Comment prévenir les irritations cutanées

Les irritations cutanées sont des zones de peau enflées ou rouges qui accompagnent une variété d'autres symptômes (des douleurs, des démangeaisons et des gonflements). Les irritations cutanées peuvent être le résultat de réactions allergiques, d'infections, d'inflammations, de contact avec des produits irritants ou avec la chaleur et d'autres problèmes médicaux. Même si de nombreuses irritations cutanées disparaissent toutes seules, certaines nécessitent un traitement. Il est aussi possible de prévenir les différents types d'irritations cutanées.

Prévenir les irritations causées par la chaleur

  1. Évitez les situations qui vous font transpirer. Les irritations provoquées par la chaleur apparaissent lorsque les conduits par lesquels passe la transpiration dans la peau se bouchent. Lorsque cela se produit, au lieu de s'évaporer, la transpiration se retrouve prisonnière sous la peau et provoque des irritations.
    • Ces irritations se produisent le plus souvent sous les climats chauds et humides.
    • Gardez votre corps sec en évitant de sortir pendant les moments les plus chauds de la journée.
    • Utilisez l'air conditionné.
    • Prenez une douche pour vous rafraîchir ou appliquez des serviettes fraîches et humides sur les zones surchauffées.
  2. Évitez les exercices intenses lorsqu'il fait chaud et humide. La chaleur émise par le couple en plus du temps chaud va provoquer des irritations sur certaines parties de votre corps où se trouve un grand nombre de glandes sudoripares, par exemple au niveau des aisselles.
    • Au lieu de faire de l'exercice dehors lorsqu'il fait chaud, rendez-vous au club de fitness.
    • Prenez une douche froide tout de suite après vos exercices.
  3. Portez des vêtements légers et amples. Les vêtements serrés font augmenter le risque d'irritation de la peau et peuvent provoquer des irritations en piégeant la chaleur émise par le corps.
    • Laissez respirer votre peau et portez des vêtements légers et amples. Cela convient aussi aux bébés. Ne mettez pas trop de vêtements à votre bébé et ne le langez pas lorsqu'il fait très chaud.
    • Les vêtements pour les exercices physiques dérogent à la règle. En portant des vêtements serrés conçus pour dissiper la transpiration et l'humidité pendant vos exercices, vous préviendrez l'apparition d'irritations, surtout pendant des exercices très actifs comme le vélo ou la course.
  4. Buvez beaucoup d'eau. Votre corps demande de l'eau pour fonctionner correctement et l'eau que vous perdez à cause de la transpiration doit être compensée.
    • Buvez de l'eau pendant la journée pour éviter de vous déshydrater.
    • Buvez entre 500 ml et un litre d'eau fraîche par heure.

Prévenir l'intertrigo

  1. Gardez les plis de peau propres et secs. L'intertrigo est provoqué par une friction de la peau contre la peau, ce qui provoque des irritations. Il est commun sur les zones du corps chaudes et humides, surtout là où la peau frotte contre elle-même, par exemple au niveau de l'aine, sous les seins, entre les cuisses, sous les bras et entre les orteils. Il pourrait aussi provoquer des infections bactériennes ou fongiques. À la différence des irritations causées par la chaleur, cette irritation peut apparaître sous n'importe quel type de climat.
    • Gardez votre peau propre et sèche, surtout là où elle pourrait frotter contre elle-même. Mettez de l'antitranspirant sous vos bras. La vaseline pourrait aussi former une barrière protectrice sur certaines zones comme l'intérieur de vos cuisses. Le talc pourrait aussi vous aider à absorber l'excès d'humidité.
    • Portez des chaussures ouvertes au niveau des orteils ou des sandales. Cela permet de réduire le taux d'humidité entre les orteils.
  2. Appliquez une crème qui fait office de barrière. Vous pouvez acheter ces crèmes médicamenteuses dans la plupart des magasins et des pharmacies. Les pommades contre les irritations provoquées par les couches peuvent aussi être utiles sur les zones qui sont souvent moites et enclines à frotter, par exemple au niveau de l'aine. Une pommade à l'oxyde de zinc pourrait aussi être efficace.
    • Si vous souffrez souvent d'irritation par friction, demandez à votre médecin si vous pouvez utiliser du Tetrix, une crème vendue sur ordonnance qui contient de la diméthicone. Elle est plus efficace que les traitements vendus sans ordonnance.
  3. Portez des vêtements amples et propres. Les vêtements qui frottent contre la peau peuvent provoquer des irritations. Si cela est possible, portez des fibres naturelles comme du coton, de la soie ou du bambou, car les fibres artificielles peuvent irriter la peau et ne laissent pas suffisamment respirer la peau.
  4. Perdez du poids. L'intertrigo est répandu chez les personnes en surpoids ou obèses, car il y a plus de surface sur laquelle la peau peut frotter. Discutez avec votre médecin pour savoir si vous pourriez avoir moins d'irritations si vous perdiez du poids.
    • Ne commencez pas un régime pour perdre du poids sans en aviser d'abord votre corps.

Prévenir les poussées d'eczéma

  1. Identifiez et évitez les éléments déclencheurs de l'eczéma. L'eczéma, ou dermatite atopique, est un trouble cutané chronique qui se présente sous la forme d'irritations rouges, recouvertes de peaux mortes, qui démangent, qui sont sensibles au toucher et qui peuvent même présenter des gonflements. Les personnes atteintes d'eczéma n'ont pas certaines protéines dans la peau et ce problème peut faire empirer leur état. Apprenez à reconnaître les éléments déclencheurs de l'eczéma et à les éviter, par exemple les suivants :
    • les infections de la peau
    • les allergènes comme le pollen, les moisissures, les acariens, les animaux et les aliments
    • l'air froid et sec en hiver, les températures trop chaudes ou trop froides ou des changements soudains de température
    • des produits chimiques irritants ou des matériaux rêches comme la laine
    • le stress émotionnel
    • des parfums ou des colorants ajoutés aux lotions pour la peau ou les savons
  2. Posez la question des médicaments et des traitements antiallergiques à votre médecin. Vous pourriez ne pas arriver à éviter tous les éléments déclencheurs, surtout si vous êtes allergiques à certaines substances comme le pollen. Discutez de traitements allergiques possibles avec votre médecin pour vous aider à réduire les symptômes.
  3. Prenez des bains ou des douches plus courtes. Les bains ou les douches trop fréquentes peuvent priver la peau de ses huiles naturelles, ce qui provoque la sécheresse.
    • Limitez vos bains et vos douches à 10 ou 15 minutes maximum.
    • Lorsque vous prenez des bains, utilisez de l'eau tiède à la place de l'eau chaude.
    • Après avoir pris une douche, utilisez une serviette douce pour sécher doucement votre peau.
    • N'utilisez que des savons et des gels de douche doux. Les savons hypoallergéniques doux et les huiles pour la douche ne privent pas la peau de sa couche protectrice d'huiles.
    • Évitez les produits de douche antibactériens ou à base d'alcool, car ils peuvent facilement sécher la peau.
    • Choisissez des produits de douche qui contiennent des produits hydratants.
  4. Hydratez votre peau au moins deux fois par jour. Les produits hydratants aident à conserver l'humidité naturelle de la peau, ce qui la protège et la garde hydratée.
    • Une peau bien hydratée résiste mieux aux irritations, par exemple contre les frictions provoquées par les tissus rêches ou les égratignures, ce qui aide aussi à prévenir les poussées d'eczéma.
    • Appliquez aussi un produit hydratant sur votre peau après vous être séché après un bain ou une douche.

Prévenir la dermatite de contact

  1. Évitez les produits irritants et les allergènes. La dermatite de contact est provoquée par des produits irritants qui entrent en contact avec votre peau. Elle peut être une réaction allergique ou elle peut être causée par un produit irritant commun (non allergique), mais la bonne nouvelle est qu'il est possible de la prévenir en évitant la substance qui la déclenche.
    • Évitez d'exposer votre peau à des produits irritants communs, comme des acariens, du pollen, des substances chimiques, des produits cosmétiques, l'huile de certaines plantes (comme le sumac vénéneux) et d'autres substances qui pourraient provoquer la réaction de dermatite de contact. La dermatite de contact irritante se présente généralement sous la forme d'irritations sèches qui pèlent, mais qui ne démangent pas. Cependant, certains types de dermatite de contact peuvent provoquer des démangeaisons et des ampoules.
    • Certaines personnes peuvent avoir une réaction à des irritations après une seule exposition tandis que d'autres ne pourraient développer des symptômes qu'après de multiples expositions. Parfois, vous pouvez développer une tolérance au produit irritant en question avec le temps.
  2. Passez un test d'allergie. Si vous n'êtes pas sûr d'avoir des allergies, votre médecin peut vous faire passer un test pour identifier les substances qui pourraient déclencher la dermatite de contact.
    • Parmi les allergènes communs, on retrouve le nickel, les médicaments (y compris les antibiotiques à usage topique et les antihistaminiques), le formaldéhyde, les tatouages et les produits au henné noir.
    • Le baumier du Pérou est un autre allergène commun, utilisé dans les produits cosmétiques, les parfums, les bains de bouche et les arômes. Si un nouveau produit provoque une réaction cutanée, arrêtez de vous en servir.
    • Vérifiez les étiquettes pour vous assurer que vous n'achetez pas par accident des produits qui contiennent des allergènes.
  3. Lavez-vous la peau immédiatement après le contact. Si vous êtes exposé à un produit irritant ou un allergène, rincez immédiatement la zone affectée. Cela peut vous aider à réduire la réaction ou même à l'éviter.
    • Utilisez de l'eau tiède et du savon doux ou prenez une douche si une grande surface de votre corps a été recouverte.
    • Lavez aussi tous vos vêtements et tout ce qui aurait pu entrer en contact avec la substance.
  4. Portez des vêtements protecteurs ou des gants lorsque vous manipulez des produits irritants. Si vous devez travailler avec cette substance, protégez votre peau pour éviter qu'elle entre en contact avec le produit irritant ou l'allergène en portant un bleu de travail, des lunettes de sécurité et des gants.
    • Souvenez-vous de suivre les techniques et les instructions adéquates lorsque vous manipulez des substances nocives.
  5. Utilisez un produit hydratant pour protéger votre peau. Les produits hydratants recouvrent la peau d'une barrière protectrice et aident à réparer sa couche supérieure.
    • Appliquez un produit hydratant avant un contact possible avec l'irritant et utilisez-le régulièrement pour garder votre peau en bonne santé.
  6. Discutez avec votre médecin si vous observez des irritations après avoir pris des médicaments. Plusieurs types de médicaments peuvent provoquer des irritations en tant qu'effet secondaire ou réaction allergique. Cela commence généralement sous une semaine après le début du traitement avec l'apparition de points rouges qui recouvrent une partie large de votre corps. Voici plusieurs types de médicaments qui provoquent souvent des irritations :
    • les antibiotiques
    • les antiépileptiques
    • les diurétiques

Prévenir les poussées de psoriasis

  1. Prenez tous vos médicaments en suivant la posologie. Les médicaments contre le psoriasis aident souvent à prévenir les poussées de la maladie si vous les prenez comme indiqué par votre médecin. C'est d'autant plus vrai pour les médicaments qui agissent sur votre système immunitaire, par exemple les médicaments biologiques.
    • Il est aussi important de ne pas vous arrêter de prendre vos médicaments sans consulter d'abord votre médecin. L'arrêt de médicaments contre le psoriasis sans en aviser votre médecin pourrait transformer votre psoriasis en un type plus virulent.
  2. Évitez le stress. Le psoriasis est un trouble cutané auto-immun caractérisé par des irritations de la peau qui démangent. La cause de cette maladie est souvent inconnue, mais il existe des éléments déclencheurs connus qui peuvent aggraver ce problème et provoquer une poussée, par exemple le stress.
    • Faites des efforts pour réduire le stress dans votre vie. Essayez différentes techniques de relaxation comme le yoga et la méditation.
    • Faites de l'exercice régulièrement. Les exercices vous aident à libérer des endorphines et peuvent soulager le stress.
  3. Évitez de blesser votre peau. Les dégâts au niveau de la peau (comme les vaccins, les morsures, les égratignures et les coups de soleil) peuvent provoquer la formation de nouvelles lésions de psoriasis. On appelle cela le phénomène de Koebner.
    • Utilisez des vêtements de protection et soignez toutes les égratignures et les blessures immédiatement en utilisant des techniques hygiéniques.
    • Évitez les coups de soleil en vous mettant de la crème solaire, en portant des vêtements de protection (un chapeau et des vêtements longs) ou des lunettes de soleil. Limitez aussi le temps que vous passez à vous exposer au soleil.
  4. Évitez les médicaments qui déclenchent le psoriasis. Certains médicaments sont connus pour déclencher le psoriasis, par exemple les médicaments contre la malaria, le lithium, le propranolol, l'indométacine et la quinidine.
    • Si vous pensez que vos médicaments déclenchent votre psoriasis, demandez à votre médecin de vous prescrire un traitement alternatif.
    • N'arrêtez pas de prendre vos médicaments sans en discuter d'abord avec votre médecin.
  5. Évitez et traitez les infections. Tout ce qui peut affecter votre système immunitaire peut provoquer des poussées de psoriasis, par exemple l'angine, le muguet et les infections respiratoires.
    • Consultez immédiatement votre médecin si vous pensez souffrir d'une infection.
  6. Ne buvez pas de bière riche en calories. Une étude clinique a découvert que la bière standard (pas la bière allégée, le vin ou d'autres alcools) peut être associée à un risque plus élevé de poussée de psoriasis.
    • Le risque est 2,3 fois plus élevé pour les femmes qui consomment cinq bières ou plus par semaine comparé aux femmes qui n'en boivent pas.
  7. Arrêtez de fumer. Le tabagisme fait empirer le psoriasis. C'est aussi mauvais pour votre santé en général. Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien des options qui pourraient vous aider à arrêter de fumer.
    • Les femmes qui fument prennent un risque particulièrement élevé de faire empirer le psoriasis.
  8. Évitez le temps froid et sec. Le temps froid et sec prive la surface de la peau de son humidité naturelle et pourrait déclencher une poussée de psoriasis.
    • Restez au chaud et envisagez d'installer un humidificateur chez vous.

Conseils

  • Évitez les produits irritants et les allergènes qui provoquent des irritations cutanées.
  • Consultez votre médecin si vous souffrez d'irritations cutanées qui ne disparaissent pas.
  • Si vous utilisez un auto-injecteur d'adrénaline et si vous croyez souffrir d'une réaction allergique, administrez-vous le médicament en attendant que les secours arrivent.
  • Assurez-vous d'utiliser des médicaments comme de la cortisone pour arrêter les démangeaisons afin de faire disparaître les irritations.

Avertissements

  • Si vous n'êtes pas sûr du lien entre vos irritations et un médicament que vous prenez, parlez-en avec votre médecin. Ne vous arrêtez jamais de votre propre chef de prendre un médicament qui vous a été prescrit.
  • Certaines réactions allergiques peuvent mener à un choc anaphylactique qui peut mettre votre vie en danger. Consultez immédiatement un médecin ou appelez les secours si vous vous inquiétez d'une réaction grave. Parmi les signes d'une réaction grave, on inclut un gonflement des lèvres ou de la langue, une urticaire largement répandue, de la toux, des éternuements et des difficultés à respirer.
  • Certaines irritations cutanées peuvent être graves, consultez immédiatement un médecin si vous n'êtes pas sûr de la gravité de l'irritation.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.