Comment jouer du didgeridoo

D'origine australienne, le didgeridoo  est un instrument de musique qu'il est au début particulièrement facile d'apprendre. Il peut cependant vous apporter de grandes joies et si vous avez un groupe, il donnera une couleur spéciale à la musique que vous faites.

Étapes

  1. Commencez par vous assoir confortablement. En étant assis confortablement, vous aurez la possibilité de jouer et d'expérimenter plus longtemps.
  2. Détendez-vous. Relâchez vos lèvres, humidifiez votre bouche et conservez un verre contenant de l'eau à portée de main, car vous aurez peut-être soif. Respirez profondément et lentement.
  3. Prenez votre instrument. Saisissez votre didgeridoo et trouvez une façon de le tenir fermement tout en étant à l'aise. Certains musiciens aiment placer l'extrémité du didgeridoo entre leurs pieds.
  4. Choisissez un style de jeu. Pour jouer du didgeridoo, vous pouvez placer l'instrument sur le côté de vos lèvres ou bien en face de votre bouche. Les deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients, choisissez donc la manière avec laquelle vous vous sentez le plus à l'aise.
  5. Préparez-vous. Relâchez vos lèvres et soufflez de façon à les faire vibrer, un peu comme le fait un cheval. Si vous connaissez et avez déjà joué d'un instrument à vent, il s'agit ici de faire un peu comme si vous vous prépariez à jouer du tuba.
  6. Approchez vos lèvres de l'instrument. Posez votre bouche sur l'ouverture du didgeridoo pour la fermer, mais sans appuyer trop fort. Vous devez laisser un peu d'espace afin que vos lèvres puissent bouger.
  7. Soufflez. Soufflez régulièrement et pas trop puissamment. Au début, vous ferez certainement des bruits étranges, mais petit à petit, vous trouverez la bonne sonorité en ouvrant ou en fermant un peu vos lèvres .
  8. Écoutez la sonorité produite. Vous ne devez pas essayer de faire passer de l'air dans le corps de l'instrument, vous recherchez simplement à le faire vibrer. Si vous produisez une note aigüe un peu comme une trompette, il est possible que vous souffliez trop fort ou que vos lèvres soient trop resserrées.
  9. Ne produisez pas de son avec votre bouche. Pour l'instant, recherchez à faire vibrer l'instrument sans produire encore de sonorité avec votre bouche.
  10. Créez un bourdonnement. Lorsque vous trouverez la bonne position et soufflerez bien, vous obtiendrez une note sourde et profonde qui se nomme le bourdonnement. Il ne vous reste plus qu'à continuer de souffler doucement et régulièrement afin de prolonger la note.

Conseils

  • Quand vous arrivez à produire le bourdonnement sans difficulté, vous pouvez commencer à modifier la forme de votre bouche afin de produire des sonorités différentes. Continuez et formez des voyelles en modifiant la position de votre bouche et de vos lèvres. Essayez par exemple de faire « eeeeeooooooeeeeeeooooo... »
  • Une fois que vous êtes habitué à produire une sonorité constante et à la modifier de manière simple, vous pouvez passer à des choses plus complexes en fredonnant, en chantant et en apportant des accentuations subites tout en produisant le bourdonnement de base.
  • En contractant et en relâchant votre diaphragme rapidement, vous allez être en mesure de créer un effet de vibrato.
  • Essayez de rouler les r (comme en espagnol) en prononçant des voyelles ou non. Si vous ne pouvez pas rouler les r comme Don Quichote de la Mancha, vous pouvez obtenir des effets très intéressants en déplaçant votre langue à l'intérieur de votre bouche.

Avertissements

  • Prenez soin de votre didgeridoo. Certains instruments sont plus fragiles que d'autres. Observez votre didgeridoo régulièrement afin de voir s'il n'a pas de fissures. Si c'est le cas, il se peut que ce ne soit pas un instrument de bonne qualité ou bien qu'il ait souffert à cause de changements de température. Un didgeridoo qui est fissuré ne produira pas une jolie sonorité.
  • N'oubliez pas de reprendre votre respiration. Si vous ne vous oxygénez pas suffisamment, vous risquez de vous évanouir ou de vous sentir mal. Lorsqu'un joueur de didgeridoo produit une sonorité continue durant un très long laps de temps, il souffle l'air qui se trouve dans sa bouche tout en aspirant par le nez en créant ainsi un circuit continu .
  • Quand vous jouez, ne vous déplacez pas avec votre instrument, car vous risquez de l'endommager, mais vous prenez également le risque de vous blesser la bouche ou d'endommager vos dents. Pour jouer du didgeridoo, le mieux est de rester assis.

Éléments nécessaires

  • Un bon didgeridoo
  • Un endroit calme ou pouvoir jouer sans déranger les voisins
  • Un verre rempli d'eau fraiche pour vous désaltérer
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.