Comment éviter les conflits à Noël

La période de Noël est un moment de communion, de paix et d'amour. Cependant, des tensions peuvent parfois émerger au sein de votre famille et un conflit peut prendre le dessus sur votre soirée. Plutôt que de gâcher votre fête de Noël, apprenez comment éviter de vous disputer afin que le réveillon soit vraiment l'occasion de célébrer la véritable signification de Noël est non une occasion pour se quereller ou se disputer.

Étapes

  1. Identifiez vos propres sources de conflit. Vous vous connaissez mieux que personne et vous connaissez également ce qui peut vous énerver chez les membres de votre famille. Ce qui nous énerve généralement chez un membre de notre famille est ce qui nous rappelle quelque chose que nous n'aimons pas chez nous-mêmes. Pourtant, cela est contreproductif et la personne en face de vous finira généralement par être sur la défensive. Si vous savez ce qui peut vous mettre en colère, vous pouvez vous rappeler que ce sont vos propres sentiments qui entrent en jeu et que vous pouvez contrôler la façon dont cela vous affecte.
    • Souvenez-vous que vous n'avez rien à prouver. La fierté au sein d'une famille peut altérer ses relations. Si votre cousin George a une plus grosse voiture que vous, quel est le problème ? Si tante Betty veut cuisiner des choux de Bruxelles à sa manière, ne la contredisez pas. Vous pouvez laisser passer toutes ces choses sans vous énerver.
    • Arrêtez d'être aussi têtu. Pourquoi essayer de débattre d'un sujet avec un membre de votre famille chaque fois que vous vous voyez ? Qu'est-ce que vous cherchez à prouver ? Et si vous arrivez à le convaincre, quel bénéfice en tirerez-vous ?
    • Trouvez un « signal » avec votre conjoint. Au moment où votre conjoint aura l'impression que vous êtes sur le point de vous énerver, il ou elle prononcera le mot signal dans la conversation. Cela vous indiquera que vous êtes allé trop loin et qu'il faut que vous fassiez machine arrière aussi vite que possible.
  2. Voyez toute votre famille d'un coup. Noël implique que vous allez voir beaucoup de gens que vous avez pris l'habitude d'éviter ou du moins qu'il vous plait de ne pas voir trop souvent. Commencez par accepter que vous ne voyiez pas ces personnes très souvent, alors restez calme lorsque c'est le cas : cela ne durera que quelques heures ou quelques jours. Quand ils vous feront des remarques qui vous agacent, n'en prenez pas ombrage et ne leur donnez pas votre attention, car c'est ce qu'ils recherchent. Soyez « zen ».
    • Ignorez les remarques hypocrites sur vous, votre famille, vos cadeaux, votre maison, etc. Ces commentaires en disent souvent plus sur la personne qui les prononce que sur ceux qu'elle vise.
    • Trouvez un moyen de vous détendre. Les fêtes peuvent être une période stressante même pour les personnes les plus calmes et détendues, donc ne vous en voulez pas trop si vous vous sentez stressé. Faites du sport, allez à un concert ou divertissez-vous et surtout, gardez du temps pour faire les choses qui vous plaisent.
    • Pratiquez l'art du détachement. Bien sûr, certaines paroles ont été prononcées, mais pourquoi leur donner de l'importance en les croyant ou en les acceptant ? Restez détaché, c'est-à-dire que vous pouvez toujours considérer la personne qui a prononcé ces paroles irréfléchies sans essayer de la sauver, de la couper ou de l'évincer. Ignorez cette personne et laissez-la avec ces propres problèmes. Elle essaye probablement d'attirer votre attention.
  3. Restez poli même si cela vous oblige à parfois serrer les dents. C'est particulièrement important si vous êtes l'hôte de la soirée. L'hôte doit s'assurer que tout le monde est à l'aise et passe un agréable moment et non de compter les points. Pensez à la signification de Noël et l'importance de maintenir l'harmonie entre vos invités.
    • Évitez de vous mêler aux ragots ou aux disputes. Même s'il s'agit d'une tradition familiale, cela finit généralement en méchancetés échangées et peut rapidement devenir contagieux. Si quelqu'un essaye de partager un ragot, mettez-y un terme rapidement et poliment.
    • Ne combattez pas le feu avec du feu. Si quelqu'un cherche à commencer une dispute, ne leur donnez pas la satisfaction de vous mettre en colère, de vous troubler ou de vous sentir offensé. S'il cherche le conflit, répondez en restant toujours poli. Cela leur donnera l'impression que leur démarche était idiote.
  4. Soyez poli puis passez à autre chose. Si vous savez que les choses peuvent rapidement dégénérer, échangez quelques mots gentils et éloignez-vous de cette personne. Cela peut vouloir dire que vous allez vous assoir à l'autre bout de la table, discuter avec d'autres personnes et faire semblant de ne pas entendre les commentaires déplacés qui pourront être prononcés plus fort pour que vous les entendiez. Gardez simplement vos distances pendant toute la journée, mais restez toujours poli lorsque vous parlerez à cette personne.
    • Occupez-vous, Même si vous n'êtes pas l'hôte, vous pouvez offrir votre aide tout au long de la journée afin d'éviter les conversations. Servez le vin, gardez un œil sur la dinde, occupez-vous des jeunes enfants. En plus d'éviter les conversations houleuses, on appréciera votre aide.
    • Si la personne pose toujours problème durant les réunions familiales, vous pouvez lui donner un avertissement sur son comportement. Dites-lui que s'il continue de créer des conflits, de dire des choses désobligeantes, etc. Vous lui demanderez de partir et il ne sera plus invité. Il faut être dur, mais juste avec les personnes que l'on aime.
    • Évitez de rentrer dans une compétition ou tout autre prétexte qui pourrait donner lieu à un conflit. Il peut être amusant de jouer au Monopoly ou à d'autres jeux, mais l'esprit de compétition peut devenir trop fort et gâcher l'ambiance. Ne jouez pas sauf si vous êtes sûr que personne ne s'offusquera de perdre la partie.
  5. Mettez en avant les choses pour lesquelles votre famille peut être reconnaissante. Bien que cela puisse paraitre un peu naïf, il est important de rappeler à chacun l'importance des liens familiaux et les choses que vous appréciez chez les autres. Vous pouvez par exemple dire chacun votre tour une chose gentille sur chaque personne autour de la table.
    • Faites beaucoup de câlins. Les câlins ont un pouvoir de guérison et peuvent apaiser un esprit contrarié.
    • Accueillez tous vos invités chaleureusement. Une accolade affectueuse peut aider à replacer votre relation sur de bons rails pour le reste de la journée, en particulier s'il s'agit de membres de votre famille que vous n'avez pas vue depuis longtemps.
    • Soyez attentionné. Aidez à préparer le repas, à calmer les enfants lorsqu'ils sont agités ou allez promener le chien. Les fêtes sont un moment où vous pouvez aider les personnes que vous aimez. Et ce type d'effort peut être contagieux.
  6. Soyez strict en matière de consommation d'alcool. Si vous êtes l'hôte, ne servez pas trop d'alcool pour éviter les comportements agressifs. Rappelez à vos invités que c'est leur responsabilité de ne pas conduire s'ils ont bu et de ne pas se souler. Cela vaut également pour vous : évitez de trop boire.
  7. Soyez compréhensif et compatissant plutôt que d'être en colère et de chercher à avoir raison. La période de Noël peut être un moment très difficile de l'année pour certaines personnes. Si les membres de votre famille ont perdu un emploi ou ont eu des difficultés financières ou émotionnelles cette année, s'ils souffrent d'une maladie ou de dépression, la période de Noël peut être dure pour eux.
    • Lorsqu'il est temps de souhaiter à chacun un joyeux Noël et de donner des cadeaux, cela peut aussi être un moment de réflexion pour ces membres de la famille, pour penser à leurs pertes, le manque d'argent, la tristesse, etc., et avoir l'impression que les autres ont une vie parfaite. Plutôt que d'essayer de leur remonter le moral, engagez la conversation sur l'année passée et prenez le temps de parler avec eux des difficultés qu'ils ont rencontré.
    • Respectez-les, même s’ils ne vous respectent pas. Vous n'avez pas à les aimer ou les apprécier, mais vous devez faire un effort pour les respecter. Cela signifie accepter qu'ils aient une opinion différente de la vôtre et qu'ils aient droit à votre respect même s'ils sont méchants ou curieux. Ils vous rendront plus fort.
  8. Faites une pause. Si vous vous sentez à bout, faites une pause. Quand un côté de la famille commence à se liguer contre l'autre en estimant que cela est fait dans un bon état d'esprit, excusez-vous et allez vous relaxer dans une autre pièce. Vous pouvez pleurer, écrire furieusement sur votre page Facebook ou tout simplement prendre une respiration profonde
    • Si vous êtes invité chez un membre de votre famille, assurez-vous que votre visite soit courte et agréable. Laisser planer le doute est toujours mieux que de partir fâché.
    • Parlez avec les personnes avec qui vous vous entendez bien. Même s'il y a une personne avec qui vous ne vous entendez pas, cela ne veut pas dire que vous devez éviter votre famille entière. Mangez, buvez et soyez agréable avec les personnes que vous aimez.
    • Souvenez-vous que vous êtes privilégié. Prenez une profonde inspiration et Souvenez-vous de tout ce que vous avez : vos amis, votre famille, vos opportunités. C'est un exercice mental rapide qui vous permettra de vous sentir soulagé et d'éviter les conflits.
  9. Préparez-vous à passer de bonnes fêtes. Si vous partez fêter Noël en ayant en tête que cela va être une soirée pleine de conflits, il vous sera difficile d'éviter le pire. Soyez plutôt confiant dans le fait que vous allez passer un bon moment sans tenir compte des attitudes méchantes ou désagréables à votre encontre et dites-vous que leur esprit négatif ne vous atteindra pas.

Conseils

  • Certains conflits émergent quand les préparatifs de Noël incombent à certaines personnes et pas à d'autres. Veillez à participer à la préparation et au nettoyage après le jour de Noël.
  • Prenez des photos des membres de la famille les plus agacés quand ils sont au pire d'eux-mêmes. Faites-le discrètement ou ils pourraient casser votre appareil photo. Quand ils seront calmés, demandez-leur gentiment s'ils ont conscience de ce à quoi ils ressemblent lorsqu'ils se mettent en colère.
  • Évitez les conflits à l'avance en envoyant des cartes de Noël joyeuses ou des e-mails aux membres de votre famille. Faites-leur savoir que vous avez vraiment envie de profiter des fêtes de Noël.
  • Si vous êtes sérieusement affecté par les disputes lorsqu'elles se produisent, vous pouvez demander à quelqu'un d'autre d'organiser le diner de Noël. De cette façon, si la soirée se passe mal, vous pouvez vous dérober discrètement. Si vous choisissez d'organiser le diner chez vous, vous n'aurez pas cette possibilité.

Avertissements

  • Soyez conscient que dans certaines familles dysfonctionnelles, refuser de répondre à une provocation et rester calme peut rendre quelqu'un de codépendant ou d'alcoolique encore plus en colère que si vous vous étiez mis en colère vous aussi. Les relations se brisent parfois sur ce type de détail. Vous pouvez contrôler ce que vous faites et la façon dont vous vous comportez, mais vous ne pouvez pas contrôler le comportement des autres. En faisant un effort, en restant serein et en vous connaissant bien vous-même, vous pouvez refuser de les laisser vous contrôler.
  • Si les fêtes vous dépriment pendant des semaines, cherchez les sources des conflits qui se sont produits durant votre soirée de Noël et désamorcez-les à postériori. Cela vous permettra de réaliser que votre famille n'a pas de pouvoir sur vous. Il est difficile de remarquer les différentes emprises que votre famille peut avoir, alors jugez-en en explorant vos émotions après qu'ils soient partis et en questionnant votre propre difficulté à vous calmer et à revenir à la normale. Prenez soin de vous émotionnellement et si possible, faites une pause et sortez pendant votre réunion familiale. Parlez-en à des amis extérieurs sans mentionner de nom pour faire le tri entre ce qui est acceptable ou non.
  • Les membres de notre famille savent mieux que personne comment nous énerver. Parfois, le silence est la meilleure réponse.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.