Comment vous réaliser pleinement

Le temps est venu de travailler régulièrement votre potentiel quand vous l’avez développé pour vous réaliser pleinement. Naviguez sur la mer de vos possibles et vous pourriez faire des découvertes inattendues.

Étapes

  1. Sachez quel est au juste votre potentiel. Réaliser votre potentiel consiste principalement à être la meilleure personne possible et à vous exprimer pleinement. Comme chacun est différent, le fait de se réaliser pleinement est très relatif et votre approche de la chose peut être radicalement différente de celle d’un proche, d’un supérieur ou de tout autre personne de votre vie. Vous devriez tenir compte des questions suivantes quand vous allez à la découverte de votre potentiel.
    • Il y a-t-il quelque chose que vous avez toujours voulu réaliser ou accomplir, comme apprendre à danser, à chanter, à écrire ou à maîtriser un sport ?
    • Avez-vous songé à améliorer quelque chose en vous, comme d’être plus gentil, plus poli ou plus sûr de vous ?
    • Y a-t-il des caractéristiques physiques chez vous que vous voudriez changer, comme de perdre ou de prendre du poids ou de vous muscler ?
  2. Engagez-vous à réaliser quelque chose. Quand vous avez constaté que votre but est réalisable et réaliste, mettez-vous à l’œuvre, qu’il s’agisse d’un objectif ponctuel ou à long terme. Le plus difficile est souvent de commencer. Mais vous serez sur le chemin de la réussite, une fois que vous avez dépassé cette première étape. On dit souvent que si vous faites régulièrement quelque chose pendant trois semaines, cela deviendra une habitude ! Vous pourriez donc commencer par vous concentrer à faire cette nouvelle chose pendant au moins trois semaines.
    • Remarquez que vous n’avez pas besoin de graver votre objectif dans le marbre ni de le suivre à la lettre. Les temps changent, les gens aussi et les contours de vos objectifs vont par conséquent évoluer aussi afin de s’adapter aux événements. Déterminez l’idée de base de ce que vous visez, après quoi vous êtes libre de vous adapter en cours de route. Ce n’est pas une science exacte, vous n’avez donc pas besoin d’adopter des règles fixes. Autorisez-vous une marge de manœuvre pour évoluer.
    • Trouvez votre source d’inspiration. Cela peut être une personne, un point de repère ou votre charme qui vous porte chance. Vous devriez garder près de vous cette source d’inspiration quelle qu’elle soit et la laisser vous motiver pour continuer à réaliser ce qui vous tient à cœur. Cela vous donnera le sourire quand vous vous réveillerez le matin et ce sera aussi la dernière chose que vous aurez envie de voir avant de vous coucher. Découvrez ce que c’est et chérissez-le.
  3. Procédez par petites étapes. Vous n’allez pas simultanément ramper et courir, vous devriez d’abord y aller progressivement. Quand vous avez rassemblé l’énergie et l’état d’esprit nécessaires pour accomplir votre tâche, quelle que soit sa difficulté ou son aspect redoutable, ralentissez le rythme et jetez-y un coup d’œil réaliste. Vos objectifs pourraient être plus ou moins pénibles que vous le pensiez quand vous aviez commencé. Vous devriez donc adapter votre cadence et votre approche de ce que vous faites afin que cela convienne à votre personnalité.
    • Ceci dit, vous devriez aussi vous défier quand vous êtes lancé. Dix pompes étaient sans doute de trop au début, mais maintenant elles sont devenues une habitude, vous devriez donc passer à vingt. L’esquisse d’un simple lapin a sans doute tourné à la catastrophe la semaine dernière, mais vous pouvez à présent le dessiner en quelques coups de crayon. Vous devriez donc essayer de dessiner avec plus de liberté. Chaque fois que vous avez l’impression de faire quelque chose avec trop de facilité, augmentez la difficulté. Vous allez constamment vous améliorer et maîtriser votre objectif de mieux en mieux, quel que soit le temps qu’il vous faudra pour y arriver.
    • Un bon moyen de garder le moral est de voir chaque échec comme un essai manqué. Essayez autre chose si ce que vous avez fait n’a pas marché. Quand les événements vont dans votre sens, félicitez-vous pour avoir réussi. Vous devriez au moins consigner vos réalisations dans un journal et vous rappeler que vous êtes en train d’accomplir quelque chose, que ce soit de perdre un kilo ou de terminer le premier chapitre de votre roman. La plupart des gens font l’inverse pour des raisons diverses, ils se rendent responsables de tous leurs échecs et considèrent leurs réalisations comme du domaine de la chance pure ou le résultat de l’intervention de quelqu’un d’autre. L’habitude mentale de vous octroyer tout le crédit d’une réalisation et de traiter les échecs comme des essais manqués est ce qui va vous donner une assurance plus rapide et plus forte. La réussite est l’art de vous convaincre vous-même, sauf si vous n’y faites pas attention.
  4. Acceptez la souffrance comme faisant partie de la vie. Les épreuves et les échecs seront inévitables, ils font partie de la vie. Les échecs sont simplement un moyen de vous montrer ce qui convient et ce qui ne convient pas. Ils vous aident à savoir ce dont vous êtes capable et ce qui doit encore être entrepris quand vous vous fixez un objectif ou plusieurs. La vie est faite d’essais et d’erreurs et ce sont vos erreurs qui vous font évoluer et devenir une personne plus forte.
  5. Trouvez de l’assurance. Tout le monde en a au fond de soi, même si elle est profondément enterrée. L’assurance peut aussi signifier des tas de choses différentes suivant la personne et ses objectifs. Si votre objectif consiste à jongler avec cinq balles à la fois, vous devriez commencer par avoir suffisamment d’assurance pour les envoyer en l’air. Si votre objectif est d’être globalement une meilleure personne, vous devriez avoir suffisamment d’assurance pour offrir régulièrement des compliments aux autres.
    • Gardez à l’esprit qu’il y a une ligne ténue entre l’assurance et l’effronterie. L’assurance ne manque pas de grandeur, tandis que l’insolence consiste à se moquer des autres. Tâchez de rester modeste dans l’accomplissement de vos objectifs et la volonté de devenir la personne que vous voulez être. Cela va non seulement vous gagner le respect des autres, mais vous vous sentirez aussi mieux vous-même. Une humilité véritable et une fierté bien placée se réduisent tous deux à l’honnêteté vis-à-vis de vous-même pour ne pas vous servir de votre réussite pour écarter les autres de votre chemin.
  6. Faites-vous soutenir. Il est toujours utile d’avoir un soutien extérieur, que vous vous débattiez avec une dépendance, une obsession ou tout autre situation critique. Cela peut être un membre de la famille, un ami, un collègue ou un partenaire sportif, suivant vos objectifs et votre environnement.
    • Vous n’avez pas besoin de crier sur tous les toits que vous voulez devenir une personne meilleure ou que vous voulez perdre du poids, mais vous pouvez obtenir du soutien et les encouragements dont vous avez besoin pour continuer en informant les personnes qui vous entourent des grandes lignes de vos projets.
  7. Développez l’intuition. L’intuition provient de l’expérience et de l’instinct. Certaines personnes ont tendance à suivre leur intuition, mais d’autres préfèrent se lancer à l’aveuglette. Vous devriez trouver un juste milieu entre ces deux extrêmes. Dans une étude, on a demandé à deux groupes de personnes de choisir un poster à emporter chez elles. On a demandé au premier groupe d’analyser soigneusement son choix, à peser le pour et le contre, et on a demandé au second d’écouter son intuition. Deux semaines plus tard, le groupe qui avait suivi son intuition était plus satisfait de son choix d’image que celui qui y avait longuement réfléchi.
    • Sachez quand il est bon de suivre votre instinct. C’est ce qu’il y a de mieux quand il s’agit de choisir une image ou une chemise. Dans des cas plus sérieux, comme de choisir entre deux solutions de traitement médical ou de démissionner pour changer d’orientation professionnelle, il est cependant préférable de réfléchir. Bref, vous devriez analyser plus soigneusement des décisions qui vont avoir une influence majeure sur votre vie à long terme. Les décisions moins importantes peuvent être prises plus rapidement. Vous vous sentirez bien mieux et plus heureux.

Conseils

  • Ne perdez pas trop de temps. On a parfois besoin de se rappeler que nous n’allons pas vivre indéfiniment et que le temps qui nous est imparti est un cadeau que l’on peut nous ravir à n’importe quel moment. Ceci dit, n’ayez pas non plus l’impression que la mort frappe à votre porte. Ne vous laissez pas ralentir par cette idée. Tirez parti de la vie que vous avez et tâchez de faire de votre mieux dès à présent.
  • Sachez quelle est la différence entre développer et réaliser pleinement votre potentiel : vous vous réalisez pleinement quand vous découvrez votre potentiel et quand vous savez ce que vous devez faire pour l’atteindre. Vous le réalisez quand vous faites de votre mieux pour vous approcher le plus possible de ce que vous aviez en tête.
  • Acceptez les changements, importants et mineurs, qui accompagnent vos efforts à atteindre ce que vous recherchez. Soyez prêt à les prendre à bord.
  • Aimez-vous. Ne vous attendez pas à ce que les autres vous respectent et vous acceptent si vous ne vous respectez ni ne vous acceptez vous-même !
  • N’oubliez pas qu’il ne s’agit ici que de simples conseils. Vous devriez les adapter à vos propres objectifs. Comme mentionné plus haut, chacun va se réaliser pleinement de façon différente. Vous devriez donc trouver la vôtre et tâcher de faire de votre mieux pour y arriver.
  • Souriez et soyez optimiste. On le répète trop souvent, parce que c’est vrai. Souriez ne serait-ce qu’une fois à un inconnu dans la rue et votre humeur en sera embellie. Le fait de garder une attitude aimable et tolérante va vous inspirer ainsi que ceux qui vous entourent, que vous soyez en route pour votre travail ou pour vos loisirs.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.