Comment vous faire apprécier des autres en 90 secondes

Vous n'avez que 90 secondes pour fixer cette première impression. Cela ne changera plus, à partir du moment où vous y êtes parvenu(e). Les gens fonctionnent heureusement tous plus ou moins de la même façon – il est probable qu'ils s'intéresseront à vous si vous faites preuve d'enthousiasme vis-à-vis d'eux. Mais c'est un peu plus que ça. Pour le savoir, commencez par la première étape ci-dessous pour apprendre à tirer le meilleur parti de cette minute et demie.

Servez-vous de la conversation

  1. Exprimez votre intérêt et votre enthousiasme sincères. Les gens sont purement et simplement attirés par ceux qui les apprécient. Vous serez conforté(e) dans votre position si vous pouvez montrer que vous vous intéressez sincèrement à la personne à laquelle vous parlez et si vous vous intéressez sincèrement à ce qu'elle a à vous dire. Vous pourriez quasiment débiter un charabia qu'on ne le remarquerait pas.
    • Comment allez-vous faire ? Eh bien, d'abord souriez, échangez des regards et concentrez-vous sur les autres. Posez des questions. Participez à la discussion. Rien n'est gravé dans le marbre des certitudes et tout est une question de bon sens (nous y viendrons plus tard). Vous réussirez si vous êtes plein(e) de bonne volonté.
  2. Posez des questions. De quelle autre manière ferez-vous rebondir la conversation ? Quand vous êtes engagé(e) dans une conversation avec quelqu'un, n'oubliez pas des questions. Les gens aiment généralement parler d'eux-mêmes, il est donc assez facile de vous faire apprécier par les gens en étant à leur écoute et en vous intéressant à ce qu'ils disent. Ils ne remarqueront jamais qu'ils font tous les frais de la conversation, sauf quand il est trop tard !
    • D'un autre côté, faites en sorte d'évoquer vous aussi quelques allusions intéressantes sur vous-même pour garder une conversation ouverte et bilatérale. Vous devez poser des questions ouvertes (auxquelles on ne peut pas simplement répondre par oui ou non) et montrez aussi vos points communs avec votre interlocuteur ainsi que votre personnalité. Ainsi, au lieu de dire platement : « J'étais à Lima moi aussi ! », vous devriez dire : « Vous revenez de Lima ? C'est génial ! J'y étais au printemps dernier avec l'équipe française de WikiHow. Avez-vous visité ce sublime élevage de lamas ? »
  3. Complimentez-les. Le moyen le plus facile et le plus rapide de vous faire apprécier quasiment instantanément et de faire des compliments. Nous savons tous que le plus petit compliment peut ensoleiller notre journée. Faites juste en sorte d'être sincère ! Vous ne vous ferez pas des admirateurs en disant « Ma foi, j'aime beaucoup cette nuance bleuâtre sur vos dents ».
    • Complimentez leurs tenues - « Vous portez une robe ravissante, elle vous va à ravir » ou leur attitude - « J'ai apprécié votre sang-froid quand cet individu malpoli vous a bousculé ! ». Cela marche toujours parce qu'il est difficile de ne pas apprécier quelqu'un qui vous flatte.
    • Cette tactique doit être combinée avec d'autres tactiques si vous comptez rester près de cette personne plus de 90 secondes. Imaginez votre réaction si on vous complimentait sans arrêt. Vous n'en croiriez pas un mot ! Servez-vous de cette technique si vous voulez aller plus loin comme de la cerise sur le gâteau de votre personnalité.
  4. Sachez son nom. Si vous rencontrez quelqu'un pour la première fois, on suppose que vous saurez son nom dans les 90 premières secondes de l'entretien – après quoi, il vous reste 89 secondes pour faire opérer votre magie. Souvenez-vous-en et servez-vous-en. Prenez congé à la fin de l'entretien et assurez-vous d'utiliser le prénom de la personne (mais tout dépendra du contexte) pour personnaliser l'entretien : « J'ai été enchantée de vous rencontrer, Marc. J'espère qu'on se reverra bientôt ».
    • Dale Carnegie avait décrété que le prénom d'une personne est pour elle le son le plus agréable à entendre dans n'importe quelle langue. Donc, usez et abusez-en. C'est la chose la plus proche d'une formule magique que vous puissiez avoir.
  5. Submergez votre interlocuteur de vibrations positives. Dans une conversation, tâchez d'évoquer des sujets positifs. Ils sont bien plus agréables à entendre que le pessimisme. Parlez de ce que vous aimez faire, de vos loisirs et de vos centres d'intérêts particuliers. Ne cherchez pas à déprécier quoi que ce soit ni de parler de ce qui vous déplaît étant donné que vous n'avez que 90 secondes pour donner une bonne impression. Vous ne voudriez pas que cette personne pense que vous avez une vision pessimiste de l'existence.
    • Il est vrai que la compassion est un outil puissant pour créer des liens, mais vous ne devriez pas vous en servir dans la première minute et demie de l'entretien. Réservez ce joyau de socialisation au moment où vous vous êtes familiarisé(e) un peu avec votre vis-à-vis. Vous devez avant tout avoir une attitude positive.
    • Ne vous mettez pas en avant pour être sûr(e) de rester agréable. Ainsi, quand la personne avec laquelle vous vous entretenez vous répond : « Oui, je viens juste de rentrer de Lima », vous n'allez pas répliquer par « Oh, c'est vrai ? Je reviens juste de Paris et de Madrid ! » Il ne s'agit pas d'un concours. Vous devez être honoré(e) par la présence de cette personne et non pas vous arranger pour qu'elle vous honore.
  6. Parlez comme eux. Dans son livre : « Comment vous faire apprécier des autres en 90 secondes », Nicholas Boothman parle de la nécessité de « parler comme l'autre personne ». Il prétend que la plupart des gens sont soit visuels, kinesthésiques ou auditifs et si vous leur correspondez, ils vous jugeront plus compatible et efficace et de ce fait plus appréciable. Vous entrerez immédiatement en contact avec eux si vous vous focalisez sur n'importe quel aspect de leur personnalité.
    • Tout cela semble bien abstrait, n'est-ce pas ? Le moyen le plus simple consiste à voir comment ils expriment leur compréhension. S'ils disent : « Je vois ce que vous voulez dire », c'est qu'ils sont probablement de type visuel. « J'entends bien » est de type auditif. Et s'ils parlent en se servant de leurs mains, ils sont sans doute kinesthésiques.
  7. Demandez une faveur. Oui, vous avez bien lu. Cette tactique est connue sous le nom d'effet Benjamin Franklin – demandez une faveur et on ne vous appréciera que mieux. Vous pensiez que c'était plutôt le contraire, mais ce n'est absolument pas le cas. Il est question ici de dissonance cognitive et de marquer leur esprit. Qui disait que c'était facile ?
    • L'idée ici suggère que si l'on fait quelque chose pour vous (ce sera sans doute le cas si c'est une petite faveur), le subconscient de l'autre personne va partir au quart de tour : « Hum... J'ai rendu service à cette personne que je ne connais pas bien. Pourquoi ai-je fait ça ? Oui bon, je dois sans doute l'apprécier ! » Cela paraît un peu superficiel jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que nos comportements déterminent nos pensées – et rendre service fait absolument partie de ces moments-là !
  8. Soyez informé(e) de ce qui se passe dans le monde et défendez vos convictions. Personne n'apprécie quelqu'un qui se contente de remplir l'espace et se montre aussi fascinant qu'un plat de nouilles froides. Prenez le temps de connaître le monde qui vous entoure – si ce n’est pour vous, du moins pour faire de vous une personne de conversation agréable et de bon niveau. Vous serez capable de donner une contribution que l'on appréciera, ce qui vous rendra intéressant(e) et difficile à oublier.
    • Assurez-vous de prendre leur défense, si vos opinions sont passées au tamis de la critique. Si vous restez indécis(e) et ne savez pas vous imposer, vous risquez de perdre le respect des autres. Les gens sont attirés par des personnes qui ont une certaine assurance et tiennent à leurs convictions. Ne soyez pas effrayé(e) ! Si vous aimez Carla Bruni, dites-le. Si vous n'aimez pas les chiens, eh bien, expliquez-vous à ce sujet et passez à autre chose. L'honnêteté est toujours la meilleure des attitudes.

Servez-vous du langage corporel

  1. Souriez. Un sourire vous rend sympathique, abordable et joyeux(se). Ce sont des qualités que les gens ont tendance à s'approprier pour eux-mêmes, au cas où vous ne le sauriez pas encore ! Il s'avère que personne n'a envie d'aborder des inconnus ni de se mettre en avant. Le sourire est donc la première chose qui vous permet de leur montrer que vous n'êtes pas un monstre. Même les personnes les plus sûres d'elles trouvent un sourire rassurant. De plus, cela ne coûte rien.
  2. Imitez-les. C'est le cas quand vous adoptez la même posture et la même physionomie qu'eux, comme leur reflet dans un miroir. Cela dit inconsciemment à l'autre personne que vous êtes comme elle ou que vous ressentez la même chose. Avez-vous déjà été à un concert de rock qui vous a laissé l'impression d'avoir été en osmose avec 1000 autres spectateurs ? C'est parce que vous étiez tous en train de hurler, de trépigner et de tanguer à l'unisson. Il en va de même au cours d'une conversation ordinaire de la vie de tous les jours ! Vous pouvez sentir un lien même si peu de mots (voire aucun) ont été échangés.
    • Si vous comptez délibérément appliquer cette méthode sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre, vous serez sans doute épinglé(e). Mais c'est bon pour 90 secondes. Imitez la position du corps de l'autre, faites de même avec les bras et copiez aussi sa physionomie. Vous ressentirez probablement aussi l'échange d'énergies qui se produit.
  3. Échangez des regards. Imaginez que vous rencontriez une personne qui regarde constamment par-dessus vos épaules. Il vous faudrait quasiment vous retenir d'agiter votre main sous son nez et de hurler : « Eh mec ! Je suis là ! » Épargnez-lui ça et échangez un regard. Cela indique à la personne que vous écoutez, que cela vous intéresse et que vous partagez quelque chose avec elle et ce qu'elle dit. C'est une attitude jugée comme grossière que de refuser d'échanger un contact visuel.
    • Si c'est un problème pour vous, essayez le truc qui consiste à fixer le bout du nez de la personne ou de ne la regarder que quand elle parle ou que vous lui parlez. Vous n'avez pas besoin de fixer cette personne non-stop. Ce serait trop intense !
  4. Exprimez votre langage corporel. C'est important pour montrer que vous êtes poli(e) et respectueux(se) – si vous ne le faites pas, vous risquez d'apparaître comme étant grossier et inabordable. Pour vous donner une idée de la chose, imaginez que vous voyez quelqu'un avec les bras et les jambes croisés, assis dans un coin avec les yeux rivés sur son iPhone. Voudriez-vous aborder cette personne ? Pourriez-vous la qualifier d'appréciable ? Probablement pas. Ayez donc une attitude ouverte – même si vous croyez que personne ne vous regarde !
    • Hormis le fait de décroiser vos bras et de garder la tête haute, une grande part de la technique consiste à rester en relation avec le monde et les personnes qui vous entourent. Ignorez votre téléphone quand il se met à sonner. Montrez à la personne que vous lui accordez votre temps. Ne regardez pas l'heure à votre montre ni ne détournez votre regard pour hypnotiser votre écran d'ordinateur. Vivez le moment présent avec les personnes qui vous entourent. Croyez-le ou non, mais votre téléphone sera encore là quand les gens seront partis.
  5. Servez-vous du pouvoir d'un contact physique. Imaginez votre collègue qui passe devant votre bureau en lançant un bonjour bref. Vous l'aurez oublié en cinq secondes. Imaginez maintenant que votre collègue passe devant votre bureau, entre et vous touche légèrement l'épaule quand il vous dit bonjour. Laquelle de ces salutations est la plus authentique et laquelle vous rend le collègue plus sympathique ? C'est le pouvoir du toucher !
    • Imaginez à présent que le collègue vous dise : « Salut Marc ! Tout se passe bien ? » pendant qu'il vous touche l'épaule. Il a associé ce geste à votre nom et à une salutation sincère. Et maintenant ? Vous appréciez votre collègue, vous l'appréciez beaucoup.
  6. Assurez-vous de bien coordonner votre voix, vos gestes et vos mots. C'est très important si vous tenez une position de pouvoir ou si vous en recherchez une – à savoir sur le lieu de travail. Mais c'est tout aussi important quand vous cherchez à persuader des gens ou simplement à faire passer un message. Tout en vous aura son importance si vous voulez être digne de confiance et authentique. Imaginez votre chéri(e) vous disant « Je t'aime » entre des grincements de dents et un coup de boule. Charmant, n'est-ce pas ?
    • Ce comportement déplacé se retrouve souvent chez les hommes politiques. Les mauvais, bien sûr. Il n'est pas rare de voir l'un d'eux disant : « Je suis proche de la jeune génération. Je sais ce veulent les jeunes » tout en brandissant son poing et en fronçant les sourcils. Cela semble bien saumâtre et on ne peut pas y adhérer. C'est une simple erreur qui fait toute la différence.

Servez-vous de votre attitude

  1. Soyez sûr(e) de vous. Les personnalités faibles sont d'une certaine façon assez dissuasives. Les personnalités pompeuses sont odieuses et répulsives de façon évidente. C'est la confiance en soi qui est séduisante et qui nous attire comme des phalènes dans un rai de lumière. Ainsi donc, gardez la tête haute, rejetez vos épaules et souriez pendant ces 90 secondes qui vous sont imparties. Vous avez l'attitude qu'il faut. Vous êtes détendu(e), calme et posé(e). Vous êtes celui ou celle que tout le monde veut fréquenter, le saviez-vous ?
    • Ayez une poignée de main ferme si la situation l'exige. Une poignée de main molle est mal vue de la plupart des gens, surtout dans un cadre professionnel. Il vous faut une poignée qui dise : « Je suis là et nulle part ailleurs ! » et non pas : « Je suppose que je suis là, mais le suis-je vraiment ? » Non merci.
  2. Habillez-vous convenablement. Les gens se basent sur une première impression (ce qui comprend aussi vos vêtements). Assurez-vous donc de porter les vêtements qui correspondent à la situation. Peu de gens apprécient les individus en survêtement dans un restaurant gastronomique ou une femme au maquillage outré dans une salle de gym. Nous détestons l'admettre, mais les vêtements sont un reflet de notre personnalité au même titre qu'ils forment notre opinion sur les autres – c'est si facile, nous ne pouvons pas nous empêcher de juger systématiquement. Habillez-vous donc en conséquence, quelle que soit l'occasion.
    • Songez aussi aux petits détails. Les hommes pourraient ignorer ce que leur montre trop voyante peut dire d'eux et les femmes ne connaissent pas forcément l'image qu'elles renvoient avec des boucles d'oreilles trop clinquantes. Tout de la tête aux pieds, votre maquillage, votre coupe de cheveux et vos bijoux sont des données que les autres peuvent enregistrer chez vous. Choisissez donc vos tenues avec soin si vous voulez faire une bonne impression.
  3. Adoptez l'attitude des autres. On retrouve ici l'effet de miroir dont il a été question plus haut. Comme les gens aiment ceux qui semblent être comme eux et paraissent avoir des points en commun avec eux (surtout lors des 90 premières secondes d'une entrevue), il est bon d'adopter l'attitude qu'ils exhibent. Ainsi, qu'ils soient conservateurs ou originaux, il y aura toujours quelque chose chez eux que vous pouvez copier et adopter facilement.
    • En d'autres mots, retroussez vos manches s'ils sont directs. Si leur nœud de cravate est relâché et qu'un pan de chemise dépasse du pantalon, n'hésitez pas à enlever vos chaussures. S'ils arborent une montre griffée hors de prix, retenez-vous de faire des remarques sur les ravages du capitalisme. Trouvez les indices que vous pouvez et personnalisez-les à votre façon.
  4. N'ayez pas peur des maladresses. Jennifer Lawrence a été sensationnelle dans Hunger Games, mais elle a trébuché dans l'escalier pour recevoir sa nomination et elle est devenue encore plus sensationnelle. Si donc vous répandez du vin sur vous après avoir entendu la blague trop drôle de vos nouveaux amis, détendez-vous. Cela pourrait réellement être en votre faveur si vous ne perdez pas les pédales. On se souciera de votre tache au même titre que vous, alors contentez-vous de nettoyer cette tache ! Cela fera peut-être ressortir la nuance mordorée de vos yeux.
    • Tout le monde apprécie d'échanger avec des personnes authentiques. Au fond de nous, nous sommes tous au 36ème en dessous, horrifiés à l'idée d'être surpris avec les doigts dans le nez. Vous retrouver dans une situation embarrassante et pouvoir en rire montre aux autres que vous êtes authentique et très à l'aise avec ça. Quel soulagement !

Conseils

  • Dans une conversation, parlez de choses qui n'exigent pas d'exprimer une opinion personnelle trop tranchée. Car si vous choisissez d'évoquer des questions très controversées, vous courez le risque de devoir affronter une opinion très différente de la vôtre et vos deux personnalités pourraient s'affronter instantanément. Il vous faudra ensuite bien plus de 90 secondes pour vous faire apprécier à nouveau.
  • Quand vous regardez quelqu'un, ne fixez pas cette personne d'une façon trop excentrique. Contentez-vous de chercher son regard quand ce qu'elle vous dit paraît important ou du moins assez important pour elle !
  • Restez chez vous si vous avez eu une mauvaise journée. La mauvaise humeur est difficile à dissiper ; s'ils vous rencontrent pour la première fois, les gens la sentiront aisément et la confondront avec du pessimisme. Sortez quand vous serez de meilleure humeur.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.