Comment écrire un essai persuasif

Une dissertation persuasive est un texte qui sert à convaincre le lecteur à propos d'une idée ou d'un point de vue. Une telle dissertation pourrait concerner un thème sur lequel vous avez une opinion bien arrêtée. Une dissertation persuasive et très différente d'un texte argumentatif, car ce dernier est davantage fondé sur la preuve, tandis qu'une dissertation persuasive peut mettre à contribution les opinions ou la sensibilité du lecteur . Il est préférable de rédiger un texte persuasif pour présenter une argumentation contre la malbouffe à l'école ou pour demander une augmentation de salaire.

Préparer le terrain

  1. Lisez le sujet attentivement. Dans la majorité des cas, vous aurez des consignes précises pour rédiger votre dissertation persuasive. Par conséquent, il est important de lire attentivement et complètement le sujet.
    • Recherchez des indices pour savoir si vous allez rédiger un texte purement persuasif ou un texte argumentatif. Par exemple, si dans le sujet vous rencontrez des expressions comme « expérience personnelle » ou « observations personnelles », vous pourrez appuyer votre argumentation en utilisant vos propres observations ou votre expérience.
    • Des mots comme « défendre » ou « prétendre » suggèrent qu'il faudrait écrire un texte argumentatif en s'appuyant sur des preuves objectives plus formelles.
    • Si vous avez un doute sur le genre de texte à produire, demandez des précisions à votre enseignant.
  2. Prenez votre temps. Si vous le pouvez, prenez le temps de rédiger sur un thème que vous appréciez. Une dissertation hâtive ne convaincra personne. Accordez-vous suffisamment de temps pour faire un remue-méninge, écrire et relire votre texte.
    • Commencez de bonne heure, chaque fois que cela est possible. De cette manière, même si vous rencontrez une situation d'urgence comme une panne d'ordinateur, vous aurez suffisamment de temps pour terminer votre dissertation.
  3. Examinez la rhétorique. Chaque texte possède sa propre rhétorique, qui s'appuie sur cinq éléments de base : le texte (ici, votre dissertation), l'auteur (vous), l'auditoire, le but de la communication et le cadre.
    • Le texte doit être clair et bien étayé par des preuves et des avis, s'il y a lieu.
    • En tant qu'auteur, vous avez besoin de conserver votre crédibilité en effectuant les recherches nécessaires, en exprimant clairement votre point de vue et en fournissant des arguments valables qui ne déforment pas les faits ou les situations.
    • N'oubliez pas que l'objectif de votre travail est de convaincre vos lecteurs d'adopter votre point de vue.
    • Le contexte peut varier. Dans de nombreux cas, vous ferez un devoir de classe qui sera noté.
  4. Familiarisez-vous avec les règles générales d'une dissertation persuasive. À moins que votre sujet ou votre devoir ne stipule le contraire, vous devez suivre certaines règles de rédaction.
    • Comme les essais argumentatifs, les textes persuasifs emploient des figures de rhétorique pour convaincre les lecteurs. Dans ces textes, il est généralement admis de faire appel à la sensibilité (le pathos), aux faits, à la logique (logos) et à la crédibilité (l'éthos).
    • Pendant la rédaction d'une dissertation persuasive, vous devrez présenter soigneusement des preuves de plusieurs types. Les éléments logiques tels que la présentation de données, de faits et d'autres preuves tangibles sont souvent très utiles pour convaincre les lecteurs.
    • Les dissertations persuasives ont généralement des énoncés de thèse très clairs, qui montrent d'avance de quel bord vous êtes. Ceci permet à votre lecteur de savoir exactement l'opinion que vous allez défendre.
  5. Examinez le profil de votre lectorat. Ce qui est convaincant pour une personne ne l'est pas nécessairement pour une autre. Pour cette raison, il est crucial de déterminer le profil du lectorat que vous ciblez. De toute évidence, votre enseignant sera votre principal lecteur, mais cela ne vous empêche pas d'essayer de savoir qui d'autre pourrait être d'accord avec vous.
    • Par exemple, si vous rédigez un texte contre les déjeuners scolaires malsains, vous choisirez des arguments qui tiennent compte du lectorat à convaincre. Si vous ciblez les administrateurs des écoles, vous pouvez insister sur les liens entre les aliments sains et les bonnes notes en classe. Si vous vous adressez aux parents d'élèves, vous pouvez orienter votre texte vers la santé des enfants et les couts éventuels des soins de santé pour soigner les affections causées par les aliments malsains. Et s'il s'agit de sensibiliser vos camarades, vous feriez probablement appel à vos préférences personnelles.
  6. Examinez votre sujet. Vous êtes peut-être tenu à traiter un sujet déterminé. Toutefois, si vous pouvez choisir, pensez à tenir compte des suggestions de la liste suivante.
    • Choisissez un thème qui vous passionne. L'impact d'une dissertation persuasive dépend souvent de l'aspect émotionnel. C'est pourquoi il est préférable d'écrire sur un thème à propos duquel vous avez une opinion bien arrêtée. Donc, choisissez une question que vous maitrisez parfaitement et que vous pouvez défendre avec conviction.
    • Recherchez un thème profond ou complexe. La pizza peut être l'une de vos passions, mais il est probablement difficile d'écrire une dissertation captivante sur ce sujet. Par contre, vous pourrez rédiger un article intéressant sur un autre sujet qui a une certaine portée, comme la cruauté envers les animaux ou le budget du gouvernement.
    • En réfléchissant sur votre dissertation, commencez par examiner des points de vue opposés aux vôtres. Si vous avez des difficultés à trouver des arguments contraires, vous n'aurez probablement pas suffisamment de matière pour produire un texte convaincant. D'autre part, s'il y a trop d'arguments solides contre votre thèse, pensez à en choisir une qui est moins facile à réfuter.
    • Veillez à garder un certain équilibre. Dans une dissertation persuasive, vous examinerez les arguments contraires pour convaincre le lecteur d'adopter l'avis que vous défendez. Assurez-vous de choisir un sujet que vous pourrez approfondir. Vous devrez aussi examiner honnêtement l'argumentation contraire. Pour cette raison, il est préférable de ne pas écrire un texte persuasif sur des thèmes tels que la religion, car vous aurez peu de chances de convaincre quelqu'un de changer de religion.
    • Délimitez l'étendue de votre sujet. La longueur de votre dissertation est variable. Elle peut s'étendre sur cinq paragraphes ou plusieurs pages, mais, dans les deux cas, vous devez délimiter votre sujet pour pouvoir l'explorer convenablement. Par exemple, si vous tentez de persuader vos lecteurs que la guerre est mauvaise, vous aurez peu de chances de réussir, parce que ce sujet est très vaste. Toutefois, si vous limitez la portée de votre sujet aux frappes de drones dévastatrices, vous serez plus à l'aise pour approfondir vos arguments.
  7. Trouvez un énoncé de thèse. Cet énoncé sert à présenter clairement votre opinion ou votre argument. Il est habituellement placé à la fin du paragraphe d'introduction. Dans une dissertation persuasive, il est particulièrement important de présenter une argumentation claire pour permettre à vos lecteurs de comprendre précisément la position que vous défendez.
    • Votre énoncé de thèse doit également esquisser la structure de votre dissertation. Évitez de dresser la liste de vos points dans un certain ordre et d'en discuter dans un ordre différent.
    • Par exemple, un énoncé de thèse pourrait ressembler à ceci : « Les aliments traités et prêts à la consommation ne sont pas bons pour les étudiants, même si ces aliments coutent moins cher. Il est important que les écoles offrent des repas frais et sains à leurs élèves, malgré le prix plus élevé de ces repas. Des repas sains pris à la cantine d'une école peuvent créer une énorme différence dans la vie des élèves, car le fait de ne pas consommer de tels repas entraine souvent un échec scolaire. »
    • Notez que cet énoncé de thèse ne s'appuie pas sur une triple approche. Vous n'avez pas besoin de mentionner chaque point que vous présenterez dans votre thèse, sauf si votre devoir le stipule, mais vous aurez certainement besoin d'indiquer exactement votre point de vue.
  8. Faites un remue-méninge concernant vos arguments. Après le choix de votre sujet, préparez-vous sérieusement avant d'écrire votre dissertation. Cela signifie que vous devez examiner les raisons de votre opinion et vos arguments les plus convaincants. À ce stade, il est important aussi de rechercher des arguments qui contredisent votre thèse.
    • Une carte mentale pourrait vous être utile. Commencez par écrire votre thème central, puis entourez-le. Ensuite, inscrivez vos autres idées dans des petites bulles autour du thème en question. Reliez les bulles pour déceler les tendances et identifier les liens entre les idées.
    • À ce stade, n'essayez pas de formuler complètement vos idées, car le plus important est d'abord d'en trouver.
  9. Faites une recherche, si nécessaire. Une fois que vous avez rassemblé vos idées, vous découvrirez peut-être que vous devez rechercher des arguments pour appuyer certaines d'entre elles. Faites vos recherches avant de commencer à rédiger votre dissertation. Ainsi, vous serez plus à l'aise pendant le processus de rédaction.
    • Par exemple, si vous défendez la consommation d'une nourriture plus saine à l'école, vous pourrez démontrer que les aliments frais et naturels ont un gout meilleur. Il s'agit d'un avis personnel qui ne nécessite pas de rechercher des arguments pour l'appuyer. Toutefois, si vous voulez soutenir que, par rapport aux aliments transformés, la nourriture fraiche contient plus de vitamines et de nutriments, vous aurez besoin de citer une source fiable à l'appui de votre allégation.
    • Si vous pouvez, demandez conseil à votre bibliothécaire ! Les bibliothécaires sont bien qualifiés pour vous guider vers une recherche crédible.

Rédiger l'essai

  1. Faites le plan de votre essai. Généralement, le plan d'un essai persuasif vous aide à présenter votre argumentation d'une manière claire et convaincante. Voici la structure habituelle d'un tel essai.
    • Une introduction. Elle sert à accrocher l'attention de votre lectorat. Vous devez y incorporer l'énoncé de votre thèse, c'est-à-dire une déclaration claire concernant la proposition que vous allez défendre pour convaincre le lecteur d'y adhérer.
    • Le corps du sujet. Dans un essai à cinq paragraphes, le corps du sujet en contient trois. Dans d'autres essais, vous pouvez avoir autant de paragraphes qu'il faut pour démontrer votre thèse. Indépendamment du nombre de paragraphes du corps du texte, chacun d'eux doit traiter une seule idée principale et l'appuyer par des justificatifs. Ces paragraphes servent aussi à réfuter tous les arguments contraires que vous avez découverts.
    • Une conclusion. Votre conclusion est l'endroit où vous emballez le tout. Elle peut faire appel à la sensibilité du lecteur, réitérer l'argument le plus convaincant ou rattacher votre thèse à un contexte plus large. Étant donné que vous cherchez à persuader vos lecteurs à faire quelque chose ou à penser d'une certaine façon, concluez votre texte par un appel à l'action.
  2. Créez une accroche. L'accroche est votre premier moyen pour retenir l'attention du lecteur. Elle peut prendre la forme d'une question, d'une citation, d'un fait, d'une anecdote, d'une définition ou d'une histoire drôle. Pour atteindre votre but, rédigez une accroche qui définit le contexte et encourage le lecteur à continuer sa lecture.
    • Par exemple, vous pouvez commencer un essai sur la nécessité de rechercher des sources alternatives d'énergie par cette phrase « imaginez un monde dépourvu d'ours polaires ». C'est une déclaration brillante qui présente avec brio un animal que la majorité des lecteurs connaissent et aiment, à savoir l'ours polaire. Ainsi, vous encouragez également le lecteur à continuer sa lecture pour apprendre la raison d'imaginer un tel monde.
    • Il se peut que vous n'ayez pas d'accroche. Ne vous arrêtez pas pour autant ! Vous pourrez toujours remettre cette question à plus tard et y revenir une fois que vous avez terminé la rédaction de votre dissertation.
  3. Rédigez une introduction. La majorité des élèves croient que l'introduction est la partie la plus importante d'un essai, parce qu'elle peut soit attirer l'attention du lecteur ou provoquer son indifférence. Une bonne introduction donnera au lecteur suffisamment d'informations concernant votre texte pour lui donner l'envie de continuer sa lecture.
    • Placez votre accroche au début de l'introduction. Puis, passez des idées générales vers des idées précises jusqu'à construire votre énoncé de thèse.
    • Ne lésinez pas en rédigeant votre énoncé de thèse, car il résume le sujet que vous allez traiter. Habituellement, il s'agit d'une phrase que vous placez vers la fin du paragraphe d'introduction. Par souci d'efficacité, reflétez dans votre énoncé vos arguments les plus convaincants ou l'argument le plus puissant.
  4. Organisez le corps du sujet. Cette partie doit contenir au moins trois paragraphes et chacun d'eux doit couvrir un seul point principal qui se rapporte à votre thèse. Ces paragraphes vous serviront à justifier votre opinion et à présenter vos preuves. N'oubliez pas que si vous ne fournissez pas de preuve, votre thèse risque de manquer de conviction.
    • Commencez par rédiger une phrase claire pour exprimer l'idée principale du paragraphe.
    • Présentez des preuves claires et précises. Par exemple, ne vous contentez pas d'écrire : « Les dauphins sont des animaux très intelligents. Pratiquement tout le monde est d'accord là-dessus. » Écrivez plutôt : « Les dauphins sont des animaux très intelligents. Plusieurs études ont révélé que ces cétacés ont travaillé en tandem avec les humains pour attraper une proie. Très peu d'espèces animales ont collaboré de cette manière avec les humains. »
    • Présentez des preuves factuelles autant que possible. Les lecteurs ont tendance à accepter des faits reconnus par différentes sources fiables. Efforcez-vous d'appuyer une idée principale en présentant des faits sous des angles différents. Voici un exemple.
      • « Le sud du pays, qui détient 80 % de toutes les peines de mort aux États-Unis, a encore le plus haut taux d'homicide volontaire. Ces chiffres infirment la validité de la peine de mort en tant que moyen de dissuasion. »
      • « En outre, Les États qui n'appliquent pas la peine de mort enregistrent moins d'homicides. Si la peine de mort est un moyen de dissuasion efficace, pourquoi le taux d'homicide volontaire des États qui n'appliquent pas cette peine n'augmente-t-il pas ? »
    • Examinez l'enchainement des paragraphes du corps du sujet. Assurez-vous de montrer la progression de votre argumentation tout le long de votre texte et évitez surtout de disperser vos preuves.
  5. Travaillez vos phrases de transition. Réservez la dernière phrase de chaque paragraphe du corps du sujet pour faire la transition vers le paragraphe suivant. Pour obtenir un texte fluide, veillez à faire une transition naturelle d'un paragraphe au suivant. Voici un exemple.
    • Fin du premier paragraphe : « Si la peine de mort n'a pas réussi à dissuader les malfaiteurs et que la criminalité a atteint un niveau inégalé, qu'arrive-t-il quand un individu est condamné à tort ? »
    • Début du deuxième paragraphe : « Parmi les condamnés à mort, plus de cent détenus condamnés à tort ont été acquittés, certains in extrémis, quelques instants avant l'exécution de la sentence. »
  6. Ajoutez une réfutation ou un argument contraire. Vous n'êtes peut-être pas obligé de le faire, mais cet ajout renforcera votre dissertation. Imaginez que la thèse de votre adversaire est diamétralement opposée à la vôtre. Pensez à réfuter un ou deux de ses arguments les plus forts en présentant un argument contraire solide. {{largeimage|Woman typing on laptop2.jpg]]
    • Voici un exemple : « Les adversaires d'un règlement, qui permet aux élèves d'amener des collations en classe, prétendent qu'une telle pratique perturbe les élèves et diminue leur désir d'apprendre. Cependant, il faut savoir que les lycéens ont un taux de croissance physique incroyable. Leur corps a besoin d'énergie et ils peuvent se fatiguer rapidement, s'ils passent de longues périodes sans nourriture. Autoriser les collations en classe va effectivement augmenter la capacité des élèves à se concentrer en éliminant la distraction causée par la faim. » 
    • Vous pouvez même trouver plus efficace de commencer votre paragraphe avec l'argument contraire, puis présenter votre réfutation et votre propre argument.
  7. Rédigez votre conclusion à la fin de votre dissertation. En règle générale, il est préférable de réaffirmer vos points principaux et conclure avec une idée visant à placer la question dans un cadre plus large. Si vous réussissez à impressionner votre lecteur, il n'oubliera pas votre essai de sitôt. Ne vous contentez pas de répéter votre énoncé de thèse. Pensez à l'impression finale de votre lecteur . Voici quelques questions auxquelles vous devrez réfléchir pendant cette étape.
    • Est-il possible d'appliquer ma thèse dans un contexte plus large ?
    • Pourquoi ma thèse ou mon opinion aura-t-elle une signification pour le lecteur ?
    • Quelles sont les questions connexes soulevées par ma thèse ?
    • Quelle est l'action que le lecteur pourrait entreprendre après la lecture de ma dissertation ?

Parfaire la dissertation

  1. Attendez une journée ou deux avant de relire votre dissertation. Prenez vos dispositions à l'avance, ensuite revenez à votre travail après un jour ou deux et relisez-le. Après cette période de repos, vous aurez un regard neuf qui vous aidera à repérer vos erreurs. Vous examinerez à ce moment-là les questions et les idées compliquées, qui avaient besoin de temps pour être réglées.
  2. Lisez l'ensemble de votre dissertation. De nombreux étudiants font une erreur commune qui consiste à ne pas consacrer suffisamment de temps pour relire complètement la première mouture de leur texte. Voici un certain nombre de points à examiner pendant cette étape.
    • Avez-vous exprimé clairement votre position dans votre texte ?
    • Avez-vous appuyé votre argumentation par des preuves et des exemples appropriés ?
    • Avez-vous inclus des informations superflues qui affaiblissent vos paragraphes ? Avez-vous traité une seule idée principale par paragraphe ?
    • Avez-vous présenté honnêtement et sans déformation les arguments contraires à votre thèse ? Les avez-vous réfutés d'une manière convaincante ?
    • Est-ce que l'enchainement de vos paragraphes est logique ? Est-ce que votre argumentation est progressive ?
    • Est-ce que la conclusion reflète l'importance de votre point de vue ? Invite-t-elle le lecteur à agir ou à penser d'une certaine manière ?
  3. N'oubliez pas de réviser votre texte. Une révision est plus qu'une simple correction d'épreuves. Il est peut-être nécessaire de modifier vos transitions, reprendre l'ordre des paragraphes pour obtenir une meilleure fluidité ou même rédiger de nouveaux paragraphes et présenter des preuves plus convaincantes. N'hésitez pas à faire des changements majeurs pour améliorer votre dissertation.
    • Il sera peut-être utile de demander à un ami de confiance ou à un camarade de classe d'examiner votre dissertation. S'il vous signale une faiblesse dans votre argumentation ou s'il trouve des points obscurs, tenez-en compte pendant votre révision.
  4. Relisez soigneusement. Utilisez le correcteur d'orthographe de votre ordinateur pour vérifier l'orthographe des mots, si possible. Pour repérer vos erreurs plus facilement, lisez à haute voix le texte que vous avez écrit.
    • Vous trouverez peut-être utile d'imprimer votre texte et de l'annoter avec un crayon ou un stylo. Lorsque vous écrivez sur l'ordinateur, vos yeux peuvent ne pas voir les erreurs, car vous aurez tendance à ne pas lire ce que vous avez écrit réellement, mais ce que vous pensez avoir écrit. Lorsque vous travaillez sur une copie matérielle, vous serez obligé à faire attention autrement.
    • Veillez également à mettre en forme votre dissertation correctement. Par exemple, de nombreux enseignants exigent de laisser une marge d'une certaine largeur et d'employer un certain type de police de caractères.

Conseils

  • Résistez à l'envie d'employer des mots ronflants pour avoir l'air d'un érudit . Utilisez plutôt un vocabulaire précis et clair.
  • Lisez d'autres textes persuasifs pour avoir une idée sur le vocabulaire employé.
  • Veillez à présenter le côté positif de vos arguments sans changer votre point de vue ou vous contredire.
  • N'oubliez pas que vous êtes en train de rédiger un texte persuasif. Vous êtes censé convaincre le lecteur de faire quelque chose, et non de lui présenter vos doléances.
  • Donnez de l'importance à chacune de vos phrases. L'ajout de phrases supplémentaires ne vous aidera pas à faire comprendre votre point de vue. Gardez votre texte clair et concis.
  • N'utilisez pas des pronoms personnels tels que je ou vous . Ainsi, vous éviterez de donner à votre texte une touche personnelle.
  • N'oubliez pas d'analyser les arguments contraires éventuels qui pourraient réfuter ce que vous essayez de démontrer. Vous avez besoin de vous organiser à l'avance pour faire face aux contradictions. Par conséquent, dressez la liste des plus importantes d'entre elles et trouvez les ripostes appropriées.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.