Comment élever des poissons combattants

L'élevage de poissons combattants est un excellent passetemps. Cependant, ce n'est pas une activité à prendre à la légère. Si vous avez le temps, les ressources, les connaissances et l'engagement que l'élevage de poissons combattants requiert, cela peut devenir une expérience enrichissante.

Mise en place et choix des poissons à élever

  1. Apprenez-en le plus possible. Lorsque vous voulez essayer d'élever un animal, il est important d'en savoir le plus possible à propos de cette espèce. Faites des recherches pour savoir comment prendre soin et élever vos poissons combattants. Il existe d'excellents sites Internet et livres. Vous pouvez obtenir plus de 600 œufs en une seule couvée, ce qui signifie que vous pourriez vous retrouver avec plus de 500 poissons combattants dont vous devez prendre soin !
    • Êtes-vous intéressé par leurs caractéristiques génétiques, par l'élevage pour exposer vos poissons ou par la vente à une animalerie ?
    • Vous aimez peut-être tout simplement les poissons combattants et vous voulez améliorer la pratique de votre passetemps.
    • Si vous souhaitez élever des poissons combattants pour les exposer ou pour les vendre, vous allez devoir investir beaucoup de temps, d'espace et d'argent. À cause du cout élevé pour se lancer, il est très difficile de faire du profit en élevant des poissons combattants, c'est pourquoi vous ne devriez pas vous fixer sur cet objectif avant quelque temps.
  2. Installez un aquarium permanent. Lorsque vous êtes prêt à essayer d'accoupler vos poissons, vous devez en premier lieu vous préparer à en ramener un couple chez vous. Suivez des instructions que vous trouverez sur Internet pour préparer un aquarium pour poissons combattants. Assurez-vous de respecter le cycle de l'azote dans les deux aquariums où vous vous apprêtez à installer vos poissons.
  3. Procurez-vous un couple de poissons. Les poissons combattants se reproduisent le mieux lorsqu'ils sont jeunes, c'est pourquoi vous aurez plus de succès en trouvant un éleveur réputé sur Internet ou une source sure près de chez vous. Si vous pouvez trouver un éleveur près de chez vous, vous pourrez aussi obtenir des informations essentielles de sa part. Assurez-vous que le mâle et la femelle sont de la même taille et envisagez de vous procurer un deuxième couple au cas où l'accouplement du premier ne fonctionne pas.
    • La plupart des poissons combattants vendus en animalerie sont trop âgés et il est généralement impossible de connaitre leur ascendance, mais ils peuvent aussi constituer une façon moins chère de vous lancer tout en étant plus facilement disponibles que les poissons d'éleveurs spécialisés.
    • Si vous choisissez d'élever des poissons achetés en animalerie, sachez que vous pourriez ne pas arriver à trouver d'acheteurs ou de preneurs pour le frai, car la plupart des animaleries ne voudront pas en acheter. Puisque vous ne connaissez pas les caractéristiques génétiques que vous mélangez, vous pourriez vous retrouver avec du frai malade ou indésirable.

Installer les conditions nécessaires à l'accouplement

  1. Laissez les poissons s'installer. Il vaut mieux que vous ayez vos poissons combattants chez vous pendant quelques mois avant de les faire se reproduire pour qu'ils puissent s'adapter à leur nouvel environnement. Souvenez-vous cependant que les mâles s'accouplent au mieux lorsqu'ils n'ont pas plus de 14 mois. Préparez-vous à les faire s'accoupler lorsque vous avez suffisamment de temps libre.
    • Une fois que vous avez mis le mâle et la femelle ensemble, vous devez passer plusieurs heures par jour, tous les jours pendant plus de deux mois à prendre soin du couple et de leurs petits. Assurez-vous de ne pas partir en vacances, en voyage d'affaires ou de ne pas participer à des évènements trop stressants.
  2. Préparez l'aquarium d'élevage. L'aquarium doit faire entre 20 et 40 litres et doit être équipé d'une cloison amovible, de cachettes, d'un filtre ajustable (comme une éponge filtrante à valve) et d'un appareil chauffant aux alentours de 26 degrés C. Ne mettez jamais de gravier ou d'autre substrat dans l'aquarium, car vous allez perdre les œufs qui vont tomber au fond. Ne remplissez l'aquarium qu'entre 12 et 16 centimètres de hauteur et installez-le où se trouvent des distractions, par exemple d'autres poissons, des couleurs vives ou des activités humaines.
  3. Commencez à nourrir vos poissons avec de la nourriture vivante lorsque vous êtes prêt à les faire s'accoupler. Donnez-leur des artémies ou des glycera, mais vous pouvez aussi essayer d'autres types de vers, des grillons, des blattes ou d'autres insectes (en morceaux). Il vaudrait mieux que vous les éleviez vous-même ou que vous les achetiez dans une animalerie ou chez un éleveur pour éviter la contamination aux bactéries, à la saleté et aux produits chimiques que les insectes sauvages peuvent véhiculer. Si vous ne pouvez pas trouver de nourriture vivante, vous pouvez essayer les artémies ou les glycera congelés ou séchés.
  4. Commencez à élever la nourriture pour le frai. Le frai de poissons combattants est très petit, c'est pourquoi vous allez avoir besoin de nourriture vivante extrêmement petite pour les nourrir le moment venu. Commencez dès maintenant pour vous assurer d'en avoir suffisamment dans quelques semaines lorsque vous en aurez besoin. Le mieux serait de vous procurer des panagrellus redivivus, mais certains éleveurs préfèrent les infusoires. Les bébés artémies peuvent aussi faire l'affaire, mais seulement avec modération avec d'autres types de nourriture, car elles pourraient leur causer des troubles au niveau de la vessie natatoire.
  5. Présentez le couple. Lorsque vos réserves de nourriture vivante sont suffisamment bonnes et lorsque les deux poissons en consomment déjà depuis une ou deux semaines, il est temps de les présenter l'un à l'autre. Déplacez le mâle et la femelle pour qu'ils puissent se voir clairement tout en les gardant séparés. Vous pouvez par exemple mettre leurs aquariums l'un contre l'autre ou les mettre de chaque côté de la cloison de l'aquarium de reproduction. Il est essentiel qu'ils puissent se voir avant que vous ne les mettiez ensemble pour éviter qu'ils ne se blessent gravement.
    • Certains éleveurs lâchent le mâle dans l'aquarium de reproduction et utilisent un verre en plastique transparent ou un récipient en verre pour y mettre la femelle. Lorsque vous utilisez cette méthode, la femelle ne doit être présentée que quelques heures par jour, car elle va être confinée dans un espace très étroit. Laissez-les se voir pendant plusieurs jours.
    • Certains éleveurs séparent ensuite le couple pendant plusieurs jours avant de les présenter pendant quelques jours avant de passer à l'étape suivante.
  6. Observez leur comportement. Regardez si les poissons combattants ont l'air intéressés l'un par l'autre. Le mâle va nager autour de la femelle en lui montrant ses nageoires, ses couleurs éclatantes et en faisant le beau. La femelle va avoir des barres verticales sur le corps et va baisser la tête en signe de soumission. Un certain degré d'agressivité est normal, mais s'ils essayent de s'attaquer l'un l'autre à travers la cloison, ne les mettez pas ensemble. Il vaut mieux que vous les sépariez pour l'instant et que vous recommenciez plus tard ou que vous essayiez avec un autre couple de poissons combattants. Parfois, les poissons combattants peuvent se battre, c'est pourquoi il vaut mieux que vous preniez un peu de temps pour les observer.

Accoupler les poissons combattants

  1. Retirez la cloison. Une fois que le mâle est prêt à s'accoupler, il va construire un gros nid fait de bulles. Lorsque cela se produit, éteignez le filtre et relâchez la femelle dans l'aquarium tout en vous assurant de les surveiller. Le mâle va probablement la bousculer un peu en mordillant ses nageoires ou en la poursuivant dans l'aquarium. C'est un comportement normal du moment qu'il ne met pas la vie d'aucun des poissons en danger. Cette cour peut continuer pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.Assurez-vous qu'il y a suffisamment de cachettes dans l'aquarium pour que la femelle puisse échapper au mâle et vérifiez le couple régulièrement pour éviter des blessures graves.
  2. Laissez faire la nature. Le mâle va finalement attirer la femelle sous son nid de bulles et ils vont s'accoupler. Il faudra peut-être plusieurs accouplements avant d'obtenir des œufs. Ensuite, la femelle va présenter un comportement de « zombie » pendant que les œufs blancs tombent de son petit oviscapte blanc sur le fond de l'aquarium. Le mâle va aller les chercher pour les mettre un par un dans son nid. Certaines femelles l'aideront une fois qu'elles se sont remises, mais d'autres vont dévorer les œufs, c'est pourquoi vous devez la surveiller de près et la retirer de l'aquarium si elle se met à manger les œufs. Ils pourraient s'accoupler encore plusieurs fois, mais au bout d'un moment la femelle va arrêter de produire des œufs.
  3. Sortez la femelle de l'aquarium. Une fois que la femelle ne produit plus d'œufs, le mâle va recommencer à la harceler et elle va s'en cacher. Attrapez-la doucement et sortez-la de l'aquarium. Traitez son aquarium avec du Maroxy pour soigner ses nageoires. Vous pouvez aussi traiter l'aquarium de reproduction avec du Maroxy pour éviter que des champignons ne tuent les œufs.
  4. Laissez le mâle dans l'aquarium jusqu'à ce que le frai puisse nager. Cela se produira environ trois jours après l'éclosion. Certains éleveurs ne nourrissent pas le mâle pendant ce temps-là. Cela est supposé faire diminuer le risque de voir le mâle dévorer les œufs ou le frai. D'autres éleveurs lui donnent un petit peu à manger tous les deux jours. Si vous choisissez de le nourrir, ne vous inquiétez pas s'il ne mange pas tout de suite, mais continuez de lui proposer de la nourriture et retirez doucement les aliments qu'il n'a pas mangés avec une épuisette. Gardez le filtre éteint pour éviter que le courant ne dérange le frai, mais gardez la lumière de l'aquarium allumée jour et nuit.

Prendre soin du frai

  1. Attendez que le frai éclose. Lorsque le frai éclot, il va rester dans le nid de bulles et le mâle y remettre tous les bébés qui pourraient en tomber. Après plusieurs jours, le frai va commencer à nager tout seul à l'horizontale et à s'aventurer en dehors du nid. Avant que cela ne se produise, le frai va se nourrir de ce qu'il reste du jaune d'œuf et ne mangera pas seul.
  2. Sortez le mâle de l'aquarium en faisant attention de ne pas sortir en même temps du frai. Il peut retourner à sa vie normale et vous pouvez le nourrir comme avant. S'il présente encore des blessures à cause de la parade amoureuse, vous pouvez mettre du Maroxy dans son aquarium pour le soigner.
  3. Nourrissez le frai. Dès que vous sortez le mâle, nourrissez le frai avec de petites portions de glycera. Nourrissez-les deux fois par jour et surveillez de près les quantités qu'ils consomment. Si vous trouvez beaucoup de glycera morts, vous leur donnez trop à manger, c'est pourquoi vous devez diminuer les portions. Vous devez donner de tout petits animaux au frai, par exemple les animaux suivants.
    • Des infusoires, pour nourrir le frai pendant les premières étapes de leur vie.
    • Des glycera. Vous devrez en acheter pour lancer l'élevage, après quoi vous n'aurez plus à en acheter. Donnez-en au frai depuis le troisième jour jusqu'au quarantième.
    • Élevez des bébés artémies. Elles sont faciles à élever et il est beaucoup plus facile de contrôler les portions, Cependant, vous pourriez provoquer des problèmes de vessie natatoire chez les poissons si vous leur en donnez trop.
  4. Donnez suffisamment de temps au frai pour qu'il puisse grandir. Gardez la température de l'aquarium aux alentours de 26 degrés C et couvrez-le pour éviter les courants d'air et l'évaporation. Continuez de leur donner des quantités de plus en plus importantes de nourriture. Lorsque le frai devient trop gros pour l'aquarium de reproduction, vous pouvez le mettre dans un aquarium plus large. Tous les bébés poissons ne vont pas survivre les premières semaines, mais si vous en voyez un grand nombre mourir tous les jours, il y a surement un problème. Vérifiez la température, les taux chimiques de l'eau et envisagez de les traiter contre une infection éventuelle.
    • Lorsque le frai a une semaine, rallumez le filtre et contrôlez le courant avec une valve pour qu'il soit à peine perceptible.
    • Lorsque le frai a deux semaines, commencez à changer de petites quantités d'eau (10 %) tous les jours pour que l'aquarium reste propre et ne contienne pas de nourriture morte, mais veuillez utiliser un siphon ou une épuisette pour éviter de blesser le frai, puis ajoutez de l'eau propre très doucement. Vous pouvez aussi commencer à éteindre la lumière de l'aquarium pendant la nuit.
    • Pendant les semaines qui suivent, augmentez petit à petit le courant dans l'eau en surveillant avec attention le frai pour être sûr qu'il est suffisamment fort pour nager contre le courant.
  5. Mettez le frai dans un aquarium de croissance. Au bout de deux semaines de vie, vous devez mettre le frai dans un aquarium d'au moins 90 litres. Assurez-vous que la température et l'eau dans l'aquarium sont les mêmes que dans l'aquarium de reproduction auquel le frai est habitué. Le frai est fragile, un faux mouvement et vous pourriez les faire mourir. Si vous avez utilisé un aquarium de 20 ou 45 litres à moitié plein, vous pouvez le remplir en entier et déplacer le frai lorsqu'il a atteint 4 à 5 semaines.

Prendre soin du frai jusqu'à l'âge adulte

  1. Sevrez le frai de nourriture vivante. Lorsque le frai a environ un mois, vous pouvez commencer à passer graduellement à de la nourriture congelée ou séchée, c'est-à-dire à des flocons ou des boulettes. Assurez-vous que la nourriture est écrasée en morceaux suffisamment petits pour leurs petites bouches. Donnez-leur de petites quantités et sevrez-les lentement. Retirez toujours la nourriture qu'ils n'ont pas mangée de l'aquarium.
  2. Séparez les mâles. Lorsque les mâles commencent à se battre (généralement, entre 5 et 8 semaines), il est temps de les sortir de l'aquarium. Mettez-les dans des aquariums individuels proches les uns des autres, car ils pourraient souffrir de dépression s'ils se retrouvent subitement isolés.
    • Les mâles qui ne se battent pas peuvent être laissés avec les femelles jusqu'à ce qu'ils deviennent agressifs.
    • Certains mâles vont refuser de s'alimenter le premier ou les deux premiers jours. Essayez de leur redonner de la nourriture vivante pour stimuler leur appétit.
    • Continuez de séparer les mâles et les poissons agressifs lorsque ce comportement devient apparent. Les jours et les semaines qui suivent, vous devez commencer à isoler les mâles avec des cloisons opaques, car ils vont se stresser les uns les autres, ils vont parader et essayer d'attaquer les mâles qui se trouvent dans des aquariums à côté du leur.
  3. Décidez du futur de vos poissons. Si vous vendez vos poissons combattants, vous pouvez commencer à contacter des acheteurs potentiels. La plupart des jeunes poissons vont commencer à afficher leurs traits d'adultes entre la dixième et la onzième semaine, c'est alors que vous pouvez commencer à choisir les meilleurs poissons et à prendre des photos pour les envoyer à des acheteurs potentiels. Si vous essayez de créer une lignée, vous devez aussi choisir les meilleurs poissons de chaque frai pour continuer l'élevage ou bien les vendre ou les donner à d'autres personnes, car vous allez vous retrouver bientôt avec plus de poissons combattants que vous ne pouvez gérer.
  4. Distinguez les mâles des femelles poissons combattants. Cette opération demande du temps et de l'expérience. Parfois, même les éleveurs expérimentés se retrouvent à mettre deux mâles ensemble.
    • Les mâles ont des nageoires plus longues, mais les jeunes mâles ont des nageoires plus courtes.
    • Les mâles paradent les uns en face des autres. Les femelles ne le font généralement pas, mais elles peuvent être tout aussi agressives que les mâles.
    • Les femelles possèdent un oviscapte qui se trouve sous leur ventre. C'est à cet endroit que les œufs sortent pendant l'accouplement.
    • Les mâles construisent des nids en bulles. Si vous isolez un poisson combattant et s'il construit un nid en bulles, c'est un mâle. Cependant, les femelles peuvent aussi construire des nids en bulles, c'est pourquoi vous devez vérifier à plusieurs fois pour être sûr.

Conseils

  • Ne donnez jamais de flocons ou de boulettes de nourriture au frai qui sont trop larges, car le frai va ignorer la nourriture qui n'est pas vivante. Le frai va soit mourir de faim soit être tué par une infection bactérienne provoquée par la nourriture qu'il n'aura pas consommée.
  • Retirez toujours les aliments non consommés de l'aquarium du frai, autrement ils pourraient se décomposer et provoquer une infection bactérienne.
  • Si vous créez une lignée génétique unique et stable, donnez-lui un nom pour pouvoir l'identifier plus tard.
  • Faites de nombreuses recherches avant de vous lancer dans l'élevage. Il existe de nombreuses bonnes ressources sur Internet, mais vous pouvez aussi vous tourner vers un éleveur professionnel ou un expert aquariophile.
  • Un frai de qualité ne s'obtient qu'avec un couple de poissons de qualité. Si vous souhaitez vendre votre frai, il est important d'investir de l'argent dans un couple de bonne qualité.
  • Assurez-vous de ne pas aspirer les bébés poissons lorsque vous changez l'eau de l'aquarium. Ils sont très petits et ils ne peuvent pas nager à contrecourant.
  • Il vous faudra peut-être prendre des décisions difficiles à propos des poissons qui naissent avec des malformations. Si c'est le cas, vous allez probablement devoir envisager l'euthanasie. N'essayez jamais de faire se reproduire des poissons atteints de malformations comme une colonne vertébrale tordue ou des nageoires mal formées.
  • Vous pouvez séparer les mâles en pleine croissance dans un aquarium de 45 litres avec 4 cloisons. Cela vous permet d'utiliser un appareil chauffant et un filtre, ce qui leur procurera un environnement plus sain que si vous les mettiez dans de petits aquariums individuels.
  • Certains couples ne se reproduisent jamais, soit parce que les poissons combattants ne s'apprécient pas, soit parce que l'un des individus n'est pas un bon reproducteur. Ne vous découragez pas et essayez avec un autre couple.
  • Certains éleveurs donnent au mâle un support sous lequel il peut construire son nid, par exemple un gobelet en polystyrène, un bout de laitue ou un objet qui flotte.
  • Avant de faire s'accoupler n'importe quel animal, assurez-vous de savoir ce que vous allez faire des petits. Les poissons combattants peuvent produire jusqu'à 500 bébés en un seul accouplement, c'est pourquoi vous devez vous assurer d'avoir un lieu où vous pourrez les mettre.
  • Certains éleveurs préfèrent de petits aquariums, par exemple de 10 litres pour la reproduction. Même si cela peut accélérer le processus (il y a moins d'espace pour que la femelle se cache ou s'enfuit), vous allez devoir déplacer le frai dans un aquarium plus grand plus tôt, ce qui constitue un risque et peut entrainer la mort de certains poissons si vous ne vous y prenez pas correctement.
  • Vous devez toujours utiliser une épuisette pour artémies lorsque vous voulez attraper les poissons combattants. Les épuisettes standards pourraient coincer et abimer leurs nageoires délicates.

Avertissements

  • Faites toujours très attention lorsque vous mettez des produits chimiques et des médicaments dans l'aquarium. Les médicaments qui peuvent leur sauver la vie en petites doses peuvent leur être fatals en trop grande dose. Lisez toujours les instructions d'utilisation avec attention et n'en utilisez jamais plus que recommandé.
  • Il y a un nombre important de facteurs qui peuvent mal se passer du moment où vous présentez le couple l'un à l'autre jusqu'à ce que le frai devienne adulte. Préparez-vous à plusieurs échecs avant de trouver la bonne manière de faire.
  • Les éleveurs responsables font des recherches attentives à propos de la lignée et des caractéristiques des poissons et s'assurent d'avoir suffisamment d'espace pour le frai avant de se lancer. Vous allez vous retrouver avec une grosse quantité de poissons indésirables si vous vous lancez dans l'élevage sans y penser auparavant.
  • L'élevage de poissons combattants constitue un investissement important en temps, en argent et en efforts. Ce n'est pas un passetemps à prendre à la légère.
  • Ne faites pas s'accoupler de poissons combattants aveugles, car leur progéniture sera inévitablement aveugle.

Éléments nécessaires

  • 2 aquariums pour des poissons combattants adultes
  • Un aquarium de 45 litres avec un couvercle et de la lumière pour l'accouplement
  • Une cloison pour séparer l'aquarium ou un récipient en verre pour la femelle
  • Un appareil chauffant submersible capable de maintenir une température de 26 degrés C
  • Un filtre peu puissant
  • Une épuisette
  • Des cachettes (comme des plantes, des tubes en PVC, etc.)
  • Une épuisette pour artémies
  • Du Maroxy, du BettaFix, de l'ampicilline ou d'autres médicaments
  • De la nourriture vivante (des glycera ou des artémies)
  • Une boîte de culture de nourriture pour frai (par exemple des glycera ou des infusoires)
  • De la nourriture congelée, en flocons ou en boulettes
  • Des aquariums pour les jeunes mâles (entre 50 et 100)
  • De grands aquariums pour les jeunes poissons
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.