Comment préparer un chien pour un concours canin

Les concours canins ou "présentations" sont des activités très appréciées par bien des propriétaires de chiens. Cela vous donne l’occasion de renforcer les liens avec votre chien et cela vous permet aussi d’exhiber votre compagnon à quatre pattes devant un public d’adorateurs de la race. Mais vous devriez apprendre à votre chien à évoluer en public avant qu’il ne concourre afin qu’il vole la vedette aux autres pendant la manifestation. Ce sera plus facile si vous commencez à le faire avec votre chien quand il est encore tout petit.

Se préparer à l’apprentissage

  1. Assurez-vous que votre chien soit qualifié pour participer à un concours. Avant d’investir beaucoup de temps et d’efforts dans l’éducation du chien, vous devriez être sûr qu’il ait le droit de participer à un concours canin.
    • Seuls les chiens de pure race de plus de six mois qui ne sont pas castrés ni stérilisés ont le droit de participer aux concours organisés par les clubs canins (français ou américains). L’objectif de l’événement consiste à juger si votre chien est ou non un bon élément pour la reproduction de sa race .
    • Votre chien devrait aussi être enregistré en tant qu’animal de pure race en conformité avec les critères d’un club canin. Si vous avez acheté votre chien chez un éleveur, ce dernier vous a sans doute donné un formulaire de certification qui montre que votre chien a été enregistré. Dans le cas contraire, vous devriez contacter le club canin qui correspond à sa race. La Société Canine Française possède une plateforme téléphonique qui vous permet de contacter le club qui vous concerne .
    • Vous pouvez participer à d’autres événements canins si votre chien est castré ou stérilisé. Certains sociétés canines organisent des concours destinés à ces catégories de chiens.
    • Vous pouvez faire concourir votre chien lors de manifestations organisées par des clubs de chiens de races mixtes, si le vôtre n’est pas de pure race.
  2. Rendez-vous à quelques concours canins. C’est la prochaine étape pour avoir une meilleure idée de ce que c’est.
    • Cela vous donnera un meilleur aperçu de ce qu’exigent les juges et de ce à quoi vous pouvez vous attendre quand vous faites participer votre chien.
    • C’est aussi un excellent moyen d’avoir plus d’informations au sujet du déroulement d’un concours de ce type et de la façon d’y préparer votre chien. Rendez-vous au stand ou à la table de délibération du club et glanez-y des informations sur la manière d’y inscrire le chien et d’obtenir des cours proposés par le club.
  3. Procurez-vous la laisse adéquate. Quand le chien doit parader sur une piste, vous avez besoin du bon modèle de laisse. Plus tôt vous en aurez une et plus vite votre chien sera à l’aise pour la porter. Voyez en ligne ou demandez au responsable de l’animalerie près de chez vous de vous montrer l’un des modèles suivants.
    • Vous pouvez utiliser une laisse de type “tout en un” avec un collier intégré, si vous avez un petit chien. Il s’agit d’un modèle avec un curseur pour la garder très près du cou du chien .
    • Pour un chien de taille moyenne vous pouvez employer une laisse à martingale. Il s’agit d’une laisse qui épouse le cou d’assez près pour empêcher la tête du chien de glisser, mais pas aussi serrée qu’un modèle pourvu d’un étrangleur . Cela permet aussi de garder la tête du chien assez haute pendant qu’il parade devant les juges pour leur montrer sa démarche et pendant qu’il saute des obstacles.
    • Les autres laisses les plus couramment utilisées sont la chaîne et la laisse de concours. Elles ne sont pas aussi élégantes que la martingale, mais la plupart des propriétaires s’en servent pour présenter des races plus grandes comme les rottweiler. Elles permettent aussi de garder la tête du chien bien haute et les empêchent de s’échapper de la piste.
  4. Inscrivez votre chien à un cours qui lui apprend à parader sur une piste de concours. Ces cours permettent au chien d’apprendre à participer à un concours canin. Bien que facultatifs, ils sont vivement recommandés.
    • Ces cours de parades sur une piste peuvent aussi aider votre chien à s’entendre avec d’autres personnes et chiens. Ils permettent aussi au chien à apprendre à marcher à la laisse sans être distrait par des congénères.
    • Ces cours peuvent aussi constituer d’excellentes sources d’informations au sujet des concours et de l’art de concourir. Ils peuvent être une bonne occasion de rencontrer d’autres personnes impliquées dans les concours canins.

Éduquer le chien pour un concours canin

  1. Apprenez-lui à parader. Cette façon de se mouvoir permet aux juges de voir sa démarche et sa morphologie. La démarche adéquate est habituellement un petit trot avec la tête du chien tenue assez haut.
    • Les pattes avant et arrière de droite doivent se mouvoir ensemble, ainsi que les pattes avant et arrière de gauche. Le petit trot est la bonne cadence car il montre au mieux la morphologie du chien.
    • Pour commencer, utilisez des friandises pour inciter le chien à vous suivre sans laisse. Le chien devrait rester à votre gauche.
    • Quand le chien est à l’aise pour marcher à vos côtés avec un collier, vous pouvez commencer l’éducation classique avec la laisse. Attachez une laisse de concours au collier du chien et emmenez-le (en le portant ou en voiture) à un endroit peu éloigné de votre domicile. Retournez avec lui à pied en direction de votre maison à une allure qui encourage le chien à trotter en le gardant à la laisse. Le chien devrait être content de retourner chez lui et de vous suivre. Répétez cette procédure en emportant le chien chaque fois un peu plus loin de votre domicile.
    • Si votre chien s’éloigne au bout de la laisse, reculez et offrez-lui une friandise pour le faire revenir vers vous.
  2. Apprenez à votre chien à être “mis en position”. Pour gagner un concours, tous les chiens doivent apprendre à se mettre en position ou à rester immobiles avec les pattes bien tendues. Quand vous mettez le chien en position, vous manipulez chacune de ses pattes pour lui faire adopter une pose où tous les membres sont bien tendus et alignés en étant debout ou agenouillé devant lui.
    • Un chien devra se positionner plusieurs fois pendant un concours. Bien des personnes laissent leur chien se positionner d’eux-mêmes la plupart du temps, mais le font manuellement quand il est examiné par les juges. Cela permet au chien d’avoir la meilleure posture possible .
    • La position précise que votre chien devrait adopter dépend de sa race. Consultez le manuel de la race de votre chien que vous pouvez trouver auprès du club qui l’a enregistré. Les chiens qui frétillent beaucoup sont plus faciles à positionner sur un bloc, une planche ou des briques qui les soulèvent de quelques centimètres du sol afin que le chien sache où vous allez mettre ses pattes et se sente en sécurité avec votre façon de les arranger mais perde aussi l’équilibre s’il veut bouger.
    • Tenez dans la main une friandise de bonne taille pour apprendre au chien à être positionné à la main. Gardez-la partiellement couverte de telle sorte que le chien ne puisse qu’en grignoter un bout pendant que vous réglez la position de ses pattes avec votre main gauche.
    • Commencez par adapter la position des pattes avant en les déplaçant au niveau du coude. Passez ensuite aux pattes arrière en les manipulant au niveau des jarrets tout en gardant constamment la main gauche sur le chien. Ne positionnez jamais le chien en lui touchant le bout des pattes, car cela peut l’encourager à déplacer l’ensemble de son corps. Répétez l’opération jusqu’à ce que votre chien se sente à l’aise avec la procédure .
    • Apprenez ensuite au chien à garder cette position. Éloignez la friandise et dites au chien de ne pas bouger. Dites "oui !" s’il garde cette position et laissez le chien grignoter un peu la friandise. Repositionnez le chien et essayez à nouveau s’il ne reste pas immobile .
  3. Apprenez au chien à se "positionner de lui-même". Cette façon de faire se produit quand le chien se met dans la bonne position à votre ordre, et non pas à la main. On le fait plus facilement avec des friandises et un cliquet.
    • Pour commencer, actionnez le cliquet et récompensez le chien chaque fois qu’il se met en position. Récompensez-le à nouveau s’il garde la pose. Faites-le jusqu’à ce que le chien se mette spontanément en position.
    • Apprenez ensuite au chien à “reculer”. Avancez en direction du chien, actionnez le cliquet et récompensez tout mouvement en arrière, ce qui devrait finir par aligner les pattes arrière du chien. Répétez ce processus avec votre ordre, en actionnant le cliquet et en récompensant des mouvements de recul de plus en plus corrects.
    • Apprenez ensuite au chien à aligner ses pattes avant avec l’ordre "avance". Pour ce faire, reculez, actionnez le cliquet et récompensez le chien dès qu’il avance une patte. Quand le chien le fait facilement, dites “avance” avant de provoquer ce mouvement. Répétez-le jusqu’à ce que le chien aligne ses pattes avant à la demande .
    • Apprenez-lui finalement l’ordre de la "pose". Actionnez le cliquet et récompensez le chien chaque fois qu’il adopte la bonne position. Répétez-le s’il garde cette position. Il vous suffira finalement d’être capable de donner simplement l’ordre "pose" sans devoir dire "recule" ni "avance".
  4. Apprenez au chien à rester aux aguets. Vous voudriez que votre chien ait aussi une allure vive et gaie quand il est mis en position. La plupart des races de chiens devraient concentrer leur attention sur leur maître et sur les juges et garder des oreilles dressées et les yeux fixés sur vous.
    • Vous pouvez apprendre au chien à vous regarder dès que vous lui servez un repas pour la première fois. Quand vous mettez sa gamelle au sol, répétez systématiquement le mot “gâteau”. Cette répétition apprendra au chiot à associer un aliment à ce mot .
    • Vous pouvez utilisez ce mot plus tard pour concentrer l’attention du chien sur vous pendant que vous lui donnez une friandise dans votre main quand il prend la pose. Cela oblige le chien à tendre le cou et relever la tête pour vous regarder. Cette pose exhibe devant les juges la silhouette et l’équilibre du chien .
  5. Apprenez au chien à accepter un examen. Lors d’un concours canin, les juges vont procéder à un examen physique du chien en lui touchant le corps et la gueule. Un bon chien de concours doit accepter cela sans se plaindre.
    • Une bonne première mesure pour habituder votre chien à cela est de le toucher chaque jour sur tout le corps ainsi qu’à l’intérieur de sa gueule. Votre chien s’y habituera rapidement, si vous commencez à le faire dès son plus jeune âge .
    • Vous devriez ensuite examiner régulièrement le chien d’une façon assez semblable à celle des juges. Examinez les dents du chien de près. Touchez les testicules d’un chien mâle . Faites-le à la fois sur une table et par terre, si votre chien est plus petit. Bien que les petits chiens soient habituellement examinés sur une table, certains juges commencent à le faire quand le chien est encore au sol .
    • Introduisez ensuite une deuxième personne quand votre chien est à l’aise avec vos examens et demandez-lui de faire la même chose. Votre chien sera ainsi à l’aise quand des inconnus l’examineront.
  6. Commencez par présenter votre chien à des concours organisés par des clubs près de chez vous. Faites-le d’abord dans ce type de concours avant de présenter le chien à un concours de plus haut niveau. Cela peut être amusant et se révéler un bon moyen de savoir si votre chien est prêt pour entrer dans "la cour des grands".

Conseils

  • Vous devriez, si possible, entraîner le chien à se mettre en position et aux aguets devant un miroir, afin que vous puissiez le voir du point de vue des juges.
  • Il est parfois plus facile de positionner un chien frétillant sur un bloc, une planche ou des briques qui soient surélevés du sol. Le chien apprendra ainsi à se fier à votre façon de placer ses pattes. Mais il ne pourra pas les bouger car il va perdre son équilibre.
  • Observez le plus possible de propriétaires qui font concourir leurs chiens. Regardez des concours canins à la télévision et rendez-vous personnellement à un maximum de concours. Voyez comment on présente la race de votre chien en particulier et voyez les nuances subtiles qui font l’originalité de sa lignée. Observez les professionnels quand ils présentent toutes sortes de races et remarquez ce qui les distingue dans leur façon de manipuler leurs chiens.
  • La martingale est plus facile à employer sur des chiots. Vous ne devriez lui apprendre le port de la chaîne qu’à l’âge d’au moins huit mois, si c’est ce que vous souhaitez.
  • Vérifiez les règles et conditions du club canin ainsi que le contenu des concours auxquels vous voulez participer pour vous familiariser avec leurs exigences.

Avertissements

  • N’oubliez pas d’emporter les papiers d’enregistrement du chien (pour le club canin), son carnet de santé ainsi que les papiers de son pedigree avant de vous rendre au concours. Sans cela, vous ne seriez pas admis à y participer.
  • Certaines personnes sont persuadées que vous ne devriez pas apprendre au chien à s’asseoir. Cela est dû au fait qu’il pourrait s’asseoir sur la piste d’évaluation. Cela est plus probable si vous lui apprenez plus souvent à s’asseoir qu’à rester debout. Vous réduisez cette probabilité en renforçant l’ordre de rester debout.
  • Ne tirez jamais un chien à la laisse. Le processus d’apprentissage ne sera que plus long si le chien n’est pas heureux. Apprendre à un chiot à aller au petit trot à la laisse peut prendre plusieurs semaines.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.