Comment reconnaître la présence d'un nerf pincé

Un nerf pincé est un trouble commun et douloureux. Il peut affecter de nombreuses zones du dos et de la colonne vertébrale, les lombaires (le bas du dos), la région thoracique (le milieu du dos) ou les cervicales (le cou et les épaules). Ce problème est généralement provoqué par une forme irrégulière du fibrocartilage à cause du vieillissement, mais il existe d'autres causes aux nerfs pincés.

Savoir reconnaitre les symptômes

  1. Remarquez si vous avez du mal à dormir. Certaines personnes avec un nerf pincé sont prises de problèmes de sommeil, car la douleur empire pendant la nuit. Les personnes avec un nerf pincé ont des difficultés à trouver une bonne position pour dormir, car, quelle que soit la position dans laquelle elles se couchent, elles ressentent des douleurs.
    • Le sommeil sur le dos ou sur le côté met plus de pression sur la colonne vertébrale et le cou, ce qui comprime les nerfs qui se trouvent dans cette zone et ce qui fait empirer la douleur. La plupart des gens dorment dans l'une de ces positions ou les deux.
  2. Faites attention à toute faiblesse musculaire. Ce symptôme pourrait se produire, car les nerfs servent de canal de transmission des ordres entre le cerveau et les muscles. S'ils sont comprimés ou endommagés, cela affecte leur fonctionnement. Lorsque les nerfs se retrouvent de plus en plus pincés, vos muscles deviennent de plus en plus faibles.
    • Ce symptôme est d'autant plus irritant si le nerf pincé se trouve dans le poignet, car cela affecte le fonctionnement de l'index, du majeur et du pouce et provoque un affaiblissement de votre force pour saisir et tenir des objets.
    • Vous pourriez aussi observer une perte musculaire ou une atrophie des muscles. Si vous croyez avoir un nerf pincé, comparez la zone où se situe la douleur avec la zone opposée pour observer une perte musculaire. Consultez immédiatement votre médecin si vous observez les signes d'une atrophie musculaire.
  3. Observez des sensations de picotements. On appelle cela une « paresthésie ». On la décrit normalement comme une sensation de picotements ou d'aiguilles plantées dans la zone affectée. Ce symptôme se produit lorsque les nerfs sont compressés, leur fonctionnement en est affecté, ce qui entraine des sensations de picotements, de douleurs et de faiblesse dans la zone affectée.
  4. Vous ressentez une douleur vive. C'est un symptôme que vous ne pouvez simplement pas ignorer. Il pourrait empirer lorsque vous toussez, lorsque vous vous asseyez ou lorsque vous éternuez, car la zone où se trouve le nerf pincé en est affectée. Ces actions augmentent la pression sur le fluide intraspinal, mais il est possible de la soulager en se reposant au lit (surtout le bas du dos) .
    • Une douleur vive dans le bas du dos pourrait se propager dans les fesses et les jambes. De la même façon, une douleur dans le haut du dos pourrait se répandre dans les épaules et même jusqu'aux bras. Vous allez faire empirer la douleur en vous penchant, en mettant une pression sur la zone ou en soulevant des objets lourds.
  5. Faites attention à toute sensation d'engourdissement. Vous pourriez ressentir une sensation de picotements dans n'importe quelle partie de votre corps affectée par un nerf pincé . Lorsque les nerfs sont compressés, Ils ne peuvent plus envoyer correctement de messages au cerveau ce qui affecte votre sens du toucher et provoque des engourdissements. Le nerf ne peut plus fonctionner comme il le faisait avant.
    • Les engourdissements de la peau au niveau de la racine du nerf compressé se trouvent généralement dans les jambes ou les pieds. À cause de cela, votre marche, la flexibilité de votre colonne vertébrale, vos réflexes, vos enjambées, la force de vos jambes et vos perceptions sensorielles pourraient en être affectés.
  6. Faites attention aux moments où vous perdez l'équilibre. Votre équilibre pourrait être affecté par un nerf pincé, car vous perdez le sens du toucher dans certaines zones. Cela se produit, car les signaux qui devraient être envoyés à votre corps pour faire bouger les muscles et accomplir certaines tâches ne sont pas envoyés correctement. Ils n'y arrivent jamais, c'est pourquoi vous ne sentez rien. Lorsque vous n'avez plus de sensations, vous ne pouvez plus sentir les choses et vous perdez votre équilibre.

Évaluer le risque

  1. Sachez que si vous êtes obèse ou en surpoids, vous présentez un risque plus élevé. Cela peut vous prédisposer à développer un nerf pincé, car votre surpoids ajoute de la pression sur votre corps, surtout au niveau de la colonne vertébrale.
    • Les maladies de la thyroïde comme l'hypothyroïdie peuvent provoquer une prise de poids. Si vous souffrez d'un problème de la thyroïde, vous présentez un risque plus élevé d'obésité, ce qui en retour peut provoquer l'apparition d'un nerf pincé. Il en va de même pour le diabète et d'autres maladies qui peuvent vous faire prendre du poids.
  2. Sachez que votre sexe peut aussi jouer un rôle. Les femmes présentent un risque plus élevé de nerfs pincés, car elles sont plus enclines au développement d'un syndrome appelé syndrome du canal carpien, un trouble qui provoque des engourdissements et des picotements dans le pouce, l'index et le majeur.
    • Cela n'affecte pas votre dos, mais cela pourrait beaucoup affecter vos mains et vos bras.
    • Lorsque les femmes tombent enceintes ou prennent beaucoup de poids, elles ont plus de risques de développer un nerf pincé.
  3. Sachez que la polyarthrite rhumatoïde est aussi un facteur. Lors d'une polyarthrite rhumatoïde, les articulations gonflent, ce qui compresse les nerfs qui se trouvent dans ces articulations.
    • Si plusieurs membres de votre famille ont de l'arthrite ou si votre arthrite empire, il est vivement conseillé de commencer un traitement le plus rapidement possible pour éviter le développement de nerfs pincés. L'arthrite ne provoque pas forcément de handicaps, mais elle va le faire si vous la laissez sans traitement.
  4. Si un des membres de votre famille en est atteint, sachez que vous présentez un risque plus élevé. Certaines personnes sont prédisposées aux nerfs pincés si l'un des membres de leur famille en a déjà été atteint. Discutez avec votre famille. Y a-t-il quelqu'un qui souffre d'un nerf pincé ? Avez-vous un membre de la famille, même éloigné, qui en a été atteint ?
    • S'il y a des troubles dans votre famille qui mène à l'obésité ou à l'arthrite, vous avez plus de risques de développer un nerf pincé sous forme de symptôme de ce trouble .
  5. Prenez aussi en compte les ostéophytes. Ce trouble rend la colonne vertébrale plus dure et lui fait perdre de sa flexibilité. En retour, cela rend l'espace entre les vertèbres plus étroit pour les nerfs, ce qui peut éventuellement provoquer l'apparition de nerfs pincés.
    • Les ostéophytes se forment généralement à la rencontre de deux os, c'est-à-dire au niveau des articulations. Mais ils peuvent aussi se former à la rencontre de deux vertèbres. D'un point de vue technique, ce sont de petites avancées osseuses qui se forment sur les bords des os . Cela n'arrange en rien l'état de vos nerfs !
  6. Sachez que votre posture pourrait être la coupable. Une mauvaise posture rend une personne prédisposée aux nerfs pincés. Cela se produit, car elle pourrait irriter les nerfs périphériques à cause de la pression sur les nerfs qui se trouvent dans la moelle épinière. Lorsque vous ne vous asseyez pas ou ne vous tenez pas correctement, votre dos ne sera plus bien aligné et vos nerfs non plus.
    • Si vous pensez que votre posture pourrait être responsable de vos douleurs dans le dos, envisagez de lire Comment améliorer votre posture ou Comment adopter la bonne position pour dormir.

Utiliser des remèdes maison

  1. Utilisez de la chaleur humide. Trouvez une serviette et humidifiez-la avec de l'eau chaude. Appliquez-la sur la zone affectée pendant 15 à 20 minutes, deux à trois fois par jour. Lorsque la serviette commence à refroidir, remplacez-la.
    • Assurez-vous d'utiliser de l'eau tiède, vous ne devez pas vous bruler avec de l'eau trop chaude, surtout si la zone est engourdie et si vous ne pouvez pas vraiment ressentir la température.
  2. Faites vous faire un massage. En appliquant de la pression sur le nerf pincé pendant un massage, vous pouvez réduire la douleur et soulager la tension. Faites vous faire un massage léger (pas un massage avec une pression importante) au niveau du nerf pincé.
    • Par exemple, si le nerf pincé se trouve au niveau du poignet, faites vous faire un massage léger sur le poignet. S'il se trouve au niveau de la colonne vertébrale, faites-vous faire un massage autour de la zone, mais pas directement dessus. Faites des mouvements circulaires pendant le massage.
  3. Consommez des aliments riches en potassium. Un manque de potassium peut parfois provoquer l'apparition de nerfs pincés. Pour pouvoir lutter contre une carence en potassium, assurez-vous de consommer beaucoup de potassium à travers votre régime alimentaire.
    • Les bananes et les avocats sont connus pour être d'excellentes sources de potassium. Vous pouvez aussi prendre régulièrement des compléments alimentaires au potassium, mais demandez d'abord l'avis de votre médecin. Tout le monde ne peut pas prendre de compléments alimentaires.
  4. Augmentez vos apports en calcium. L'augmentation de vos apports en calcium peut vous aider à traiter les nerfs pincés. Vous pouvez acheter des compléments alimentaires au calcium en pharmacie ou vous pouvez demander à votre docteur de vous en prescrire. Demandez-lui aussi si cela pourrait aider dans votre situation.
    • Les produits laitiers comme le fromage et le lait sont d'excellentes sources de calcium. Vous pouvez aussi manger des légumes à feuilles vertes comme des épinards et du chou frisé (c'est une excellente option pour les végétaliens).
  5. Assurez-vous de vous reposer suffisamment. La pression et le travail excessifs peuvent faire empirer les nerfs pincés. En vous reposant suffisamment, vous pourrez soulager la tension et la douleur exercées sur le nerf. La plupart des gens se remettent d'un nerf pincé sous quelques jours ou quelques semaines s'ils se reposent suffisamment.
    • Évitez de mettre trop de pression sur le nerf pincé au travail pour prévenir une aggravation de la douleur. Lorsque vous soulevez ou tirez sur des objets, utilisez de bonnes positions du corps pour éviter de mettre trop de pressions et d'efforts. Si vous n'êtes pas sûr de savoir comment le faire, demandez à votre kinésithérapeute.
    • Si votre cas est grave, vous pourriez devoir rester un peu au lit. Les individus qui souffrent de douleurs graves doivent limiter leurs activités pendant un ou deux jours. Les longues périodes d'inactivité ne sont pas efficaces et pourraient entrainer une faiblesse musculaire.
  6. Faites des exercices réguliers. Au départ, les exercices légers d'aérobic comme des promenades courtes ou la natation sont encouragés. Il est aussi conseillé de faire des activités à impact faible pendant 30 minutes par jour qui incluent de la marche rapide, du vélo ou du yoga.
    • Après deux semaines, vous pouvez commencer des exercices de conditionnement des muscles abdominaux et des muscles du tronc. Vous devez d'abord consulter votre kinésithérapeute, car il va probablement avoir des programmes d'exercices qui permettent d'augmenter votre flexibilité et de réduire la pression sur votre dos.
  7. Travaillez sur les mécaniques corporelles et sur votre posture. Ce sont des choses essentielles pour éviter le retour des douleurs. Il y a des manières correctes de vous tenir debout, de vous assoir, de vous coucher et de soulever des objets.
    • Se tenir debout : lorsque vous restez debout pendant un long moment, reposez un de vos pieds sur un petit tabouret ou une boite pour soulager la douleur dans les lombaires.
    • S'assoir : asseyez-vous sur un support avec un dossier droit pour soutenir votre dos et éliminez le creux dans le bas des reins en ne laissant pas les fesses ressortir. Il est important d'avoir un soutien pour votre dos, utilisez quelque chose de mou pour soutenir le bas du dos.
    • Se coucher : lorsque vous vous couchez sur le côté, mettez un oreiller sous votre tête et un autre entre vos jambes en pliant les jambes au niveau des hanches et des genoux. Lorsque vous vous allongez sur le dos, mettez un oreiller sous vos genoux pour soulager la lordose.
    • Soulever des objets : lorsque vous soulevez des objets lourds, gardez le dos droit et maintenez la charge le plus près possible de votre corps. Accroupissez-vous en gardant le dos droit si cela est nécessaire pour ramasser quelque chose au sol. Évitez de tordre votre tronc, de soulever en vous servant de votre taille ou de vous baisser pendant trop longtemps.

Demander un traitement médical

  1. Demandez un diagnostic. Votre médecin va avoir plusieurs options pour observer les détails de votre nerf pincé. Il pourrait vous faire passer les tests suivants.
    • Une étude de la conductivité nerveuse. Cela permet de mesurer les impulsions électriques et le fonctionnement des muscles et des nerfs, ce qui va permettre de savoir si un des nerfs est abimé.
    • Un électromyogramme. Pendant ce test, votre médecin va insérer une aiguille avec une électrode à travers votre peau dans différents muscles. Le test permet d'évaluer l'activité électrique des muscles lorsqu'ils se contractent et lorsqu'ils sont au repos. Le résultat est positif s'il y a des dégâts dans les nerfs qui mènent aux muscles.
    • Une IRM (imagerie par résonance magnétique). Ce test est utilisé par le médecin s'il soupçonne une compression de la racine du nerf.
  2. Suivez une kinésithérapie. Un kinésithérapeute pourra vous enseigner des exercices qui permettent de renforcer et d'étirer les muscles de la zone affectée pour soulager la pression sur le nerf. C'est la façon la plus rapide de faire disparaitre le nerf pincé.
    • Il est important de faire ces exercices sous la supervision d'un professionnel. Si vous n'exerciez pas votre dos en vous faisant aider d'un professionnel qui sait ce qu'il fait, vous pourriez vous faire encore plus mal.
    • Un kinésithérapeute pourra aussi utiliser d'autres traitements comme les ultrasons ou l'électrothérapie pour vous aider à contrôler la douleur en plus de manipulations ou d'appareils de traction pour ouvrir les articulations d'où sortent les nerfs.
  3. Consultez un chiropraticien. Si vous avez un nerf pincé, un chiropraticien pourra vous aider. Il effectuera une mobilisation ou une manipulation douce des articulations ce qui augmente les mouvements de la zone. Cette augmentation de la mobilité permet de réduire les inflammations qui pourraient se produire autour de l'articulation et du nerf pincé .
  4. Envisagez de prendre des médicaments. Essayez de prendre des analgésiques. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ou AINS) comme l'ibuprofène et le naproxène peuvent vous aider à soulager la douleur et l'inflammation autour du nerf .
    • En général, pour les douleurs aigües, vous devez prendre 200 à 400 mg d'un AINS toutes les six à huit heures, si nécessaire, et ne pas excéder une dose de 1 200 mg par jour.
  5. Envisagez une injection épidurale de stéroïdes. Ce traitement est surtout utilisé pour traiter les nerfs sciatiques pincés (dans les jambes). Cela permet de soulager la douleur et d'aider à guérir le nerf. Cette procédure est simple, vous vous rendez chez le médecin qui injecte des stéroïdes dans votre moelle épinière.
  6. Demandez à un thérapeute de vous enseigner des techniques pour soulager votre dos. Il existe des techniques que votre kinésithérapeute peut vous enseigner pour réduire à la douleur.
    • Vous pouvez faire des flexions des lombaires en relevant votre tête à 30 degrés en utilisant des oreillers ou un coussin en mousse et en pliant légèrement les genoux en les soutenant avec un oreiller.
    • Autrement, vous pouvez vous allonger sur le côté en pliant les genoux et en mettant un oreiller entre vos jambes et un autre pour soutenir votre tête.
    • Vous devez éviter de vous allonger sur le ventre, car cela accentue la lordose (la courbatture vers l'avant d'une partie des lombaires et des cervicales).
  7. Sachez qu'il est possible de passer une intervention chirurgicale. Dans les cas de nerfs pincés chroniques que les médicaments et les thérapies ne peuvent pas guérir et qui empirent avec le temps, votre médecin pourrait vous recommander une intervention chirurgicale. Elle est généralement recommandée après six à douze semaines de kinésithérapie.
    • Elle ne doit être effectuée que dans le cas de plusieurs nerfs pincés ou lorsque les nerfs pincés apparaissent dans de multiples zones.
    • Cette intervention est appelée une discectomie. Elle implique le retrait des ostéophytes ou d'une partie du disque lombaire affecté et d'une section de la vertèbre qui pourrait être fusionnée avec la vertèbre adjacente.

Conseils

  • Limitez votre repos au lit. Lorsque vous êtes au lit, gardez les genoux fléchis pour diminuer la pression sur votre dos.
  • Essayez des approches non médicamenteuses, par exemple l'application de compresses chauffantes ou la kinésithérapie.
  • Essayez de perdre du poids si nécessaire. Modifiez votre régime alimentaire pour arriver à votre poids idéal.
  • Il est conseillé aux personnes qui présentent un nerf pincé dans le dos de se procurer un matelas ferme.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.