Comment mettre un tampon

Peut-être que vous n'avez personne avec qui parler de vos règles, ou peut-être que cela vous met mal à l'aise d'en parler avec vos parents. Quelle qu'en soit la raison, trouver comment mettre soi-même un tampon peut être compliqué. Mais n'ayez pas peur, nous sommes là ! Cet article vous apprendra comment utiliser un tampon de manière indolore.

Faire face à quelques mythes avec des faits

  1. Soyez assurée qu'un tampon de restera jamais coincé ou perdu à l'intérieur de vous. Honnêtement, il n'a aucun endroit où aller ! Vous pouvez toujours le tirer grâce à la ficelle, ou aller le chercher avec vos doigts si la ficelle casse.
  2. Sachez que vous pouvez encore aller aux toilettes avec un tampon.
  3. Ne croyez pas que vous êtes trop jeune. Vous pouvez commencer à utiliser des tampons à n'importe quel âge––vous n'êtes pas obligée d'avoir 18 ans.
  4. Sachez qu'utiliser des tampons ne porte pas atteinte à votre virginité. Contrairement à cette fameuse et vaine idée reçue, utiliser un tampon ne vous fait pas “perdre votre virginité”. Les tampons peuvent distendre l'hymen (la fine membrane qui normalement se déchire lors de vos premiers rapports). Même si leur utilisation devait déchirer cette membrane (ce qui peut arriver aussi lors d'autres activités, telles que faire du cheval fréquemment), cela ne veut pas dire que vous n'êtes plus vierge.
  5. Assurez-vous d'avoir toujours du rechange sur vous, où que vous alliez. Que vous soyez au travail ou à l'école ou dehors en train de faire du sport, ayez toujours un tampon de rechange dans votre sac. Surtout lorsque vos règles commencent, il peut être utile d'emporter un petit sac de maquillage avec des tampons, des protège-slips, des lingettes humidifiées et une culotte de rechange.
  6. Si vous dormez plus de 8 heures, portez une serviette de nuit. Ainsi, vous n'aurez pas à vous soucier de vous lever tôt pour changer de tampon.

Avant l'insertion

  1. Achetez des tampons. Comme vous avez déjà dû le voir dans les magasins, il y a toutes sortes de types de tampons et de tailles. Voici ce qu'il y a de plus facile pour vous pour une première fois :
    • Achetez des tampons avec applicateur. Il y a deux types basiques de tampons : avec applicateurs, ou un tube en plastique qui peut vous aider à pousser le tampon dans le fond du vagin. L'aide d'un applicateur rend les choses plus faciles lorsque vous apprenez pour la première fois, alors optez pour une boite qui en a. (Aux États-Unis, OB est la marque principale qui en vend sans applicateurs ––la plupart des autres marques en ont.)
    • Optez pour la bonne absorption. L'absorption est tout simplement une mesure concernant le niveau d'absorption du coton du tampon, allant de la plus légère à la plus efficace. La plupart des femmes utilisent l'absorption la plus efficace lors des premiers jours de règles, quand le flux est plus intense, et passe à une absorption plus légère vers la fin. Cependant, si vous êtes préoccupée par la douleur, pariez plutôt sur les tampons moins absorbants. Vous devrez les changer plus souvent, mais ils seront plus petits et plus confortables.
  2. Lavez-vous les mains. Cela peut paraître bizarre de se laver les mains “avant” d'aller aux toilettes, mais c'est un choix judicieux dans ce cas. L'applicateur des tampons est stérile, et vous laver les mains évite toute infection provoquant des champignons ou des bactéries du même genre.
    • Si vous faites tomber votre tampon par terre, jetez-le. Cela ne vaut pas la peine d'économiser quelques centimes sur un tampon si vous devez être victime d'une infection vaginale pénible et douloureuse.

Mettre un tampon

  1. Asseyez-vous sur les toilettes. Écartez les genoux plus encore que d'habitude, afin d'avoir un bon accès et un maximum de visibilité pour comprendre les choses.
    • Ou bien, vous pouvez vous mettre debout pour introduire un tampon, un pied placé sur une surface plus élevée telle que la cuvette des toilettes. Si cela fonctionne mieux pour vous, optez pour cette solution. Toutefois, la plupart des femmes préfèrent s'asseoir sur les toilettes de sorte que tout saignement superflu soit retenu.
  2. Trouvez votre vagin. C'est la principale difficulté à laquelle les premières utilisatrices de tampons sont confrontées, et cela peut paraître vraiment intimidant. Une fois que vous avez trouvé, cependant, vous êtes prête pour la suite ! Voici comment rendre tout ça un peu plus facile :
    • Comprendre son anatomie. Il y a trois ouvertures : l'urètre (d'où votre urine sort) à l'avant, le vagin au milieu, et l'anus à l'arrière. Si vous savez déjà où se trouve votre urètre, placez un pouce ou deux derrière elle pour trouver l'entrée du vagin.
    • Servez-vous du sang pour vous guider. Cela peut paraître bizarre, mais cela vous aidera si vous avez du mal. Humidifiez un morceau de papier toilette, et nettoyez complètement tout le sang qui s'y trouve, de l'avant vers l'arrière (ou sautez dans la douche et frottez). Une fois que tout est propre, tamponnez-vous avec un morceau de papier toilette propre jusqu'à ce que vous trouviez d'où le sang provient.
    • Demandez de l'aide. Si vous êtes bel et bien perdue, ne vous inquiétez pas, beaucoup de filles avant vous sont passées par là ! Demandez à une parente de confiance––telle que votre mère, soeur, grand-mère, tante ou votre cousine plus âgée––pour vous aider à tout comprendre la première fois. Essayez de ne pas être embarrassée, et rappelez-vous que chaque femme a vécu cela. Vous pouvez également demander de l'aide à votre médecin ou à une infirmière.
  3. Tenez le tampon correctement. Au milieu du tampon, où le tube plus petit de l'applicateur rencontre le plus large, tenez-le entre le pouce et le majeur. Mettez votre index au bout de l'applicateur où la ficelle dépasse.
  4. Introduisez doucement le bout, la partie la plus épaisse de l'applicateur dans le vagin. Visez vers le bas de votre dos et poussez-le vers le haut de quelques centimètres jusqu'à ce que vos doigts touchent votre chair. N'ayez pas d'inquiétude quant au fait de vous salir les mains––le sang menstruel est en fait assez propre, et vous pouvez toujours vous rincez lorsque vous avez terminé.
  5. Appuyez sur la partie la plus fine de l'applicateur avec votre index. Vous devriez sentir le tampon se déplacer de quelques centimètres à l'intérieur de vous. Arrêtez-vous lorsque la partie la plus fine de l'applicateur rencontre la plus épaisse.
  6. Enlevez l'applicateur. Tirez doucement l'applicateur hors de votre vagin. Pas d'inquiétude––vous ne retirerez pas le tampon avec si vous avez suivi les instructions et que vous l'avez entièrement inséré. Une fois retiré, enveloppez-le avec l'emballage du tampon ou du papier toilette, et jetez-le dans la poubelle.
    • Ne jetez jamais l'applicateur — ceux-ci peuvent sérieusement endommager la plomberie.
  7. Vérifiez si vous êtes à l'aise. Vous ne devriez pas sentir le tampon à l'intérieur de vous, et cela ne devrait pas être inconfortable. Si cela vous fait mal en vous asseyant ou en marchant, c'est que quelque chose s'est mal déroulé ; en général c'est que le tampon n'est pas assez loin dans le vagin. Retirez-le, et essayez de nouveau avec un tampon neuf.

Retirer un tampon

  1. Changez de tampon toutes les 6/8 heures. Ne vous précipitez pas pour le changer au bout de 6 heures, mais essayez de ne pas le garder plus de 8 heures.
    • Le Syndrome du choc toxique (SCT) est une conséquence assez rare mais potentiellement mortelle si vous laissez un tampon trop longtemps en vous. Si vous avez accidentellement laissé un tampon en vous plus de 8 heures et que vous ressentez tout à coup une forte fièvre, une soudaine éruption, ou des vomissements, retirez le tampon et allez immédiatement chercher une aide médicale.
  2. Détendez-vous. Enlever un tampon peut paraître douloureux, mais c'est seulement gênant si vos muscles sont tendus. Prenez quelques profondes respirations, relâchez-vous, et rappelez-vous que ça ne va vraiment pas faire mal.
  3. Tirez lentement la ficelle au bout du tampon. Vous pourriez ressentir un léger frottement dû aux fibres du coton quand le tampon sort, mais ça ne devrait pas faire mal.
    • Si l'idée d'attraper la ficelle avec vos doigts vous répugne, faites-le avec un bout de papier toilette.
    • Si vous sentez que le tampon bloque un peu et résiste alors que vous le retirez, c'est surement parce qu'il est sec. Passez à une absorption plus légère pour résoudre le problème.
  4. Se débarrasser du tampon. Certains tampons sont spécialement conçus pour être jetables dans les toilettes, ils se dissolvent donc et se déplacent plus facilement dans les tuyaux. Cependant, si vous avez affaire à des toilettes à faible débit, un arrangement de fosse septique, ou que vous savez qu'il y a eu des problèmes de colmatage dans le passé, il est plus sûr d'envelopper votre tampon dans une liasse de papier toilette et de le jeter.

Conseils

  • Essayez de porter des serviettes lorsque vous êtes à la maison. Cela reposerait votre corps et vous seriez également plus à l'aise.
  • Mettre un tampon peut sembler douloureux au début donc détendez-vous seulement, respirez lentement, et détendez-vous. Cela détendra vos muscles.
  • Si vous êtes plus jeune, commencez par un tampon petit et léger. Vous pouvez toujours changer de taille plus tard une fois que vous aurez pris le coup pour le mettre.
  • Vous ne perdrez pas le tampon à l'intérieur de vous.
  • Si vous trouvez que mettre un tampon est douloureux, prenez d'abord quelques profondes et apaisantes inspirations et introduisez-le doucement.
  • Ajoutez un protège-slip (une serviette mince et très petite, souvent utilisée au cas où, ou pour des saignements très légers) peut arrêter les petites fuites en évitant tout le volume d'une serviette de taille normale.
  • Si vous débutez tout juste l'utilisation des tampons, commencez par porter une serviette et un tampon. Cela peut empêcher les fuites.
  • La ficelle d'un tampon ne se casse pas facilement. Si ça arrive, enlevez-le simplement à la main.
  • Utilisez le degré d'absorption minimal nécessaire.
  • Si vous êtes nerveuse concernant les fuites à l'école, il n'y a pas de honte à porter une serviette en plus !
  • Vous pourriez vous sentir plus à l'aise en alternant les tampons et les serviettes.
  • Si cela ne vous gêne pas, vous pouvez demander à vos meilleures amies d'aller aux toilettes avec vous, ainsi vous vous sentirez plus à l'aise. Aussi, si quelque chose se passait, vous auriez quelqu'un de confiance là, avec vous !
  • Si c'est votre première fois, écoutez vos musiques préférées pour vous aider à vous détendre.
  • Si vous pouvez le sentir lorsque vous vous déplacez essayez d'aller aux toilettes et poussez doucement le tampon plus loin dans votre vagin.
  • Si vos règles viennent de commencer, rappelez-vous de ne jamais avoir peur de demander de l'aide à votre mère si vous en avez besoin ; elle est aussi passée par là !
  • N'ayez pas peur de parler de cela à vos parents.

Avertissements

  • Si vous laissez tomber le tampon par erreur, ne l'utilisez pas. Vous pouvez attraper très facilement une infection à cause des germes sur le sol.
  • Utilisez des serviettes de nuit, la plupart des femmes dorment plus de 4 à 6 heures, aussi, lorsque vous êtes couchée, moins de sang coule de sorte que le tampon va absorber plus de sécrétions vaginales pouvant provoquer des lésions dans le vagin et augmenter les risques pour la santé.
  • Enlevez toujours un tampon avant d'avoir des rapports. Cela peut pousser le tampon là où vous ne pourrez pas aller le chercher.
  • Soyez consciente des risques tels que le syndrome du choc toxique (SCT) et des infections vaginales.
  • N'utilisez pas de tampon en dehors de vos règles ; le faire peut éventuellement mener à des infections embarrassantes et douloureuses.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.