Comment publier un livre

Si écrire un livre est bien souvent un travail difficile, réussir à le publier peut sembler l'être encore plus. Pour ce faire, vous devez vous assurer l'avoir rédigé et l'avoir présenté de la meilleure manière possible avant de prendre contact avec un agent littéraire ou un éditeur. Cela va vous demander beaucoup de recherches, de persévérance et de patience aussi, mais, croyez-le, le jeu en vaut la chandelle. Voici quelques conseils pour vous lancer sereinement dans cette aventure.

Modèles de lettres à adresser aux éditeurs

Préparation de votre livre pour la publication

  1. Sachez si vous devez fournir le manuscrit ou seulement le projet de livre. Les auteurs de fictions doivent fournir le manuscrit complet, tandis que pour tout ce qui touche aux autres genres littéraires, les auteurs doivent soumettre un solide projet de livre. Savoir ce que vous devrez faire vous permet d'économiser un temps précieux et vous fait paraître bien plus professionnel auprès de vos interlocuteurs.
    • Beaucoup d'écrivains spécialisés dans la fiction essaient (en vain) de faire publier leurs livres avant d'en avoir terminé le manuscrit. Si vous êtes un écrivain expérimenté travaillant régulièrement avec un agent littéraire ; quelques chapitres ou une simple proposition vous permettront d'obtenir un contrat. Cependant, comme pour la plupart des écrivains qui débutent dans le monde de la fiction, il faut que le livre soit entièrement rédigé avant de penser à l'étape de publication.
    • Si vous ne travaillez pas dans le domaine de la fiction, vous devrez soumettre une proposition. Pour un ouvrage sur la remise en forme ou un livre de recettes de cuisine par exemple, vous devez vous concentrer directement sur la proposition qu'il vous faudra enrichir de plusieurs chapitres et dans certains cas bien précis, il faudra fournir un manuscrit achevé.
    • Si vous n'avez besoin que d'une proposition, passez directement à l'étape 6 et voyez si vous souhaitez faire appel à un agent littéraire ou passer directement par la maison d'édition.
    • Si vous écrivez un manuel scolaire, passez directement à la dernière section pour apprendre comment publier votre livre en liaison directe avec un éditeur.
  2. Révisez votre livre. La révision du livre est une étape clef. En effet, une fois que vous avez écrit un brouillon de votre livre, qu'il s'agisse d'un roman historique ou un thriller, vous aurez besoin de le réviser, de trouver la meilleure forme possible avant de prendre contact avec un agent ou une maison d'édition. Voici quelques conseils pour une révision efficace :
    • Assurez-vous que votre livre soit aussi intéressant que possible. Bien que chaque livre ne soit pas un formidable roman d'espionnage ou best-seller en puissance, assurez-vous tout de même que vos lecteurs puissent être captivés dès les premières lignes et qu'ils trouvent constamment une raison pour continuer la lecture.
    • Débarrassez-vous de tout le verbiage superflu. Beaucoup d'agents affirment ne pas accepter ou n'accepter que rarement le livre d'un jeune romancier s'il excède les 100,000 mots.
    • Assurez-vous d'avoir exprimé votre point de vue. Que vous écriviez un roman d'amour ou de science-fiction, vous devez avoir exprimé le message qui est le vôtre.
    • Assurez-vous que votre message soit aussi clair que possible. Vos idées peuvent être très claires pour vous, mais qu'en est-il pour le lecteur moyen ? Bien sûr, il peut se destiner à un certain lectorat bien défini, mais certaines composantes de ce public (comme les étudiants) doivent être en mesure de le comprendre.
  3. Obtenir un retour sur votre livre. Lorsque vous pensez avoir inscrit le point final, il est important de rechercher un retour sur la qualité de votre travail pour savoir s'il est réellement prêt à la publication. Il se peut que vous pensiez avoir fini le travail, mais qu'il y ait encore quelques améliorations à apporter. Il est préférable de rechercher les commentaires d'un écrivain, d'un ami ou d'un professionnel pour se faire une idée de la qualité que chercher à brûler les étapes et se voir, en définitive, rejeté par un agent ou un éditeur. Par ailleurs, si vous demandez un retour qualitatif trop tôt, vous pourriez vous sentir étouffé, voire frustré, alors assurez-vous là aussi de ne pas précipiter les choses. Voici quelques moyens pour obtenir des commentaires sur votre livre :
    • Adressez-vous à un camarade écrivain. Un ami qui sait écrire pourra sans peine vous faire la liste de ce qui est positif et de ce qui doit être revu.
    • Adressez-vous à un lecteur critique. Quelqu'un qui lit beaucoup sera en mesure de vous dire si votre livre est suffisamment captivant ou s'il manque d'intérêt.
    • Demandez aussi à quelqu'un qui connaît le sujet abordé dans le livre. Si vous écrivez dans le domaine des affaires, de la science ou de la cuisine par exemple, demandez à un expert de vous indiquer si vos connaissances et votre présentation du sujet sont convaincantes.
    • Soumettre votre travail à un club de lecture. Si vous appartenez à un club de lecture ou que vous assistez à une conférence sur le métier du livre, la présentation d'un chapitre de votre livre peut vous donner un aperçu intéressant sur la réceptivité d'un lectorat à votre travail.
    • Si vous êtes proche d'un cursus littéraire, vous trouverez auprès de votre établissement quantité d'informations et de commentaires sur votre travail, que ce soit de la part de vos camarades ou de vos professeurs.
    • Trouvez un éditeur réputé et demandez une évaluation du manuscrit. Cela peut être très coûteux, mais contacter la bonne personne peut vous aider à voir si votre livre est fin prêt.
    • N'oubliez pas de prendre les commentaires avec un certain recul. Tout le monde ne va pas immédiatement adhérer à votre livre et ceci est tout à fait normal. Il est donc important de prendre en considération les critiques constructives de la part de personnes de confiance et bien intentionnées, mais de garder à l'esprit que toutes les opinions ne sont pas bonnes à prendre. En somme, les bons commentaires proviennent des bonnes personnes.
  4. Révisez votre livre si nécessaire par la suite. Il est intéressant d'attendre les commentaires et autres critiques avant de commencer la phase de correction ou de réécriture, vous ne le regretterez pas. Prendre un peu de recul pour synthétiser les critiques n'est pas une mauvaise chose.
    • Fort de vos critiques, vous devrez améliorer votre travail, mais n'hésitez pas à demander des compléments pour bien vous assurer que votre révision ne soit pas contre-productive.
    • Lorsque vous aurez révisé votre manuscrit, laissez-le de côté quelque temps. Un peu de recul vous permettra d'avoir un regard nouveau sur votre travail.
    • Enfin, peaufinez votre livre. Une fois les points les plus importants dépassés, assurez-vous que votre manuscrit ne comporte pas de fautes de français. Ces erreurs pourraient impacter votre travail et lui donner un aspect peu professionnel qui ferait déprécier le contenu aux yeux de vos lecteurs.
  5. Préparez votre manuscrit. Une fois que vous pensez avoir achevé le travail dans sa globalité, vous aurez à le formater conformément aux exigences des agents ou des éditeurs. Il y a quelques règles de base que vous devez suivre et qui vous sont communiquées sur les sites des éditeurs. Voici quelques conseils :
    • Utilisez toujours un double interligne dans votre manuscrit.
    • Placez toujours des marges d'un pouce de part et d'autre de chaque page.
    • N'utilisez pas de polices fantaisistes. Le Times New Roman est la meilleure police pour ce travail. La police « Courier » ou celle qui imite la dactylographie d'une machine à écrire ont la qualité d'être plus imposantes, mais le TNR fera tout aussi bien l'affaire.
    • Nombre vos pages. Numérotez les pages de votre manuscrit en haut à droite, avec votre nom et le titre devant le numéro de la page.
      • Ex : « Louis Ferdinand Celine / Voyage au bout de la nuit / 1 »
    • Pensez à imprimer une page de couverture. La page de couverture doit comporter les éléments suivants :
      • Votre nom, votre adresse mail, votre numéro de téléphone doivent être centrés sur la page quand votre adresse postale doit, elle, figurer sur le côté gauche.
      • Le titre de votre roman doit être capitalisé et centré sur la page, ainsi que votre patronyme. Exemple : « White Sky » sur une ligne et « un roman de John Smith », écrit juste en dessous.
      • Votre nombre de mots doit être centré sur le bas de la page. Vous pouvez arrondir à 5000 mots près. Vous écrirez ainsi « environ 75,000 » mots.
  6. Il vous faut maintenant faire un choix capital pour la suite. Voulez-vous faire appel à un agent littéraire ou voulez-vous contacter directement un éditeur ? Bien que signer avec un agent littéraire soit incroyablement difficile, contacter une maison d'édition directement pour publier se révèle l'être encore plus.
    • L'avantage qu'il y a, à se dispenser des services d'un agent, c'est que par là même vous vous dispensez de l'intermédiaire et donc des commissions. En revanche, il est à noter que les éditeurs sont bien plus disposés à entendre parler d'un livre s'il est présenté par un agent qui aurait déjà procédé à un filtrage qualitatif.
    • Il est également envisageable de contacter un agent puis un éditeur si le premier contact ne se révèle pas fructueux. Toutefois, si plusieurs agents littéraires l'ont rejeté, sachez qu'il est fort probable que votre travail le soit aussi par l'éditeur.

Première méthode : publier votre livre en passant par les services d'un agent littéraire

  1. Démarchez les agents. Une fois que vous êtes prêt à prendre contact avec des agents, vous devez étudier le marché pour cibler votre niche. Étudier le marché signifie que vous devez vous renseigner sur les grandes signatures de votre domaine littéraire, analyser le succès potentiel et noter les différentes maisons d'édition spécialisées dans votre niche. Si votre livre ne s'inscrit pas dans un genre spécifique et bien défini, recherchez les différents domaines où il peut s'implanter.
    • Le marché étudié et le domaine enfin défini, il est temps pour vous de passer à la phase de présentation du livre. Est-il une fiction historique ? S'agit-il de science-fiction à proprement parler ou est-ce un roman historique ? La définition du livre et de son contenu vous sera très utile lors de l'échange avec l'agent.
  2. Recherchez des agents littéraires. Maintenant que vous savez quel type d'agent vous devez contacter, il est temps pour vous de trouver un agent. L'agent idéal entre en adéquation avec votre travail, il est enthousiaste et il vous communique ses commentaires et ses éventuels conseils de révision avant de le présenter à une maison d'édition. Assurez-vous que votre agent soit bien spécialisé dans votre domaine littéraire et qu'il ne vous fasse pas perdre de temps. Voici comment trouver le bon agent :
    • Recherchez un guide sur les agents littéraires.Ce livre va vous présenter les agents de plusieurs milliers d'œuvres littéraires classées par genres, leurs spécialités ainsi que le nombre de clients dont ils ont la charge sur une année ainsi que les chiffres des ventes enregistrées.
    • Étudiez le marché de l'édition. Bien que vous aurez à payer 20 EUR en moyenne par mois pour avoir accès à ces informations, cela vous donnera un aperçu des agents et de leurs récentes activités (le type de livre qu'ils commercialisent et qui, parmi eux, détient les meilleurs chiffres.
    • Étudiez la demande. Ce type de site vous mettra en contact direct avec des agents disposés à répondre à vos questions. Les statistiques sur ces sites sont apportées par d'autres auteurs et si les informations peuvent y paraître incomplètes, voire approximatives, elles vous permettront de vous faire une idée relativement exacte du degré de réceptivité des agents aux demandes. Ces sites vous indiqueront qui contacter en accord avec votre genre littéraire.
    • Consultez les sites Web des différents agents. Lorsque vous trouverez un agent qui rassemble toutes les qualités requises, consultez son site Web pour obtenir plus de renseignements sur ses méthodes et sur le type d'auteur qu'il représente.
    • Assurez-vous que l'agent accepte les propositions sans recommandations. À moins bien sûr que vous ayez un contact dans le secteur, il vous faudra soumettre une proposition.
    • « Attention aux escrocs ». Aucun agent professionnel sérieux ne vous demandera de lui verser un acompte pour la lecture de votre manuscrit. Visitez le site « Preditors et Éditors » pour vous assurer que l'agent contacté à une bonne réputation.
  3. Rédiger une lettre de requête. Une fois que vous aurez trouvé l'agent idéal, il vous faudra rédiger une lettre de requête. Elle est l'occasion pour vous de vous présenter à l'agent et de lui fournir un résumé du livre. Cela peut prendre un certain temps pour obtenir une réponse alors, n'hésitez pas à en contacter plusieurs à la fois (pour autant qu'ils acceptent les présentations simultanées). La lettre de requête doit se présenter ainsi :
    • Premier paragraphe : une introduction de votre livre. Détaillez l'intérêt que vous portez à l'agent. Voici ce qu'il est capital de mentionner :
      • Commencez par une ou deux phrases qui présentent de manière générale de sujet abordé dans votre livre. Cette accroche doit être spécifique, originale et passionnante.
      • Ensuite, entrez plus en profondeur et expliquez précisément le genre littéraire de celui-ci. Votre livre pourrait très probablement entrer dans différentes catégories, si tel est le cas, assurez-vous de mettre l'accent sur le domaine de l'agent. Dans le premier paragraphe, il doit être mentionné aussi le nombre de mots.
      • Informez l'agent sur les raisons pour lesquelles vous l'avez choisi. L'agent a-t-il un passif dans le domaine visé ? A-t-il représenté d'autres auteurs dans votre genre littéraire ? Avez-vous un lien personnel avec l'agent ? Si tel est le cas, mentionnez-le.
    • Deuxième paragraphe : un résumé de votre livre. Voici ce que l'on devrait y trouver :
      • Décrivez l'action du livre et les thèmes abordés. Faites une description aussi précise que possible.
      • Présentez les personnages principaux, les enjeux et l'importance du livre.
      • Il est possible de décomposer ce paragraphe en deux ou trois paragraphes pour traiter entièrement la présentation.
    • Troisième paragraphe : Apportez quelques informations sur votre personne et votre parcours. Informez l'agent sur d'éventuels prix littéraires remportés et la manière dont ce livre vous reflète.
    • Quatrième paragraphe : indiquez que le manuscrit ou l'échantillon (si ne s'agit pas d'une fiction) est disponible sur demande et donnez vos coordonnées. Enfin, remerciez l'agent d'avoir pris le temps d'examiner votre travail.
    • Suivez attentivement les instructions. Si l'agent demande un plan ou un échantillon fait de quelques chapitres, envoyez-les.
  4. Dans le cas où vous recevez une offre pour signer un contrat. Si l'agent a apprécié votre lettre de requête, il va vous demander d'envoyer l'échantillon ou même le manuscrit complet. Vous recevrez alors ce dont vous avez toujours rêvé : une offre de représentation ! Avant cela, vérifiez une fois encore qu'il est bien l'agent idéal et qu'il n'y a aucun malentendu.
    • Parlez à l'agent au téléphone. Si vous le pouvez, rencontrez-le en personne. Si vous habitez près d'une grande ville, ce sera plus facile, car beaucoup d'agents littéraires y sont installés. Profitez de ces échanges pour vous faire une idée de ce qu'il pense de votre travail.
    • Faites confiance à votre instinct. Si quelque chose vous dit que l'agent semble trop occupé, trop pressé de raccrocher le téléphone ou pas suffisamment enthousiaste au sujet de votre travail, ne signez pas avec lui. Il est préférable de continuer vos recherches plutôt que de remettre votre travail entre les mains de la mauvaise personne.
    • Demandez-lui si vous pouvez entrer en contact avec certains de ses clients. Un agent sérieux se fera un plaisir de vous donner les noms de ses clients, de sorte que vous puissiez discuter avec eux à propos de son travail.
    • Vérifiez à nouveau votre choix. Assurez-vous que l'agent a effectué des ventes et qu'il a une liste de clients solide avant de signer avec lui.
    • Relisez votre contrat attentivement. Si le contrat est standard et que l'agent obtient environ 15 % des ventes nationales et 20 % des ventes à l'étranger et que vous avez une pleine confiance en lui, vous pouvez enfin procéder à la signature du contrat.
  5. Révisez le texte avec l'agent. Même si votre agent est séduit par votre livre, il vous faudra le réviser une, deux ou même trois fois avant qu'il ne soit enfin commercialisé. Diminuez le nombre de mots, améliorez la narration et suivez les conseils de votre agent.
    • Rappelez-vous que le livre est toujours le vôtre et que vous n'avez pas à le changer complètement pour répondre aux impératifs de l'agent. Faites seulement les changements que vous estimez nécessaires.
  6. Édition de votre livre. Une fois l'agent séduit par le manuscrit et la couverture enfin faite, il sera temps pour lui de le soumettre aux éditeurs. Il s'agit de la partie la plus éprouvante, car pour la première fois depuis le début de la rédaction, le destin de votre livre ne sera plus de votre ressort ! Votre agent proposera votre livre à différents éditeurs et si vous êtes chanceux, vous obtiendrez enfin une proposition !
    • Signer le contrat avec la maison d'édition et l'agent.
  7. Travaillez avec un éditeur. Maintenant que votre livre est en bonne voie d'être vendu, il vous faudra continuer le travail de révision en collaboration avec l'éditeur. Vous travaillerez jusqu'à ce que l'écriture soit parfaite et que les derniers petits détails pointés par l'éditeur soient arrangés pour qu'il puisse enfin être commercialisé.
    • Attention, la commercialisation ne rime pas avec vacances. Il vous reste du pain sur la planche !
  8. Commercialisez votre livre. Une fois que le livre sera publié, vous aurez besoin de travailler votre communication en passant par les réseaux sociaux, la publicité standard, les salons du livre, etc. Faites ce qu'il faut pour faire connaître votre travail.
    • Ne jamais arrêter la promotion de votre livre, ni avant ni après sa publication. Vous pouvez profiter de la gloire pendant un temps, mais n'oubliez pas que la promotion de votre livre est tout aussi importante que sa rédaction !

Seconde méthode : publier en passant directement pas la maison d'édition

  1. Recherche d'éditeurs. Consultez les sites Web des différentes maisons d'édition pour voir si elles acceptent les prises de contact directes ou si elles ne fonctionnent que par l'intermédiaire d'agent. Beaucoup de maisons d'édition n'acceptent que le travail soumis par un agent.
    • Trouvez les éditeurs qui acceptent les propositions directes, mais qui sont spécialisés dans votre type de livre.
  2. Rédiger une lettre de requête pour les bons éditeurs. Le procédé de rédaction d'une lettre de requête à adresser à une maison d'édition est le même que pour contacter un agent. Vous devrez vous présenter, présenter votre livre et fournir un résumé des travaux.
    • Si la maison d'édition est impressionnée par votre lettre, il vous sera demandé d'envoyer une partie ou la totalité du manuscrit.
  3. Si votre livre est acceptée, signez de préférence avec une maison d'édition réputée. Si la maison d'édition est impressionnée par votre travail, vous recevrez une offre. Regardez attentivement votre contrat et signez-le si seulement il répond à vos exigences.
  4. Révisez le texte avec un éditeur. Travailler avec un éditeur peut induire une révision de votre livre jusqu'à ce qu'il soit prêt pour la publication.
  5. Commercialisez votre livre. Pendant la phase de pré édition, vous devrez vous employer à en faire la promotion. Une fois votre livre publié, vous devrez continuer à le promouvoir. Gardez à l'esprit que la promotion est un travail de chaque instant et qu'il ne doit pas cesser.
    • La promotion de votre livre se fait à travers les blogs, les entrevues et les séances de lecture.
    • Créez une page de fans sur Facebook et un site Web pour promouvoir votre livre.

Conseils

  • Auteur débutant, vous serez probablement rejeté plusieurs fois. Ne vous laissez jamais abattre. Beaucoup de grands écrivains ont été rejetés avant de se voir proposer un contrat. Peu d'écrivains atteignent le succès de l'édition avec leur premier livre. Un véritable écrivain continu à écrire, peu importe qu'il soit publié ou non.
  • Toujours faire affaire avec des professionnels de l'édition. Tout agent littéraire qui perçoit une commission pour lire votre livre n'est pas crédible.
  • Essayez de publier un extrait de votre livre avant de prendre contact avec un agent ou un éditeur. Cela vous aidera à gagner en crédibilité.
  • Si vous souhaitez entrer en contact avec des agents littéraires, participez à des salons du livre où il vous sera possible de les rencontrer et d'échanger avec eux.
  • Méfiez-vous également de toute société d'édition qui vous facture une commission.
  • Si vous n'avez pas de chance avec le monde de l'édition, envisagez l'alternative de l'auto-édition.

Avertissements

  • Il existe beaucoup d'agents littéraires et d'éditeurs peu scrupuleux. Assurez-vous de faire quelques recherches à leurs sujets avant de vous engager. « Ne pas » signer avec un agent qui demande une commission pour la lecture !
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.