Comment améliorer sa voix pour mieux communiquer

Qui n'a pas entendu, au moins une fois dans sa vie, une personne avec une voix si belle qu'il pourrait l'écouter parler pendant des heures, sans même se soucier de ce qu'elle dit ? Développer une intonation et une diction parfaites prend du temps. En revanche, avec un peu d'entraînement, vous pourrez rapidement améliorer votre voix pour la rendre plus audible et plus séduisante. Si vous vous sentez prêt, suivez les conseils de WikiHow !

Développer de bonnes habitudes oratoires

  1. Parlez fort. Il est important que vous soyez entendu lorsque vous parlez. N'hésitez pas à parler haut et fort ! Si vous murmurez, marmonnez ou parlez en regardant le sol, il est certain que l'on ne vous écoutera pas. Les gens parleront plus fort que vous ou vous ignoreront, tout simplement.
    • Cependant, parler fort ne signifie pas crier ! En réalité, vous devez adapter l'intensité de votre voix à la situation. Par exemple, si vous vous adressez à un groupe important de personnes, il sera nécessaire de hausser la voix pour qu'elle porte et pour capter l'attention de chacun.
    • En revanche, parler fort dans le cadre d'une conversation banale est inutile. Cela est même déconseillé, car votre interlocuteur pourrait mal interpréter vos intentions.
  2. Parlez lentement. Parler trop vite est une mauvaise habitude. Cela peut vous donner l'impression d'être sûr de vous, mais vos interlocuteurs risquent de ne pas vous suivre et de ne pas vous comprendre. Ils seront moins incités à vous écouter et détourneront leur attention.
    • Pour éviter ce problème, il est important de ralentir votre débit de parole et d'espacer vos phrases. Faites des pauses dans votre discours. Cela permettra à la fois d'accentuer vos propos et de reprendre votre souffle !
    • Ne parlez pas trop lentement non plus. Vous risquez d'ennuyer vos interlocuteurs qui ne tarderont pas à s'impatienter et à s'en aller.
    • Le débit idéal de parole se situe entre 120 et 160 mots à la minute. Cependant, si vous prononcez un discours, il est recommandé d'adopter un débit adapté. Parlez plus lentement si vous voulez capter l'attention sur un point précis. En revanche, soyez plus vif si vous voulez susciter une impression de passion et d'enthousiasme.
  3. Articulez. Parler clairement est l'un des aspects les plus importants du processus. Soyez attentif à chaque mot que vous dites : prononcez-en chaque syllabe distinctement.
    • Accordez une attention toute particulière à la position des lèvres, de la langue et des dents lorsque vous parlez. Ouvrez bien la bouche, relâchez vos lèvres et maintenez votre langue et vos dents dans une position correcte. Cela vous aidera à vous débarrasser de certains problèmes de diction, tels que le zézaiement. Vous devez vous forcer à articuler, ce qui vous demandera un effort au début. Mais cela deviendra naturel au fil du temps.
    • Il est courant d'« avaler » une partie des mots dans les conversations du quotidien. Soyez donc vigilant. Par exemple, dites « je sais » au lieu de « j'sais », « je ne sais pas » au lieu de « ché pas », « je vais » plutôt que « j'vais »...
  4. Respirez profondément. Prendre de profondes respirations est essentiel pour la voix. La plupart des personnes ont une respiration rapide et saccadée, ce qui rend la voix nasillarde et aiguë.
    • Vous devez respirer avec votre diaphragme, et non avec votre thorax. Pour savoir si votre respiration est correcte, placez votre main sur le haut du ventre, juste sous le sternum. Vous devez sentir votre estomac se dilater et voir vos épaules monter (pendant l'inspiration) et descendre (pendant l'expiration).
    • Faites des exercices de respiration. Inspirez profondément et lentement (pendant environ 5 secondes) et laissez l'air emplir votre ventre. Expirez ensuite de la même manière pendant encore 5 secondes. Exercez-vous jusqu'à ce que vous adoptiez la bonne technique de respiration, puis incluez-la dans votre quotidien.
    • Pensez aussi à votre posture. Que vous soyez assis ou debout, tenez-vous droit, la tête haute et les épaules en arrière. Cela améliorera votre respiration et vous permettra de faire porter votre voix plus facilement. De plus, vous donnerez l'impression d'avoir confiance en vous.
    • Essayez de respirer à la fin de chaque phrase. Cette petite pause permettra à vos interlocuteurs de mieux intégrer votre discours. Notez que si vous adoptez la technique de la respiration profonde, il n'est pas nécessaire de vous arrêter à chaque phrase car vous emmagasinez plus d'air. Ainsi, vous pouvez parler plus longtemps sans vous essouffler.
  5. Modulez la hauteur de votre voix. La hauteur de votre voix a un impact important à la fois sur la qualité de votre discours et sur l'attention de votre auditoire. En général, une voix aiguë donne une impression de nervosité, alors qu'une voix grave est plus sereine et convaincante.
    • Bien que vous ne devriez pas changer la tessiture naturelle de votre voix (inutile d'imiter Dark Vador !), vous devez faire l'effort de la contrôler si elle n'est pas adaptée. Ne vous laissez pas submerger et essayez de trouver le timbre idéal.
    • Vous pouvez apprendre à contrôler la hauteur de votre voix en fredonnant un air ou simplement en lisant un texte à voix haute. Gardez à l'esprit qu'il ne faut pas avoir un ton monocorde. Au contraire, il faut accentuer certains mots pour mettre en valeur tout votre discours.

S'exercer à prononcer un discours

  1. Faites des vocalises. Les vocalises peuvent être un bon moyen de développer votre voix.
    • Relâchez vos lèvres et détendez vos cordes vocales. Pour cela, vous pouvez bâiller en ouvrant bien la bouche, bouger votre machoîre inférieure de gauche à droite et de droite à gauche ou masser les muscles de votre gorge avec vos doigts.
    • Augmentez votre capacité pulmonaire. Expirez profondément pour rejeter tout l'air de vos poumons puis prenez une grande inspiration. Retenez votre souffle pendant environ 15 secondes avant d'expirer à nouveau.
    • Travaillez la hauteur de votre voix. Dites « A » avec votre voix normale puis redites-le avec une voix de plus en plus grave. Vous pouvez aussi réaliser cet exercice avec d'autres lettres de l'alphabet.
  2. Lisez à haute voix. Pour travailler la prononciation, le débit de parole et l'intensité de votre voix, il est conseillé de lire à haute voix.
    • Prenez un livre ou un magazine et lisez-en un passage à haute voix. Dans l'idéal, essayez de trouver le texte d'un discours célèbre (comme ceux de Martin Luther King).
    • Souvenez-vous de toujours vous tenir droit, de respirer profondément et de bien ouvrir votre bouche lorsque vous parlez. Si cela peut vous aider, tenez-vous face à un miroir.
    • Continuez à vous entraîner jusqu'à ce que vous soyez satisfait de ce que vous entendez. Puis essayez d'appliquer ces mêmes règles dans vos conversations du quotidien.
  3. Enregistrez-vous. La plupart des gens n'aiment pas écouter le son de leur propre voix. Pourtant, s'enregistrer et se réécouter est un bon moyen de progresser.
    • Cela peut vous aider à déceler des défauts auxquels vous ne feriez pas attention autrement : erreurs de prononciation, débit de parole trop rapide, hauteur de voix inadaptée...
    • Aujourd'hui, la plupart des téléphones mobiles ont une option « Enregistrement ». Servez-vous de cette fonctionnalité pour vous écouter. Vous pouvez aussi utiliser une caméra pour vous enregistrer. Cela permettra aussi de corriger votre posture et les mouvements du visage (yeux, bouche).
  4. Suivez les conseils d'un coach vocal. S'il est réellement important pour vous de développer votre voix (dans le cadre professionnel par exemple), n'hésitez pas à vous faire aider par un coach vocal. Il sera à même d'identifier vos problèmes pour mieux les résoudre.
    • Si vous avez un accent prononcé, un coach vocal pourra vous aider à l'atténuer voire à l'éliminer. Si vous souhaitez vous débarrasser de votre accent, ce qui est un processus difficile à mener seul, il est souhaitable de vous faire aider par un professionnel.
    • La solution du coach vocal est facultative. Mettez vos amis et votre famille à contribution. Ils pourront vous aider à résoudre vos problèmes et vous conseiller en vous indiquant les points négatifs de votre prestation. De plus, vous gagnerez en confiance et serez plus à l'aise lorsque vous parlerez en public.
  5. Souriez. Vos interlocuteurs seront plus cléments avec vous si vous avez un ton aimable, amical et enjoué. Il n'est pas question d'adopter un ton agressif, sarcastique ou ennuyeux si vous voulez vous faire entendre et écouter.
    • Pour paraître amical et chaleureux, rien ne vaut le sourire. Cependant, il n'est pas utile d'afficher un sourire forcé vous faisant passer pour le Joker dans Batman ! Un simple sourire naturel rendra votre voix plus attrayante. Notez que cela est aussi efficace lorsque vous parlez au téléphone.
    • Il est évident que, dans certaines circonstances, sourire n'est pas approprié. Lorsque vous discutez d'une question sérieuse ou dans une situation tragique, un sourire serait mal interprété. En revanche, faites ressortir, avec modération, les émotions. Quelles qu'elles soient, les émotions qui accompagnent un discours ne le rendent que plus audible.

Conseils

  • La posture est essentielle pour que votre voix porte. Référez-vous à l'article de Wikihow vous donnant des conseils pour améliorer votre posture.
  • Si possible, exercez-vous dans une pièce avec une bonne acoustique , afin de mieux définir vos points forts et faibles. Par exemple, trouvez une pièce sans tapis ou moquette.
  • Essayez divers exercices de chant . Ceux-ci sont particulièrement efficaces pour améliorer les techniques vocales ainsi que sa façon de respirer.
  • Lorsque vos cordes vocales émettent un son, vous devez sentir les vibrations dans la poitrine, le dos, le cou et la tête. Celles-ci créent une sorte de résonance qui donnera à votre voix un très beau son. Il s'agit là de votre objectif ultime, alors prenez le temps de bien détendre toutes ces parties de votre corps.
  • Pour les femmes, il est déconseillé de se forcer à avoir une voix aiguë . Votre voix doit être expressive, mélodieuse et agréable à entendre. Si elle est trop aiguë, elle sera inaudible et désagréable. Qui osera dire que la voix de Marilyn Monroe est plus sensuelle que celle de la chanteuse Sade Adu ?
  • Pour les hommes, rien n'est pire qu'une voix grave forcée . Faites aussi attention à ne pas trop détendre vos cordes vocales, pour que votre voix ne devienne pas un bourdonnement monotone. Certains hommes ont une tessiture de voix aiguë, qui peut être réellement à leur avantage s'ils utilisent les techniques que vous avons décrites. Pensez au rappeur Q-Tip et aux acteurs Marlon Brando ou Christopher Walken.
  • Vous devez absolument détendre vos lèvres et vos mâchoires . Nous avons parlé de la résonance nécessaire pour vous donner une belle voix. Les lèvres et les mâchoires forment une sorte de caisse de résonance, qui reçoit et amplifie les vibrations pour créer un son, comme dans les instruments à cordes. En les relâchant, le son de votre voix sera plus clair et naturel. Si vous n'ouvrez pas la bouche, votre voix sera étouffée, et vous devrez faire plus d'efforts pour produire le même son.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.