Comment ne plus vous sentir seul(e)

Au fur et à mesure que le monde devient de plus en plus connecté, il est en fait de plus en plus facile de se sentir seul. Vous retrouvez-vous souvent à penser que vous êtes seul ? Ce qui est sûr, c'est que vous n'êtes pas le seul. Mais comment faire pour ne plus se sentir seul ? Tout d'abord, vous devez mettre de l'ordre dans vos pensées. Ensuite, vous pouvez suivre certaines étapes pour progresser vers une version plus satisfaite de vous-même.

Trouver un espace mental

  1. Sachez ce que la solitude signifie pour vous. De nombreuses personnes croient honnêtement qu'elles se sentent seules parce qu'elles sont célibataires et qu'elles se sentiront moins seules si elles trouvaient un partenaire. D'autres croient qu'elles se sentent seules, car cela fait partie de leur caractère. D'autres ne savent pas faire la différence entre être seul et se sentir seul. Quel est le sentiment spécifique que vous ressentez ?
    • La solitude ne signifie pas être un solitaire. Ce n'est pas la même chose que d'être populaire ou entouré de gens ! Il est facile d'être entouré de gens et de se sentir seul. Après tout, cela dépend surtout de la qualité de vos interactions, rien de plus. Si vous deviez qualifier ce sentiment, à quoi ressemble-t-il et d'où provient-il ?
  2. Identifiez votre type de solitude. Elle peut prendre différentes formes et elle se manifeste différemment d'une personne à l'autre. Chez certaines personnes, c'est un sentiment vague qui s'en va et qui revient. Pour d'autres, c'est un sentiment fort, mais éphémère. Le raisonnement est différent selon la personne. Voici trois raisons différentes, mais répandues, de solitude.
    • La solitude de séparation. Vous venez peut-être de déménager et la partie sociale de votre vie a pris une tournure complètement différente ou alors vous êtes en deuil d'un être cher. C'est le type de solitude qui dure généralement le moins longtemps.
    • La solitude absolue. Elle est similaire à la dépression. Vous croyez que vous n'intéressez pas les autres ou qu'ils ne vous comprennent pas ou qu'ils ne veulent pas vous comprendre.
    • La solitude existentielle. Vous pensez que vous ne pouvez pas échapper à ce sentiment de solitude, car il fait partie de la nature humaine. Vous croyez que nous sommes tous seuls et que c'est un fait de la vie. Aucune personne ou aucune relation ne peut changer cet état de fait.
  3. Réalisez que ce n'est qu'un sentiment. La première chose pour combattre la solitude est de savoir que ce n'est qu'un sentiment. Ce n'est pas un fait et ce n'est donc pas permanent. Il est éphémère. Cela n'a rien à voir avec vous en tant que créature sociale, c'est le simple résultat des neurones dans votre cerveau qui s'allument de façon malencontreuse, mais modifiable. Vous pouvez facilement les attaquer et les remettre sur le droit chemin.
    • Au final, c'est vous qui décidez ce que vous faites de chaque situation. Profitez-en comme d'une opportunité pour vous améliorer et pour donner du carburant à vos pensées pour devenir une personne que vous ne seriez sinon jamais devenu. Ce sentiment peut vous permettre d'aller de l'avant. Si vous allez ressentir cette émotion, vous pouvez tout autant la saisir par les cornes ! C'est vous qui l'avez fabriquée, personne d'autre.
  4. Prenez un point de vue objectif sur vos pensées. C'est un fait avéré : les gens seuls ont tendance à interpréter les situations de manière négative. Lorsque Jean, votre collègue de bureau, se porte froidement avec vous de bon matin, vous avez tendance à penser qu'il vous en veut. En fait, il s'est comporté de la même façon envers d'autres personnes et il s'avère qu'il passe juste une mauvaise journée. La réalité que vous vivez est celle que vous fabriquez dans votre tête.
    • Avez-vous tendance à penser toujours au pire ? Revenez-vous toujours à des schémas de pensée négatifs ? Pensez à un moment lorsque vous avez supposé quelque chose, lorsque vous avez pris le commentaire d'un ami de la mauvaise façon ou que vous avez rejoint un groupe et que vous en êtes resté séparé en sentant que vous ne faisiez pas partir du groupe. Arrivez-vous à comprendre que cela s'est passé parce que vous aviez un schéma de pensée négatif ?
  5. Arrêtez de penser en termes de faits avérés, car cela n'existe pas ! Vous n'irez nulle part en pensant : je ne vais jamais rencontrer quelqu'un qui me plait. Vous ne pouvez pas le savoir ! Il n'y a rien de difficile ou de rapide. Rien. Vous pourriez vous rendre dans un lieu nouveau demain et rencontrer un nouveau groupe d'amis que vous allez adorer. C'est possible. Il vous suffit de réaliser que c'est possible.
    • Vous devez arrêter de penser certaines choses à propos de vous-même ou des autres et de les prendre pour argent comptant. Vous devez rester ouvert aux nouvelles expériences et aux nouvelles personnes si ce sentiment ne disparait jamais. Et vous savez quoi ? À la seconde où vous allez vous ouvrir, vous allez découvrir des gens qui vont vous surprendre, car ils ne pourront vous surprendre que si vous les laissez vous surprendre.
  6. Sachez si vous devez consulter un professionnel. Parfois, le sentiment de solitude est un symptôme d'un problème plus grave. Si vous ressentez que le monde ne vous comprend pas, vous pourriez consulter un psychologue. Le sentiment de solitude peut être relié à la dépression, même si ce n'est pas forcément le cas. Dans tous les cas, il ne peut pas vous faire de mal de consulter un psychologue.
    • Il pourrait être utile de simplement parler de votre situation. Cela peut vous donner une meilleure compréhension de ce qui est normal et de ce qui ne l'est pas, de ce que vous pouvez faire dans votre monde intérieur et de ce que vous pouvez faire simplement en vous concentrant et en changeant vos habitudes. Vous pourriez tirer avantage d'un système mis en place pour vous soutenir.

Changer sa façon de penser

  1. Sachez que vos pensées sont une prophétie qui s'accomplit d'elle-même. Nous avons discuté de vos pensées, maintenant nous allons aborder leurs résultats. Si vous pensez négativement, vous obtiendrez des résultats négatifs. Si vous vous rendez à une soirée en pensant que personne ne va vous aimer et que vous n'allez pas vous amuser, vous allez passer la plus grande partie de la soirée contre le mur, sans parler à personne et sans vous amuser. Grâce à vos pensées positives, des choses positives peuvent se produire. Il n'existe pas d'autres façons d'y parvenir.
    • Le contraire est vrai aussi ! Si vous pensez que tout va bien, c'est généralement le cas. Qu'elles aillent aussi bien dans la réalité que ce que vous imaginez est une autre question, mais la réalité dans votre tête est la seule qui est vraiment importante. Faites un essai !
  2. Prenez le contrôle de vos pensées négatives. Avec tous les points abordés dans cet article à propos de la négativité, vous pouvez probablement reconnaitre ce qui est négatif de ce qui ne l'est pas. Mais si vous n'y arrivez pas, prenez n'importe quelle pensée que vous pouvez avoir à propos de vous-même ou des autres. Si c'est un fait, reformulez-le. Si c'est une supposition, reformulez-la. Si cela vous décourage, reformulez-le. De cette façon, personne ne m'aime au travail devient je ne connais personne au travail. Vous devez rester conscient de ce genre de choses, mais c'est faisable.
    • C'est plus facile à dire qu'à faire. C'est un fait. C'est une des habitudes les plus dures à casser. En sachant cela, commencez par de petits bouts. Seulement dix minutes par jour chaque fois qu'une pensée négative apparait et vous la stoppez net. Ensuite, montez d'un cran petit à petit jusqu'à ce que vous passiez votre temps à surveiller vos pensées et à les contrôler. Votre comportement peut et va changer.
  3. Pensez à votre personnalité. La solitude pour un extraverti et la solitude pour un introverti sont deux choses complètement différentes. Expliquez votre sentiment de solitude à une personne différente de vous et elle pourrait ne pas du tout comprendre pourquoi vous vous sentez seul. Alors, pensez à votre personnalité, quelle est la chose qui pourrait vous satisfaire ?
    • Un introverti pourrait avoir besoin d'une ou deux personnes pour former une vraie relation et il pourrait ne pas avoir besoin de recevoir trop d'attention. Il pourrait rechercher un sentiment personnel de satisfaction et ne pas en avoir besoin de la part de quelqu'un d'autre.
    • Un extraverti peut avoir besoin d'être entouré de nombreuses personnes pour sentir que ses batteries sociales sont rechargées. Les bonnes personnes, bien sûr ! Où vous trouvez-vous sur cette échelle ?
  4. Évitez les situations négatives. Vous devez éviter de boire trop d'alcool, de prendre des drogues ou de passer votre vie en face de la télévision. Il est encore pire de le faire lorsque vous êtes de mauvaise humeur ou lorsque vous vous sentez particulièrement seul. Évitez alors les situations qui ne font que faire empirer votre problème. Vous pourriez vous sentir mieux, temporairement, mais vous vous sentirez pire sur le long terme.

Agir

  1. Occupez-vous. Vraiment. Faites des activités qui vous prennent du temps. Lorsque vous êtes trop occupé pour ralentir, vous êtes aussi trop occupé pour réfléchir à vos émotions et à la façon dont la vie vous affecte. Alors, faites du bénévolat. Trouvez un emploi à mi-temps. Rejoignez un club de lecture. Allez faire du sport. Faites des trucs. Sortez de votre tête, c'est le pire endroit où vous pouvez être.
    • Quels sont les passetemps qui vous plaisent ? Quelles sont les choses que vous savez naturellement bien faire ? Qu'avez-vous toujours voulu faire sans jamais en avoir eu l'occasion ? Saisissez cette chance et faites-le. Il serait complètement fou de passer votre temps à ne rien faire.
  2. Changez votre environnement. Il est beaucoup trop facile de rester assis à la maison et de gâcher votre journée à ne rien faire ou à regarder votre série télévisée préférée. Les tourments de la solitude ne vont faire qu'empirer, alors sortez ! Rendez-vous dans un café pour travailler. Allez faire du sport. Allez vous promener dans un parc. Donnez des stimulus à votre cerveau pour oublier la négativité qui s'y est installée. Vous allez être surpris de voir qu'il est facile de l'oublier.
    • Encore mieux, faites-en une habitude. Rejoignez un cours de gym dans une salle de sports. Inscrivez-vous à un club. Faites de votre temps libre une occasion de vous améliorer. Bientôt, vous serez tellement occupé que votre temps libre vous manquera !
  3. Faites des choses qui vous font vous sentir bien. La passion peut remplacer presque n'importe quoi. En poursuivant la vôtre, vous pouvez vous donner un sentiment de satisfaction que personne d'autre ne peut vous donner. Alors quelle est la chose qui vous fait vous sentir bien ? La méditation ? La lecture ? Le chant ? Faites-le. Soyez égoïste. Prenez la plus grande partie de votre temps et passez à faire quelque chose pour vous. Vous le méritez.
    • Faites attention de ne pas rechercher de béquilles ou d'autres moyens de socialiser. Vous ne vous ferez aucun bien en passant le plus clair de votre temps à jouer à des jeux vidéos ou à vous cacher derrière l'écran de votre ordinateur lorsque vous sortirez dans le monde et réaliserez que vous n'avez aucune idée de quoi faire. Faites des choses qui vous font vous sentir bien, pas des choses qui vous font vous sentir bien temporairement.
  4. Concentrez-vous sur votre famille. Même si cela peut être difficile pour les personnes qui rêvent d'indépendance, parfois vous devez dépendre des autres que cela vous plaise ou non et votre famille est la meilleure façon de le faire. Si vous vous sentez seul, contactez quelqu'un en qui vous avez confiance, même s'il habite à 1 000 km de chez vous. Une simple conversation téléphonique peut améliorer votre humeur.
    • Les amis s'en vont et s'en viennent alors que votre famille est là pour toujours. Si vous passez une mauvaise période, ils ne peuvent même pas le savoir. Cependant, il n'est pas nécessaire de le leur dire, vous ne pouvez les contacter que lorsque vous recherchez une distraction ou un changement de rythme.
      • Si ce n'est pas possible, trouvez des personnes qui vous apprécient. Quel est le lieu le plus simple où commencer ? Internet ! Il existe des centaines de pages dédiées à n'importe quoi. Quels sont vos passetemps ? Quels sont vos livres ou vos films préférés ? D'où venez-vous et où habitez-vous ? Il existe des forums de discussion adaptée à toutes les situations.
  5. Cherchez des occasions de socialiser et saisissez-les. Elles ne vont probablement pas venir à vous, n'est-ce pas ? Alors, faites des recherches en ligne et trouvez un cours de fitness ou un groupe de passionnés de bandes dessinées. Rejoignez l'équipe sportive de votre bureau. Impliquez-vous dans quelque chose. Créez des opportunités. C'est la seule façon de changer vos schémas.
    • Cela pourrait aussi signifier que vous devrez sortir de votre zone de confort et vous devez penser que c'est une bonne chose ! Un défi même ! Si cela ne vous plait pas, vous pouvez vous retirer. Personne ne va en mourir, personne ne va pleurer (normalement) et vous aurez appris quelque chose. Pouvez-vous penser à une raison de ne pas le faire ?
  6. Procurez-vous un animal de compagnie. Si Tom Hanks a pu vivre avec Wilson pendant plusieurs années, vous pourriez certainement tirer avantage d'un chien ou d'un chat ! Souvent, ils sont même de meilleure compagnie que les gens. Assurez-vous simplement de ne pas remplacer la compagnie des hommes par la compagnie d'animaux pour ne pas arriver à un stade où le comportement des hommes est plus étrange que celui de vos animaux.
    • Ne payez pas des milliers d'euros pour un chien. Rendez-vous dans un chenil de la SPA et sauvez un animal qui n'attend qu'un foyer. Vous allez le sauver et il va vous sauver, c'est merveilleux.
  7. Pensez aux autres. En y réfléchissant un peu, il est plutôt égoïste de se consumer à propos de ce que l'on ressent. Si vous sortez de votre esprit et si vous vous concentrez sur la sympathie, la solitude n'est plus une chose que vous pouvez ressentir. Vous serez trop concentré sur les gens autour de vous pour réaliser que vous pourriez ressentir de la solitude.
    • La façon la plus simple de faire est de rejoindre un groupe de personnes qui peuvent vous aider. Faites du bénévolat dans un hôpital, une soupe populaire ou un foyer pour sans-abris. Rejoignez un groupe de soutien ou une œuvre caritative. Soyez le grand frère ou la grande sœur de quelqu'un. Tout le monde mène un combat et vous pouvez aider les autres avec le leur.

Conseils

  • Sachez que le monde est grand et qu'il est probable qu'il existe quelqu'un comme vous quelque part, quels que soient vos centres d'intérêt. Il suffit de le trouver !
  • Si vous vous sentez seul parce qu'une certaine personne vous manque, souvenez-vous des bons moments passés ensemble et sachez que vous passerez de bons moments aussi avec une autre personne.
  • Acceptez que la solitude ne puisse pas être changée, mais, si vous passez à une attitude positive et si vous vous satisfaites de votre propre compagnie, vous deviendrez plus fort et plus sûr de vous.
  • Si vous vous sentez seul parce que personne ne vous aime, essayez de comprendre pourquoi et travaillez à changer cet état de fait, mais ne vous rendez pas fou. Vous passez peut-être par une période de changement pendant laquelle vous devez rester seul.
  • Sachez que vous pouvez vous sentir seul parce que vous avez choisi de l'être. Vous pouvez accepter et apprécier cette solitude ou développer des compétences personnelles.
  • Devenez plus actif sur les réseaux sociaux. Les gens qui ont un nombre plus élevé de posts sur les réseaux sociaux se sentent en général moins seuls..
  • Si vous restez à ne rien faire et à vous sentir seul, rien ne va changer. Vous devez au moins essayer. Agissez. Sortez. Rencontrez de nouvelles personnes.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.