Comment agacer ses frères et soeurs

Aimez-vous irriter et faire une farce à vos frères et sœurs ? C'est le passetemps favori des frères et sœurs partout dans le monde ! Après les avoir irrités, allez-y doucement avec eux. Après tout, vous ne voudriez pas qu'ils vous détestent pour la vie et il n'est pas mature d'accumuler les farces en tout cas. Cela étant dit, que les ennuis commencent !

Faire l'imbécile

  1. Irritez vos frères pendant leur sommeil. S'ils essayent de dormir, ils seront vraiment irrités si vous ne les laissez pas dormir. S'ils sont déjà endormis, ils seront irrités parce que vous les avez réveillés sans raison.
    • Lorsque votre frère est en train de dormir, placez votre visage juste au-dessus du sien, fixez-le. Respirez lourdement, toussez sur lui ou éternuez sur lui.
    • Au moment où votre frère dort, allez chercher du maquillage et peignez votre visage en clown (si vous n'avez pas de maquillage, utilisez des marqueurs non toxiques !). Prenez une lampe torche puis réveillez-le. Lorsqu'il ouvrira les yeux, allumez la torche sur son visage. Il verra le visage de clown et aura vraiment peur.
    • Si votre frère ou sœur essaie de dormir, posez-lui sans cesse des questions stupides comme d'où viennent les crapauds ? Posez-lui la même question au point qu'il ait envie de crier.
  2. Aventurez-vous beaucoup dans la chambre de votre frère. Trouvez à votre frère des noms gentils puis demandez-lui si vous pouvez lire dans sa chambre parce que c'est un bon endroit. Vous pouvez aussi lire sur son épaule. Cela est très irritant, surtout s'il lit un livre qu'il ne veut pas que vous voyiez. Lorsqu'il sera parti, déplacez certaines de ses affaires et lisez l'un de ses livres. Veillez à ce qu'il y ait d'autres personnes autour de vous qui auraient pu les déplacer, ainsi il y aura beaucoup plus de suspects. S'il remet la faute sur vous, dites quelque chose comme Ce n'était pas mon intention ou Je les ai regardés et j'ai oublié par où ils sont passés.
  3. Trichez aux jeux puis niez de l'avoir fait. S'il gagne, dites J'ai gagné ! J'ai gagné !, dites-le sans cesse. Toutefois, si vous le battez à votre jeu favori, criez à maintes reprises Tu as perdu !
    • Toutes les fois que vous jouez un jeu avec votre frère, prenez le jeu très au sérieux lorsque vous gagnez. Cependant, si c'est lui qui gagne, agissez comme si vous n'en aviez rien à foutre. N'en faites pas tout un plat si votre frère perd alors que vous gagnez. Il veut vous contrarier !
  4. Agissez pendant un moment comme un mime lorsque vous êtes seul avec lui. Faites semblant d'être dans une boite invisible, puis si quelqu'un d'autre entre dans la pièce, agissez de façon normale. Si votre frère vous insulte, faites quelque chose au hasard qui correspond à ce qu'il a dit puis pointez-le du doigt. Regardez-le dans les yeux puis effrayez-le pour qu'il sorte.

Les jeux d'esprit

  1. Jouez avec un objet imaginaire. Si votre frère dit quelque chose comme Tu es un crétin, tournez-vous, et s'il y a un crayon derrière vous, prenez-le et dites Tout va bien, crayon, il ne le pense pas.
    • Si vous continuez à parler à l'objet (imaginaire ou non) au lieu de votre frère, cela deviendra très énervant.
    • Votre frère pourrait vous réprimander en disant Il faut être fou pour parler à un crayon. Le plan de secours dans ce cas est de dire à votre professeur ou à votre parent que votre frère a non seulement réprimandé le crayon, mais vous a aussi réprimandé vous.
  2. Apprenez une langue étrangère qu'il ne comprend pas. Mettez-vous à l'insulter dans la langue. Veillez à ce que vos parents ne comprennent pas la langue. Pour faciliter les choses, n'apprenez pas seulement des gros mots, des injures, des jurons ou des expressions méchantes dans votre vocabulaire.
    • Autrement, vous pouvez juste dire Salut, ton nom est (son nom) ou une autre expression au hasard et faites-lui savoir que vous l'insultez. Ensuite, après qu'il vous ait demandé pardon (ou grondé), vous pouvez lui expliquer ce que vous disiez en réalité.
    • Une autre méthode qui a fait ses preuves est de l'appeler bienveillant, ce qui signifie gentil. S'il refuse que vous lui expliquiez ce que cela signifie, continuez pendant quelques jours, puis changez un jour le bienveillant en malveillant, ce qui signifie mesquin ou méchant.
    • Composez votre propre langage et commencez à l'insulter dedans. Assurez-vous qu'il soit difficile à comprendre, car s'il le comprend, il pourrait vous signaler à vos parents.
  3. Suivez votre frère/sœur partout et fixez-le partout où il va. Voilà une astuce super énervante. S'il se met à vous fixer aussi, fixez-le avec les yeux grands ouverts et un visage effrayant. Rapprochez votre visage à quelques centimètres proche du sien de façon odieuse.
    • Fixez-le du derrière jusqu'à ce qu'il tourne la tête, puis souriez et faites signe de la main. Répétez le même geste jusqu'à ce qu'il s'irrite !
  4. Pointez-le du doigt. Vous n'avez même pas besoin de le regarder, même s'il se déplace, continuez à le suivre avec votre doigt. Pour une raison qu'on ignore, le fait de pointer du doigt est très menaçant et agaçant. Les frères et sœurs détestent cela !
  5. Ignorez-le sans pitié même s'il est contrarié. Lorsqu'il vous parle, restez tranquille et ignorez-le comme s'il n'était pas là. Cela marche bien s'il vous demande où trouver quelque chose.
  6. Appelez votre frère une fille ou votre sœur un garçon. Les frères et sœurs n'aiment pas qu'on les désigne par un genre différent, surtout les garçons. Le fait d'appeler un garçon une fille est l'une des choses qui devraient vraiment l'énerver.
    • Par erreur, appelez-le par ce qu'il n'est pas. Par exemple, si vous avez un frère et si vous parlez à quelqu'un qui se trouve juste en face de lui, dites Mon frère est si agaçant ! Elle… pardon, il a dit... Faites cela plusieurs fois.

Faire du bruit

  1. Jouez au mirliton ou un autre instrument très irritant. Le mirliton est un instrument très irritant. Jouez-le en faisant du bruit et de façon odieuse. Jouez cela le matin, le soir et à peu près tous les moments au cours desquels votre frère essaie de se concentrer ou a besoin du calme.
    • Un autre instrument agaçant que vous pouvez jouer partout, c'est la flute à bec. Cette fois-ci, enlevez la partie supérieure, puis soufflez bruyamment dedans au moment où votre frère fait un devoir de maison, regarde la télévision, parle au téléphone, etc.
  2. Faites du bruit au hasard de temps à autre. Veillez à ce qu'il ne vous voie pas. Le fait de chercher la source du bruit l'énervera. Vous pouvez juste vous mettre dans un coin, en train de le regarder et de vous moquer de lui !
  3. Buvez à grande gorgée toutes les boissons que vous avez aussi bruyamment que possible. Si vous êtes seul avec votre frère (et sœur) et que vous avez soif, prenez un verre d'eau (ou n'importe quel autre liquide) et buvez-le bruyamment. Cela le rendra fou au bout de quelques moments.

La répétition

  1. Chantez une chanson encore et encore. Fredonnez une chanson qui devient irritante à force d'être chantée plusieurs fois. Chantez-la d'un ton irritant et assurez-vous qu'il n'aime pas la chanson.
    • Chantez la la la la dans les oreilles de votre frère. S'il se retourne, courez, mais continuez à le faire jusqu'à ce qu'il crie.
    • Chantez une chanson ennuyeuse comme Toute la vie et insérez vos propres mots.
  2. Chantez à maintes reprises des chansons débiles comme turiht turiht wakka wakka e e bananananananana.
  3. Répétez les gestes de votre frère. C'est très irritant si vous renvoyez exactement à votre frère ou sœur ce qu'il (elle) vient de dire. C'est une manière d'ignorer ce qu'il dit.
    • Par exemple, s'il dit Tu es stupide, répondez Je sais que tu l'es, mais que suis-je moi ? Il dira encore Tu es stupide !. Répondez toujours Je sais que tu l'es, mais que suis-je moi ? À un moment donné, il va vraiment péter les plombs.
    • S'il continue à vous appeler stupide, méchant, idiot, etc., utilisez un peu de culture générale et dites Ceux qui appellent les autres stupide, méchant, idiot, sont en fait les plus stupides, méchants et idiots de tout l'univers. Cela veut dire que tu es stupide, méchant et idiot. À plus !
    • Si votre frère vous appelle copieur, répondez juste : c'est ce que tu penses et tu voudrais bien que cela soit vrai hein ! Continuez ensuite par répéter ce qu'il a dit jusqu'à ce qu'il s'en aille, furieux et frustré.
  4. Accentuez les choses pour lui. Si votre père ou votre mère dit quelque chose à votre frère (pas quelque chose comme Tu as obtenu un A ! ou quelque chose du genre), dites Ouais, [son nom]. Si vos parents demandent à votre sœur de nettoyer la chambre, par exemple, dites Ouais, Clara. Faites cela toutes les fois que vos parents donnent un ordre à vos frères et sœurs.
  5. Répétez toujours Quoi ? à tout ce que votre frère dira. S'il vous demande où se trouve quelque chose, dites Quoi ?. Si quelqu'un d'autre vient vous demander un objet, ne dites pas Quoi ?
  6. Faites un son continuel et incessant. Cela peut être n'importe quoi : des bips, des bourdonnements, des chants, etc. S'il s'irrite et vous demande d'arrêter, refusez et continuez à émettre le son. Il fera aussi un autre son incessant juste pour vous irriter et vous amener à vous taire. Même si c'est le cas, faites comme si de rien n'était et haussez les épaules. Il essaiera un compromis, hurlera puis s'en ira.

L'heure de la punition

  1. Attirez des ennuis à votre frère. Si vous êtes seul avec votre frère, couchez-vous par terre et hurlez. Lorsque votre père ou votre mère sera là, dites-le que votre frère vous a poussé. Vos parents le puniront.
  2. Dénoncez votre frère. Si votre frère fait quelque chose qu'il ne veut pas que vos parents découvrent, dénoncez-le. Il ne va pas du tout aimer ça. Essayez d'avoir des preuves par vidéo, audio ou photo de ce qu'il fait. C'est une douce vengeance.

Faire des farces

  1. Prenez votre frère par surprise et faites-lui peur. Alors qu'il est sous la douche avec la porte ouverte ou tranquillement sur sa table à faire ses devoirs, prenez-le par surprise et criez Boo ! assez fort ou déclenchez une alarme très forte.
  2. Prenez la plupart des devoirs de maison de votre frère/sœur puis photocopiez-les. Ensuite, froissez certaines pages et dites Je froisse ton devoir de maison puis continuez pour le déchirer. Lancez-lui les bouts de papier et répétez la même chose chaque heure.
  3. Sabotez le progrès de votre frère. Supposons que votre frère aime jouer aux jeux vidéos ou mener des activités ludiques sur ordinateur. Si vous sabotez son niveau de jeu et il doit reprendre le même niveau, cela va vraiment l'irriter.
    • Si votre frère joue à un jeu vidéo, attendez qu'il sorte de la chambre, puis redémarrez le niveau ou tout le jeu puis cachez-vous rapidement. Assurez-vous que vous soyez nombreux là pour qu'il ait plus de suspects. Niez tout ce dont votre frère vous accusera, en disant qu'il pourrait avoir redémarré le jeu lui-même parce qu'il voulait revivre tout le frisson du jeu.
    • Obtenez des points bonus s'il joue à un jeu comme Call of Duty ou Halo et qu'il est déjà avancé dans le jeu en redémarrant le jeu alors qu'il n'a pas enregistré toutes ses nombreuses missions, étapes, etc.
    • Demandez à votre frère ou sœur s'il ou elle a besoin d'aide à un niveau puis faites mourir ou faites du mal intentionnellement au progrès du personnage. Dites c'est arrivé par accident ! Déposez la console puis allez-vous-en.
    • S'il est devant l'ordinateur toute la journée, débranchez le modem puis rebranchez-le ou trouvez un autre moyen pour arrêter la connexion internet (comme passer un appel au cas où vous disposerez d'une ligne téléphonique).
    • Pendant que votre frérot ou sœurette vient de s'assoir pour jouer son jeu vidéo favori, trouvez une longue et grande serviette et courez dans la pièce où il (ou elle) se trouve, couvert de la serviette. Asseyez-vous sur une chaise derrière lui. Il vous regardera et vous demandera ce que vous faites, mais ne dites rien. Lorsqu'il sera à nouveau totalement concentré sur le jeu, avancez doucement vers l'écran de la télévision. Puis, couvrez rapidement l'écran avec la serviette et tenez cette dernière de sorte qu'il ne puisse plus voir le jeu. Il se mettra en colère et lorsque vous voyez qu'il veut exploser de colère, enlevez la serviette puis fuyez.
  4. Laissez votre frère dans l'obscurité. Si votre frère est dans la baignoire avec le rideau mis et la porte ouverte, entrez, éteignez la lumière puis fermer la porte. Il devra sortir du bain tiède pour pouvoir voir.
    • Si votre frère fait tranquillement son devoir le soir, avec la lumière allumée, entrez très doucement dans la pièce et éteignez les lumières. Toutes les fois, il devra se lever de son siège pour allumer les lumières s'il veut voir son travail.
  5. Cachez les objets préférés de votre frère ou sœur. C'est encore mieux si vous les cachez dans le placard d'un autre frère, pour qu'il récolte le tort et pas vous. Vous venez juste de faire une pierre, deux coups !
  6. Mettez de l'eau dans le lait de votre frère. S'il prend le petit déjeuner, le déjeuner ou le diner, demandez-lui s'il voudrait un peu de lait. Allez au réfrigérateur et remplissez un verre d'eau, puis versez-y une toute petite quantité de lait pour donner une coloration blanche. Servez-le-lui puis fuyez.
    • Mettez du sel dans sa boisson non alcoolisée. Demandez-lui s'il veut un peu du soda. Ouvrez la boite de soda, balancez-y assez de sel et attendez qu'il finisse de le boire. S'il commence à se plaindre, contentez-vous de dire De toute façon, le soda n'est pas bon pour ta santé ! Je me fais du souci pour toi frérot/sœurette !
    • Si vous ne voulez pas mettre du sel dans son coca, secouez-le bien fort avant de le lui apporter. Lorsqu'il l'ouvrira, cela se répandra partout. Vous pouvez aussi mettre assez de menthe dans le coca juste avant de le lui servir pour que cela s'éclabousse partout.
  7. Faites semblant d'être en train de dormir. Si vous regardez la télévision ou si vous êtes juste couché dans votre lit et vous entendez votre frère s'approcher, faites comme si vous dormiez. Soit il va se retourner ou s'approcher de vous. S'il s'approche de vous, sautez et criez, en lui faisant la peur de sa vie. Cela vous fait des bonus si c'est dans son oreille que vous le faites.
  8. Une méthode classique consiste à couvrir la cuvette d'une pellicule plastique. Si vous voulez qu'elle soit vraiment bonne, mettez de la cellophane ou autre emballage plastique sur la cuvette et dites-lui que les toilettes sont libres. Lorsqu'il sera entré, il devra faire face au foutoir qui y règne. Les garçons peuvent toujours pisser sur la cuvette, faites donc attention à cela.
  9. Pendant que votre frère est endormi, mettez-lui de la crème à raser (ou de la crème fouettée) dans la main. Ensuite, chatouillez un peu son nez puis fuyez. Sautez dans votre lit et prétendez être en train de dormir, s'il vient dans votre chambre et essaie de vous jouer le même tour, mettez-lui-en dans le visage. Classique comme méthode !
  10. Si votre frère est devant l'ordinateur en train d'écrire quelque chose (une dissertation académique ou quelque chose sur Facebook), changez certains mots. Disons qu'il a écrit quelque chose comme Mon nom est Billy. Vous pouvez changer cela en Mon nom est orge ou quelque chose du genre. Vous pouvez ajouter, changer ou effacer son travail.
  11. Réorganisez la chambre de votre frère autant que possible. Déplacez son bureau, son lit et toutes ses affaires. Faites cela pendant que vos parents sont occupés ailleurs dans la maison et que vos frères sont sortis. Il est donc possible que vos parents l'aient fait (plus il y a de suspects, mieux c'est).
  12. Déplacez ses jouets la nuit ou au moment où ils sont sortis (cette technique uniquement avec les enfants). Allumez un film de fantôme ou Toy Story avant de commencer. Il pensera que sa chambre est hantée ou que ses jouets ont pris vie.
  13. Préparez un repas à votre frère et demandez-lui ce qu'il veut. Faites-lui cela, mais dissimulez-y quelques ruses difficiles à détecter. Supposons qu'il veut boire du lait, ajoutez-y de l'eau. S'il veut un sandwich, ajoutez un peu d'ingrédients supplémentaires. Faites de petites modifications et s'il demande, inventez quelque chose.

Embêter ses frères et sœurs

  1. Embêtez votre frère avec des choses sans importance. Si votre frère est sur les nerfs dans sa chambre avec la porte fermée, frappez à la porte jusqu'à ce qu'il vous ouvre. S'il vous demande ce que vous voulez, faites une pause et dites, Salut puis courez. Cela va lui taper gravement sur les nerfs.
  2. Appelez vos frères par des surnoms qu'ils détestent. Pendant qu'ils sont occupés, criez plusieurs fois leur nom avec différents surnoms qu'ils détestent, juste dans leurs oreilles. Vous pouvez aussi vous cacher et le dire pour qu'ils ne puissent pas vous retrouver.
  3. Embêtez-les lorsqu'ils se retrouvent avec des amis. S'il s'agit de votre grand frère ou de votre grande sœur, tournez autour de lui (ou d'elle) en présence de ses amis. Faites cela jusqu'à ce que l'un de vos parents vous demande de vous replier.
    • Si vos parents vous demandent d'arrêter, dites-leur J'essayais juste d'être gentil ! Je n’ai pas d'amis et vos parents pourraient forcer votre frère à vous insérer dans le groupe.
    • Si votre frère commence par vous lancer des injures et par vous lancer des choses ou encore commence à vous intimider, apportez ses preuves à vos parents pour lui attirer des ennuis.
  4. Jouez au basket de papier. Chaque fois que votre frère ou sœur ouvre sa bouche pour bâiller, parler ou chanter, prenez un papier froissé et visez sa bouche en criant panier ! La prochaine fois, il réfléchira avant d'ouvrir la bouche devant vous.
  5. Faites un enregistrement en disant Tu es nul, et ce, avec une voix de chanson débile. Avancez doucement sous son lit sans qu'il ne vous remarque et jouez l'enregistrement à répétition.

Embarrasser ses frères et sœurs

    • Toutefois, cela ne marche véritablement qu'avec les petits frères et sœurs. Les grands frères et sœurs n'ont aucune gêne à avoir un ou une petite amie.
  1. Faites vous passer pour votre frère sur l'un de ses comptes. Lorsqu'il est sur MSN ou sur Facebook en train de discuter avec ses amis, attendez qu'il se lève ou qu'il sorte pour aller se soulager ou prendre une pause. Ensuite, entrez dans la pièce et tapez quelques mots dans son champ de discussion ou changez son statut en quelque chose de vraiment inhabituel comme J'aime quand les nuages prennent la forme des chevaux !
  2. Ne restez pas là pour encaisser. Si votre frère essaie de se moquer de vous sans preuve à l'appui, en disant Tu es stupide ou loser, attaquez-le avec une histoire embarrassante ou un moment où il a échoué. Cette méthode est très efficace lorsque vous êtes entouré d'autres personnes.
    • Par exemple, dites : Tu te souviens du jour où tu étais allé à une danse à l'école avec Émilie et que tu as fait une diarrhée ? À ton retour ton pantalon dégoulinait, les détails augmentent l'effet. Taquinez-le bien sur cela. Vous pouvez aussi inventer des histoires et s'il les nie, elles auront l'air encore plus vraies.
  3. Trainez autour de votre grand frère ou votre grande sœur lorsqu'il (ou elle) passe du temps avec un copain ou copine. S'ils se cachent dans le salon pour regarder un film, asseyez-vous pour le regarder aussi. Ce sera un test de volonté, soyez donc préparé à passer plus de temps avec eux.
  4. Dérangez-le lorsqu'il est au téléphone. Lorsqu'il discute au téléphone avec un ami, approchez-vous du téléphone pour écouter secrètement leur conversation. Vous pourriez avoir des ennuis, mais cela en vaut la peine. Lorsque vous voulez lui montrer que vous l'écoutiez, dites-le au parfait moment, mais pas trop tôt.
    • Pendant qu'il est au téléphone, essayez d'appeler votre frère à partir d'un numéro masqué pour qu'il ne sache pas que c'est vous. Quand il répond, faites-vous passer pour un vieux père qui demande du fromage, par exemple ou quelque chose du genre.
    • Si un grand frère ou grande sœur est au téléphone avec sa petite amie ou son petit ami et si vous disposez d'un radiotéléphone intérieur, faites des sons de rots dans le combiné.
    • Supposez que l'un de vos parents veuille qu'il fasse quelque chose pour lui ou qu'il vienne sur-le-champ. S'il dépose le téléphone pour aller vérifier la raison pour laquelle on a besoin de lui, raccrochez.
  5. Dites sans cesse à votre frère que vous l'aimez. Au milieu d'un restaurant ou devant ses amis, embrassez-le fortement et dites plusieurs fois Je t'aime tellement ! Pour empirer les choses, mettez du rouge à lèvres rose, blanc ou rouge et faites-lui des bisous partout sur le visage.
  6. Percez ses secrets personnels. Si vous recevez un ami, volez son journal secret ou n'importe quel support de ses secrets. Lisez les secrets devant son ami tout en en rajoutant.
  7. Écrivez une lettre d'amour à votre frère de la part de son béguin. Prétendez que vous êtes son béguin et écrivez une lettre lui demandant de vous rencontrer quelque part à l'heure de son choix. Cette méthode marche mieux avec les grands frères et il vous faudra faire plus d'effort pour découvrir son béguin.
  8. Écrivez une lettre d'amour à quelqu'un de sa part. Faites tout possible pour copier son écriture, pour que votre lettre soit crédible. Une fois encore, cela marche mieux avec les grands frères et sœurs et vous devrez faire l'effort de connaitre celui qui a le béguin pour eux.
  9. Dites-lui que vous l'aimez et que vous voulez lui donner un câlin. Il va s'enfuir.

Chercher la bagarre

  1. Fouillez dans les affaires de votre frère. Si vous dormez dans la même chambre, fouillez dans ses affaires sans qu'il vous voie. Faites cela deux à trois fois et laissez-vous prendre. Il sera encore plus irrité s'il sait que c'est vous.
    • Donnez-lui continuellement un coup et reculez vite s'il essaie de riposter. Cette technique a la réputation d'irriter les gens. Tâtonnez-le, retournez-vous et prenez vite un livre et commencez à lire.
  2. Dérangez votre frère au cours d'une longue balade en voiture. Les balades en voiture peuvent être très irritantes pour les frères et sœurs parce que vous êtes coincés ensemble au même endroit pour un long moment.
    • Proposez à votre frère d'occuper le siège avant puis asseyez-vous directement derrière. De temps à autre, donnez-lui :
    • un willy mouillé (doigt mouillé dans l'oreille). Trempez votre doigt et plantez-le-lui dans les oreilles
    • un chatouille sur ou près de ses côtes
    • un coup irritant derrière son siège avec vos pieds
    • une bouffée d'air juste derrière son cou
    • un coup de pied derrière son siège

Conseils

  • Essayez ces choses seulement s'il a été vraiment méchant avec vous.
  • Faites à maintes reprises des bruits irritants. S'il vous demande d'arrêter, mimez-le.
  • Faites que vos parents ou votre tuteur ne sachent pas que vous essayiez exprès de l'irriter.
  • Inventez un langage bizarre et prétendez être en train de l'insulter.
  • Posez des questions ou des énigmes idiotes ou insensées.
  • Toutes les fois qu'il vous agace plusieurs fois, demandez Quoi ?
  • Ne faites pas willy mouillé. Toutefois, si vous êtes à l'arrière, frappez sans cesse sur sa tête et dites : toc toc toc . Même s'il vous crie dessus, continuez jusqu'à ce qu'il veuille vous faire mal. Maintenant, essayez quelque chose d'autre.
  • Fredonnez une chanson vraiment agaçante. Essayez une chanson comme Il pleut des tacos , Frère Jacques ou Doux chaton .
  • Prenez un bonbon, retirez l'emballage et ne le déchirez pas. Mangez le bonbon, repliez l'emballage et donnez-le à vos frères.
  • N'allez pas jusqu'au point de vous attirer des ennuis. Soyez juste prudent. Vous devriez aussi demander pardon après.

Avertissements

  • Ne faites pas cela en présence d'un parent ou d'un tuteur. Vos parents vous attraperont très vite.
  • Ne faites pas la même blague plusieurs fois. Il en aura assez et va vous dénoncer et vos parents en deviendront furieux.
  • Vous pourriez être sévèrement puni et pour cela faites donc gaffe à vous !
  • Votre frère pourrait se servir de ces astuces pour se venger, surveillez donc vos arrières.
  • Soyez prêt pour la riposte.
  • Ne soyez pas surpris d'avoir des ennuis avec vos parents. Il y a des conséquences à tout.
  • Ne faites pas cela si votre frère est intelligent, à moins que vous soyez encore plus intelligent que lui parce que si vous ne l'êtes pas, vous allez vous faire prendre ou vos efforts pour l'irriter resteront vains.
  • Si vous irritez votre frère constamment, il y a de fortes chances qu'il vous déteste. Vous pourriez ainsi mettre en mal votre lien fraternel avec lui pour la vie.
  • Persécuter un frère est aussi inacceptable que persécuter n'importe qui d'autre. N'intimidez pas votre frère et s'il vous persécute, parlez-en à un adulte.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.