Comment répondre à l’intimidation d’un adulte

Souvent les gens pensent que "l’intimidation" est quelque chose qui ne se produit que parmi certains enfants jusqu’à ce qu’ils finissent par devenir trop grand pour ce comportement. Mais - malheureusement – ce n’est pas toujours vrai. Les adultes peuvent être tout simplement capables d’utiliser des manoeuvres d’intimidation tout comme n’importe quel enfant ou ado. Si vous vous suspectez ou suspectez quelqu’un d’autre que vous connaissez d’être l’objet de brimades venant d’un(e) adulte, voici des suggestions données sur la façon de les résoudre.

Étapes

  1. Rappelez-vous que ce n’est pas de votre faute. Si vous faites l’objet de brimades venant d’un(e) adulte(e) depuis quelque temps il est possible que vous vous reprochez la façon dont cette personne réagit avec vous. Cependant ce n’est pas vrai. Chacun est responsable de la façon dont il choisit de traiter les autres. Cela peut être beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Surtout si le/la voyou suscite des sentiments forts de colère contre vous. Cependant, une réaction telle que celle-ci ne vous prouvera seulement que le voyou il/elle a réussi à vous avoir – et c’est ce qu’ils veulent. Les voyous se nourrissent d’émotions négatives, car dans leur for intérieur d’une certaine manière ils se sentent inférieurs/ peu sûrs d’eux et c’est seulement en faisant ressentir aux autres qu’ils sont mauvais qu’ils éveillent des sentiments de leur respect de soi. Réagir à un(e) voyou de cette façon n’est susceptible que d’encourager davantage voire même empirer possiblement leur comportement indésirable envers vous. L’adulte voyou est lâche.
  2. Pensez à leur faire du mal. Cela ne fonctionne pas toujours. Mais dans des circonstances ou vous ne connaissez pas depuis longtemps le/la voyou (tel que par exemple si vous venez d’être présenté(e) à eux au travail) cela peut fonctionner. Souvent ce qui inspire un(e) voyou à être méchant(e) envers les autres est une supposition que leur cible est une menace envers eux d’une certaine façon, aussi bien que l’expérience d’un manque de gentillesse venant des autres dans leurs vies. En démontrant que vous n’avez pas l’intention de leur faire du mal et que vous voulez être amical(e), cela peut encourager des réponses plus positives venant d’eux. Cela peut être tout à partir d’un simple 'salut' amical en guise de « bonjour » le matin en passant par une offre d’aide pour faire quelque chose. Cependant, si après avoir essayé cela 2 à 3 fois ils continuent toujours avec leur comportement cessez cette solution. Cela ne fonctionnera pas sur chaque voyou, et être gentil(le) avec eux à chaque fois qu’ils choisissent de vous brutaliser est susceptible d’envoyer le message que vous récompensez leur comportement /le trouvez acceptable.
  3. Essayez d’avoir des réponses affirmatives contre le/la voyou. Des exemples de cela pourraient comprendre un langage corporel affirmatif (regarder le/la voyou fermement dans les yeux alors qu’il se tient droit), un ton plein d’assurance (clair et ferme sans sembler menaçant) et un choix affirmatif de mots tels que "J’ai remarqué récemment des signes que vous essayez de me brutaliser et souhaite que ce comportement cesse." Ceci dit, choisir un comportement affirmatif approprié sera – dans une certaine mesure – dépendant de la situation particulière de l’intimidation. Ce qui peut être efficace dans une situation de menaces au travail peut ne pas fonctionner aussi bien dans une famille ou une situation de cyberintimidation. Lisez l’article wikihow lié à comment être plein(e) d’assurance pour avoir quelques idées.
  4. Si tout cela échoue, pensez à vous assurer le soutien de quelqu’un. Cela peut être un(e) collègue ou superviseur de confiance (si c’est une situation de menaces au travail) ou un parent ou ami(e) (si c’est une situation de violence familiale. Consulter votre médecin est également une option, si vous sentez que la situation a de lourdes conséquences sur votre santé physique et/ou mentale.

Conseils

    1. Avant d’essayer ces étapes faites certaines recherches sur l’intimidation. Ce n’est pas toujours facile d’expliquer la différence entre ce qui est l’intimidation et ce qui pourrait être tout simplement le résultat de la mauvaise humeur temporaire de quelqu’un. Cela aidera à vous donner un aperçu non négligeable des raisons pour lesquelles un adulte a recours aux brimades et décide de se comporter de cette manière et des différentes façons de les traiter. L’Intimidation Sur Internet et sur le site Wikipédia sont de bons endroits pour commencer.
    2. Si vous êtes un(e) jeune enfant ou un(e) adolescent(e) dites-le à un(e) adulte de confiance. Faites-le dès que vous suspectez que l’adulte voyou montre un comportement cruel/méchant de façon régulière envers vous. Cela peut inclure vos parents, les parents d’amis(es), un parent tel qu’un(e) tante/oncle ou un professeur.
    3. Confiez-vous à quelqu’un dont vous êtes proche. Que ce soit un membre de la famille, un(e) partenaire ou un(e) ami(e) proche n’ayez pas honte de leur dire ce qui se passe. Après tout, les amis(es) proches, les membres de la famille et les partenaires sont là pour se soutenir les uns les autres dans les moments difficiles.
    4. Pensez au suivi psychologique. Les chances sont que vous connaissez des sentiments forts négatifs tels que la honte, la colère, l’angoisse et la dépression en conséquence de l’intimidation. Le suivi psychologique peut être sans importance en aidant à résoudre ces sentiments.
    5. Essayez des techniques de détente. Vous pouvez trouver cela utile en gérant les sentiments de stress au fur et à mesure du temps. Vérifiez la catégorie liée à wikiHow, aussi bien que les articles sur la détente énumérés en bas de la page.

Avertissements

  • Le comportement affirmatif peut être très efficace s’il est utilisé dès les premières étapes de l’intimidation. Cependant, si l’intimidation se passe déjà depuis longtemps il peut ne pas avoir les effets souhaités.
  • Parfois la seule chose à faire dans une situation d’intimidation est de s’éloigner.
  • Un(e) voyou pourrait être n’importe qui, de quelqu’un que nous pouvons éviter facilement, en passant par un criminel organisé ou quelqu’un avec beaucoup de pouvoir politique, ou quelqu’un d’autre. Vous pouvez être incapable de vous éloigner et pouvez être forcé(e) de retenir cette personne. Demandez-vous toujours s’il y a un moyen de déjouer les manœuvres; c’est-à-dire, sans avoir à faire face à eux de plein fouet, existe-il un moyen de les forcer à se dégager en mettant la pression n’importe où ? Ayez en tête les possibles conséquences négatives plus tard. Par exemple, vous pouvez utiliser différentes méthodes afin d’avoir votre adversaire pour le repousser à présent, mais la conséquence est que vous vous faites à présent l’ennemi d’un(e) simple voyou, avec la possibilité qu’ils monteront les enjeux lorsque le temps viendra de se venger. Lorsque vous avez affaire à une telle personne, qui a du pouvoir sur vous, faire attention est le secret, et parfois vous pouvez avoir aucun choix excepté de sembler avancer avec leurs exigences à présent, car vous construisez de la force, des communications, du pouvoir, etc. en anticipation d’être capable de renverser les rôles.

Éléments Nécessaires

  • Un(e) adulte voyou pour essayer ces étapes
  • Un réseau de soutien d’adulte.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.