Comment s'échapper d'un champ de mines

Des terrains chargés de mines mortelles en Corée du Nord, en Afghanistan, en Inde, au Vietnam, en Irak et dans bien d'autres pays sont responsables de centaines de morts chaque année. Même des mines vieilles de plusieurs décennies peuvent être aussi dangereuses que lorsqu'elles ont été posées et exploser à la moindre pression. Lisez l'article suivant pour savoir comment vous échapper en toute sécurité d'un champ de mines et avant toute chose, comment éviter d'entrer dans l'un d'entre eux.

Étudier la situation

  1. Cherchez les signes qui pourraient indiquer la présence de mines. La plupart des mines sont cachées, mais si vous savez ce que vous cherchez, vous aurez plus de chances de les éviter. Ne baissez pas votre garde, même pour une seconde, si vous vous trouvez dans une zone minée. Soyez constamment sur le qui-vive et cherchez les signes suivants.
    • Les fils-pièges. Ils sont généralement clairement visibles, il vous suffira donc de regarder attentivement au sol. Les fils sont généralement tellement fins qu'ils sont difficiles à voir.
    • des signes de repères de route. Cela peut inclure les zones pavées, les récents remblais, les parcelles de route, les fossés, etc. Cela peut être le signe que des mines ont été installées à proximité.
    • Des signes ou des marques sur les arbres, les piquets ou les poteaux. Les forces plaçant les mines peuvent marquer le champ de mines pour protéger leurs propres soldats.
    • Des animaux morts. Le bétail ainsi que d'autres animaux font fréquemment détonner les mines.
    • Des véhicules endommagés. Les voitures, tracteurs et autres véhicules abandonnés peuvent avoir déclenché une mine et d'autres pourraient donc être à proximité.
    • Des objets suspicieux dans les arbres et les buissons. Toutes les mines ne sont pas enterrées et toutes les munitions non explosées n'atterrissent pas sur le sol.
    • Des perturbations dans des traces de pneus ou des traces qui s'arrêtent sans raison apparente.
    • Des fils pointant dans la direction opposée à celle de la route. Cela peut être des fils de détonation partiellement enterrés.
    • Des caractéristiques étranges du sol ou des motifs qui ne sont généralement pas présents dans ce cadre. Les plantes peuvent flétrir ou changer de couleur, la pluie peut faire partir une partie du camouflage d'une mine, le camouflage peut couler ou se fissurer sur les bords ou le matériau couvrant les mines peut ressembler à des monticules de terre.
    • Les civils peuvent se tenir à l'écart d'une zone en particulier ou d'habitations. Les locaux savent généralement où sont localisées les mines ou les munitions non explosées. Demandez aux civils quels en sont les emplacements exacts.
  2. Arrêtez-vous immédiatement. Si vous pensez être en danger, ne bougez plus. Ne faites pas un pas de plus. Prenez le temps d'étudier votre situation et de mettre en place un plan pour vous échapper. À partir de ce moment, vos mouvements doivent être lents, minutieux et réfléchi.
  3. Prévenez vos compagnons. À l'instant où vous pensez être en danger, assurez-vous de prévenir tout le monde qu'ils doivent arrêter de bouger avant que quelqu'un n'enclenche une explosion. Criez « Ne bougez plus » et dites-leur de ne plus bouger leurs pieds. Si vous êtes le leadeur dans cette situation, vous devez leur expliquer comment quitter le champ en sécurité : assurez-vous que tout le monde agira au diapason, car un seul mauvais mouvement pourrait tuer tout le monde.
  4. Ne ramassez rien au sol. Beaucoup de mines sont des pièges. Vous pouvez ramasser des casques, une radio ou un objet militaires, etc. et en réalité toucher une mine. Même les jouets et la nourriture peuvent être utilisés comme un leurre. Si vous ne l'avez pas fait tomber, ne le ramassez pas.

Sortir en toute sécurité

  1. Faites machine arrière en suivant le chemin que vous avez suivi en entrant dans le champ de mines. Si vous suspectez d'être entré dans un champ de mines ou une zone minée, soit parce que vous avez vu des signes d'avertissement, une mine ou une mine potentielle ou parce que vous avez entendu une détonation, restez calme et sortez minutieusement de la zone en marchant dans vos propres traces de pas. Si possible, ne vous retournez pas.
    • Regardez en arrière à mesure que vous avancez et placez doucement vos pieds exactement à l'endroit où vous venez de marcher.
    • Continuez jusqu'à être sûr de ne plus être en danger, par exemple quand vous aurez atteint une route ou une autre zone fréquemment empruntée.
  2. Sondez le sol. Si vous êtes obligé d'avancer ou si vous ne voyez pas vos propres traces de pas, vous allez devoir sonder le sol pour voir s'il y a ou non des mines et avancer petit à petit. Sondez le sol très attentivement, avec vos pieds ou vos mains. Vous pouvez aussi utiliser un couteau ou un autre objet pour sonder délicatement le sol, centimètre par centimètre.
    • Sondez le sol à l'oblique et non de façon perpendiculaire, car les mines sont généralement déclenchées par une pression allant du haut vers le bas.
    • Une fois que vous aurez clarifié une petite zone, continuez et sondez le sol devant vous. Il est plus facile d'avancer dans le champ très doucement et sur le ventre plutôt que de marcher.
  3. Demandez de l'aide si vous n'y arrivez pas seul. Si vous n'êtes pas totalement sûr du chemin que vous avez emprunté et que vous ne vous sentez pas à l'aise pour sonder le sol, ne prenez pas le risque de bouger. Un centimètre peut faire toute la différence entre la vie et la mort. Appelez à l'aide ou demandez aux personnes qui vous entourent de le faire.
    • Si vous êtes seul et que vous ne pouvez pas utiliser un téléphone portable, appelez à l'aide.
    • N'utilisez pas de radios à double émetteur sauf si cela est absolument nécessaire. Le signal de la radio peut déclencher certaines mines ou munitions non explosées accidentellement.
    • Si vous n'avez aucun moyen d'atteindre quelqu'un, attendez. N'essayez pas de vous échapper en courant et n'essayez pas de vous échapper en sondant le sol, à part si vous savez exactement ce que vous faites.
  4. Faites attention aux signes qui pourraient indiquer une détonation. Lorsque vous essayez de vous échapper d'un champ de mines, soyez attentif aux signes indiquant qu'une mine pourrait détoner. Faites attention aux bruits inhabituels. Vous pouvez entendre une détonation étouffée si une plaque de pression a été enfoncée ou si une tige d'inclinaison a été déplacée ou, plus probablement, vous pouvez entendre le bruit d'un bouchon qui explose. Soyez attentif également à ce que vous pouvez sentir. Si vous êtes très alerte et procédez lentement, vous serez en mesure de sentir la tension d'un fil-piège, par exemple.
  5. Baissez-vous à terre immédiatement si une détonation a été initiée. Les soldats appellent cela « toucher le pont ». Si vous avez remarqué l'un des signes décrits plus haut ou si quelqu'un vient de vous avertir qu'il ou elle a enclenché une mine, baissez-vous à terre le plus rapidement possible. Vous pouvez avoir moins d'une seconde avant que la mine n'explose, mais si vous utilisez cette seconde intelligemment, vous pourrez éviter des blessures sérieuses et même la mort. Les mines explosent vers le haut et il est donc plus sûr d'être proche du sol.
  6. Si possible, tombez en arrière afin de protéger autant que possible le haut de votre corps des éclats d'obus. Bien qu'il soit certainement possible de tomber sur une autre mine, la zone juste derrière vous est l'endroit le plus sûr dans laquelle tomber, car vous venez d'y marcher.
    • N'essayez pas de dépasser l'explosion : les projectiles risquent de voler hors de la mine à des milliers de mètres par seconde et le rayon mortel (la distance de la mine dans laquelle vous pouvez vous attendre à être blessé) peut être de 30 mètres ou plus.
  7. Marquez le danger et signalez son emplacement aux autorités compétentes. Si vous trouvez une mine, aidez à faire en sorte que d'autres personnes puissent l'éviter en marquant son emplacement. Utilisez des symboles ou des signes internationalement reconnus si possible ou utilisez le signe communément utilisé par les locaux. Assurez-vous d'être dans une zone sure avant de tenter de placer un avertissement. Notez l'emplacement du danger et signalez-le aux démineurs locaux, à la police ou à l'armée.

Éviter les champs de mines

  1. Renseignez-vous sur les champs de mines. Les munitions non explosées est un terme utilisé pour décrire toute sorte d'armes explosives comme des bombes, des grenades et des obus qui ont été utilisés, mais qui n'ont pas encore explosé (en d'autres mots, des ratés) et qui ont toujours la capacité de détoner. Les mines antipersonnelles sont également considérées comme des munitions non explosées et bien que les médias parlent plus souvent des mines, toutes les munitions non explosées sont également dangereuses. Dans certaines parties du monde, les munitions autres que les mines représentent le plus grand risque.
  2. Renseignez-vous sur l'histoire de la zone dans laquelle vous vous trouvez. Chaque fois que vous voyagez dans une zone peu familière, il est recommandé de vous renseigner sur son histoire pour déterminer si elle présente des risques de trouver des champs de mines. Les zones qui connaissent des conflits armés sont clairement des zones à risque, mais les mines antipersonnelles et les munitions non explosées restent dangereuses des années après la cessation des hostilités.
    • Au Vietnam, au Cambodge et au Laos par exemple, des millions de mines et de bombes ratées sont toujours présentes et même en Belgique, qui n'a pas connu de conflit depuis de longues années, des équipes ont récemment retiré des tonnes de munitions non explosées qui dataient de la Première et Seconde guerre mondiale.
  3. Tenez compte des signes avant-coureurs. Bien que vous ne pouvez pas toujours compter sur le fait que les champs de mines soient signalés, vous devez absolument rester à l'écart de ceux qui le sont. Les symboles reconnus internationalement pour les champs de mines comprennent un crâne et des os croisés et un triangle rouge. Les signes sont souvent, mais pas toujours, rouges et ils disent souvent « MINES » ou « Danger ».
    • Quand les signes ne sont pas présents, des avertissements improvisés sont souvent utilisés, tels que des rochers peints (la couleur rouge indique généralement la limite du champ de mines et le blanc indique un chemin sûr à travers ce champ), des tas de pierres, des drapeaux plantés dans le sol, des brins d'herbe liés ou des rubans bouclant une zone.
    • Beaucoup de champs de mines ne présentent aucun signe d'alerte, alors ne prenez pas l'absence d'un signe d'avertissement comme une indication que la zone est sure.
  4. Renseignez-vous auprès des locaux. Les avertissements de mines ne durent généralement pas longtemps. Au fil du temps, les plantes, la météo, les animaux et les gens peuvent démonter ou dissimuler ces signes. Dans certaines régions, les panneaux métalliques sont un matériau de construction précieux et il n'est pas rare de voir un avertissement utilisé, par exemple, pour réparer un toit en métal. Qui plus est, dans de nombreux endroits, les avertissements ne sont jamais installés. Les populations locales, cependant, connaissent souvent les emplacements des mines et des munitions non explosées, de sorte que la meilleure chose à faire lorsque vous voyagez en territoire potentiellement dangereux est de demander aux locaux si une zone est sure ou mieux encore, engager un guide.
  5. Ne vous éloignez pas des sentiers établis. Sauf dans les situations de combat actif, si les gens utilisent régulièrement un chemin, vous pouvez être sûr qu'il n'est pas exposé aux mines. Cependant, le danger peut être tapi juste à côté de cette voie.

Conseils

  • Les mines peuvent être faites à partir de métal, de plastique ou de bois. Donc un détecteur de métal ne vous avertira pas nécessairement du danger.
  • Les mines antipersonnelles se trouvent soit dans les champs de mines ou les zones minées. Les champs de mines sont des zones avec des limites claires (ces frontières ne sont pas toujours visibles, cependant) dans lesquelles les mines ont été placées, souvent en densités élevées, généralement pour des objectifs défensifs. Les zones minées, cependant, ne sont pas clairement délimitées et couvrent généralement plus d'espace que les champs de mines. Les zones minées ont une faible densité de mines (les mines sont parsemées ici et là) et sont typiques des situations de guérilla.
  • Alors que la plupart des gens sont familiers avec les mines actionnées par pression, qui sont déclenchées par une personne marchant ou une voiture roulant sur une mine, il y a beaucoup d'autres types de mines avec des méthodes de détonation différentes. Certaines sont déclenchées par la libération de la pression (comme quand quelqu'un ramasse un objet au-dessus de la mine), d'autres utilisent des fils-pièges, la présence de vibrations ou des dispositifs de déclenchement magnétiques.
  • En cas de doute, restez sur les routes pavées, car les mines ne peuvent pas être enterrées dans la chaussée. Gardez à l'esprit, cependant, que (la plupart du temps dans les zones de combat actif) les mines peuvent être placées dans des nids de poule ou des fils-pièges peuvent être tirés à travers une route pour déclencher les mines sur la chaussée.

Avertissements

  • Ne supposez jamais qu'une zone récemment « sécurisée » est complètement sure. Le déminage est un processus difficile et délicat et il n'est pas inhabituel que les mines soient toujours présentes dans une zone qui a été officiellement sécurisée. Une des principales raisons pouvant expliquer cela est que les mines qui ont été dans le sol pendant une longue période peuvent s'enfoncer sensiblement. Dans le cadre du cycle de gel-dégel annuel, cependant, le soulèvement naturel du sol par le gel pousse parfois ces mines profondément enfouies jusqu'à la surface.
  • Ne jetez pas de pierres ou ne tentez pas de tirer sur une mine ou une munition non explosée. Si d'autres mines sont présentes, la détonation d'une peut déclencher une réaction en chaine d'explosions.
  • N'utilisez pas de radios bidirectionnelles lorsque vous êtes dans un champ de mines. Le signal de la radio peut déclencher certains types de mines ou de munitions non explosées accidentellement. Si d'autres personnes se trouvent dans un champ de mines, éloignez-vous d'au moins 300 mètres avant d'utiliser la radio pour appeler à l'aide. Le signal des téléphones cellulaires peut aussi faire exploser accidentellement des engins explosifs (les insurgés et les terroristes ont souvent utilisé des téléphones portables pour faire détoner à distance des engins explosifs, mais ces détonations nécessitent un signal).
  • Souvenez-vous que les mines ne fonctionnent pas comme dans les films : vous n'entendrez pas un « clic » ou aucun autre avertissement sonore avant que la mine ne soit activée. Vous ne pouvez pas courir loin d'une mine, notamment une mine de délimitation qui utilise une charge primaire qui permet à la mine de s'élever du sol, avant de faire exploser une charge secondaire qui diffuse des balles ou des éclats d'obus métalliques dans toutes les directions. Ces pièces peuvent voyager plus vite qu'une ronde de fusil et peuvent aller dans toutes les directions.
  • Assurez-vous de ne pas laisser tomber ou de ne pas faire glisser quoi que ce soit sur le sol pendant que vous ferez marche arrière
  • Ne touchez pas aux mines ou aux munitions non explosées et ne tentez pas de les détruire, sauf si vous êtes correctement formé et équipé pour cela.
  • N'entrez jamais dans un champ de mines ou une zone minée de votre propre chef, sauf si vous êtes un démineur qualifié et bien équipé.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.