Comment prendre soin d'une épisiotomie après un accouchement

Une épisiotomie est une incision au niveau du périnée, c'est-à-dire la zone entre le vagin et l'anus. Cette intervention est souvent pratiquée pour aider la femme à pousser pendant l'accouchement. Le périnée est une zone du corps qui est humide et sombre, un endroit idéal pour une infection ou une mauvaise guérison. Cependant, en suivant quelques conseils simples, vous pouvez réduire le risque d'infection, accélérer la guérison et réduire la gêne et la douleur.

Gérer la douleur

  1. Demandez à votre médecin de vous indiquer les analgésiques que vous pouvez prendre. De nombreux médicaments ne sont pas sans danger pour les nouvelles mères, car ils pourraient passer dans le lait. Discutez avec votre médecin pour connaître les médicaments sûrs pour vous aider à soulager la douleur après une épisiotomie.
    • On prescrit souvent du paracétamol aux mères qui allaitent et qui ont besoin d'un analgésique après une épisiotomie.
  2. Posez une poche de glace sur le périnée pendant que vous vous reposez. Le périnée est la zone qui se trouve entre le vagin et l’anus où l'épisiotomie a été effectuée. Vous pouvez utiliser une poche de glace pour vous aider à réduire les gonflements et soulager la douleur. Enroulez la poche de glace dans une serviette et posez-la entre vos cuisses lorsque vous êtes allongée au lit ou sur une chaise.
    • Assurez-vous de ne pas laisser la poche en place pendant plus de 15 minutes. Retirez-la de temps en temps pour éviter que la peau ne soit trop froide.
  3. Contractez les fesses lorsque vous êtes assise. En contractant les fesses pendant que vous êtes assise, vous arriverez à ramener les tissus du périnée les uns vers les autres ce qui empêche les étirements et les déchirures au niveau des points de suture.
    • Vous pourriez aussi trouver que la douleur est soulagée lorsque vous vous asseyez sur un coussin ou sur un anneau gonflable.
  4. Discutez des bains de siège avec votre médecin. Selon la situation, votre médecin pourrait vous recommander de prendre un bain de siège quotidien. Les bains de siège peuvent aider à soulager la douleur, les gonflements et les contusions autour de la plaie.
    • Remplissez la baignoire d'eau tiède ou froide. L'eau tiède permet d'augmenter la circulation ce qui peut provoquer une sensation agréable, mais l'eau froide permet de diminuer la douleur plus vite.
    • Asseyez-vous dans le bain de siège pendant 20 minutes au maximum.
  5. Versez de l'eau sur vos points pendant que vous urinez. La miction peut provoquer des douleurs au niveau de la plaie. Le contact de l'urine avec la plaie pourrait aussi y faire entrer des bactéries.
    • Pour réduire la gêne et pour garder vos points propres, versez de l'eau sur la zone avec une bouteille en plastique souple ou standard pendant que vous urinez. Une fois que vous avez terminé, versez un petit peu d'eau sur la plaie pour la nettoyer.
  6. Appliquez une pression sur la plaie pendant que vous allez à la selle. Il peut être difficile d'aller à la selle après une épisiotomie. Pour vous aider, appliquez une serviette hygiénique sur la plaie et maintenez-la en place pendant que vous déféquez. Cela devrait vous aider à réduire la douleur et la gêne.
    • Assurez-vous de jeter la serviette une fois que vous avez terminé et d'en utiliser une propre à chaque fois.
  7. Réduisez le risque de constipation. La constipation va faire augmenter la pression contre le périnée lorsque vous allez à la selle. Cette augmentation de la pression va amener à une augmentation de la gêne et des étirements sur la ligne d'incision. Pour réduire le risque de constipation, assurez-vous de boire beaucoup d'eau, de consommer des aliments riches en fibres et de faire des exercices légers pendant la journée.
    • Buvez au moins deux litres d'eau par jour si vous nourrissez votre bébé au biberon et un peu plus si vous l'allaitez. Essayez de ne pas trop boire d'eau, car cela pourrait aussi empêcher le processus de production du lait. Essayez simplement de ne pas avoir soif pendant la journée.
    • Consommez des aliments riches en fibres. Les aliments riches en fibres permettent de ramollir les selles et de rendre leur passage plus facile. Les fruits et les légumes sont d'excellentes sources de fibres.
    • Faites des exercices légers pendant la journée. Les exercices aident votre côlon à faire passer la nourriture. Essayez de faire entre 15 et 30 minutes d'exercices légers par jour pendant la période de post-partum.
    • Discutez avec votre médecin si vous êtes toujours prise de constipation. Appelez votre médecin si ces mesures n'ont pas permis de résoudre votre problème de constipation sous deux jours. Il pourrait vous recommander un produit doux pour ramollir vos selles jusqu'à ce que votre organisme puisse revenir à la normale. Ne prenez pas de médicament contre la constipation sans demander l'avis de votre médecin.

Aider la guérison

  1. Gardez la zone propre et sèche pour encourager les points à guérir. Puisque la plaie se trouve entre le vagin et l'anus, vous allez devoir y faire très attention pour la garder la plus propre et la plus sèche possible.
    • Rincez toujours la zone avec de l'eau après la miction et essuyez-vous de l'avant vers l'arrière lorsque vous allez à la selle. Cela vous aidera à garder la zone propre et à réduire le risque d'infection potentielle provenant des bactéries qui se trouvent dans les selles.
  2. Commencez à faire des exercices de Kegel. Commencez à faire des exercices de Kegel le plus tôt possible après l'accouchement lorsque le médecin vous donne le feu vert. Les exercices de Kegel permettent d'améliorer la circulation sanguine et d'accélérer la guérison. Cela aide aussi le corps à réparer une partie des dégâts provoqués par l'accouchement.
    • Les exercices de Kegel renforcent les muscles du plancher pelvien qui soutiennent la vessie, l'utérus et le rectum. En plus d'aider la plaie de l'épisiotomie à guérir, ces exercices peuvent aussi réduire l'incontinence urinaire chez les femmes et de renforcer les contractions pendant les orgasmes.
    • Pour effectuer les exercices de Kegel, commencez avec la vessie vide et imaginez que vous essayez d'arrêter la miction et un pet en même temps. Vous essayez de contracter et de relever cette partie. Assurez-vous de bien serrer et relever les muscles sans utiliser d'autres muscles. Ne contractez pas les muscles du ventre, des jambes, des fesses et ne retenez pas votre respiration. Seuls les muscles du plancher pelvien doivent fonctionner.
  3. Exposez la zone à l'air. Puisque la plaie laissée par l'épisiotomie n'est généralement pas exposée à l'air pendant les activités normales de la vie quotidienne, il est important de la laisser respirer de temps en temps. En exposant la plaie à l'air plusieurs heures par jour, vous arriverez à diminuer l'humidité qui s'accumule sur les points.
    • Lorsque vous faites une sieste ou lorsque vous dormez, retirez vos sous-vêtements pour que la plaie puisse être exposée à l'air.
  4. Changez de serviette hygiénique toutes les deux à quatre heures. Vous devez porter une serviette hygiénique le temps que la plaie de l'épisiotomie guérisse. La serviette vous aide à garder la plaie propre tout en évitant de tacher vos sous-vêtements avec du sang. Gardez la zone bien propre et sèche pour la faire guérir plus vite.
    • Assurez-vous de changer la serviette toutes les deux ou quatre heures même si elle a l'air propre.
  5. Discutez avec votre médecin des rapports sexuels et de l'utilisation de tampons. Même si la plaie de l'épisiotomie devrait guérir sous une dizaine de jours, les structures internes ont probablement été étirées et vous pourriez présenter des déchirures mineures. La plupart des médecins recommandent d'attendre entre six et sept semaines après l'accouchement avant de recommencer à avoir des rapports sexuels.
    • Posez la question à votre médecin avant de reprendre des activités sexuelles pour vous assurer que vous pouvez le faire en toute sécurité.
  6. Surveillez la plaie pour détecter une éventuelle infection. Les infections au niveau de la plaie de l'épisiotomie peuvent ralentir la guérison et augmenter la douleur. Si vous développez une infection, vous allez demander des soins médicaux pour réduire la possibilité de conséquences graves. Pendant les sept à dix premiers jours qui suivent l'épisiotomie, vous devez inspecter visuellement les points et la plaie tous les jours. Appelez votre médecin si vous observez les symptômes suivants :
    • une augmentation de la douleur
    • une plaie qui a l'air de s'être ouverte
    • des sécrétions qui sentent mauvais
    • une boule dure ou douloureuse dans la zone
    • la peau entre le vagin et l'anus a l'air plus rouge que d'habitude
    • la peau entre le vagin et l'anus a l'air gonflée
    • vous voyez du pus qui sort des points

Comprendre et prévenir l'épisiotomie

  1. Comprenez le but de l'épisiotomie pendant l'accouchement. Pendant l'accouchement par les voies naturelles, la tête du bébé passe par le vagin pour sortir. Pendant cette étape, la tête du bébé va généralement appuyer contre le périnée jusqu'à ce que les tissus de cette zone s'étirent suffisamment pour laisser passer la tête. Le médecin pourrait procéder à une épisiotomie dans les cas suivants :
    • si le bébé est gros et a besoin de plus de place pour sortir
    • si les épaules du bébé se coincent pendant l'accouchement
    • si le travail est tellement rapide que le périnée n'a pas le temps de s'étirer avant que le bébé soit prêt à sortir
    • si le rythme cardiaque du bébé indique qu'il est en difficulté et qu'il doit être sorti le plus vite possible
    • si le bébé se trouve dans une position anormale
  2. Apprenez-en plus sur les différents types d'épisiotomie. Il existe deux types d'incisions que le médecin peut pratiquer. Ces deux types demandent les mêmes soins lors du retour à la maison. Le type d'incision dépend de votre anatomie, de la place nécessaire et de la vitesse de l'accouchement.
    • Une incision médiane est pratiquée de la fin du vagin vers l'anus. C'est le type d'incision le plus facile à réparer après l'accouchement, mais il présente aussi le risque le plus élevé de déchirements des tissus vers l'anus pendant l'accouchement.
    • Une incision médiolatérale est pratiquée sur un certain angle depuis l'arrière de l'ouverture du vagin vers l'anus. Elle offre une meilleure protection contre les déchirements vers l'anus, mais elle est plus douloureuse pour la femme après l'accouchement. Ce type d'incision est aussi plus difficile à réparer par le chirurgien après l'accouchement.
  3. Discutez de vos inquiétudes avec votre médecin. Faites savoir à votre médecin que vous voulez laisser le périnée se détendre tout seul pendant l'accouchement. Demandez à votre médecin s'il a des conseils à vous donner pour réduire le besoin d'une épisiotomie.
    • Assurez-vous que vos souhaits sont bien notés par le personnel médical qui les suivra pendant l'accouchement. Vous pouvez en parler avec votre médecin ou en informer le personnel médical au moment de votre admission.
    • Pendant le travail, utilisez une compresse chaude contre le périnée pour aider les tissus à se détendre facilement.
    • Demandez à votre médecin si vous pouvez vous tenir debout ou accroupie pour l'accouchement. Ces positions appliquent plus de pression sur le périnée, ce qui l'aide à se détendre.
    • Poussez doucement pendant cinq à sept secondes tout en respirant pendant les premières phases de l'accouchement pour ralentir la progression du bébé et donner à la tête plus de temps à pousser contre le périnée qui va se détendre.
    • Demandez au médecin d'appliquer une contre-pression contre le périnée pendant l'accouchement pour qu'il ne se déchire pas.
  4. Faites des exercices de Kegel pour réduire le besoin d'une épisiotomie. Vous pouvez aussi réduire le besoin d'une épisiotomie en faisant des exercices de Kegel pendant toute votre grossesse. Les exercices de Kegel renforcent les muscles du plancher pelvien pour préparer votre corps à l'accouchement.
    • Prenez entre cinq et dix minutes par jour pour faire des exercices de Kegel.
  5. Faites-vous un massage du périnée. Pendant les six à huit semaines qui précèdent l'accouchement, faites-vous un massage du périnée une fois par jour. Cela vous permettra de diminuer les risques de déchirement ou le besoin d'une épisiotomie pendant l'accouchement. Vous pouvez vous faire le massage toute seule ou demander de l'aide à votre partenaire.
    • Allongez-vous sur le dos en posant votre tête sur un coussin et en pliant les genoux.
    • Massez la peau du périnée avec un peu d'huile. Vous pouvez utiliser de l'huile végétale ou de l'huile de coco pour vous aider à ramollir les tissus et les aider à se détendre.
    • Enfoncez vos doigts dans le vagin sur environ 5 cm et appuyez vers le bas en direction de l'anus. Bougez vos doigts en décrivant un U pour étirer la peau entre le vagin et l'anus. Vous pourriez ressentir comme des fourmillements ou des brûlures.
    • Tendez la peau pendant 30 à 60 secondes et relâchez. Faites-le deux à trois fois par jour chaque fois que vous vous faites un massage du périnée.

Conseils

  • N'oubliez pas qu'il faut environ 10 jours pour que la plaie guérisse, mais cela peut aussi prendre jusqu'à un mois. Essayez d'être patiente pendant que vous vous occupez de votre plaie.
  • Souvenez-vous de bien faire attention à ce que la zone de l'épisiotomie reste propre et sèche pour réduire les risques d'infection et pour accélérer la guérison.
  • Discutez de la maîtrise de cette procédure par le médecin et des raisons qui l'amènent à la pratiquer. Il existe des circonstances pendant lesquelles elle est nécessaire, mais ce doit être une procédure exceptionnelle, pas une habitude.

Avertissements

  • Appelez votre médecin tout de suite si vous observez du pus qui s'écoule de la plaie, si les points se sont déchirés ou si vous avez de la fièvre.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.