Comment passer un test de dépistage pour les IST sans informer vos parents

Passer un test de dépistage pour les IST (infections sexuellement transmissibles) peut être une expérience angoissante. Si vous avez moins de 18 ans, il se peut que vous vous sentiez accablé, coupable ou stressé à propos de la procédure. Vous vous sentez aussi peut-être mal à l'aise à l'idée de parler de votre vie sexuelle et de vos problèmes de santé avec vos parents. Si vous aviez toutefois eu une relation sexuelle non protégée, il est important que vous passiez un test pour les IST. Vous devez non seulement vous protéger, mais aussi protéger votre petit(e)-ami(e). Vous devez aussi prendre en compte le bienêtre de tous ceux avec qui vous pourriez être intime à l'avenir.

Se préparer pour la visite

  1. Cherchez à savoir si la clinique que vous avez choisie accepte les clients sur-le-champ ou s'il faut prendre un rendez-vous. Prenez un rendez-vous si nécessaire. Donnez le plus de détails possible sur vos préoccupations. Il faut que les professionnels de la santé soient en mesure de vous aider du mieux qu'ils peuvent.
  2. Fournissez votre dossier médical. Votre docteur pourrait vouloir en savoir plus à propos de toute maladie ou opération que vous auriez subie. Il pourrait vouloir savoir si les membres de votre famille couvent une maladie. Le fait de fournir un dossier clair et détaillé aidera le professionnel de la santé à vous apporter la meilleure assistance possible.
  3. Faites une liste des médicaments que vous prenez actuellement ou que vous avez récemment arrêté de prendre, avec la dose et la fréquence. Cette information est utile pour le diagnostic et peut fournir une information utile de plus.
  4. Soyez prêt pour les exigences du test. En fonction des procédures qui sont menées dans une clinique donnée, un échantillon peut être prélevé, à partir de votre urine, votre salive ou votre sang. Vous pouvez demander à l'avance lors de l'appel pour demander des infos, comment la clinique de votre choix fait ses tests.

Tirer le maximum de votre visite médicale

  1. Soyez franc à propos de vos problèmes. Soyez le plus clair possible à propos du fait que vous ne voulez pas que vos parents sachent que vous faites un test. Assurez-vous que le personnel de la clinique n'appellera pas par mégarde chez vous pour vous donner les résultats ou vous l'enverra par mail. Demandez au personnel de noter ces détails dans votre dossier, afin d'empêcher de tels incidents.
  2. N'oubliez pas de prendre en compte votre santé émotionnelle. Dites au docteur ou à l'infirmier ce que vous ressentez à l'idée du test ou à propos de votre santé. Ils sont là pour votre corps ainsi que pour votre esprit. Si vous êtes dépressif ou avez peur, expliquez-les vos préoccupations. Ils pourront vous aider ou vous apporter des conseils supplémentaires.
  3. Répondez honnêtement aux questions du personnel. Soyez prêt à répondre à quelques questions assez gênantes à propos de votre vie sexuelle, mais sachez que ces questions ne sont pas posées dans le but de vous juger. Les médecins ont besoin de ces informations pour prendre les meilleures décisions quant à votre test et votre santé. De plus, il n'y a rien que vous ayez fait qu'il n'ait jamais entendu, alors soyez tout à fait honnête dans toutes les réponses que vous donnez à leurs questions.
  4. Posez des questions. La meilleure manière de gérer la situation et d'éviter d'autres incidents, c'est de vous éduquer. Avant que le test ne commence, demandez au médecin de vous expliquer le processus, afin que vous soyez plus calme. Il est plus facile de rester calme lorsque vous savez exactement ce qui va se passer.
  5. Soyez prêt à attendre les résultats. Le temps d'attente des résultats du test variera en fonction de la maladie pour lesquelles vous vous testez et des commandes restées inexécutées dans le laboratoire de la clinique, demandez combien de temps vous devrez attendre pour avoir de leurs nouvelles.
  6. Donnez un numéro de téléphone sûr pour les résultats. Ne mettez pas le numéro de la maison pour les résultats. Donnez votre numéro de cellulaire ou celui de votre ami, si vous ne voulez pas prendre le risque que vos parents décrochent votre téléphone. Si le personnel de la clinique n'est pas d'accord avec cette idée, demandez-leur d'attendre que vous les contactiez pour les résultats, plutôt qu'ils vous contactent.

Se renseigner sur les tests des IST

  1. Cherchez des options locales. Allez sur des sites de dépistages qui sont ouverts et qui encouragent les patients de moins de 18 ans. Le personnel de ces cliniques sera moins en mesure d'informer vos parents si vous vivez dans une zone à laquelle il n'a pas accès. Si vous voulez absolument être certain que vos parents ne puissent pas savoir que vous avez passé un test pour les IST, vous devriez appeler vos bureaux locaux pour demander s'ils acceptent ou non des fonds fédéraux anonymes, étant donné que les organisations anonymes doivent fournir des services confidentiels aux mineurs.
    • Planned Parenthood est une organisation anonyme qui est engagée dans l'anonymat des mineurs.
    • Vous pouvez trouver d'autres organismes du genre dans votre région sur le site web des CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies).
    • Certaines cliniques telles que Planned Parenthood offrent des tests gratuits des IST, mais tous les autres tests sont payants. Assurez-vous de savoir si oui ou non vous devez payer pour ce service dans la clinique de votre choix.
  2. Apprenez-en plus sur les textes de loi. Aucune loi n'autorise les professionnels de la santé à informer les parents des mineurs au sujet des tests des IST. Cependant, plusieurs régions leur permettent d'informer les parents s'ils le désirent.
    • Notez que toutes les cliniques qui reçoivent des fonds fédéraux anonymes ont l'obligation de fournir des services confidentiels aux mineurs.
  3. Demandez à un ami de confiance ou à un adulte de vous accompagner. Le fait d'avoir un compagnon vous aidera à calmer vos nerfs. Choisissez quelqu'un qui ne vous laissera pas tomber à la dernière minute, mais qui sera sensible à vos préoccupations et vous apportera son soutien.

Conseils

  • Planned Parenthood est spécialisé dans l'assistance aux adolescents. Si vous êtes timide, sachez que cette institution traite avec de nombreux jeunes et ne vous jugera pas.
  • Souvenez-vous de toujours vous protéger lorsque vous aurez une relation sexuelle à l'avenir.
  • Demandez à votre partenaire sexuel de vous accompagner à la clinique et de se faire tester en même temps. Ainsi, vous saurez que vous êtes complètement libre de toute maladie potentiellement contagieuse lorsque vous êtes ensemble.

Avertissements

  • Le fait de ne rien dire à vos parents peut vous causer plus de soucis. Si quelque chose vous tracasse, les parents peuvent pratiquement toujours le savoir et ils essaieront de comprendre ce qui ne va pas.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.