Comment jouer à faire de la magie noire

Le but de ce jeu est que le public trouve comment deux personnes arrivent à communiquer « par télépathie ». Le nom de ce jeu est à la fois une blague sur le fait d'avoir de vrais pouvoirs psychiques issus de la « magie noire », et un conseil pour le public pour les aider à trouver comment le jeu fonctionne. Même quand le public a trouvé la bonne réponse, il reste de nombreuses manières pour deux joueurs de partager des informations secrètes, ce qui rend ce jeu amusant et différent à chaque fois.

Jouer à faire de la magie noire

  1. Demandez à un assistant de vous suivre dans une autre pièce. Vous devrez enseigner à un assistant le secret de votre magie noire. Choisissez quelqu'un et emmenez cette personne dans une pièce à l'écart, ou contactez-la avant de vous rejoindre avec vos amis. Le reste du groupe sera le public, et restera derrière.
    • Si vous voulez être théâtral, dites au groupe que vous avez besoin de silence pour « former une connexion psychique ».
  2. Dites à l'assistant comment fonctionne le jeu. En privé, dites à votre assistant le secret du jeu. Dites-lui que vous allez montrer du doigt différents objets dans la salle, et demander pour chaque s'il s'agit de l'objet auquel vous pensez. Il devra répondre « Non » à chaque fois, tout en prêtant attention à la couleur de l'objet que vous pointez du doigt. Quand vous pointerez un objet noir, il devra dire « Non » encore une fois, mais le prochain objet que vous pointerez sera la bonne réponse. Il devra dire « Oui » pour celui-là.
    • Si vous ne comprenez pas cette étape, lisez la suite des instructions pour voir comment se joue le jeu plus en détails.
    • Il existe de nombreuses variations de ce jeu, qui utilisent un signal secret différent. Certaines sont décrites plus bas dans une autre section.
  3. Retournez dans la salle tout seul. Laissez votre assistant derrière. Assurez-vous que l'assistant ne puisse vous entendre en aucun cas, ou que le public ne puisse supposer, en se trompant, que l'assistant « psychique » ne soit simplement en train de tendre l'oreille pour écouter.
  4. Demandez à un membre du public de choisir un objet, n'importe lequel, dans la salle. Demandez à un volontaire de choisir un objet, et un seul, dans la pièce. Demandez-lui de vous dire ce qu'est l'objet, tout en expliquant que vous allez envoyer un message psychique à votre assistant pour qu'il sache quel objet le spectateur a choisi.
    • Si le public pense que l'assistant est en train d'écouter, faites plutôt pointer l'objet par le volontaire. Demandez-lui de marcher jusqu'à l'objet et de le pointer à proximité, pour être sûr que vous ayez vu le bon.
  5. Appelez l'assistant pour qu'il revienne dans la salle. Vérifiez que tout le monde dans le public sait quel est l'objet sélectionné, et dites-leur de garder cela secret pour ne pas que votre assistant le sache. Rappelez l'assistant dans la salle. S'il ne peut pas vous entendre, envoyez un groupe de quelques personnes le ramener.
    • Si vous n'envoyez qu'une personne, le reste du groupe pourrait penser que cette personne est en train de dire à l'assistant quel est l'objet, rendant le tour moins mystérieux.
  6. Pointez quelques objets du doigt dans la salle, en demandant "Est-ce que je suis en train de penser à ___?" Pointez successivement une fenêtre, une chaise, le vêtement d'une personne... Simplement parmi tout ce qui n'a pas été choisi, puis posez cette question. Remplacez le blanc par le nom de l'objet. Tant que vous pensez à éviter les objets noirs, votre assistant devra répondre « Non ».
    • Essayez de pointer de différentes manières, en utilisant deux doigts pour montrer un objet, puis en pointant distraitement de la main le suivant. Les gens suspecteront que votre partenaire et vous avez mis au point un code spécifique avec votre gestuelle, ce qui les mènera vers la mauvaise conclusion et rendra plus difficile pour eux de trouver la vraie méthode.
    • Autrement, vous pouvez mettre en scène une « transmission de message psychique » avant de commencer à pointer, en mettant vos doigts sur les côtés de votre tête et en fixant votre assistant des yeux.
  7. Pointez du doigt un objet noir. Pointez un objet noir, en prenant quelque chose que le volontaire n'a pas choisi. Posez la question « Est-ce que je suis en train de penser à ___ ? » en nommant l'objet noir. L'assistant devra dire encore une fois « Non ».
  8. Pointez en direction du bon objet. Comme prévu à l'avance avec votre assistant, l'objet que vous allez montrer juste après l'objet noir est l'objet que le volontaire a désigné. Votre assistant répondra « Oui » à votre question cette fois-ci, le public sera ébahi et se demandera comment vous avez réussi à faire passer le secret.
  9. Laissez le public essayer de deviner le truc. À ce moment-là, votre public sera généralement en train d'essayer de deviner comment vous avez fait votre tour. Souriez et répondez simplement « non » quand quelqu'un propose une mauvaise solution, ou refaites le tour d'une façon différente pour leur montrer qu'ils ont tort. Par exemple, si quelqu'un pense que vous pointez toujours vers le bon objet à la cinquième question, refaites le tour avec un autre objet et désignez-le au troisième essai, ou au huitième.
    • Pour laisser votre public se prendre la tête le plus longtemps possible, servez-vous des variations de la section ci-dessous. Si vous le prévoyez à l'avance, vous pouvez même mettre au point un plan élaboré avec votre assistant. Par exemple, vous pouvez utiliser la méthode « noire » la première fois, la méthode des nombres la seconde, et de nouveau la méthode de l'objet noir la troisième fois.

Variations du jeu

  1. Choisissez un nombre avec votre assistant. Plutôt que d'utiliser la méthode de « l'objet noir », dites à votre assistant que le septième objet vers lequel vous pointerez votre doigt sera toujours la bonne réponse. Bien sûr, vous pouvez faire cela avec n'importe quel nombre, mais en prendre un plus grand que cinq peut rendre le truc moins évident pour le public.
  2. Mettez au point une gestuelle codifiée, et laissez quelqu'un d'autre poser les questions. Pour vraiment impressionner votre public, laissez un volontaire pointer les objets à votre place. Arrangez auparavant un signal avec votre assistant pour lui laisser savoir quand le bon objet est désigné. Par exemple, tapotez votre pied, clignez des yeux rapidement ou grattez votre bras quand le volontaire montre du doigt le bon objet.
    • Les spectateurs dubitatifs risquent de vous regarder durant la représentation, il s'agit donc d'une technique difficile à faire passer. Si possible, mettez-vous derrière le public et faites aussi d'autres petits gestes qui ne font pas partie du code afin de berner votre public.
    • Pour réussir cette version du tour, c'est encore mieux si vous avez un assistant qui peut distraire l'attention du public. Faites-lui faire des blagues, s'étirer ou faire mine de se concentrer intensément sur chaque question, tout en restant à l'affût de votre signal du coin de l’œil.
  3. Nommez les objets plutôt que de les pointer. Convenez d'une « règle » disant quels mots sont « bons » et ne laissez personne d'autre connaître cette règle. La règle peut être « les mots finissant par T sont bons », « les mots contenant deux voyelles à la suite sont bons », « les mots avec le son CH sont bons »... Tout ce que vous pouvez imaginer. Tous les autres mots sont « mauvais ». Faites dire les mots à voix haute par le public, puis dites-leur si tel ou tel mot est bon ou mauvais. Les spectateurs devront essayer de deviner seulement en disant des mots, dites-leur de ne pas donner leur réponse à voix haute, pour que les gens n'ayant pas encore deviné puisse encore se creuser les méninges.
  4. Essayez de deviner sans avoir de code du tout ! Même si vous ne croyez pas aux véritables facultés « psychiques », vous êtes peut-être capable de dire si quelqu'un ment ou dit la vérité selon le ton de leur voix ou par leur langage corporel. Choisissez un parent proche ou un ami car vous êtes plus habitué à parler à l'un d'eux, et regardez-le de près. Faites-lui dire « Je pense à __. » pendant qu'il vous regarde et essayez de déterminer s'il ment selon ses expressions faciales, ses mouvements et le ton de sa voix.
    • La plupart des psychologues et autres chercheurs ne croient pas à l'existence de la « perception extra-sensorielle » et autres facultés mystérieuses qui transmettent les pensées, mais il y a plein d'études sur ce sujet si vous voulez en savoir plus.

Conseils

  • Si le volontaire choisit un objet noir, vous n'avez qu'à trouver un autre objet noir dans la salle et à montrer celui-ci en premier.
  • Si vous voulez aider votre public à trouver le truc, rendez cela plus facile au prochain tour en énonçant la couleur de chaque objet que vous désignez.
  • Vous pouvez porter des chaussures ou des habits noirs afin d'être sûr d'avoir quelque chose à pointer du doigt, mais il est généralement assez simple de trouver plusieurs objets noirs dans une pièce.

Avertissements

  • Si les jeux décrits ci-dessus sont probablement les versions les plus courantes de « magie noire », de nombreuses écoles, colonies de vacances et groupes d'amis ont inventé leur propre version, ou même inventé des jeux complètement différents appelés « magie noire ».
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.