Comment arrêter un saignement de nez

Les saignements de nez, aussi appelés épistaxis, sont un trouble qui peut apparaitre spontanément. Les saignements de nez se produisent lorsque la muqueuse à l'intérieur du nez est blessée ou sèche. Le saignement est alors provoqué par les dommages au niveau des petits vaisseaux sanguins dans le nez. Presque tous les saignements de nez sont provoqués par des vaisseaux sanguins situés dans le septum nasal, à l'intérieur des tissus qui séparent les deux narines. Les saignements de nez se produisent plus fréquemment chez les patients qui présentent des allergies nasales, des sinusites, de l'hypertension ou des troubles de la coagulation . Si vous comprenez les causes de vos saignements et si vous savez les gérer, vous arriverez à mieux prendre soin de votre nez qui saigne.

Les premiers soins lorsque le nez saigne

  1. Positionnez votre corps. Si vous n'avez pas de problème grave qui a provoqué le saignement du nez, vous pouvez prodiguer les premiers soins à votre nez pour que le saignement s'arrête. Pour commencer, asseyez-vous, car vous serez plus à l'aise que si vous restiez debout. Penchez la tête en avant pour que le sang s'écoule par vos narines.
    • Vous pouvez garder une serviette sous votre nez pour récupérer le sang qui coule.
    • Ne vous allongez pas, car cela pourrait faire couler le sang dans votre gorge.
  2. Appuyez sur le nez. Avec un de vos doigts et votre pouce, pincez la partie basse de votre nez pour fermer complètement les narines. En pinçant à cet endroit-là, vous appliquez directement une pression sur la région où se trouvent les vaisseaux sanguins abimés. Cela rend la procédure plus efficace, car cela aide à arrêter le flux sanguin. Continuez de pincer votre nez pendant 10 minutes, puis relâchez.
    • Si le saignement continue, appuyez de nouveau pendant 10 minutes.
    • Pendant que vous le faites, respirez par la bouche.
  3. Rafraichissez-vous. En faisant baisser la température de votre corps, vous pourrez réduire le flux sanguin dans votre nez. Pour ce faire, mettez des glaçons dans votre bouche. Cela permet de faire baisser la température de votre corps plus vite que si vous appliquiez du froid sur la partie extérieure de votre nez. Cela vous aide aussi à garder cette température basse pendant plus longtemps.
    • C'est une méthode beaucoup plus efficace que de mettre une compresse froide sur votre nez. Selon une étude récente, les compresses froides appliquées sur le nez ne sont pas très efficaces.
    • Vous pouvez aussi sucer une glace à l'eau pour obtenir le même effet .
  4. Utilisez un vaporisateur nasal à l'oxymétazoline. Si votre nez saigne, mais si cela arrive rarement, vous pouvez essayer un médicament sous forme de vaporisateur si vous n'avez pas de problème de tension sanguine. Ce médicament provoque le resserrement des vaisseaux sanguins dans le nez. Pour l'utiliser, prenez un petit bout de coton ou une petite gaze, versez-y 1 ou 2 gouttes du vaporisateur dessus, insérez-le dans vos narines, continuez de les pincer et vérifiez si le nez saigne toujours au bout de 10 minutes .
    • Si le saignement s'est arrêté, ne retirez pas le coton ou la gaze pendant environ une heure, car le saignement pourrait recommencer.
    • Vous pouvez provoquer une addiction et une congestion nasale en utilisant ce médicament trop souvent, c'est-à-dire plus de 3 à 4 fois par jour .
    • Ces vaporisateurs sont à utiliser seulement si le saignement ne s'arrête pas après avoir pincé le nez pendant 10 minutes.
  5. Lavez-vous le nez et reposez-vous. Une fois que le saignement s'est arrêté, vous pouvez nettoyer la zone tout autour de votre nez avec de l'eau chaude. Une fois que vous vous êtes nettoyé le visage, vous devez vous reposer pendant un moment. Cela évitera que le saignement ne recommence.
    • Vous pouvez vous allonger pour vous reposer.

Éviter les saignements dans le futur

  1. Prenez soin de votre nez. Puisque les saignements peuvent être déclenchés par des gestes personnels, il existe des mesures préventives que vous pouvez mettre en place pour prévenir les saignements à l'avenir. Vous devriez éviter de vous mettre les doigts dans le nez. Cela peut provoquer des blessures au niveau des vaisseaux sanguins sensibles à l'intérieur du nez. Vous pourriez aussi détacher des croutes de sang qui recouvrent des blessures et vous pourriez refaire partir le saignement. Vous devriez aussi garder votre bouche ouverte pendant que vous éternuez pour éviter une expulsion trop rapide d'air par le nez.
    • Vous devez garder la muqueuse intérieure de votre nez hydratée en y appliquant doucement une couche de vaseline ou de gel nasal avec un coton-tige, deux fois par jour .
    • Mouchez-vous toujours doucement et une narine après l'autre.
    • Vous devriez aussi tailler les ongles de vos enfants pour éviter qu'ils ne se blessent.
  2. Achetez un humidificateur. Pour faire augmenter le taux d'humidité dans votre environnement, vous pouvez acheter un humidificateur. Vous pouvez utiliser votre humidificateur chez vous ou au travail pour éviter que l'air ne devienne trop sec, surtout pendant l'hiver.
    • Si vous n'avez pas d'humidificateur, vous pouvez placer un récipient en métal sur les radiateurs pour humidifier l'air.
  3. Augmentez votre consommation de fibres. La constipation peut provoquer un stress à cause des fèces solides qui ont des difficultés à circuler, ce qui augmente la pression au niveau des vaisseaux sanguins et provoque des saignements de nez. Cela peut augmenter la pression artérielle momentanément et faire tomber des caillots de sang qui bouchaient des vaisseaux sanguins abimés, ce qui peut faire repartir les saignements. Il est possible d'éviter la constipation en consommant des aliments riches en fibres et en augmentant votre apport en eau.
  4. Consommez des fibres pour garder vos selles molles. Ne forcez pas lorsque vous allez à la selle, car cela augmente la pression artérielle intracérébrale, ce qui fait aussi augmenter les possibilités de ruptures de petits vaisseaux sanguins dans le nez .
    • Manger entre 6 et 12 prunes par jour est plus efficace que d'autres produits diététiques contenant des fibres et permet d'éviter la constipation .
    • Vous devez éviter de consommer des aliments épicés. La chaleur provoquée peut dilater les vaisseaux et provoquer leur saignement .
  5. Utilisez un vaporisateur de solution nasale. Vous pouvez utiliser des vaporisateurs de solution nasale plusieurs fois par jour pour garder votre nez hydraté . Ces vaporisateurs pour le nez ne créent pas d'addiction, car ils ne contiennent que du sel. Si vous ne voulez pas en acheter, vous pouvez les préparer vous-même chez vous.
    • Pour préparer votre propre solution, procurez-vous un récipient propre. Mélangez 3 bonnes c. à c. de sel sans iode et 1 c. à c. de bicarbonate de soude. Mélangez ces deux poudres. Prenez ensuite 1 c. à c. du mélange et ajoutez-y environ 250 ml d'eau distillée tiède ou d'eau bouillie. Mélangez bien .
  6. Consommez plus de flavonoïdes. Les flavonoïdes, un groupe de composés chimiques naturellement présents dans les agrumes, peuvent améliorer la fragilité des capillaires sanguins . Grâce à cette propriété, vous devriez envisager d'augmenter votre consommation d'agrumes. Parmi les autres aliments qui contiennent beaucoup de flavonoïdes, on retrouve le persil, les ognons, les myrtilles et les autres baies, le thé noir, le thé vert et le thé d'oolong, les bananes, tous les agrumes, le ginkgo biloba, le vin rouge, l'argousier et le chocolat noir (qui contient 70 % ou plus de cacao).
    • Vous ne devriez pas prendre de compléments alimentaires à base de flavonoïdes, comme des pilules de ginkgo, des pastilles de quercétine, de l'extrait de pépins de raisin et de graines de lin, car cela pourrait entrainer un taux trop élevé de flavonoïdes et une éventuelle toxicité .

Comprendre les saignements du nez

  1. Sachez reconnaitre les types de saignements de nez. Les saignements de nez sont classés en différents types selon la partie du nez qui saigne. Lors des saignements antérieurs, le saignement se produit au niveau de la partie avant du nez. Vous pouvez aussi avoir un saignement postérieur lors duquel le saignement se produit dans la partir interne du nez. Les saignements de nez peuvent aussi se produire spontanément sans aucune cause apparente .
  2. Sachez en reconnaitre les causes. Il existe de nombreuses causes à un nez qui saigne. Lorsque cela vous arrive, vous devez réfléchir à la cause la plus probable du saignement et évitez cette situation à l'avenir si cela est possible. Vous pouvez avoir le nez qui saigne à cause d'un traumatisme que vous vous êtes vous-même infligé, la plupart du temps en vous mettant les doigts dans le nez. C'est la cause la plus répandue chez les enfants. Il peut aussi se produire après la prise de drogues comme la cocaïne, lors de troubles des vaisseaux sanguins ou de la coagulation et après un traumatisme à la tête ou au visage.
    • Les facteurs environnementaux comme un taux d'humidité basse (plutôt commun en hiver) peuvent entrainer une irritation des muqueuses et des saignements. Les apparitions de saignements du nez augmentent en même temps que baisse la température.
    • Les infections au niveau du nez et des sinus peuvent provoquer des saignements du nez. Les allergies peuvent aussi provoquer une inflammation des muqueuses, ce qui peut mener à des saignements du nez.
    • Dans certains cas spécifiques, les migraines chez les enfants peuvent aussi provoquer des saignements du nez .
    • Un traumatisme au visage peut aussi être suivi d'un saignement du nez.
  3. Évitez certaines situations. Si votre nez saigne, vous devriez éviter certaines situations et certains gestes qui pourraient le faire aggraver. Ne vous penchez pas en arrière. Cela pourrait faire couler le sang dans votre gorge, ce qui pourrait alors vous faire vomir. Vous devriez aussi éviter de parler et de tousser. Cela pourrait irriter la muqueuse nasale et entrainer un nouveau saignement.
    • Si vous devez éternuer pendant que votre nez saigne, vous devez essayer de le faire par la bouche pour ne pas abimer encore plus votre nez et aggraver le saignement.
    • Ne vous mouchez pas le nez et ne vous mettez pas les doigts dans le nez, surtout au moment où le saignement commence à diminuer. Vous pourriez détacher des caillots de sang qui se sont formés et le saignement pourrait reprendre.
  4. Consultez votre médecin. Il existe certaines situations où vous devez consulter votre médecin. Si le saignement est important, c'est-à-dire plus de quelques gouttes, s'il dure plus de 30 minutes et s'il revient fréquemment, vous devez consulter votre médecin . Vous devez aussi le consulter si vous devez extrêmement pâle, fatigué ou désorienté. Ce sont des symptômes qui peuvent se produire après une perte conséquente de sang.
    • Si vous avez du mal à respirer, surtout si du sang passe dans votre gorge, vous devez consulter un médecin. Cela pourrait provoquer des irritations et de la toux. Il est aussi possible que cela provoque une infection, ce qui peut alors provoquer des problèmes de respiration.
    • Vous devez toujours consulter votre médecin si les saignements ont commencé après une blessure grave au nez .
    • Vous devez aussi consulter votre médecin si votre nez saigne pendant que vous suivez un traitement qui évite la coagulation du sang, par exemple en prenant de la warfarine, du clopidrogel ou de l'aspirine quotidiennement .

Conseils

  • Vous ne devriez pas fumer si vous êtes enclin aux saignements de nez. La fumée peut irriter et assécher votre nez.
  • N'utilisez pas de crème antiseptique, car de nombreuses personnes y sont sensibles, ce qui peut aggraver l'inflammation. N'utilisez que des onguents à la bacitracine lorsque celle-ci est prescrite par votre médecin à cause de croutes infectieuses.
  • Restez calme, quelle que soit l'ampleur du saignement. Votre calme vous aidera à ne pas prendre peur et à ne pas vous évanouir.
  • Souvenez-vous d'hydrater votre nez, de suivre un régime alimentaire équilibré et de ne pas mettre vos doigts dans votre nez !
  • Ne paniquez pas lorsque vous voyez beaucoup de sang, cela a l'air plus grave qu'en réalité. Une grande partie de cet écoulement est constitué d'autres liquides qui se trouvent dans votre nez. Vous avez beaucoup de vaisseaux sanguins dans votre nez !
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.