Comment supporter une soirée à l'opéra

Génial ! Votre ami, le fêlé d'opéra, pensait réellement vous faire une fleur en vous invitant à un prochain spectacle. Vous redoutez cette soirée. Gardez le moral, bien qu'il puisse être dur de dissimuler l'horreur que vous ressentez à vous figurer une virée à l'opéra ! Vous pourriez être en mesure de faire plaisir à votre ami et passer un très bon moment dans la foulée ! C'est encore mieux si vous êtes en compagnie de votre tendre moitié !

Étapes

  1. Préparez-vous. Vous pouvez faire face à cette épreuve avec efficacité en emportant avec vous quelques bricoles pour vous occuper. Voici quelques suggestions :
    • Emportez de petits bonbons ou du chewing-gum pour suçoter ou mâchouiller tranquillement. Avoir quelque chose de sucré dans la bouche peut d'une certaine manière vous aider à adoucir l'amertume d'une expérience redoutable. Assurez-vous que les confiseries soient sans emballage (et donc silencieuses) avant de vous rendre au spectacle.
    • Ayez des tas de mouchoirs pour étouffer une toux ou des éternuements. Ces derniers peuvent être assez bruyants pendant un opéra et l'on se retournera sur vous si vous ne parvenez pas à opprimer rapidement les bruits que vous faites.
    • Fourrez un petit calepin et un crayon dans votre sac ou votre poche. Vous pourriez peut-être y consigner quelques réflexions pour vous aider à passer le temps. Si vous aimez dessiner, envisagez de croquer des spectateurs ou des chanteurs.
    • Demandez à votre ami avant la soirée dans quelle langue sera chanté l'opéra et emportez avec vous un mini dictionnaire approprié. Vous pouvez jouer à deviner le sens d'un mot pour tuer le temps.
    • Emportez clandestinement un lecteur MP3. Trouvez-vous des écouteurs vraiment sombres de telle sorte qu'ils soient plus difficiles à voir. Vous serez néanmoins dans de beaux draps si votre ami découvre votre subterfuge.
  2. Mettez une jolie robe ou un costume élégant. Vous rendre à l'opéra vous donnera au moins l'occasion d'être sur votre trente-et-un et ce jusqu'à en faire de trop ! Lissez votre tenue de soirée et tâchez d'apparaître aussi élégant(e) et cultivé(e) que vous le pouvez.
  3. Essayez de remarquer les costumes de scène. Les costumes d'opéras sont souvent incroyablement riches. Prenez le temps d'apprécier les costumes et surtout les matières dans lesquelles ils ont été faits. Voyez le réalisme de ces costumes et demandez-vous s'il n'y en a pas de tout spécialement somptueux qui pourraient vous inspirer une mode pour vos propres vêtements.
    • Vous pouvez analyser la mise en scène de la même façon. Songez au travail réalisé pour monter les décors et quels moyens créatifs ont été mis en œuvre pour faire évoluer efficacement la scène. Songez au compositeur. Il peut être amusant d'imaginer à quoi le compositeur avait pu penser quand il écrivit l'opéra. Le programme pourrait donner quelques indices et il pourrait même être possible de vous composer une parfaite idée de l'état d'esprit du compositeur en son temps, que ses problèmes personnels aient alimenté le sujet de l'intrigue ou quelle leçon ou message il a tenté de faire passer aux générations futures.
  4. Décidez lequel parmi les interprètes pourrait être aussi très bon dans des rôles non chantés. Pour être complet, l'opéra exige d'excellentes compétences théâtrales au même titre que des qualités pour le chant, surtout s'il s'agit d'un opéra bouffe ou d'une opérette. Voyez si vous pouvez remarquer l'un ou l'autre chanteur qui ferait un bon acteur s'il renonçait au chant.
  5. Voyagez avec l'esprit. Entrez en vous-même pour faire un peu de gymnastique mentale. Si vous aimez la méditation, sautez sur cette occasion pour méditer dans votre fauteuil. Il est probable que vous pensiez à des choses auxquelles vous n'aviez pas de temps à consacrer dernièrement : des cadeaux à faire à des amis ou à la famille, des solutions pour endiguer une masse de travail ou si vous devriez ou non acheter cette sublime paire de pompes aperçues dans la vitrine du magasin sur le chemin de l'opéra. Ou, si vous préférez, ne pensez à rien du tout et servez-vous de cette soirée pour vous offrir une détente mentale complète – vous n'avez pas besoin de comprendre ce que vous voyez, vous n'avez pas besoin de parler à qui que ce soit et aucune tâche ne vous attend, alors, profitez-en ! Mais oui, détendez-vous et appréciez la soirée.
    • Restez détendu(e) et à l'aise. Vous donnerez l'impression d'être intéressé(e) par le spectacle tout en pensant à autre chose (ou peut-être à rien du tout !).
    • Évitez de piquer un somme. Ce sera mal vu – pire encore si vous ronflez – et ruinera ce faisant votre crédibilité auprès de votre ami.
  6. Tâchez de capter l'esprit de l'opéra. Ouvrez le programme et lisez de quoi il s'agit. Vous pourriez le trouver intéressant. Vous pourriez même avoir la curiosité de savoir comment on a fait pour mettre cette histoire en musique. Une compréhension de l'intrigue vous facilitera la tâche pour suivre le spectacle ; après tout, vous pourriez finir par vraiment apprécier cette œuvre !
    • Pour le cas où il n'y aurait pas de programme pour expliquer l'intrigue de l'opéra, vous pourriez faire une recherche rapide en ligne pour trouver l'historique de l'opéra avant de vous y rendre ou consulter votre téléphone mobile dans le foyer avant le début du spectacle.
    • Demandez à votre ami de vous raconter l'histoire contenue dans l'opéra. Renseignez-vous auprès de votre ami pour savoir ce qu'il ou elle trouve si fascinant dans l'opéra et essayez de voir son point de vue quand le spectacle se déploie. Vous pourriez même être intrigué(e) au point de trouver un enrichissement à votre expérience.
    • Gardez à l'esprit que les chanteurs d'opéra doivent se perfectionner pendant des années et que ceux qui montent sur scène sont les meilleurs dans leur expression artistique. Faites de votre mieux pour entrer dans l'esprit de la soirée en appréciant les performances de ces artistes.
  7. Trouvez des excuses si la prestation est extrêmement longue. Faites des pauses aux toilettes pour vous requinquer, allez et venez un peu dans le foyer. Si vous avez besoin de bâiller, faites-le en dehors de la salle de spectacle. Admirez-y les œuvres d'art exposées et étirez-vous un peu avant de regagner votre siège.
  8. Trouvez après le spectacle des moyens polis pour éviter des discussions intenses à propos de l'opéra et de montrer tout indice que vous avez haï ça. Vous pourriez faire les réponses suivantes aux questions que l'on pourrait vous poser :
    • « C'était somptueux, mais j'ai eu du mal à comprendre. L'italien n'est pas mon fort. »
    • « C'était assez intéressant dans son genre. Je pourrais finir par l'apprécier. »
    • « Whaaa ! Quelle fête pour l'esprit ! »
    • « Brillant ! Dis donc, tu as faim ? Je pourrais avaler un boeuf au bistrot du coin. »
  9. Appréciez le spectacle. Si vous y faites attention, vous pourriez finir par apprécier l'opéra !

Conseils

  • Lisez des livres comme Le Dictionnaire Amoureux de l'Opéra d'Alain Duault pour avoir des informations complètes sur les origines d'une multitude d'opéras et d'interprètes.
  • Bien des salles de spectacle élégantes proposent à présent des sous-titres. Ce sont des traductions qui défilent au-dessus de la scène, lesquelles indiquent les mots qui sont chantés de telle sorte que vous puissiez suivre l'histoire sans connaître l'italien ou l'allemand.
  • Les intrigues d'opéra contiennent plus de sexe et de violence que bien des séries télé sur le câble. Laissez-vous tenter et mettez vos idées préconçues au placard.
  • Faites preuve de respect. Votre ami sera très déçu si vous montrez trop ostensiblement que ça ne vous a pas plu. Souvenez-vous que vous avez vu de superbes artistes qui sont probablement les meilleurs dans leur art (sinon, ils ne pourraient pas se produire sur une scène).
  • Résistez, pendant le spectacle, à la tentation de jouer à un jeu débile sur votre téléphone ou d'envoyer des textos à vos potes sur Facebook. Non seulement vous vous ferez remarquer, mais cela est généralement interdit par le règlement de la salle de spectacle qui demande que vous éteigniez votre téléphone.

Avertissements

  • Ne vous fâchez pas si votre ami a remarqué à quel point vous vous êtes ennuyé(e). Contentez-vous de sourire et de dire que l'on ait pensé à vous, mais qu'il s'avère que l'opéra n'est vraiment pas votre truc, même si vous pouvez comprendre les raisons pour lesquelles votre ami l'apprécie. Songez trouver un terrain d'entente pour le prochain spectacle que vous verrez ensemble, sans quoi vous prenez le risque de voir votre ami(e) dédaigner votre choix de divertissement !
  • Faites attention quand vous quittez votre siège parce que vous vous ennuyez ; certains opéras ne vous autoriseront pas à réintégrer la salle pendant le spectacle et vous pourriez devoir rester dans le foyer jusqu'à l'entracte (vous pourriez décider de prendre délibérément ce risque).
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.