Comment publier un livre pour enfants

Si vous venez d'écrire un livre pour enfants, vous êtes certainement impatient de le faire publier. Lisez cet article pour en apprendre davantage sur les étapes que vous devez suivre pour réussir à le publier.

Modèles de lettres aux éditeurs

S'autoéditer

  1. Comprenez les risques que comporte cette étape. Bien que certaines formes d'auto-édition ne soient pas coûteuses, autoéditer un livre pour enfants qui ait du succès ne l'est pas. C'est parce que pour atteindre vos lecteurs, vous devrez inévitablement publier votre livre sur du papier. La plupart des enfants voudront avoir leur livre préféré entre les mains ! Il ne faut pas oublier que la compétition sur le marché du livre pour enfants est assez importante et que les marges bénéficiaires le sont généralement moins, même lorsqu'un livre rencontre un succès plus ou moins remarquable.
  2. Choisissez la méthode d'édition qui vous convient. Une maison d'édition à compte d'auteur ordinaire ou Vanity Press est le meilleur choix que vous puissiez faire si vous voulez autoéditer votre livre parce qu'il est nécessaire d'en avoir quelques copies en main si vous voulez en faire la promotion. Ces maisons d'édition vous facturent une certaine somme pour imprimer un nombre déterminé d'exemplaires de votre livre (généralement entre 50 et quelques centaines d'exemplaires) et vous les expédier directement. Autrement, vous pouvez choisir un service d'impression à la demande, ce qui vous permettra d'imprimer un exemplaire de votre livre à chaque fois qu'on en fait commande et de payer le coût de chaque impression. Ce genre de services est disponible en ligne. Faites le tour des éditeurs à la demande, comparez les prix et les différents forfaits pour trouver celui que vous convient.
    • L'impression en couleur coûte cher. Il faut s'attendre à payer beaucoup plus cher pour un livre d'images que pour un livre à chapitres ou avec des illustrations en noir et blanc.
  3. Rassemblez la somme dont vous avez besoin. Maintenant que vous avez choisi la méthode d'impression, vous devrez payer le prix des exemplaires imprimés. Même si vous choisissez un service d'impression à la demande, vous devrez imprimer au moins 20 exemplaires de votre livre à l'avance que vous montrerez aux librairies ou à d'autres clients. Commencez par demander à vos amis et à votre famille de contribuer aux dépenses en faisant don d'une modeste somme à laquelle vous rajouterez vos économies. Offrez-leur une copie de l'ouvrage une fois que vous l'aurez imprimé pour les remercier de leur générosité.
    • Vous pourrez aussi lancer une collecte de fonds sur Kickstarter ou trouver un second emploi pour un ou deux jour par semaine jusqu'à économiser assez d'argent.
    • Cet article vous propose une liste d'idées intéressantes pour gagner de l'argent.
  4. Impression et promotion. Une fois que vous aurez payé votre éditeur et qu'il vous aura envoyé quelques exemplaires, en route ! Commencez par les librairies locales indépendantes. Présentez votre ouvrage et demandez au libraire s'il pourrait réserver une place pour votre livre sur ses étagères ou derrière sa vitrine en échange d'une telle ou telle somme. Adressez-vous aux plus grandes librairies mais ne vous attendez pas toujours à ce que l'on vous accorde ce que vous voulez. Proposez d'organiser des lectures dans les magasins qui vendent votre livre. C'est un bon moyen de stimuler les ventes à la fois pour vous et pour le libraire. Il n'y a donc aucun doute que les librairies qui acceptent de vendre votre livre soient d'accord pour une séance de lecture ou deux.
    • Une fois que vous avez fait le tour des librairies, direction les bibliothèques. Présentez une copie de votre livre à chaque bibliothèque et proposez au responsable d'y organisez une séance de lecture.
    • Envisagez des séances de lecture dans des écoles. Les écoles primaires vous permettront de faire connaître votre livre directement auprès de vos principaux lecteurs. Mais ne vous attendez pas à ce qu'on vous reçoive automatiquement et qu'on vous propose de faire une séance de lecture. Discutez d'abord avec le bibliothécaire pour faire don d'une copie de votre livre puis avec les responsables des écoles à propos de l'organisation d'une séance de lecture. Si on refuse de vous l'accorder, n'insistez pas.
    • Vendez votre livre en ligne. N'oubliez pas de mettre en place au moins un site web ou une page Facebook pour promouvoir votre livre. Ceux qui s'y intéressent devraient facilement pouvoir faire leur commande via le site ou la page en question. Cet intermédiaire constituera un très bon moyen pour les parents de vous connaître mieux et de s'informer sur votre livre avant de l'acheter.

Édition à compte d'éditeur

  1. Décidez si vous souhaitez embaucher un agent littéraire. Vous avez déjà un manuscrit en main, la prochaine étape serait de le soumettre aux éditeurs. Malheureusement, de nombreuses maisons d'édition ne reliront votre manuscrit qu'à la sollicitation d'un agent littéraire. En échange d'une commission sur vos revenus (généralement de 15%), un agent littéraire lira votre manuscrit et en fera la critique et la promotion auprès des éditeurs pour ensuite négocier un contrat.
    • Trouver un bon agent littéraire pour travailler avec vous lorsque vous n'avez pas encore été publié peut prendre du temps parce que les agents malhonnêtes et les profiteurs dans ce domaine courent les rues. Soyez prudent et ne travaillez qu'avec des agents recommandés par des sources dignes de confiance. Pour trouver de bons agents littéraires, consultez portaildulivre.com qui site quelques agences littéraires reconnues ou renseignez-vous encore plus en parcourant cet entretien avec un agent littéraire qui représente essentiellement les catégories enfants et jeunes adolescents.
  2. Trouvez des éditeurs. Si vous décidez de ne pas embaucher d'agent littéraire, vous devrez faire votre propre recherche pour trouver des éditeurs qui acceptent des manuscrits non sollicités de livres pour enfants. Examinez attentivement la liste des éditeurs publiant des livres comme le vôtre.
    • Renseignez-vous correctement concernant les étapes principales de la publication et la soumission de votre manuscrit. De nombreux éditeurs ne prendront même pas la peine de lire un manuscrit qui ne correspond pas aux catégories qu'ils représentent ou à leurs directives. Si vous ne trouvez pas les informations dont vous avez besoin, envoyez un e-mail ou une lettre adressée à l'éditeur, demandant plus amples renseignements sur les directives de soumission.
    • Recherchez des livres pour enfants qui soient similaires au vôtre en matière de contenu et d'audience cible et prenez note des maisons d'édition qui les ont publiés. On prendra surement la peine de jeter un coup d'œil sur le vôtre.
  3. Soumettez votre manuscrit. Soumettez votre manuscrit à chaque agent littéraire ou à chaque éditeur en fonction de leurs directives. Suivez les consignes de mise en forme exactement comme on l'exige. Prévoyez un délai de trois mois après soumission de votre manuscrit avant de recevoir une réponse de votre éditeur ou de votre agent. Si au bout de trois mois vous ne recevez aucune réponse, vous n'en recevrez probablement pas.
    • À moins d'être professionnel dans le domaine de l'illustration, n'en envoyez pas. Les éditeurs choisissent généralement leurs propres illustrations pour éviter d'éventuels problèmes de droits d'auteur. Si vous êtes déterminé à joindre vos propres illustrations au manuscrit, il est préférable d'engager un agent littéraire qui sera en mesure de mieux défendre votre travail auprès des éditeurs.
  4. Persévérez. Continuez à imprimer des copies de votre manuscrit et à les envoyer à d'autres éditeurs. Ne vous découragez pas. Beaucoup d'auteurs ont été refusés à maintes reprises par des éditeurs avant de décrocher leur premier contrat. Un manuscrit refusé n'est pas la fin d'une carrière, ça fait partie du processus de soumission. En fin de compte, soit on finit par vous proposer un contrat, soit vous aurez fait le tour des éditeurs. Ne vous découragez pas avant d'avoir épuisé tous vos moyens.
    • Lorsqu'on vous propose un contrat, faites quelques recherches pour vous assurer qu'il en vaut la peine. Si vous avez engagé un agent, il devrait s'en occuper pour vous. Autrement, pensez à engager un expert pour revoir avec vous le contrat et vous conseiller s'il en vaut vraiment la peine.
    • Si on vous a refusé votre manuscrit des centaines de fois et que les agents ne montrent aucun intérêt à votre travail, placez la barre un peu plus haut. Rejoignez un atelier d'écriture ou documentez-vous sur la façon d'écrire une belle histoire pour enfants. Vous vous rendrez peut-être compte qu'une ou deux erreurs de style banales vous ont mis les bâtons dans les roues.

Conseils

  • Si un éditeur vous demande de réviser votre manuscrit, ravalez votre fierté et suivez ses conseils. Renvoyez votre manuscrit à votre agent en précisant que vous l'avez bel et bien relu.
  • Faites de l'écriture une passion. Inutile d'écrire un livre pour enfants pour vous faire de l'argent. Vous vous rendrez compte que les livres pour enfants ne rapportent pas tant que ça. Travaillez avec amour et dévotion, soyez prêt à relire et à réécrire ; on finira par publier votre livre.

Avertissements

  • Un bon agent littéraire ne vous facturera jamais des « frais de lecture » ou autres. Un agent est payé lorsqu'il finit par vendre votre livre, pas avant. Lorsque vous travaillez avec une société qui n'est pas très connue, soyez prudent et demandez à signer vos contrats par écrit.
  • Lorsque vous vous autoéditez, renseignez-vous correctement. Faites attention aux frais cachés ou supplémentaires, surtout lorsqu'on vous les propose sous forme de pourcentages. Ne mordez pas à l'hameçon si vous ne pouvez pas avoir une idée claire sur le coût final de l'édition.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.