Comment arrêter de tomber malade

Est-il inévitable que vous tombiez malade lors de la saison de la grippe et des rhumes ? Non, ce n'est pas une fatalité. Si vous prenez certaines précautions, que vous vous lavez beaucoup les mains et que vous renforcez votre système immunitaire, vous pourriez passer à travers la saison sans aucun souci de santé. Commencez par l'étape 1 ci-dessous pour apprendre à éviter les virus communs et les maladies plus sérieuses grâce à quelques précautions simples.

Se prémunir des rhumes et de la grippe

  1. Lavez-vous les mains. C'est la manière la plus efficace de ne pas attraper un rhume ou la grippe et de vous assurer que vous ne transmettez pas ces maladies à quelqu'un d'autre. Le virus du rhume est facilement propagé grâce au toucher, la meilleure manière de s'en débarrasser dans ce cas de figure est de se laver les mains. Il est particulièrement important de se laver les mains après avoir été dans un espace public où beaucoup de gens sont susceptibles d'avoir un rhume ou la grippe et ont été en contact avec ce que vous avez touché. Lavez-vous soigneusement les mains avec de l'eau chaude et du savon après :
    • Avoir pris le métro, le bus ou le train
    • Être allé au supermarché ou dans tout autre magasin très fréquenté
    • Être allé à l'école ou au travail
    • Être allé aux toilettes publiques
    • Être allé au sport
  2. Ne touchez pas à vos yeux, à votre nez et à votre bouche avant de vous être lavé les mains. Il est inévitable de toucher aux rampes et aux boutons des ascenseurs, mais vous pouvez vous abstenir de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche. Si vous touchez ces parties de votre visage, le rhume ou la grippe pourront facilement entrer dans votre organisme. Ne vous frottez pas vos yeux, ne vous mouchez pas et ne mettez pas vos doigts à la bouche avant d'avoir eu l'occasion de laver vos mains avec de l'eau chaude et du savon.
    • Les serviettes et les gels antibactériens sont pratiques lorsqu'il n'y a pas de lavabo à proximité pour vous laver les mains.
    • Si vous devez impérativement vous moucher ou toucher votre visage, couvrez votre main avec un mouchoir (ou au pire votre manche) pour éviter de transmettre les germes directement de vos doigts à votre visage.
  3. Ne partagez pas de nourriture et de boissons avec les autres. Durant la saison de la grippe et des rhumes, il est préférable de refuser de partager la nourriture et les boissons. Vous êtes sûr d'attraper le virus que quelqu'un incube si vous entrez en contact avec sa salive ou son mucus. Utilisez vos propres couverts et votre propre verre et ne les partagez pas avec quelqu'un d'autre.
  4. Évitez de partager les objets personnels. Il est peut-être évident que vous ne devriez pas utiliser la brosse à dents de quelqu'un d'autre, mais il y a d'autres objets personnels que vous devriez éviter de partager. N'utilisez pas le rasoir, le coupe-ongles ou tout objet appartenant à autrui qui soit entré en contact avec ses fluides corporels. Il en va de même pour le partage des serviettes, des vêtements et même de la literie, comme les draps et les oreillers. Tous ces objets peuvent propager les germes de la grippe ou du rhume de quelqu'un d'autre.
    • Ne partagez pas non plus le maquillage des autres. Si vous utilisez le rouge à lèvres, le mascara, le fond de teint d'une amie, vous pourriez transférer ses germes sur votre visage.
    • Évitez d'utiliser le téléphone portable de quelqu'un d'autre et stérilisez fréquemment le votre.
  5. Vaccinez-vous contre la grippe. Si tout le monde autour de vous est malade, vous devrez être extrêmement prudent pour éviter de tomber malade vous-même. Une mesure intelligente est de vous faire vacciner contre la grippe, ce qui permet dans la majorité des cas de passer la saison grippale sans encombre. Renseignez-vous auprès de votre médecin pour être vacciné contre la grippe ou discutez-en avec votre pharmacien.
    • Il y a différent types de vaccins contre la grippe selon les classes d'âges. Certains sont réservés aux adultes, d'autres aux enfants ou aux nourrissons. Visitez une clinique professionnelle pour recevoir le bon type de vaccin.
    • Si vous êtes considéré comme un "sujet à risque", vous devriez à tout prix vous faire vacciner contre la grippe. La catégorie des "sujets à risque" inclut les groupes suivants : les personnes âgées de plus de 65 ans ou de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes atteintes de certaines pathologies.

Renforcer votre système immunitaire

  1. Mangez plein de nourriture riche en vitamines. Quel que soit le type de maladie que vous essayez d'éviter, vous pouvez vous donner les meilleures chances de rester en bonne santé en suivant un régime riche en vitamines et en minéraux essentiels. Les personnes souffrant de malnutrition ont plus de chances de tomber malades. Votre régime devrait contenir les nutriments suivants, qui sont tous liés à la santé du système immunitaire, afin que celui-ci reste fort :
    • La vitamine A. Mangez des carottes, des patates douces, de la salade verte, des courges, des abricots et des melons.
    • La vitamine B. Mangez des haricots, des légumes, de la volaille, du poisson et de la viande.
    • La vitamine C. Mangez de la papaye, du brocoli, des poivrons, des oranges, des kiwis, des fraises et des choux de Bruxelles.
    • La vitamine D. Exposez-vous au soleil et mangez du saumon, du hareng et du soja.
    • La vitamine E. Mangez des amandes, des noix, des graines de tournesol, des germes de blé et du beurre de cacahouette.
    • Le sélénium. Mangez du thon, des crevettes, du saumon, de la dinde, du poulet et d'autres poissons.
    • Le zinc. Mangez des fruits de mer, du bœuf, des germes de blé, des épinards et des noix de cajou.
  2. Restez hydraté. Buvez suffisamment d'eau (y compris celle issue des fruits et des légumes), c'est essentiel pour que votre système immunitaire reste fort et aide votre corps à expulser les germes. Buvez 8 verres d’eau par jour pour rester en bonne santé et encore davantage lorsque vous sentez le début d'une maladie. Assurez-vous que vous restez bien hydraté du matin jusqu'au soir.
  3. Prenez du repos. Vous avez sans doute déjà connu ce scénario : vous passez deux nuits blanches d'affilée et le troisième jour vous êtes enrhumé. Le manque de sommeil empêche le corps de combattre la maladie et vous aurez plus de chances de tomber malade. Essayez de dormir au moins 7 à 8 heures par nuit.
  4. Essayez de réduire la quantité de stress que vous subissez. La quantité de stress est liée au problème du sommeil. Le stress social ou psychologique peut aussi affecter la réponse immunitaire de votre corps. Le stress peut faire dérailler la communication de votre corps, entre votre système nerveux, le système endocrinien (hormonal) et le système immunitaire. Le stress les empêche d'atteindre l'équilibre délicat qui vous permet de rester en bonne santé. Les scientifiques croient que le stress produit un flux continu d'hormones qui affectent le fonctionnement des globules blanches de votre corps, c'est à dire les soldats de la réponse immunitaire.
  5. Réduisez votre consommation d'alcool et de cigarettes. Boire de l'alcool et fumer peuvent conduire à de nombreux problèmes de santé et exacerbent aussi les maladies les plus fréquentes. Si vous vous sentez un peu fatigué, abstenez-vous de boire une tournée avec vos amis ou de fumer des cigarettes. Buvez plutôt un verre d'eau, mangez un bon repas et couchez-vous plus tôt, cela vous permettra peut-être d'éviter de tomber malade.
  6. Exploitez la puissance de la vapeur. Ajoutez de l'humidité à l'air de manière moderne (vaporisateur, humidificateur) ou traditionnelle (bols d'eau chaude). Lorsque l'air devient sec, vos muqueuses ont tendance à s'assécher. Bien que le mucus nous semble sale et inutile, il est incroyablement important : il contient de nombreux anticorps utiles qui sont conçus pour éviter les maladies, c'est aussi une sorte de papier tue-mouche qui bloque les envahisseurs (les bactéries) avant qu'ils n'aient le temps de pénétrer entièrement votre organisme.
    • Obtenez la bonne quantité d'humidité dans l'air. Essayez de conserver un taux d'humidité compris entre 30% et 50% durant l'été et 30% et 40% durant l'hiver. Si vous passez en-deçà de 30% d'humidité, vos muqueuses seront trop sèches; si à l'inverse vous dépassez 50% vous risquez d'avoir d'autres problèmes de santé différents.
  7. Utilisez les plantes boostant les défenses immunitaires. La plupart des plantes n'empêchent pas de manière prouvée de tomber malade, mais certaines semblent en mesure de vous aider. Il n'y a pas de mal à boire un thé ou une tisane et à inclure quelques plantes dans votre régime pour minimiser le risque de tomber malade. Essayez les plantes suivantes :
    • L'ail a un rôle prouvé de lutte contre les infections.
    • Le ginseng booste la fonction immunitaire.
    • Les probiotiques aident à la digestion et luttent contre les infections.
    • L'échinacée est fréquemment utilisée comme mesure préventive contre les rhumes, mais son efficacité est controversée au sein du milieu médical.

Évitez les maladies

  1. Vérifiez vos vaccinations. La majorité des maladies peut être évitée grâce à des vaccins inoculés durant l'enfance ou plus tard. Si vous n'êtes pas encore vacciné contre les maladies communes ou que vous ne savez plus si vous êtes à jour, parlez-en à votre médecin. La varicelle, par exemple, a été éliminée grâce aux vaccins. Il en va de même pour la polio, la rougeole et d'autres maladies jadis très fréquentes.
  2. Prenez vos précautions lorsque vous voyagez. Si vous avez prévu d'aller dans un autre pays, faites vos recherches pour savoir quelles précautions prendre pour ne pas tomber malade. Vous ne serez pas habitué à la nourriture ou à l'eau et vous serez exposé à de nouveaux agents pathogènes. Prenez les précautions suivantes :
    • Consultez un médecin et effectuez les vaccins et les traitements préventifs si vous allez dans une région où il est facile d'attraper la malaria, la tuberculose et d'autres maladies.
    • Cherchez à savoir si la nourriture et les boissons sont consommables dans la région où vous vous apprêtez à voyager. Ramenez vos propres provisions pour être en toute sécurité.
    • Prenez une moustiquaire si vous allez dans une région où la malaria est répandue.
  3. Protégez-vous. Les infections sexuellement transmissibles (IST) ne sont pas difficiles à prévenir si vous prenez vos précautions. Utilisez un préservatif ou une autre barrière empêchant la transmission des IST durant les rapports sexuels. Si vous avez un partenaire à long terme, vous devriez tous les deux vous faire le diagnostic des IST fréquentes.

Conseils

  • Boire de l'eau permet de purger votre organisme. Buvez beaucoup pour rester frais et vous sentir mieux. Buvez encore plus si vous avez de la fièvre, elle ne peut qu'empirer si vous êtes déshydraté.
  • Pensez à quelque chose d'autre ou parlez à quelqu'un.
  • Si vous avez été en mesure de manger quelque chose, essayez prendre un Pepto Bismol ou de boire quelque chose, par exemple une boisson gazeuse.
  • Les gens s'occuperont mieux de vous parce que vous êtes malade
  • Mangez léger si votre estomac est affecté (Du thé et des toasts, des œufs, des patates cuites, etc.). Évitez la nourriture et les boissons acides qui pourraient retourner votre estomac.
  • Dormez beaucoup et buvez beaucoup d'eau. Rehaussez votre tête avec des oreillers, cela vous empêchera de vous réveiller et de tomber malade.
  • Regardez un film ou jouez à des jeux vidéo, regardez une comédie, votre esprit pensera à autre chose qu'à votre douleur.
  • Parcourez l'alphabet, nommez des animaux, des plantes ou des groupes de musique dont le nom commence par chaque lettre. C'est une excellente manière de se distraire.
  • Est-ce que vous devriez vous porter malade à l'école ou au travail ?

Avertissements

  • Si vous êtes vraiment malade, n'essayez jamais de vous retenir de vomir, c'est un mécanisme de défense naturel de votre corps.
  • Ne paniquez pas, cela ne peut qu'empirer les choses.
  • Ne mangez pas.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.