans votre « salle d’opération » et soulevez avec grande précaution le combiné. Ne soyez pas trop délicat : le mouvement des touches fera un bruit de clic sur la ligne et vous vous ferez démasquer.
  2. Appuyer sur « Enregistrer » maintenant. Si vous êtes à peu près certain que votre futur ex-chéri (e) n’appelera pas son amant (ou maîtresse) pour lequel il ou elle brûle de désir pendant que vous êtes dans les parages, mais qu’il ou elle ne sera peut-être pas capable de résister à un petit appel en douce lorsqu’il/elle vous pense suffisamment loin – ou son envie de faire des mamours peut « l’obliger » à entendre la voix de son amant/maîtresse avant d’aller se coucher – enregistrer la conversation pourrait alors fonctionner. Si vous vous y prenez à l’avance, vous pouvez pirater les ondes lorsqu’il/elle appelle son Don Juan ou sa Juliette.
    • Si vous avez un Smartphone ou un portable doté d’un enregistreur, mettez l’écouteur du téléphone fixe près du microphone et enregistrez les roucoulements pour la postérité. Si la fête est terminée, et que vous avez ce qu’il vous faut, alors pas besoin d’attendre. Confrontez ainsi le traître avec sa brosse à dents et un sac de voyage et demandez-lui de quitter les lieux sans tarder. Cependant, si c’était son/sa pote de bowling à l’autre bout du fil confirmant la réservation pour ce jeudi, alors servez-lui son dessert favori avec un sourire en prime.
  3. Utilisez un haut-parleur pour bébé. C’est le moyen technologique le plus simple et le moins coûteux pour écouter. Bien sûr, s’il n’y a pas de bébé dans votre vie sur le moment, cela peut être délicat. Mais vous pouvez contourner le problème. Attendez jusqu’à tant qu’il/elle parte « faire du shopping », et rendez-vous dans le magasin de gadgets du coin. Procurez-vous un haut-parleur pour bébé, une bombe de peinture de la couleur de l’endroit où vous allez cacher le transmetteur et un rouleau de scotch opaque (au cas où le transmetteur ait des diodes clignotantes).
    • Colorez le transmetteur (la face secrète) avec la bombe de peinture. Couvrez les trous du microphone avant de vaporiser afin de ne pas les encrasser, et ne mettez pas trop de peinture. Vous ne voulez pas que cela sente dans toute la maison.
    • Allez dans la pièce où vous pensez qu’il/elle gloussera avec son Don Juan libertin ou sa Juliette coquine et cachez le transmetteur dans un endroit discret où elle n’est pas susceptible de regarder. Derrière des livres, ou le canapé, ou, si vous êtes vraiment malchanceux, quelque part dans la chambre ou la salle de bains.
    • Mettez-le en route et placez une radio dans la pièce avec le volume au niveau d’un chuchotement humain. Allez dans votre repaire et allumez le récepteur. Pouvez-vous entendre la radio ? Si oui, vous êtes paré. Si non, procédez à des réglages jusqu’à entendre clairement le signal du transmetteur.
    • Lorsque cet appel survient et qu’il/elle dit « Je dois décrocher… c’est le boulot », dites « Okay, chéri(e) je serais dans mon coin à moi à surfer sur le Net » (vous pouvez dire là tout ce que vous voulez, après qu’il/elle ait entendu « Okay chérie, je serais… », il ou elle est déjà trop excité(e) pour vous entendre, de toute façon). Allez dans votre pièce, allumez le moniteur et votre enregistreur (téléphone, cassette ou ce que vous avez), et écoutez ce qui se passe ensuite. Si vous entendez ce que vous redoutiez, appelez-lui un taxi et envoyez-le (la) avec un aller simple pour la ville. Bien sûr, si vous entendez « Bien patron, le rapport sera terminé pour demain et je…quoi, qu’est-ce que c’est que ça… un transmetteur ? », vous pourriez vouloir prendre ce taxi. Car vous allez passer un sale quart d’heure.
  4. Enregistrez numériquement avec un enregistreur numérique. Il existe une variété d’enregistreurs numériques, des stylos et clés USB aux objets ressemblant comme deux gouttes d’eau à un téléphone et se déclenchant au son de la voix. Cela signifie que vous pouvez piéger votre conjoint où vous pensez qu’il/elle aura son coup de fil coquin, et lorsque cela se produit, l’espion électronique entrera en action comme une souricière. Vérifiez les résultats de votre piège et bonne chance !
  5. Brisez toute confiance et espionnez les communications de votre bien-aimé(e). Un accès direct au téléphone d’un conjoint qui vous trompe peut vous en apprendre beaucoup, surtout les textos et tweets. Ses amis proches seront francs dans leurs conseils et ce qu’ils pensent. Les textos envoyés vous donneront peut-être un meilleur aperçu que ceux reçus et un contrôle régulier vous donnera une idée de la progression des choses. Faites attention à l’utilisation de faux noms qui n’éveillent pas les soupçons lorsque le message arrive à un moment compliqué.
    • Vérifiez les e-mails. Une autre façon dont il/elle programmera les sessions coquines avec cette femme/homme est d’envoyer un e-mail ou de chatter en ligne. Et si chaque e-mail ou conversation en ligne de votre conjoint vous était envoyé pour lecture ? Un logiciel espion enregistrera tous ses e-mails, chats, messages instantanés, visites de sites Web et frappes au clavier, et copiera ensuite automatiquement les informations enregistrées dans un e-mail envoyé sur votre adresse électronique.
    • À moins que votre conjoint ne soit très prudent, vous pouvez aussi sauter sur son ordinateur (ou téléphone) lorsqu’il ou elle n’est pas dans les parages, et regarder l’historique, les applications récentes, ou tout autre indice pour pister l’infidèle. Vous trouverez peut-être un e-mail fixant le prochain rendez-vous romantique ou quelques dialogues « chauds » en ligne.
    • Le rustre qui a une liaison essayera rapidement de vous empêcher de voir les e-mails avec des mots de passe et en sauvegardant ces e-mails sous différents noms de fichiers. Pour y avoir accès, vous pouvez d’abord essayer ses mots de passe habituels. Si cela ne fonctionne pas, une recherche Google trouvera facilement un logiciel spécialisé pouvant pirater les mots de passe.

Utiliser d’autres méthodes pour espionner votre conjoint

  1. Utilisez tous les outils à votre disposition. Vous pouvez vous aider d’objets, ils ne parlent jamais ! Par exemple, il y des caméras cachées disponibles sous des formes inimaginables ! Elles sont si discrètes que vous ne serez peut-être même pas en mesure de remarquer qu’une caméra de pointe se trouve dans l’objet. Les caméras cachées ont des formes allant de l’horloge murale à une plante d’intérieur ou une simple lampe.
  2. Installez un dispositif GPS. Suivez où votre conjoint rebelle s’est rendu dernièrement en utilisant un dispositif GPS. Il vous montrera où la voiture a été et combien de temps la personne est restée à l’endroit. La prochaine fois qu’elle dira « Je travaille tard chéri(e) », vous pouvez dire « L’hôtel Lotus doit beaucoup t’aimer ! »
  3. Comptez les kilomètres (ou miles). Une alternative gratuite au pistage GPS est de simplement noter le kilométrage avant et après le travail. Cela correspond-il avec la distance que votre conjoint parcoure généralement entre le travail et le domicile ? Des différences sur le compteur peuvent mener à des questions précises qui vous aideront à découvrir ce qui se passe ou ne se passe pas.
  4. Portez une attention particulière aux amis de votre conjoint. Qui voit-il (elle) le plus ? Qui contacte-t-il (elle) le plus ? Sont-ils également vos amis ? Lorsque vous les voyez et leur parlez, restez vigilant sur toute mauvaise sensation que vous pourriez ressentir. Ne leur posez pas de questions directes. Vous ne voulez pas leur demander de choisir qui soutenir. Ce que les gens ne disent pas est au moins aussi utile que ce qu’ils disent.
  5. Étudiez l’historique. Si l’historique d’appel est bloqué, alors accédez au détail en ligne par le biais des comptes téléphoniques. Vous aurez besoin d’un mot de passe pour cela. Cependant, il y a des chances que le mot de passe utilisé ait été choisi bien avant que la liaison ne démarre, donc vous le connaissez probablement ou vous pouvez, dans un second temps, le deviner. Regardez les appels fréquents et leur durée. Ces deux facteurs augmentent-ils, diminuent-ils ou sont-ils stables ? Savoir cela vous donnera un aperçu de la progression des choses.
  6. Surveillez les changements de comportement. Des changements dans la façon de s’habiller, dans l’apparence, la prise ou la perte de poids, la froideur, la distance, l’hostilité, le refus de parler de projets futurs, un désengagement à votre égard, un désintérêt pour le sexe et de simples affections notables de tous les jours. Surveillez si ces changements augmentent ou diminuent. Ce sont ces changements qui donnent des indices sur une possible liaison.
  7. Cherchez des secrets. Gardez un œil sur un téléphone caché que votre conjoint peut utiliser pour éviter de se faire repérer. Vérifiez également la corbeille de son ordinateur : les gens mettent souvent des éléments à la corbeille, mais oublient ensuite de la vider.

Piéger votre conjoint

  1. Attrapez-le dans le feu de l’action ! Si vous persistez à croire que votre conjoint vous trompe après avoir surveillé les appels, les e-mails, et les détails de trajet, tout ce qu’il vous reste est votre instinct. Vous devez alors prendre une décision vitale quant à savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller pour savoir si votre conjoint est fidèle.
    • Demandez-vous honnêtement pourquoi vous ne croyez pas votre conjoint. Avez-vous la moindre raison, réelle ou imaginaire, de croire que votre conjoint est ou a été infidèle ? Cela n’a pas besoin d’aller jusqu’à des critères légaux de preuve, mais avez-vous quelque chose de concret pour aller au-delà de votre intuition ou pressentiment ? Il n’est pas inhabituel pour un partenaire de se convaincre qu’il y a un cas d’infidélité conjugale sur la seule base de simples circonstances que la personne transforme de façon exagérée en preuve, preuve dont elle avait besoin pour justifier ses sentiments, croyances ou insécurités.
    • Juste parce que la personne semble moins intéressée par vous ne signifie pas qu’elle vous trompe. Travailler tard ou sortir avec des amis peut vouloir seulement dire ça. Il n’est pas non plus inhabituel pour les couples qui sont ensemble depuis un bon moment d’oublier pourquoi ils sont tombés amoureux, parce que la routine quotidienne est un rouleau compresseur et que les gens sont à l’aise avec le temps, se prenant l’un l’autre pour acquis. De plus, parfois l’addiction au travail prend le dessus, et votre conjoint a « épousé » l’emploi ou la start-up et pense rarement à passer du temps avec vous.
  2. Élaborez quelques hypothèses. Si vous pensez qu’il y a une véritable raison de suspecter votre conjoint, alors commencez avec l’hypothèse qu’il ou elle va prendre certaines précautions pour ne pas se faire découvrir en train de vous tromper.
    • Elle ne va pas envoyer d’e-mails à partir de l’ordinateur situé au domicile ou appeler du téléphone de la maison.
    • Elle ne va pas prétendre travailler tard et se rendre à un rendez-vous à l’hôtel en risquant de ne pas répondre à vos appels ou d’être vue quittant le travail trop tôt.
    • Elle utilisera la routine et des schémas habituels auxquels vous êtes bien habitué et utilisera simplement ce temps pour avoir une liaison. Une liaison ne requiert pas beaucoup de temps ou d’engagement. Les deux personnes se rencontrent sur un parking, sautent dans la voiture de l’une d’elles et se dirigent dans « leur chambre » de l’hôtel Lotus pour une demi-heure, et sont ensuite de retour à temps pour le shopping. Le conjoint revient même à la maison avec des achats pertinents avec le lieu où il était supposé être. Donc, si vous vous engagez vraiment à faire éclater la vérité, faites ceci :
  3. Préparez les éléments pour le piège. Procurez-vous une bonne caméra avec un zoom et installez un traqueur GPS sur votre conjoint (vêtements, sac, etc.) ou véhicule. Cachez un enregistreur se déclenchant à la voix derrière votre lit. Ensuite, planifiez un séjour hors de la ville pour deux ou quatre jours et partagez cette information avec votre conjoint.
    • Travaillez sur votre plan, il doit vraiment laisser penser que vous quittez la ville en partageant les détails de votre séjour, pendant que planifiez secrètement de rester dans un hôtel juste à la sortie de la ville. (Si votre conjoint s’attend à des détails sur votre séjour, réservez votre chambre, obtenez une confirmation à partager avec votre conjoint, mais annulez à la dernière minute et restez près du domicile.)
  4. Partez. Faites un effort pour appeler votre conjoint de l’aéroport et lorsque vous arrivez à destination. Faites-le de votre téléphone portable, étant donné que vous pouvez prétendre être n’importe où. Excusez-vous que vous travaillerez tard et ne pourriez pas être capable d’appeler ce soir-là.
  5. Surveillez l’activité du GPS de votre conjoint, et s’il quitte la maison pour un certain temps, rendez-vous sur les lieux et observez de loin.
    • Suivez votre conjoint (une voiture de location est une bonne idée), mais si vous êtes enclin à une conduite agressive ou d’autres actes irréfléchis, pensez-y à deux fois.
    • Si votre conjoint rentre simplement au domicile, garez-vous plus loin et observez.
  6. Répétez l’opération autant que nécessaire. Utilisez la caméra si c’est approprié. Contrôlez les enregistrements au cas où vous avez manqué quelque chose.
    • Si vous avez besoin de plus de temps, appelez le matin où vous étiez supposé rentrer et excusez-vous d’avoir à rester une nuit supplémentaire.
  7. Si vous découvrez quelque chose, vous pouvez revenir avec la preuve. Sinon, ne prolongez pas votre « séjour ». Dans tous les cas, ne laissez pas cette mascarade se prolonger : vous devrez confronter votre conjoint avec votre preuve ou vos soupçons dans le but de changer, réparer ou dissoudre la relation, selon les besoins.

Après la découverte

  1. Faites face aux conséquences de la découverte, quel qu’en soit le résultat. Il n’est pas agréable de découvrir qu’un conjoint vous a trompé. En fait, cela sera certainement dévastateur étant donné que la fondation sur laquelle vous avez basé votre vie personnelle est complètement torpillée. De plus, vous pouvez ressentir un sentiment de dégoût de soi pour la manière dont vous avez dû procéder pour trouver la vérité. Après tout, le processus de découverte est douloureux et peut vous laisser un sentiment abrupt.
  2. Si vous obtenez une preuve concrète, positive, que votre conjoint vous trompe, vous avez désormais une raison d’être misérable et malheureux. Le fait est qu’il est mieux de savoir que l’inverse. Avec le temps vous apprendrez que même si c’est une expérience traumatisante, il y a une personne qui vous mérite et que ce n’est définitivement pas celle qui vous a trompé. Cherchez le soutien de vos amis, votre famille, et peut-être de votre docteur ou conseiller pour vous aider à vous sortir de ce qui est maintenant une période difficile. Décider de quitter ou non votre conjoint est un champ de mines que seulement vous pouvez décider d’emprunter, avec de bons soutiens pour rester solide.
  3. Si vous ne trouvez aucune preuve de l’infidélité de votre conjoint, vous avez maintenant peu de raison de croire qu’il vous trompe. Ou, si vous pensez toujours que votre conjoint est très prudent et discret, vous avez au moins découvert la facilité de mise en place des conditions pour attraper votre conjoint infidèle dans un avenir peu lointain. Cependant, soyez absolument sûr que vos soupçons persistants soient valables. À cette étape, vous êtes enclin à faire voler en éclats la confiance qui existait autrefois dans la relation.

Conseils

  • Ne négligez jamais votre instinct : procédez au moins à quelques investigations pour apaiser vos préoccupations.
  • Méfiez-vous si votre conjoint achète un second téléphone portable. Soyez encore plus méfiant s’il n’y a aucune explication à cela ou si c’est fait en cachette (mais vous tombez dessus par hasard). D’autres signes suspects incluent l’apparition soudaine d’un code Pin ou d’un mot de passe sur le téléphone ou l’ordinateur, ou le fait de mettre le téléphone portable en mode silencieux tout le temps.
  • Achetez un kit de test de sperme pour tester les sous-vêtements. Comprenez qu’en faisant ça vous briserez réellement pour de bon la confiance de la relation, étant donné que c’est une terrible atteinte à l’intimité de la personne.
  • Votre conjoint se remet-il soudainement à travailler tard sur une base régulière ou irrégulière ou part-il plus souvent pour le travail ? Cela pourrait être un signe révélateur d’une liaison en cours.
  • Si vous posez la moindre question sur la localisation de votre conjoint et qu’il ou elle répond en se touchant le visage de n’importe quelle façon, votre conjoint peut cacher quelque chose.
  • Fouillez sa voiture plusieurs jours de suite. Cherchez des objets inhabituels. N’importe quoi allant d’une tasse de café d’un fastfood à un emballage de préservatif ouvert pourrait être trouvé.
  • Blaguez sur des situations où un conjoint a une liaison pour aider à déterminer sa réaction.
  • Utilisez vos sens. Vous voudrez vous rapprocher de votre conjoint après ce que vous considérez comme son retour du rendez-vous. Utilisez votre odorat. Une autre senteur peut provenir de l’utilisation d’un nouveau parfum ou après-rasage, après ne pas en avoir utilisé pendant un moment, ou d’un changement de fragrance.
  • La réception et l’envoi de nombreux textos lorsqu’il ou elle n’est pas habitué(e) à ça peut être le signe qu’il se passe quelque chose.
  • Tout changement soudain dans l’apparence (perte de poids, nouvelle coiffure, nouveaux vêtements, etc.) pourrait être un signe à ajouter au reste. Mais soyez tout de même prudent : tout le monde à des mini-crises durant son existence auxquelles chacun essaye de remédier en prenant soin de soi. Ce n’est donc pas un signe révélateur en soi.
  • Si vous sentez que votre conjoint `a une attitude défensive et qu’il/elle devient nerveux, n’en restez pas là. Poursuivez la conversation qui le/la met mal à l’aise. Votre conjoint pourrait craquer ou bien vous corriger avec le programme télé si vous êtes totalement dans l’erreur.

Avertissements

  • Vous pourriez ne pas aimer ce que vous découvrez. Les choses que vous ressentez avoir besoin de savoir, vous pourriez ne pas vouloir les savoir.
  • Si votre soupçon est en fait une jalousie paranoïaque non basée sur les faits – et que votre conjoint découvre vos activités secrètes – vous avez provoqué de sérieux (et possiblement irréparables) dommages à votre mariage. Même si ce n’est pas le cas, une visite chez un psychologue est recommandée pour vous.
  • Notez que la manière dont vous utilisez les gadgets d’espionnage peut ou pas violer la vie privée des autres. Vérifiez les lois de votre juridiction applicables à ces produits ou leur usage prévu. Dans de nombreux cas, ces articles ne peuvent pas être utilisés légalement :
    • Il peut être illégal d’espionner quelqu’un sans son consentement.
    • Il peut également être illégal d’accéder à l’ordinateur de quelqu’un d’autre sans sa permission.
    • Enfin, l’utilisation de logiciels de piratage peut être illégale.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.