Comment gérer un partenaire qui vous trompe

Soupçonnez-vous (ou êtes-vous sûr) qu'un partenaire prétendument fidèle vous a trompé ? Votre cas n'est pas isolé. Entre un quart et la moitié des partenaires d'un couple ont trompé (ou vont tromper) l'autre à un moment ou à un autre. Le fait de savoir que d'autres personnes sont touchées aussi ne va en rien diminuer votre peine. Jetez un coup d'œil aux mesures suivantes pour vous aider à surmonter ce traumatisme. Il peut s'agit d'un problème extrêmement douloureux et les émotions sont très intenses. Vous devriez donc vous servir de cet article comme d'un aide-mémoire pour vous permettre de surmonter cet évènement.

Étapes

  1. Vous devriez avant tout prendre le temps de vous poser. Ne vous autorisez pas une réaction épidermique, réfléchissez ! C'est surtout très important pour une relation amoureuse de longue durée. Des réactions soudaines et irréfléchies peuvent déboucher sur des conséquences que vous pourriez regretter. Donnez-vous le temps d'y réfléchir avant de prendre toute mesure, quelle qu'elle soit.
  2. Parlez-en à quelqu'un. Vous n'êtes pas le seul. Les statistiques sont assez mouvantes et varient énormément, mais bien des sondages ont été faits sur le compte de la trahison et ils indiquent qu'un quart à une moitié de tous les couples mariés sera confronté un moment ou un autre à l'adultère.
  3. Ne culpabilisez pas. Il est facile de s'en prendre à soi-même pour trouver les raisons pour lesquelles le partenaire a commis un adultère et il n'en sortira rien de bon. Des problèmes qui conduisent à tromper l'autre impliquent parfois les deux personnes, mais ce n'est certainement pas systématiquement le cas. Cela pourrait cependant vous aider à analyser la situation de l'intérieur pour comprendre pourquoi votre partenaire est allé voir ailleurs. Certains aspects peu reluisants de votre comportement peuvent avoir encouragé un adultère. Vous devriez vous rappeler que la plupart des gens préfèrent une vie de couple monogame, car elle apporte plus de satisfactions et de sécurité. Néanmoins, certaines personnes ne se conforment pas à ces critères.
  4. Sachez si on vous a réellement trompé. Posez-vous les questions suivantes : étiez-vous déjà ensemble quand l'adultère s'est produit ? Avez-vous déjà vécu en couple ? Si ce n'est pas le cas, la personne à laquelle vous tenez ne savait sans doute pas que ses agissements allaient vous blesser, auquel cas vous devriez songer à une approche moins conflictuelle.
  5. Parlez-en avec votre partenaire. Parlez-lui de vos craintes et de vos inquiétudes. Il se peut qu'il ne se soit rien passé du tout ou qu'il s'agissait peut-être d'un cas de contrainte (un harcèlement sexuel sur le lieu de travail, par exemple, lequel doit être discuté ouvertement et immédiatement pour l'éradiquer). Il peut y avoir un problème de dépendance à un stupéfiant ou un problème psychologique qui doit être traité (une dépendance au sexe, par exemple). Vous pourriez soutenir votre partenaire s'il a besoin d'être aidé, cela pourrait vous aider tous les deux. L'usage de drogues n'est cependant pas une excuse pour avoir des comportements déviants et vous ne devriez pas accepter, par exemple, l'argument selon lequel le partenaire était ivre et ne savait pas ce qu'il faisait. Restez très ferme à ce sujet.
  6. Demandez-vous si vous serez capable de regarder votre partenaire de la même façon. L'infidélité n'a pas beaucoup d'importance pour certaines personnes. Certaines personnes ont plus d'une relation sexuelle hors du couple et cela n'a pas trop d'incidences sur leur relation avec leur partenaire légitime, mais c'est un cas assez rare. L'infidélité est souvent le signe d'un ennui et d'une frustration dans la relation amoureuse actuelle. Il est absurde de vouloir gérer un partenaire qui ne veut pas de vous ou celui qui ne se soucie pas de vous blesser. Laissez tomber cette personne, si c'est le cas.
  7. Ne rompez pas avec votre partenaire pour vous remettre ensuite ensemble, si vous pensez que sa faute est irréparable. Cela ne fera qu'aggraver vos tensions émotionnelles. Rompez clairement, si c'est ce que vous voulez. Une mise à l'épreuve ou une séparation provisoire est aussi une bonne solution. Ne parlez pas à votre partenaire tout de suite après votre décision de vous séparer temporairement ou définitivement. Donnez-vous d'abord le temps de vous remettre. Cela peut ne pas être possible, si des enfants ou des problèmes financiers graves sont impliqués. Dans ce cas, vous devriez poser des règles de base précises : des horaires, des lieux de rencontres et autres. Cela peut paraitre difficile, mais c'est important.
  8. Vous pourriez recourir à un avocat ou à un enquêteur de bonne réputation spécialisé dans les problèmes domestiques si vous êtes marié et quasiment sûr que votre conjoint entretient une relation extraconjugale. Vérifiez les références de ces personnes.
  9. N'affrontez ni n'accusez votre partenaire si vous employez les services d'un enquêteur. Laissez cette personne faire son travail. L'enquête vous coutera plus cher si vous affrontez votre conjoint adultère de face, ce qui peut aussi le rendre plus prudent et ne l'empêchera pas de continuer sa relation adultère.
  10. Faites-vous examiner le plus vite possible pour dépister une maladie sexuellement transmissible. Vous vous imposez de fortes tensions en restant dans le doute. Un traitement précoce est essentiel.
  11. Rassemblez des preuves de la relation extraconjugale, si vous le pouvez (des factures, emails, photos et autres). Gardez ces documents chez un proche. Ce sera moins de travail pour l'enquêteur et une facture moins lourde pour vous.
  12. Ne propagez pas de rumeurs. Si vous propagez vos soupçons en dehors du périmètre de vos amis proches, cela créera probablement des ragots, lesquels peuvent avoir des résultats très négatifs dans bien des domaines. Votre enquête de moralité est entravée par ce type de ragots si vous faites faire une filature.
  13. Surveillez aussi vos propres agissements. Vous devriez avoir une discussion franche avec votre partenaire et tirer les choses au clair si vous avez, vous aussi, une relation adultère. Un conseiller conjugal peut être à l'ordre du jour. N'oubliez pas que cela peut prendre rapidement une très vilaine tournure si vous optez pour un divorce, car vos propres escapades amoureuses seront elles aussi étalées en plein jour.
  14. Rendre à quelqu'un la monnaie de sa pièce n'est pas très élégant. Ne commencez pas une relation amoureuse simplement parce que votre conjoint a commis un adultère. C'est de la vengeance pure et il n'en sortira rien de bon.

Conseils

  • Sortez, si cette révélation vous a trop blessé.
  • Il est important de rester honnête avec vous-même. Pouvez-vous vivre avec la pensée que cela pourrait se reproduire, si vous ne mettez pas fin à cette relation ?
  • Il est toujours utile de pardonner et de laisser tomber cette relation pour ne pas ressasser le passé et vous permettre d'aller de l'avant.
  • Voulez-vous mobiliser toute votre énergie pour surveiller cette relation adultère ?
  • Faites-vous aider par un psychologue. Ce n'est pas une mauvaise idée, même si vous n'avez rien à vous reprocher. Mais vous pouvez vous sentir mieux en vous confiant à un professionnel quand vous êtes blessé.

Avertissements

  • Ne vous vengez pas en trompant à votre tour. Vous allez de toute façon rompre avec cette personne, si cette idée vous tente.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.