Comment lustrer votre bateau

Le revêtement supérieur de votre bateau en fibre de verre, appelé aussi « gelcoat », restera brillant tant qu'il sera régulièrement nettoyé, lustré et protégé du soleil. Si les œuvres mortes de votre bateau sont ternies ou décolorées par endroits ou si le gelcoat est devenu poreux à cause des intempéries, sachez qu'il est possible de les lustrer pour leur redonner du brillant. C'est une opération assez simple, grandement similaire au lustrage d'une voiture. Chaque marin a sa façon de faire ! Cet article a pour objectif de vous expliquer les différentes étapes d'un bon lustrage de bateau.

Nettoyer votre bateau

  1. Arrimez solidement votre bateau sur sa remorque. Le cirage se fait quand le bateau est sur la terre ferme. Le mieux est de le laisser sur sa remorque, bien attaché, de préférence sur une surface de niveau. Comme vous allez devoir faire plusieurs fois le tour du bateau, il faut que la remorque soit détachée du véhicule tracteur.
    • Selon le profil de votre bateau et des parties à traiter, il sera peut-être nécessaire de protéger certaines parties. Si c'est possible, mettez ou laissez en place la bâche de protection, au moins pour protéger l'intérieur.
  2. Nettoyez au jet d'eau l'extérieur du bateau. Le lustrage d'un bateau commence toujours par un bon nettoyage. Enlevez la poussière et toutes les saletés qui ont pu se déposer. Faites disparaitre algues et mousses.
    • Commencez par laver à l'eau claire toute la surface à restaurer. Pour cela, utilisez une grosse éponge propre et frottez modérément en insistant sur les zones les plus sales. Enlevez le plus possible de dépôts.
    • Si, à certains endroits, la saleté est particulièrement incrustée, n'hésitez pas à utiliser du papier de verre à grain fin (220). N'utilisez pas de nettoyeur sous pression dans la mesure où la pression de l'eau peut altérer le gelcoat ! Le jet d'eau du tuyau ne doit pas être puissant.
  3. Enlevez, s'il y en a encore, l'ancienne cire. En ce cas, utilisez un chiffon imprégné de toluène ou d'un produit nettoyant pour cire. Ainsi, vous pourrez ensuite, avec un polish ou de la pâte à polir, nettoyer de façon homogène la surface à traiter.
    • Nettoyez en déplaçant votre chiffon toujours dans le même sens et sans trop appuyer. Il n'est pas utile de frotter fort. Le travail fait, attendez que votre produit s'évapore avant de lustrer.
  4. Nettoyez avec un détergent adapté. Terminez le nettoyage avec une éponge et un détergent pour bateau. Vous pouvez aussi utiliser de l'eau chaude additionnée de liquide vaisselle.
    • Si votre bateau est taché, on peut utiliser (avec précaution) un peu d'eau de Javel, à appliquer directement sur les taches. Certains utilisent aussi du diluant pour vernis ou un produit dégraissant pour faire disparaitre les restes de colle (adhésifs) ou les taches de gras. Par contre, il est hors de question d'utiliser de l'eau de Javel sur du bois brut ou non verni.
    • Rincez le bateau à l'eau claire et séchez bien. Pour éliminer l'eau restante, vous pouvez utiliser une raclette.

Poncer toute la surface de votre bateau

  1. Utilisez éventuellement un polish ou de la pâte à lustrer. Polish et pâte à lustrer sont tous deux légèrement abrasifs, c'est ce qui permet au gelcoat d'un bateau de retrouver tout son brillant. L'abrasion permet d'atténuer les imperfections, le voile, les taches de décoloration et les microfissures.
    • Le polish est plutôt à réserver à un bateau qui ne nécessiterait qu'une légère remise à neuf du gelcoat. Par contre, si vos œuvres mortes sont devenues poreuses, recouvertes d'une sorte de voile épais, utilisez plutôt une pâte à polir un peu plus abrasive.
    • Faites attention quand vous utilisez de la pâte à polir. En effet, le gelcoat est un revêtement, certes dur, mais très peu épais. Si vous le polissez trop, il disparaitra totalement et il faudra remettre du gelcoat, opération délicate, longue et couteuse .
  2. Commencez par la poupe et allez en direction de la proue. Appliquez le polish ou la pâte à polir par sections carrées de 50 cm de côté. Servez-vous d'un chiffon doux si vous faites cela à la main. Si vous utilisez une lustreuse électrique, prenez un tampon en mousse. Appliquez de la cire sur le chiffon ou le tampon et passez-la sur votre surface en un mouvement circulaire régulier. Lustrez jusqu'à ce que la surface devienne voilée. Si vous lustrez trop, vous allez voir à travers le gelcoat et ce n'est pas bon !
    • Les puristes ne jurent que par le lustrage à la main, les autres préfèrent utiliser une lustreuse qui fait gagner du temps et évite bien de la fatigue en éliminant plus facilement les défauts du gelcoat. Utilisez une lustreuse tournant lentement, plutôt qu'une ponceuse classique qui tourne trop vite. Les lustreuses à mouvement orbital sont particulièrement efficaces pour ce genre de travail.
    • Votre lustreuse sera réglée sur la plus basse vitesse. Avant d'opérer, appliquez légèrement votre tampon sur la surface du bateau afin de répartir un peu de pâte. Ainsi, il n'y aura pas de projections latérales.
  3. Après la pâte à lustrer, appliquez un polish. Si cela s'avère nécessaire, procédez de même avec un polish adapté. Travaillez toujours par mouvements circulaires et toujours dans la même direction qu'avec la pâte à polir. Passez un jet d'eau sur les surfaces traitées afin d'éliminer toutes les traces de polissage et de produit.

Lustrer votre bateau

  1. Achetez une cire adaptée à votre bateau. En effet, il existe divers types de cire selon le type de gelcoat en place. Le cirage du gelcoat aide ce dernier à conserver plus longtemps son brillant, la cire servant de barrière entre le gelcoat et l'eau .
    • Il existe de nombreuses marques de cire : la « Collinite 885 » est souvent utilisée pour les bateaux, mais aussi pour les planches de surf et d'autres éléments de glisse.
  2. Comme avec la pâte à lustrer, il faut étaler la cire en un mouvement circulaire. Comme lors du polissage et du lustrage, vous pouvez appliquer la cire à la main ou avec une lustreuse électrique. Pour éviter les rayures, travaillez en faisant des mouvements circulaires.
    • Il existe de très nombreuses cires pour bateaux. Demandez conseil au revendeur.
  3. Faites très attention dans les zones délicates (éléments d'accastillage, renfoncements) ! Ces zones de jonction doivent être obligatoirement traitées à la main pour ne pas endommager ces parties en contact avec le gelcoat (comme le liston). Procédez de même avec les renfoncements, comme les passe-coques.
    • Si c'est possible, démontez tel ou tel élément d'accastillage. Conservez ensemble les éléments en question et leurs fixations, pour pouvoir les remonter ensuite.
  4. Laissez bien sécher la cire. Après quelques minutes, la cire a un aspect légèrement blanchâtre, signe que vous allez pouvoir lustrer. Il est important de bien laisser sécher la cire et de lui laisser le temps d'imprégner les porosités du gelcoat. Comptez 5 à 10 minutes au soleil.
  5. Lustrez soigneusement les parties cirées. Servez-vous d'un chiffon doux ou d'une bonnette de lustrage (si vous utilisez une lustreuse électrique). Travaillez par mouvements circulaires très légers. Plus vous frotterez, plus le voile cireux disparaitra, plus votre bateau brillera.

Conseils

  • Si vous n'avez pas le temps ou le courage de lustrer vous-même votre bateau, faites-le faire par un spécialiste. Dans les environs de votre mouillage, vous devriez trouver un. Il est inutile de faire appel à un carrossier dans la mesure où le lustrage d'un bateau, à cause des différences de gelcoat, n'a rien à voir avec celui d'une voiture.
  • Certains propriétaires de bateaux qui s'y connaissent affirment effectuer, avant application d'un polish ou d'une pâte à polir, un certain nombre de ponçages (à l'eau), à chaque fois avec un abrasif de plus en plus fin.

Avertissements

  • Travaillez toujours dans un endroit bien ventilé. Portez des protections, comme des gants, des lunettes et un masque filtrant.

Éléments nécessaires

  • Du savon ou du détergent spécial pour bateaux
  • De l'acétone
  • Du toluène ou un produit pour enlever la cire existante
  • Des éponges et des chiffons
  • Des éléments de protection
  • Du polish pour fibre de verre (spécial pour bateau)
  • De la pâte à polir (si nécessaire)
  • Une lustreuse orbitale (si vous en avez une)
  • Des chiffons doux ou des tampons en mousse
  • De la cire pour bateau
  • Des torchons doux
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.