Comment pratiquer la respiration circulaire

Lorsqu'une personne respire normalement, elle inspire de l'air par le nez et l'expire par la bouche. Pour un musicien qui joue d'un instrument à vent, cette façon de respirer est problématique, car elle ne permet pas de tenir une note particulièrement longue et donc de produire une musique qui est écrite pour d'autres instruments. Heureusement, il existe la technique de la respiration circulaire (ou souffle continu) qui permet d'expirer et d'inspirer en même temps que l'on souffle et qui offre donc de plus grandes possibilités aux musiciens. Bien que cette façon de respirer ne soit utilisée que depuis peu de temps dans le monde occidental, elle sert des chanteurs ou des musiciens depuis des siècles dans d'autres cultures et probablement même depuis des millénaires puisqu'elle a été développée en premier par les populations aborigènes d'Australie. Dans cet article, il vous est proposé de découvrir cette technique et d'apprendre les bases pour commencer à la pratiquer.

Apprendre la technique de la respiration circulaire

  1. Remplissez vos joues d'air et inspirez puis expirez par le nez. La technique consiste à établir une deuxième source d'air que vous pouvez utiliser lorsque vos poumons sont sur le point de se vider.
    • Même si cela peut vous faire ressembler à un hamster qui a rempli ses bajoues, cela va surtout vous permettre de fonctionner comme une cornemuse en utilisant vos joues comme un sac d'air.
  2. Expulsez l'air que vous aviez dans la bouche. Rapprochez vos mâchoires en laissant la bouche légèrement entrouverte pour laisser passer un flux d'air créé par les muscles des joues. Continuez à inspirer profondément par le nez. Contrôlez le flux d'air de façon à ce que vous vidiez votre bouche en plus de 3 secondes et moins de 5 secondes.
    • Les spécialistes de la respiration ne sont pas tous d'accord quant à la façon exacte de procéder à cette étape du cycle de la respiration circulaire. Certains d'entre eux recommandent de garder les joues gonflées presque tout le temps et de les remplir à nouveau fréquemment avec de l'air qui vient des poumons. D'autres suggèrent qu'il est plus naturel de laisser les joues se dégonfler tandis que l'air est expulsé par la bouche.
    • Essayez ces deux façons de faire et voyez celle qui est la plus efficace et la plus confortable pour vous alors que vous jouez de votre instrument à vent.
  3. Apprenez à expulser de l'air des poumons lorsque votre bouche s'est vidée de l'air qu'elle contenait. Puisque vous avez inspiré de l'air en continu par votre nez, vos poumons devraient être remplis d'air au moment où votre bouche se vide. Vous pouvez changer la source d'approvisionnement en air en obstruant ou libérant les voies respiratoires au niveau de la glotte (partie supérieure du larynx).
  4. Remplissez à nouveau vos joues avec de l'air. Vous devez le faire avant que vos poumons soient vides pour leur permettre de se gonfler alors que vous êtes en train d'utiliser le peu d'air que contiennent encore vos poumons pour jouer de l'instrument.
  5. Répétez ce cycle en continu. Quand vous serez capable de le maintenir de façon naturelle, vous n'aurez plus à faire de pauses pour inspirer de l'air alors que vous êtes en train de jouer d'un instrument à vent.

Pratiquer la technique

  1. Apprenez à cracher de l'eau. En expulsant un fin filet d'eau par la bouche, vous pouvez ressentir ce qui doit se produire avec l'air tandis que vous pratiquez la technique de la respiration circulaire. Le flux est plus perceptible avec l'eau qui glisse sur vos lèvres et s'écoule de votre bouche. Si vous crachez l'eau tout en pratiquant la respiration circulaire, vous pouvez appliquer avec les muscles des joues les forces qui vous serviront à créer des flux d'air et des sons avec votre instrument de musique.
    • Remplissez votre bouche avec le plus d'eau possible.
    • Inspirez et expirez par le nez tandis que vous crachez l'eau dans un lavabo en un flux fin et continu.
  2. Utilisez une paille. Entourez une extrémité de la paille avec vos lèvres comme vous le feriez avec l'embouchure d'un instrument à vent pour vous entrainer à créer un flux d'air. Mettez l'autre extrémité de la paille dans un verre rempli d'eau et pratiquez la respiration circulaire tandis que vous soufflez dans la paille pour générer des bulles dans l'eau.
  3. Faites des vocalises. La respiration circulaire a probablement été découverte par les joueurs de didgeridoo (instrument à vent traditionnel des aborigènes d'Australie) qui cherchaient en général à produire des sons qui s'allongent dans le temps. Les musiciens qui enseignent la pratique de cet instrument suggèrent que ceux qui font des exercices de vocalisation ont plus de facilités pour maitriser la technique de la respiration circulaire.
    • Produisez un son fort au moment où vous ouvrez les voies respiratoires au niveau de la glotte pour laisser passer de l'air en provenance des poumons.
  4. Testez la technique avec l'embouchure de votre instrument de musique. Souffler dans une paille peut être un très bon exercice d'entrainement, mais cela ne vous permet pas d'avoir des sensations très proches de celles que vous avez lorsque vous soufflez dans votre instrument à vent. L'embouchure de celui-ci peut par contre vous permettre de pratiquer la technique tout en produisant des notes, sans que vous ayez à produire vraiment de la musique.
    • Si vous entendez des ruptures nettes dans le flux sonore, vous attendez probablement trop de temps avant de renouveler une des deux sources d'air. Bloquez l'air qui arrive des poumons pour souffler celui qu'il y a dans votre bouche avant que les poumons soient complètement vides. De même, arrêtez d'expulser de l'air de votre bouche juste avant qu'elle soit vide tout en ouvrant les voies respiratoires au niveau de la glotte pour que de l'air soit expulsé des poumons.
    • Cet exercice est très instructif, car vous sentirez combien vous devez exercer de pression avec les lèvres pour pouvoir appliquer efficacement la technique du souffle continu tout en jouant d'un instrument de musique.

Pratiquer la technique avec son instrument

  1. Testez la technique avec un instrument à vent le plus tôt possible. N'attendez pas de l'avoir assimilée en soufflant dans une paille avant de l'appliquer en essayant simultanément de produire des notes de musique. Dès que vous êtes capable de produire un son continu avec l'embouchure de votre instrument, commencez à pratiquer la technique en jouant des morceaux de musique avec votre instrument à vent.
  2. Entrainez-vous de façon à maitriser progressivement la technique. N'essayez pas dès le début de jouer des musiques compliquées tout en pratiquant le souffle continu. Commencez par tenir une seule note, puis passez à des séries de notes de plus en plus complexes au fur et à mesure que vous progressez. Cela vous donnera du temps pour maitriser la technique de la respiration circulaire.
    • Il est plus facile de pratiquer le souffle continu dans certains registres de musique. Les choses pourraient être plus faciles pour vous, si vous commencez par pratiquer des exercices au cours desquels vous devez générer des notes dans la partie haute de la gamme de votre instrument.
  3. Pratiquez un petit peu la technique chaque jour. La pratique de la respiration circulaire peut être très fatigante mentalement et physiquement, et c'est pourquoi vous devez doser vos efforts. Cela ne signifie pas que vous devez vous exercer seulement de temps en temps, mais plutôt que vous devez le faire très régulièrement (par exemple, 3 fois par jour) pendant seulement quelques minutes.

Conseils

  • Pendant que vous pratiquez la respiration circulaire, pensez à bien utiliser votre diaphragme pour respirer correctement. La pratique du souffle continu ne doit pas avoir d'effets négatifs sur tous les mécanismes d'une respiration naturelle et efficace.
  • Ne pensez pas à basculer d'une source d'air à une autre (poumons et bouche) pendant que vous pratiquez le souffle continu, car vous devez réaliser toutes ces opérations de manière inconsciente, c'est-à-dire de la façon la plus naturelle possible. Pensez à la technique comme à un processus fluide.
  • N'essayez pas de réaliser des cycles complets de respiration circulaire lorsque vous commencez à apprendre la technique. Commencez par maitriser la première phase, puis la deuxième, et ainsi de suite jusqu'à ce que vous maitrisiez toutes les phases.
  • Préparez-vous à travailler cette technique sur des mois, voire des années. Il faut des années pour parvenir à bien jouer d'un instrument, et c'est la même chose pour la respiration circulaire.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.