Comment survivre à une tempête de neige si on est coincé dans sa voiture

Pour la plupart des gens, les tempêtes de neige et les blizzards ne sont pas un problème, car ces évènements météorologiques se produisent quand ils sont chez eux, devant la cheminée, avec une boisson chaude et de la compagnie. Par contre, s'ils se retrouvent piégés dans leur voiture, dans un endroit relativement éloigné de toute habitation ou totalement isolé, un tel évènement peut devenir un véritable cauchemar où la faim et la soif deviennent des menaces réelles. Pour survivre à une tempête de neige lorsqu'on est coincé dans sa voiture, il faut garder son calme afin d'utiliser correctement son véhicule. Il faut l'utiliser comme un abri pour rester au chaud et gérer ses réserves d'eau et de nourriture. En préparant du matériel supplémentaire, vous pourrez rester au sec et vous extraire du piège dès que la tempête est passée.

Se préparer pour une tempête de neige

  1. Entretenez correctement votre voiture. Avant l'arrivée de l'hiver ou si vous envisagez de conduire dans des conditions neigeuses, assurez-vous que les réservoirs d'antigel et de liquide lave-glace sont remplis, que vos essuie-glaces fonctionnent correctement, que vos pneus sont bien gonflés et ont une bande de roulement suffisante, que vos freins sont en bon état et que votre batterie est remplie. Assurez-vous également que vos phares fonctionnent et que votre huile moteur a été changée. Les températures glaciales et les mauvaises conditions routières affecteront négativement le fonctionnement mécanique de votre voiture et sa tenue de route .
  2. Ne conduisez pas sans avoir fait le plein. Lorsque le temps est mauvais, vous devez vous assurer d'avoir un réservoir plein ou à peine entamé. Le temps hivernal et les tempêtes de neige peuvent durer plus de 72 heures et il vous sera nécessaire d'avoir suffisamment de carburant pour ne pas vous retrouver bloqué quelque part. Vous en aurez aussi besoin pour rester au chaud, pour empêcher les conduites de carburant de geler, pour éviter que la batterie ne se décharge et pour pouvoir rentrer après la tempête .
  3. Achetez une glacière et un casier de stockage. Quand vous vous préparez à ce genre de situation, il y a certaines provisions que vous devez avoir et garder dans votre véhicule. Votre priorité doit être ceux permettant de se chauffer (liquides et aliments) suivis des différents outils indispensables pour survivre et échapper à la tempête. Vous aurez besoin d'une glacière à parois rigides pour conserver les provisions d'aliments et de liquides. Pensez également à acheter un casier de stockage en plastique dur et résistant pour le reste. Le casier devra avoir un couvercle étanche pour que rien de ce qu'il contient ne soit trempé si vous devez le sortir de votre voiture .
  4. Rassemblez de quoi rester au chaud. Durant un blizzard ou une tempête de neige, quand les températures sont en dessous de zéro, une personne ne peut survivre plus de trois heures sans se protéger du vent et de l'humidité. Ces deux éléments sont responsables de la déperdition de chaleur dans l'organisme. Étant donné que votre voiture sera votre abri, vous devez avoir a) de quoi chauffer l'intérieur du véhicule et b) de quoi chauffer votre corps. Par exemple, les vêtements et les couvertures ne réchauffent pas, mais ils sont indispensables, car ils conservent et piègent la chaleur produite par le corps.
    • L'hypothermie, qui survient si la température corporelle baisse de seulement deux ou trois degrés, est la principale cause de décès suite à une exposition à des températures glaciales. Son premier effet est l'incapacité à réfléchir de façon lucide.
    • Mettez une couverture en laine dans votre coffre ou votre casier de stockage pour chaque personne qui pourrait prendre la voiture avec vous. Prévoyez deux couvertures supplémentaires juste au cas où. La laine sèche rapidement si elle est trempée et elle préserve mieux la chaleur que n'importe quelle autre matière.
    • Vous devez également prévoir des vêtements de rechange pour chacun en plus de deux paires de chaussettes par personne. Les chaussettes en laine sont à privilégier.
    • Prévoyez des écharpes, des chapeaux et des gants imperméables pour protéger les parties du corps où la déperdition de chaleur est la plus importante (tête et cou), mais aussi pour éviter que les mains ne soient trempées.
    • Achetez 15 chauffe-mains par personne. Vous en trouverez dans les rayons camping et chasse des grandes surfaces.
    • Emportez 5 à 10 journaux, selon la taille de votre véhicule, pour isoler les fenêtres. De cette manière, la chaleur produite par votre corps et celle produite par le chauffage de la voiture (si vous le mettez en route) ne pourront pas s'échapper de la voiture. Les journaux serviront également de barrière contre le vent .
  5. Préparez vos provisions d'eau. Une personne peut survivre trois jours sans eau même si ce n'est en aucun cas une expérience plaisante. Sachant que pour rester correctement hydraté, vous devez boire environ deux litres d'eau par jour, vous aurez besoin de 12 ou 13 bouteilles d'eau par personne durant 72 heures si vous emportez des bouteilles d'un demi-litre. Si votre famille est composée de cinq membres, ce sont 60 à 65 bouteilles que vous devrez tout le temps avoir dans votre voiture ! Même si vous pouvez opter pour un bidon, le plastique qui le compose a plus de risque de s'abimer et de se casser s'il est exposé à des températures extrêmes. Les précautions ci-dessous sont donc recommandées.
    • Dans la glacière, mettez des bouteilles d'eau suffisantes pour un jour pour chaque personne. Par exemple, emportez 20 bouteilles si vous êtes une famille de cinq membres. Si vous avez de la place supplémentaire, remplissez-la du maximum de bouteilles que vous pourrez.
    • Étant donné que ce sera insuffisant si vous êtes bloqué plus d'un jour, vous devrez faire fondre la neige. Quelques outils supplémentaires seront dans ce cas nécessaires : une boite à café d'environ 1 à 1,5 kg avec son couvercle, quelques boites d'allumettes hydrofuges, trois bougies de cinq centimètres de diamètre et une ou plusieurs tasses métalliques .
  6. Emportez les bons aliments. La nourriture est le carburant du corps : elle fournit l'énergie nécessaire à la production de chaleur. Quand le corps d'une personne est exposé à des températures glaciales, seule la moitié des calories consommées est utilisée pour maintenir le corps à une température normale. Plus il fait froid, plus une personne a donc besoin de nourriture. À température normale, une personne correctement hydratée peut survivre sans manger une à six semaines en fonction de différents facteurs. Quand il fait extrêmement froid, elle ne peut survivre qu'environ trois semaines.
    • Un Européen moyen mange environ 2 300 calories par jour, mais sachant que la moitié des calories ingurgitées sera utilisée pour réguler la température du corps si vous êtes coincé dans une voiture, vous devrez manger environ 3 500 calories minimum par jour (par personne).
    • Cela fait énormément de nourriture à manger pendant 72 heures pour une famille de cinq personnes. Afin que tout puisse rentrer dans votre glacière, optez donc pour des aliments compacts, non périssables et riches en calories comme les barres granolas, la viande séchée, les noix, les mélanges montagnards, les fruits en conserve et le chocolat .
  7. N'oubliez pas les outils indispensables. Vous aurez besoin de différents outils pour dégager votre véhicule de la neige si nécessaire, aider les autres à vous localiser, vous adapter aux conditions météorologiques et routières, avoir tout ce dont vous avez besoin si vous êtes piégé et trouver des solutions aux problèmes inattendus. Une fois tous les outils listés ci-dessous obtenus, vous pourrez les ranger dans un casier de stockage. Inspectez-les régulièrement pour vous assurer que tout est en bon état et reste fonctionnel.
    • Des signaux lumineux pour indiquer votre position aux sauveteurs.
    • Un morceau de tissu rouge vif d'environ 30 x 120 cm.
    • Une radio à manivelle ou à transistor avec quelques piles de rechange pour rester informé des conditions routières et météorologiques.
    • Des lampes de poche équipées d'ampoules très lumineuses et de beaucoup de piles pour la nuit. Elles pourront également servir de signal lumineux.
    • Des câbles de démarrage qui serviront si la batterie de la voiture est à plat une fois la tempête passée.
    • Une pelle à neige métallique pliable.
    • Un câble de remorquage pour a) dégager le véhicule ou b) attacher une de ses extrémités à la voiture et l'autre à la taille d'une personne si celle-ci doit absolument sortir durant la tempête.
    • Une boussole.
    • Un sac de sable, de sel ou de litière pour chat pour donner de l'adhérence à vos pneus s'ils sont bloqués.
    • Quatre boites de Fix-a-Flat au cas où vos pneus se dégonfleraient.
    • Un grattoir à long manche avec une brosse.
    • Un kit d'outil pour ne pas être pris au dépourvu.
    • Un couteau de poche avec un ouvre-boite.
    • Une montre avec un remontoir pour garder la notion du temps.
    • Un kit de premiers secours.
    • Des provisions de médicaments d'urgence pour chaque personne durant 72 heures.
    • Une paire de bottes hautes et imperméables pour le chauffeur.
    • Des mouchoirs en papier, des papiers essuietout et des sacs-poubelle utilisés à des fins sanitaires.
    • Des produits pour les femmes et pour les bébés, couches et lingettes, si nécessaire .

Éviter de se retrouver bloqué

  1. Surveillez la météo. Si une tempête approche et que vous n'avez rien à faire dehors, restez chez vous. Soyez également sûr de comprendre la différence entre une prévision et un avertissement de tempête hivernale. Une prévision de tempête signifie qu'il y a 50 à 80 % de chances qu'une quantité considérable de neige, de verglas ou un mélange des deux affecte une zone spécifique. Un avertissement de tempête signifie qu'il y a au moins 80 % de chances que ces phénomènes se produisent. Une prévision ou un avertissement de blizzard indique en revanche qu'une quantité importante de neige et des vents forts (d'au moins 55 km/h), réduisant la visibilité à moins de 400 m, risquent fortement de se produire ou sont attendus dans les prochaines 12 à 72 heures.
    • N'oubliez pas : même si vous êtes sûr de pouvoir conduire dans des conditions météorologiques extrêmes, de nombreuses personnes partageant la route avec vous ne sont pas aussi expérimentées. Mère Nature place d'ailleurs les surprises les plus inattendues sur le chemin des pilotes les plus chevronnés.
    • Si vous prévoyez de conduire dans des conditions potentiellement risquées, informez toujours un ami ou un proche de votre destination et de la route que vous allez emprunter   .
  2. Retirez la neige de votre tuyau d'échappement si vous êtes bloqué. Si vous essayez de dégager votre voiture après vous être retrouvé bloqué, coupez le contact et vérifiez que le tuyau d'échappement n'est pas bouché par la neige. Votre voiture risque rapidement de se remplir de monoxyde de carbone si c'est le cas. Coupez donc le contact, mettez des gants et retirez autant de neige que vous pourrez. Si vous n'avez pas de gants, utilisez une branche ou quelque chose qui s'en rapproche .
  3. Retirez la neige et la glace sur et autour du véhicule. Si votre voiture est immobilisée depuis un certain temps et que vous comptez l'utiliser, commencez par retirer la neige sur le toit et celle qui bloque votre passage. Mettez en même temps le contact et lancez le dégivrage pour faire fondre la glace sur votre parebrise et votre lunette arrière. Prenez une pelle et retirez le maximum de neige autour des pneus et sur les côtés du véhicule. Pensez à dégager le chemin de votre voiture. Enfin, nettoyez votre parebrise. Si vous n'avez pas de grattoir classique, utilisez une carte de crédit ou une boite de CD pour retirer la glace qui n'a pas encore fondu.
    • Si vous n'avez pas de grattoir équipé d'une brosse pour retirer la neige couvrant votre voiture, utilisez la branche d'un arbre à feuilles persistantes ou un journal (qu'importe ce que vous pouvez trouver).
    • Si vous n'avez pas de pelle, utilisez ce que vous avez sous la main. Il peut s'agir d'un enjoliveur ou d'un Frisbee oublié dans le coffre .
  4. Faites bouger votre véhicule. Afin de dégager votre voiture, vous devez tourner vos pneus de gauche à droite pour repousser la neige restante. Si vous avez une option quatre roues motrices, activez-la. Enclenchez la marche avant (ou la vitesse la plus basse possible), appuyez doucement sur l'accélérateur et avancez. Même quelques centimètres en avant suffiront. Enclenchez ensuite la marche arrière pour reculer doucement. Recommencez la procédure jusqu'à obtenir suffisamment d'adhérence pour dégager la voiture.
    • Si les pneus patinent, levez tout de suite le pied de l'accélérateur et arrêtez parce que vous ne ferez que vous enfoncer plus profondément.
    • Demandez à un passager de sortir se mettre à la fenêtre du conducteur pour pousser.
    • Ne laissez personne se mettre à l'arrière du véhicule pour pousser, car la voiture pourrait glisser en arrière et causer de graves blessures.
    • Si vous ne vous en sortez pas de cette manière, cherchez un autre moyen de dégager votre voiture. Si vous avez des déchets, du sel ou du sable, répandez-en autour de vos pneus avant ou arrière selon que votre voiture est une traction avant ou arrière. Si c'est une quatre roues motrices, mettez-en autour des quatre pneus.
    • Si vous n'avez aucun de ces matériaux à disposition, utilisez vos tapis de voiture, de petits cailloux ou des pierres, des cônes de pin, des brindilles ou de petites branches pour faire adhérer les pneus .
  5. Fuyez rapidement si vous le pouvez. Si la tempête de neige n'en est qu'à ses débuts et que vous n'arrivez pas à dégager votre voiture, demandez l'aide d'autres automobilistes ou contactez les autorités, car la situation ne fera qu'empirer. N'oubliez cependant pas que les distances sont faussées par la poudrerie : ce que vous pensez être tout près peut se trouver beaucoup plus loin. Il n'est conseillé de laisser votre voiture que si vous êtes certain de trouver de l'aide et si la vue est encore claire et dégagée. Dans le cas contraire, vous aurez plus de chances de survivre à la tempête en utilisant votre voiture comme abri .

Aménager un abri et l'utiliser comme il faut

  1. N'abandonnez pas votre véhicule. Si vous n'avez pas réussi à dégager votre véhicule, restez où vous êtes. Votre voiture est à ce stade le meilleur abri que vous pourrez trouver. Une personne ne peut survivre à des températures glaciales plus de trois heures sans abri. À moins qu'il y ait une maison où vous réfugier tout près ou des secours en vue, n'abandonnez pas votre voiture. Gardez en tête que les distances sont faussées par les chutes de neige et la poudrerie. En outre, la neige masque les trous, les objets tranchants et d'autres choses dangereuses qui vous feront courir un risque énorme si vous vous déplacez à pied au milieu d'une tempête .
  2. Prévenez les autorités avec votre téléphone. La plupart des gens ont de nos jours un téléphone qu'ils emportent tout le temps avec eux. Avant que votre batterie ne vous lâche, essayez d'identifier précisément où vous vous trouvez à l'aide du GPS de votre voiture ou de votre téléphone, appelez le 112 et dites-leur où vous êtes bloqué et qui se trouve dans la voiture. Veillez également à inclure d'autres informations utiles comme la quantité d'eau et d'aliments à votre disposition, la quantité de carburant qu'il vous reste et si quelqu'un dans le véhicule souffre d'un grave problème de santé .
    • Si votre batterie est encore suffisamment chargée, téléphonez à quelqu'un que vous connaissez et qui n'est peut-être pas bloqué par la tempête. Cette personne pourra prévenir les autorités et s'assurer que vous soyez secouru si nécessaire. N'oubliez pas de lui dire où vous vous trouvez.
    • Éteignez votre téléphone quand vous avez fini pour pouvoir utiliser le reste de charge en cas d'urgence.
  3. Restez bien en vue des sauveteurs. En cas de forte tempête, la plupart des gens ne peuvent aller nulle part en voiture et certains choisissent d'abandonner leur véhicule tandis que d'autres décident de rester. Étant donné que les secours privilégient les personnes restées dans leur voiture, vous devez signaler votre présence dans votre véhicule. Enfilez vos bottes hautes imperméables par-dessus votre pantalon et mettez votre chapeau, votre écharpe, vos gants et un veston épais pour ne pas être trempé (ce que vous devez éviter à tout prix). L'humidité combinée aux températures glaciales fera rapidement chuter votre température corporelle et vous exposera au risque d'hypothermie.
    • Attachez le morceau de tissu rouge à l'antenne de votre voiture pour permettre aux secours de vous retrouver. Si vous n'avez pas d'antenne, cherchez un endroit surélevé sur votre voiture où le tissu pourra flotter au vent. Vous pouvez également attacher le tissu sur votre porte du côté où les secours ont plus de chances d'arriver.
    • Si vous n'avez pas de tissu rouge, cherchez autre chose dans votre voiture. Les secours sauront qu'il s'agit d'un signe indiquant que vous avez besoin d'aide.
    • Si vous êtes bloqué dans un endroit isolé, écrivez un très grand « AU SECOURS » ou « SOS » dans la neige pour que les secours en hélicoptère puissent vous voir depuis les airs. Si vous avez des bouts de bois ou des branches d'arbre à portée de main, utilisez-les pour rédiger votre message. Vous devrez recommencer une fois que la neige aura cessé de tomber.
    • Klaxonnez en morse pour lancer un appel de détresse, mais SEULEMENT quand la voiture roule afin de ne pas épuiser votre batterie. Sur votre klaxon, faites trois appuis courts suivis de trois appuis longs puis de trois appuis courts et patientez 10 à 15 secondes avant de recommencer.
    • Quand la tempête aura cessé, soulevez le capot de votre voiture pour indiquer aux secours que vous avez besoin d'aide.
    • Restez éveillé à tour de rôle pour ne pas rater l'arrivée des secours  !
  4. Débouchez régulièrement votre tuyau d'échappement. Même si votre tuyau d'échappement a déjà été débouché quand vous avez essayé de dégager votre voiture, vous devez recommencer régulièrement s'il continue de neiger et aussi longtemps que vous pourrez démarrer le moteur. Le monoxyde de carbone peut vous rendre malade ou vous tuer si vous en respirez en grande quantité, peu importe la durée d'exposition. Les premiers symptômes d'empoisonnement sont une nausée, des maux de tête et une sensation de vertige .
  5. Utilisez parcimonieusement votre carburant. La durée d'attente dans votre voiture va dépendre de différents facteurs comme la violence de la tempête, l'endroit où vous vous trouvez, la célérité des équipes de secours et le nombre de personnes coincées dans la tempête. Il est donc très important que vous utilisiez parcimonieusement votre carburant. Si les secours n'arrivent pas et que vous vous trouvez dans un endroit isolé, vous en aurez besoin pour repartir quand la tempête se sera calmée.
    • Si votre réservoir est presque plein, démarrez votre voiture toutes les heures durant une dizaine de minutes. Ouvrez une fenêtre pour prévenir les risques d'intoxication au monoxyde de carbone quand le moteur est lancé.
    • Si votre réserve de carburant est limitée, ne démarrez votre voiture qu'une ou deux fois par jour durant 10 minutes afin de ne pas épuiser votre batterie et pour éviter que les conduites de carburant ne gèlent. Profitez de la chaleur du soleil dans ce genre de situation et ne démarrez votre voiture que le soir. Cela vous permettra en plus de vous réchauffer .
  6. Utilisez l'énergie comme il faut. Vous aurez une quantité d'énergie limitée et vous devrez l'utiliser en fonction des provisions à votre disposition. Votre principale source d'énergie sera le carburant de votre voiture. Le carburant alimente également les lumières intérieures, les phares, les clignotants, etc. et si vous vous êtes suffisamment préparé, vous devrez en plus avoir des lampes de poche, des allumettes, des bougies, des piles et une radio. Pour ne pas les gaspiller, n'utilisez qu'une ou deux, sources d'énergie à la fois. Par exemple, n'utilisez pas de lampe de poche si vous avez une bougie allumée pour faire fondre la neige et obtenir de l'eau. Veillez aussi à éteindre tout ce qui marche avec des piles si vous n'en avez plus besoin .

Se chauffer durant la tempête

  1. Couvrez-vous. Pour conserver la chaleur du corps, vous devez vous couvrir autant que possible. Chaque personne doit idéalement avoir une couche de vêtement sec supplémentaire et des chaussettes à porter avec un veston chaud, un chapeau, une écharpe et des gants. Si ce n'est pas le cas, rentrez vos chaussettes dans votre pantalon et vos manches dans vos gants si vous en avez. Vous limiterez ainsi au maximum les déperditions de chaleur. Si vous avez un couteau ou un autre outil comme un tournevis, un stylo pointu ou un bout de plastique ou de métal arraché de votre voiture, retirez le tissu de vos sièges, de votre plancher ou de votre toit et enveloppez-vous à l'intérieur pour rester au chaud. Utilisez également comme vous pourrez les tapis de sol.
    • Chiffonnez les cartes, papiers dans la boite à gants, journaux, essuietout, serviettes, placez-les sous vos vêtements pour vous isoler du froid.
    • Utilisez les couvertures en laine que vous avez emportées pour vous réchauffer.
    • Utilisez les chauffe-mains de manière stratégique. Mettez-les dans vos gants et dans vos poches si nécessaire. Mettez-les aussi dans vos chaussettes, sous votre chapeau près de vos oreilles et ainsi de suite .
  2. Bloquez les espaces non utilisés et isolez les fenêtres. N'oubliez pas que votre véhicule est votre abri et, de la même manière que vous isolez votre maison pour la protéger du froid et que vous fermez les portes quand vous allumez la cheminée, vous devez empêcher le froid d'entrer dans la voiture et la chaleur d'en sortir. Réduire l'espace libre dans le véhicule est la première chose à faire. Par exemple, si vous avez une couverture supplémentaire et un grand SUV, scotchez la couverture derrière le siège arrière (du toit au plancher) pour condamner le coffre. Scotchez également des journaux aux fenêtres pour les isoler .
    • Si vous n'avez pas de couverture pour condamner les espaces inutilisés, utilisez tous les tissus que vous avez à votre disposition. Par exemple, vous pouvez déchirer les coussins de siège et les placer à des endroits spécifiques pour réduire l'espace libre dans la voiture.
    • Si vous n'avez pas de journaux pour isoler les fenêtres, regardez autour de vous. Avez-vous des magazines, des serviettes en papier, des serviettes de table ou les cahiers de vos enfants ? Vous pouvez même utiliser les tapis de sol. Si vous n'avez pas de scotch, vous avez certainement des bandes adhésives, de la colle ou de la colle à ongles que vous pouvez utiliser à la place.
  3. Cherchez de la chaleur humaine. Si vous n'êtes pas seul, sachez que la personne à côté de vous est de loin beaucoup plus chaude que n'importe quel autre objet autour de vous ! Il ou elle tremble certainement comme une feuille, mais 36 ou 37 °C sont une douzaine de degrés plus chaud que tout ce qui vous entoure. Ensemble, surtout dans un espace restreint, vous pouvez augmenter la quantité de chaleur dans la voiture en vous blottissant l'un contre l'autre. Créez un cocon autour de vous en utilisant des couvertures, des vestons et tout ce que vous pourrez trouver pour rester au chaud .
  4. Bougez. Les gestes stimulent la circulation sanguine et la circulation crée à son tour l'énergie qui vous permet de vous réchauffer. En réalité, votre corps produit 5 à 10 fois plus de chaleur quand il bouge, mais dans ce genre de situation, surtout si vous n'avez pas de nourriture pour réapprovisionner votre organisme, des exercices intenses seront irréalistes et malavisés. Vous devrez malgré tout bouger un peu. Quand vous êtes assis, faites des mouvements circulaires avec vos mains et vos pieds, fléchissez vos doigts et vos orteils et faites des étirements des bras et des jambes .

Gérer les besoins en eau et en nourriture

  1. Rationnez vos provisions d'eau et d'aliments. Vous avez besoin de boire environ 10 cl d'eau par heure pour éviter la déshydratation. C'est l'équivalent d'une tasse de café standard à moitié plein ou le tiers d'une bouteille d'eau. Vous devez aussi manger un petit encas toutes les heures pour fournir de l'énergie à votre corps et lui permettre de produire de la chaleur. Utilisez votre montre, plutôt que votre téléphone ou la montre de votre voiture reliée à la batterie, pour garder la notion du temps. Si vous n'avez pas de montre, essayez de connaitre l'heure en observant le soleil qui se déplace dans le ciel.
    • Évitez la caféine et l'alcool. Ils accélèrent tous les deux les effets néfastes du froid sur votre corps même si l'un ou l'autre semble vous aider.
    • Votre objectif est de réguler le plus longtemps possible la température de votre corps ainsi que le niveau des liquides organiques et du sucre dans le sang. Vous devez en plus vous efforcer de faire durer vos provisions .
  2. Faites fondre la neige pour obtenir de l'eau. Étant donné que vous avez un nombre limité de bouteilles d'eau ou que vous n'avez tout simplement pas d'eau, vous aurez besoin de faire fondre la neige. Évitez avant tout de manger directement la neige même si vous avez très soif. La neige peut faire dangereusement chuter la température de votre corps. Si vous vous êtes préparé, vous devez avoir une boite à café, des allumettes hydrofuges et quelques bougies. Pour faire fondre la neige, remplissez la moitié ou les ¾ de la boite de neige et allumez quelques allumettes ou la bougie pour la chauffer. Ne remplissez pas la boite à ras bord.
    • Ouvrez une fenêtre pendant que vous chauffez la boite, car même de petites bougies et des allumettes peuvent produire du monoxyde de carbone.
    • Si vous n'avez pas ces outils, regardez autour de vous. Quel objet en métal ou en plastique peut être vidé et utilisé pour y mettre de la neige ? Il peut s'agir d'un sac en plastique fourni par votre épicerie ou même de votre boite à gants.
    • Quand vous démarrez votre moteur, dirigez vos buses d'aération vers la neige pour la faire fondre. Si vous n'avez plus de carburant, mettez de petites quantités de neige dans votre boite à café et mettez-la au soleil ou à un endroit chauffé de la voiture.
  3. Conservez correctement votre eau. Les bouteilles d'eau peuvent être conservées dans la glacière. Si vous n'avez pas de glacière, mais que vous avez des bouteilles, enroulez-les dans une couverture ou un autre type de matériau pour les isoler du froid. De la neige fraichement fondue peut être placée dans des bouteilles d'eau vides ou tout autre récipient que vous avez sous la main. Si votre eau gèle, mettez-la au soleil ou à côté des buses d'aération quand le chauffage est activé. Vous pouvez également conserver l'eau dans un récipient étanche et l'enterrer 30 cm sous la neige. Même si l'air au-dessus du sol est glacial, l'air piégé dans la neige jouera le rôle d'isolateur et empêchera l'eau de geler .
  4. Cherchez de la nourriture. N'oubliez pas : vous pouvez survivre à des températures extrêmement basses sans aliments plus de trois semaines tant que vous restez correctement hydraté et avez un endroit où vous abriter. Ce ne sera pas amusant, mais vous ne survivrez également pas plus de trois heures à des températures glaciales sans abri. Pour la nourriture, inspectez entièrement votre véhicule à la recherche des provisions que vous pouvez avoir oublié. Il peut s'agir d'une vieille barre nutritive coincée entre les sièges ou de paquets de sucre oubliés dans votre poche depuis une semaine.
    • Si vous trouvez quelque chose, ne mangez pas tout tout de suite même si vous avez très faim. N'en mangez qu'une petite quantité à la fois et mâchez lentement. Vous vous sentirez comme si vous en avez mangé plus.
    • Si vous pensez qu'un de vos camarades d'infortune souffre d'hypothermie et commence à perdre la raison, prenez des précautions supplémentaires s'il ou elle a également faim. Ne le laissez pas quitter le véhicule pour chercher de la nourriture .

Évaluer les options à la fin de la tempête

  1. Évaluez l'état des routes. Si vous restez bloqué après la tempête, vous devrez prendre une décision pour savoir quand et comment repartir. Tout dépendra de l'endroit où vous vous trouvez, du temps durant lequel vous êtes resté piégé et de votre état physique. Si vous avez une radio à manivelle ou à transistor ou suffisamment de carburant pour écouter la radio, informez-vous sur l'état des routes et essayez de savoir si certaines voies sont bloquées.
    • Contactez d'autres personnes si vous êtes bloqué sur une route habituellement très fréquentée. Si votre téléphone fonctionne encore, appelez un ami ou un proche pour qu'il vienne vous secourir et indiquez-lui ce qu'il doit faire pour vous retrouver .
  2. Abandonnez votre véhicule. Si vous êtes dans une ville ou sur une route fréquentée avec d'autres véhicules bloqués, vous aurez plus de chances d'être secouru une fois la tempête calmée. Les secours pourront vous aider plus facilement. Néanmoins, s'il y a beaucoup de gens bloqués par la neige, ça risque de prendre du temps et, le temps, vous n'en avez probablement plus. Si vous décidez de quitter votre voiture à la recherche d'un endroit sûr, partez si possible avec d'autres personnes. Laissez dans votre voiture une note indiquant où vous allez et ne modifiez pas vos plans. Les secours ou vos proches pourront vous retrouver s'ils trouvent votre voiture en premier. Portez plusieurs couches de vêtements et emportez autant de provisions que vous pourrez sans pour autant vous encombrer.
    • S'il vous reste suffisamment de carburant et que vous pensez pouvoir vous en sortir par la route, essayez de déloger votre voiture.
    • Si vous choisissez de rester dans votre voiture, veillez à ce que les secours s'aperçoivent que vous êtes à l'intérieur de votre véhicule.
  3. Choisissez entre rester ou partir si vous êtes dans un endroit isolé. Le temps extrêmement froid exerce une pression supplémentaire sur le cœur d'une personne et les activités du type déblayer la neige à la pelle, pousser la voiture ou se trainer sur de longues distances à travers un chemin couvert de neige augmentent les risques de crise cardiaque et aggravent les autres problèmes de santé. Si vous êtes dans un endroit isolé, êtes en relativement bonne santé et croyez avoir suffisamment de carburant pour arriver à une station-service, un hôtel ou un quelconque autre bâtiment, essayez de dégager votre voiture. Si vous n'avez pas assez de carburant, vous aurez besoin de faire un choix : partir vous mettre à l'abri ou faire tout ce que vous pouvez pour être visible des équipes de secours.
    • Si vous restez, dessinez une nouvelle fois SOS dans la neige et mettez des branches dans chaque lettre. Utilisez un CD ou cassez l'un de vos rétroviseurs pour balayer régulièrement l'horizon. Vous reflèterez les rayons du soleil et les secours reconnaitront votre signal.
    • Si vous pouvez allumer un feu maintenant que la neige a cessé de tomber, faites-le. Le feu sera d'autant plus utile la nuit pour vous réchauffer et attirer l'attention des éventuels secouristes .
    • Si vous décidez de quitter votre voiture, laissez une note indiquant où vous vous rendez et, une fois encore, ne modifiez pas vos plans en cours de route. Couvrez-vous, emportez autant de provisions que vous pourrez et partez de bon matin. Pensez à vous reposer fréquemment, à boire et à manger quelque chose .

Conseils

  • Si vous êtes dans une situation désespérée et que vous devez quitter votre véhicule sans bottes, utilisez quelque chose pour arracher les coussins des sièges. Enroulez-les autour de vos pieds et de vos jambes avant de les fixer solidement à l'aide d'un ruban adhésif, d'une corde ou d'un bout de tissu.
  • Les fils de votre voiture peuvent être utilisés de différentes façons pour sécuriser des objets, mais vous devez en choisir un avec précaution.
  • Si vous vous retrouvez avec d'autres personnes, parlez de choses qui n'ont rien à voir avec votre situation délicate. Si vous êtes seul, racontez-vous des blagues, lisez si vous avez un livre ou pensez à ce que vous allez faire une fois de retour au bureau. Avoir le moral sera votre plus grande force en cas de situation de crise .
  • Si vous êtes coincé dans votre voiture avec un animal, il est important que celui-ci sorte uniquement lorsque c'est nécessaire. Il doit ensuite être entièrement séché et couvert d'une couverture si vous en avez. Si vous voyagez souvent avec des animaux, prévoyez des aliments pour eux en plus des vôtres.

Avertissements

  • Si l'un des passagers est trempé, retirez-lui immédiatement ses vêtements humides. Si vous pensez qu'il gèle ou qu'il souffre d'hypothermie, utilisez votre chaleur corporelle pour chauffer son tronc avant tout. Ne chauffez jamais les bras ou les jambes en premier au risque de provoquer une insuffisance cardiaque. Mettez ensuite la personne dans des vêtements secs ou une couverture si vous en avez .
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.