Comment casser du verre avec votre voix

L’image de la chanteuse de jazz Ella Fitzgerald en train de casser du verre avec sa voix est restée ancrée dans la conscience collective grâce à une publicité tournée en 1980 pour le fabricant d’audiocassettes Memorex. Avec une bonne maîtrise de la hauteur des sons et une voix forte (ou un amplificateur), vous avez vous aussi la possibilité d’en faire de même. Remarque: Si vous avez des difficultés à entendre et reproduire avec votre voix certaines notes, pensez à suivre des cours de chant avant de vous lancer dans ce projet.

Avec un ampli

  1. Portez des lunettes de protection pour protéger vos yeux des bris de verre. Les bris de verre sont de très petits fragments pouvant causer des dommages permanents aux yeux. Vous ne devez pas négliger les risques.
  2. Portez une protection auditive. L’ampli sera mis au maximum pour cette opération. Vous devez donc protéger vos oreilles des bruits potentiellement dangereux. Là encore, vous ne devez pas négliger les risques de dommages permanents.
  3. Branchez l’ampli sur une prise secteur et tournez les enceintes à l’opposé de l’endroit où vous êtes. Vous enverrez ainsi les bruits potentiellement dangereux dans une direction où ils ne risquent pas de causer des dégâts (vers vos voisins par exemple).
  4. Posez un verre en cristal (voir Conseils) directement devant les enceintes. Regardez à travers la grille pour voir où se situe exactement l’enceinte (ou l’une des enceintes s’il y en a plusieurs). Utilisez une lampe de poche pour vous aider.
  5. Reliez le micro à l’ampli et éloignez-vous aussi loin que le câble le permet.
    • Placez le micro sur un pied standard si possible. Vous chanterez de cette manière sans contrainte et pourrez concentrer votre énergie.
    • Si le micro a un interrupteur, mettez-le en position allumée.
  6. Allumez l’ampli. Ne ramenez pas le micro avec vous lorsque vous allumez l’ampli. Vous risquez de provoquer un Larsen déplaisant et potentiellement nuisible aux oreilles. C’est d’ailleurs une des raisons justifiant l’utilisation d’un pied. Laissez le micro sur une table si vous n’avez pas de pied. Il sera ainsi possible de le laisser allumé en permanence.
  7. Mettez le volume de l’ampli au maximum. Un volume à 50 % est un bon point de départ. Si vous ne voulez cependant pas perdre de temps, vous pouvez le régler à 75 %. (N’oubliez pas la protection auditive.)
  8. Cognez le verre avec le bout de votre doigt et écoutez attentivement le bruit qu’il fait.
    • Vous pouvez également humidifier votre doigt et frotter le bord du verre jusqu’à ce qu’un son audible se fasse entendre.
    • Le son que vous entendez est la fréquence de résonance du verre. Si vous pouvez reproduire ce son avec une voix suffisamment forte, vous ferez vibrer le verre avec une intensité de plus en plus forte jusqu’à ce qu’il se brise.
  9. Tenez-vous près du verre et de l’ampli tout en tapant ou faisant vibrer le verre et commencez à fredonner/chanter pour reproduire le son qu’il émet.
  10. Prenez le micro et chantez un son correspondant à la fréquence de résonance du verre.
    • Chantez en faisant « ah » et en ouvrant aussi large que possible la bouche.
    • Prenez de profondes respirations et gardez la même hauteur de note aussi longtemps que vous pouvez.
    • Si le verre ne se casse pas du premier coup, prenez une nouvelle respiration profonde et chantez fort à chaque tentative.
    • Si vous atteignez la bonne hauteur de note à voix suffisamment haute, vous briserez le verre.
    • Si vous n’avez pas réussi la première fois avec l’ampli à 50 %, augmentez progressivement le volume et recommencez les étapes précédentes.
  11. Manipulez les bris de verre avec précaution. Portez des gants pour ne pas vous blesser et examinez alentour pour être certain d’avoir ramassé jusqu’au plus petit débris. Terminez en passant l’aspirateur.

Sans ampli

  1. Portez des lunettes de protection pour protéger vos yeux des bris de verre. Une fois encore, un verre qui se brise génère de petits fragments susceptibles de blesser les yeux. Il n’y a pourtant rien d’amusant à s’écorcher la rétine.
  2. Cognez le verre avec le bout de votre doigt et écoutez attentivement le bruit qu’il fait.
    • Vous pouvez également humidifier votre doigt et frotter le bord du verre jusqu’à ce qu’un son audible se fasse entendre.
    • Le son que vous entendez est la fréquence de résonance du verre. Si vous pouvez reproduire ce son avec une voix suffisamment forte, vous ferez vibrer le verre avec une intensité de plus en plus forte jusqu’à ce qu’il se brise.
  3. Mettez votre bouche directement contre le verre. Ce n’est pas obligatoire étant donné qu’un chanteur professionnel est en mesure de casser du verre à quelques centimètres de distance. Plus vous êtes proche, plus votre énergie vocale agira toutefois sur le verre.
  4. Chantez aussi fort que possible un son correspondant à la fréquence de résonance du verre.
    • Chantez en faisant « ah » et en ouvrant aussi large que possible la bouche.
    • Prenez de profondes respirations et gardez la même hauteur de note aussi longtemps que vous pouvez.
    • Si le verre ne se casse pas du premier coup, prenez une nouvelle respiration profonde et chantez fort à chaque tentative.
    • Si vous atteignez la bonne hauteur de note à voix suffisamment haute, vous briserez le verre.
  5. Manipulez les bris de verre avec précaution. Portez des gants pour ne pas vous blesser et examinez alentour pour être certain d’avoir ramassé jusqu’au plus petit débris. Terminez en passant l’aspirateur.

Conseils

  • Selon certaines études, les verres bon marché se brisent à un faible niveau de décibel : 80-90 dB. Les verres en cristal plus chers nécessiteront en revanche un niveau de décibel plus élevé (au-delà de 105 dB).
  • Un conseil pour les musiciens aguerris : vous pouvez casser du verre en chantant une octave au-dessus (deux fois la fréquence) ou une octave en dessous (une fréquence moitié moindre) de sa fréquence de résonance.
  • « Mythbusters » l’a également démontré : une paille placée dans le verre permet de voir s’il vibre réellement. Cette astuce vous aidera à trouver la bonne hauteur de son.
  • Chaque verre est différent et possède une fréquence de résonance unique en raison de sa taille, sa forme et son épaisseur, etc.. La fréquence de résonance d’un verre ne sera pas le même que celle d’un autre.
  • N’oubliez pas de prendre vos précautions avec le verre !
  • Si vous n’avez pas de lunettes, enroulez un vêtement transparent autour de vos yeux. Vous aurez l’air bizarre, mais ça en vaut la peine !
  • Portez en permanence des lunettes de protection afin de réduire les risques de blessure aux yeux.
  • L’émission télé « Mythbusters » recommande d’augmenter ou réduire la hauteur de sa voix pendant que l’on chante.
  • Cette opération est plus facile à réaliser avec du cristal qu’avec un autre type de verre. Le verre des vitres et tasses bon marché est « doux ». Il ne vibre qu’un peu et ne résonne pas bien contrairement au cristal qui vibre parfaitement, émet un son clair lorsqu’on le cogne et est plus fort en raison de la présence d’oxyde de plomb dansa sa composition. Sa forme augmente la fréquence du son.
  • La base de cette opération consiste à reproduire la fréquence créée lorsqu’on cogne légèrement le verre (ou lorsqu’on frotte son bord avec le bout du doigt mouillé) – c’est ce qu’on appelle « fréquence de résonance ». Le son est produit par la vibration du verre. Si vous chantez à la même fréquence et de manière suffisamment forte, vous ferez vibrer le verre jusqu’à ce qu’il se brise.

Avertissements

  • Vous risquez d’endommager votre ampli et vos enceintes si vous mettez le volume au maximum. Vous risquez également d’avoir mal aux oreilles si vous ne portez pas de protection auditive.
  • Faites attention aux bris de verre. Jaime Vendera s’est blessé avec du verre lorsqu’il a réalisé cette expérience. Faites donc très attention et protégez-vous.
  • Il est extrêmement difficile de casser du verre avec sa voix et sans amplification. Dans un épisode de l’émission télé « Mythbusters », le coach vocal Jaime Vendera a réussi à démontrer l’expérience au bout de quelques tentatives. Depuis cet épisode, il a amélioré sa technique et brisé 98 verres – dont cinq d’affilée et deux à la fois — avec sa voix non amplifiée
  • Veillez à ne pas être trop près du verre lorsqu’il se brisera.

Éléments nécessaires

  • Un verre en cristal (que vous n’avez pas peur de casser)
  • Des lunettes de protection
  • Une protection auditive (bouchons d’oreilles, protège-oreilles, etc.)
  • Un ampli avec une entrée microphone (si vous utilisez la méthode Avec un ampli )
  • Un micro (si vous utilisez la méthode Avec un ampli )
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.