Comment se comporter quand on surprend ses parents en train de faire l'amour

Le scénario suivant arrive à la plupart des gens à un moment ou à un autre de leur vie : vous vous réveillez tard la nuit en entendant des bruits étranges et vous réalisez soudain… que ce sont vos parents qui font l’amour ! Ou alors vous revenez plus tôt que prévu d’une fête et vous interrompez le moment intime de vos géniteurs. Vous n’avez peut-être jamais vu vos parents comme cela, et vous n’avez certainement jamais souhaité le faire. Vous ne pouvez pas effacer ce que vous avez vu ou entendu, mais vous pouvez toutefois apprendre à gérer la situation et à passer à autre chose.

Gérer le fait de les interrompre

  1. Vérifiez s’ils ont remarqué votre présence. Dans ce cas de figure, c’est vous qui êtes l’intrus. Que vous soyez rentré trop tôt ou que vous n’ayez pas frappé avant d’entrer, vous êtes le « perturbateur ».
    • Gardez votre calme et respirez profondément .
    • Cherchez une stratégie de repli. Déterminez à quelle distance est la porte et si vous pouvez y parvenir silencieusement.
    • Retirez-vous dans le silence. S’ils n’ont pas remarqué votre présence, parce qu’ils sont trop (hum hum) impliqués dans ce qu’ils font, partez aussi discrètement et aussi rapidement que vous le pouvez.
    • Ne mentionnez jamais, au grand jamais, ce que vous avez vu, et continuez à vivre votre vie comme si de rien n’était.
  2. Excusez-vous et partez. S’ils vous ont vu, votre impératif doit toujours être de vous extraire physiquement de cette situation aussi vite que possible.
    • Dites que vous êtes désolé et tirez-vous de là.
    • Agissez de façon normale la prochaine fois que vous verrez vos parents, et bloquez toute tentative de leur part d’évoquer le sujet. Vous pouvez utiliser des phrases comme « cela ne me concerne en rien » ou encore « c’était votre petit moment privé ».
    • Ne reparlez plus jamais de l’incident, ils vous en seront reconnaissants.
  3. Prenez la situation avec légèreté. Ceci dépend néanmoins du type de relation entretenu avec les parents et pourrait ne pas fonctionner pour tout le monde.
    • Faites un sourire et dites « Hey, au moins ce n’était pas le plombier maman ! » ou quelque chose dans ce registre-là.
    • Préparez-vous à ce qu’ils vous lancent un objet et quittez la pièce.
    • Après cela, ne reparlez plus jamais de cet incident.
  4. Donnez une excuse bidon. C’est aussi une option envisageable si pour une raison ou une autre vous ne pouvez pas immédiatement vous extraire de cette situation.
    • Dites-leur que vous étiez à la recherche de vos chaussettes ou que vous vouliez leur demander de l’argent, etc.
    • Ne montrez aucune émotion ou opinion.
    • Acceptez toute réaction qu’ils auront (ils pourraient juste crier « dehors ») et allez-vous-en.
    • Taisez l’incident et concentrez-vous sur votre propre vie. Il y a plus urgent, autre que la sexualité de vos parents.

Supporter le « bruit »

  1. Tentez d’éviter les bruits. Il s'agit là toutefois d'une solution de courte durée. Si le problème persiste, pensez à comment l’éviter sur un plus long terme.
    • Mettez des écouteurs ou des casques pour réduire le bruit.
    • Insonorisez votre chambre. Ceci est une solution qui s’inscrit plus dans la durée, mais vous ne devrez pas forcément dépenser une fortune pour la mettre en œuvre .
    • Déplacez vos meubles. Le fait que votre lit soit juste à côté du mur qui donne sur leur chambre, ou soit au milieu de votre chambre fait assurément une grosse différence. Si possible, mettez une étagère contre le mur en commun.
    • Écoutez votre propre musique. Les bruits de baleine étant très efficaces dans ce cas. En effet, le bruit du sonar couvre les gémissements et les plaintes. Ou alors, vous pouvez opter pour les bruits de Vuvuzela ou de Didgeridoo qui couvrent également la plupart des autres sons.
    • Achetez une machine qui produit des bruits blancs. Ces appareils produisent des sons d’un type différent et sont conçus pour couvrir d’autres bruits afin de préserver l’intimité, la vôtre et celle de vos parents .
  2. Faites-le-leur savoir de façon subtile et polie. Ils ne se rendent peut-être pas compte qu’ils peuvent être entendus. Vous pouvez essayer de leur donner un indice subtil pour les avertir et éviter d’autres « bruits perturbants ».
    • Envoyez-leur un texto. Adoptez une approche subtile et vague au possible. Par exemple, vous pourriez juste envoyer le mot « bruit ». Ils ne liront ce message que par la suite, mais pour les prochaines fois, ils pourraient prendre des précautions (parce qu’il y a de fortes chances qu’il y ait d’autres fois).
    • Imprimez une colonne de conseils qui traite de « comment gérer le fait d’entendre les bruits que font vos parents quand ils font l’amour » et glissez-le sous leur porte . Une fois encore, ils ne trouveront cela qu’après coup, mais cela leur fera prendre conscience de la situation.
    • Ne mentionnez plus l’incident après cela. Faites comme si de rien n’était et contentez-vous d’oublier cela.
  3. Donnez-leur des indices plutôt directs. S’il arrivait qu’ils ne comprennent pas vos indices, essayez d’adopter une approche plus subtile.
    • Passez devant leur chambre et criez « il n’y a pas que vous dans cette maison ! ». Les rôles seront alors renversés, car la plupart d’entre nous ont reçu de tels avertissements au cours de leur enfance. Cela apportera une touche d’humour à la situation, et la détendra avec un peu de chance.
    • Jouez des chansons qui leur feront savoir que vous pouvez les entendre clairement. Vous pouvez choisir des titres comme « Let’s talk about sex » de Salt N’ Pepa, ou « The Bad Touch de Bloodhound Gang ».
    • Tapez sur le mur, de préférence avec un bâton ou un balai. Ce n’est peut-être pas la méthode la plus subtile qui soit, mais avec ça, ils la comprendront surement.
  4. Demandez à avoir une autre chambre. C’est alors une solution à long terme, mais cela dépend s’il y a d’autres chambres de libres dans la maison ou d’autres aspects pratiques.
    • Choisissez le sous-sol, le grenier ou tout autre local situé aussi loin que possible de leur chambre.
    • Souriez et dites-leur : « nous sommes tous des adultes à présent, et chacun mérite d’avoir un peu d’intimité ». Cela est non seulement une façon indirecte de leur faire comprendre que vous les avez entendus, mais cela vous permettra aussi de préserver votre intimité à l’avenir. Si vous pouvez les entendre, cela implique qu’ils peuvent vous entendre lorsque vous serez avec votre petite amie.
  5. Discutez avec eux. Cette solution est à utiliser en dernier ressort, c’est-à-dire si vous ne pouvez pas changer de chambre, s’ils n’ont pas compris vos indices et que vous ne voyez vraiment aucune autre option valable.
    • Préparez-vous à ce qu’il y ait des silences gênants. Personne ne veut en effet être confronté à son propre enfant à propos de sa vie sexuelle.
    • Soyez calme, amical et mature.
    • Dites-leur avec calme que certaines de leurs activités intimes ne sont pas aussi privées à cause des bruits qu’ils font, et que vous préféreriez ne pas être mis au courant.
    • Changez immédiatement de sujet après et quittez même la pièce si nécessaire. Il n’y a vraiment rien de plus à dire et vos parents vous seront éternellement reconnaissants de leur offrir une porte de sortie.

Conseils

  • Rappelez-vous qu’ils sont plus gênés par cette situation que vous ne l’êtes.
  • Gardez aussi à l’esprit que c’est parce que vos parents font l’amour que vous avez pu être mis au monde !
  • Ne dites ce que vous avez vu à personne. Il y a certaines choses qui ne doivent pas quitter le cercle familial.
  • Soyez heureux du fait que vos parents fassent encore l’amour. Cela démontre que leur relation est forte .
  • Allez vous coucher plus vite qu’eux pour ne pas avoir à faire face à de telles situations.
  • Si vous n’avez pas d’écouteurs, cherchez à atténuer le bruit avec des oreillers.

Avertissements

  • Vous ne devez ni vous attarder ni trainer sur place. Allez-vous-en immédiatement.
  • Ne prenez surtout pas de photos pour essayer de faire du chantage à vos parents. Cela pourrait nuire de façon définitive à la relation que vous avez avec eux.
  • Ne tapez pas trop fort sur les murs. Vous pourriez vous retrouver avec un trou dans le mur, ou pire, vous pourriez vous faire mal.
  • Ne jouez pas la musique trop fort. Vos parents pourraient réaliser que vous les entendez, mais pire tout le voisinage doit-il être mis au courant ?
  • Ne jouez pas de la musique dont les paroles sont obscènes. Vous devez toujours faire preuve de respect envers vos parents.
  • N’agissez pas comme si vos parents avaient commis un acte répréhensible. C’est vous qui êtes dans l’erreur dans cette situation. Après tout, ils vous ont surement bien appris qu’il fallait frapper avant d’entrer.
  • Ne criez pas ou ne posez pas un quelconque acte immature. Les études ont démontré que contrairement à ce que votre première réaction pourrait vous faire penser, les enfants qui ont surpris leurs parents en train de faire l’amour n’ont pas gardé des séquelles à vie .
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.