Comment traiter une morsure de crotale

Vous avez probablement entendu quantité de légendes concernant les morsures de serpents et comment les soigner. Comme les morsures de crotales peuvent être fatales, le traitement est très important. La meilleure réponse pour ce type de morsure est d’aller à l’hôpital aussi vite que possible, même s’il y a deux ou trois petites choses que vous pouvez faire en attendant l’ambulance si vous êtes dans un endroit où vous avez pu appeler les secours.

S’éloigner de quelques pas

  1. Éloignez-vous du serpent. S’il se sent menacé, il peut vous mordre à nouveau. La personne mordue devrait s’éloigner du périmètre du crotale . Écartez-vous d’au moins 2 mètres.
  2. Trouvez une aide médicale. Il est important de trouver une assistance médicale aussi vite que possible. La plupart des hôpitaux ont des anti venins appropriés, et les traitements tentés par les personnes victimes de morsure ne fonctionnent pas vraiment. Si vous êtes dans un endroit où vous pouvez contacter les secours, c’est la meilleure solution. Si ce n’est pas possible, trouvez de l’aide pour rejoindre l’hôpital le plus proche.
    • Même si vous n’êtes pas sûr d’avoir été mordu par un crotale, il est important d’aller à l’hôpital immédiatement. Il vaut mieux se retrouver dans un milieu médical si les premiers symptômes du venin dans le corps apparaissent .
  3. Ne faites pas de mouvement au-dessus du cœur. Si vous bougez la zone située au-dessus du cœur, le sang qui contient le venin l’atteindra plus rapidement .
  4. Gardez la personne immobile. Si possible, la personne mordue doit rester aussi immobile que possible jusqu’à l’arrivée des secours. Les mouvements accélèrent la circulation sanguine et répandent le venin plus rapidement. Aussi, bougez le moins possible .
    • Évidemment, si vous êtes seul, trouver de l’aide est plus important que rester immobile .

Traiter la morsure

  1. Ôtez les vêtements et bijoux. La zone autour du périmètre de la morsure peut gonfler de manière importante. Coupez ou enlevez les vêtements qui sont à proximité de la plaie, ainsi que les bijoux s’il y en a. Si vous ne les enlevez pas avant que la morsure gonfle, cela peut ralentir la circulation sanguine et les bijoux devront être coupés.
  2. Laissez saigner la plaie. Laissez le sang s’écouler de la plaie pendant 30 secondes. Cela permet au venin de rester en partie à l’extérieur.
  3. Utilisez une pompe à venin. Si vous en avez une, servez-vous d’une pompe pour aspirer le venin. Le matériel est fourni avec les instructions d’utilisation, mais à la base, vous placez la pompe au-dessus de la morsure pour extraire le venin.
  4. Mettez un bandage propre sur la plaie. Ne la lavez pas, car cela pourrait ôter le venin de la surface de votre peau. Les médecins et professionnels médicaux pourraient avoir besoin de faire un prélèvement pour vous soigner au mieux, et trouver exactement quel type de serpent vous a mordu .
  5. Entourez le membre mordu d’une écharpe ou d’une attelle. L’écharpe ou l’attelle maintiendra le membre immobile, et réduira la circulation du sang dans la zone. Par ailleurs, cela peut aussi empêcher le venin de se répandre .
    • Pour mettre un bras en écharpe, découpez un triangle dans un morceau de tissu. Entourez-le autour de votre bras avec le coude au centre. Le bras doit être plié au coude pour rentrer dans l’écharpe. Nouez les deux extrémités autour de l’épaule. Laissez reposer la main à la base du triangle .
    • Trouvez des accessoires pour soutenir le membre, comme des bâtons, des journaux ou du tissu enroulé. Déposez les soutiens le long du membre en essayant d’incorporer une articulation au-dessus et en dessous de la plaie. Serrez et sécurisez les soutiens autour du membre avec ce que vous trouvez, comme une ceinture ou du scotch pour tenir. N’enroulez pas autour de la plaie. Enroulez sur les côtés. Si la blessure gonfle trop, il faudra desserrer la pression de l’attelle .

Attendre les secours

  1. Soulagez la personne. Parlez-lui. Posez-lui des questions pour garder son esprit occupé ailleurs . L’anxiété et la panique peuvent accroître les battements du cœur et accélérer la propagation du venin .
    • Si vous avez été mordu, restez calme. Prenez quelques longues et profondes respirations pour vous apaiser.
  2. Surveillez tout gonflement ou décoloration. Le meilleur moyen de savoir si la morsure était venimeuse est de surveiller un gonflement de la zone. Elle peut aussi changer de couleur .
    • Un autre indice d’une morsure venimeuse est la marque de deux points de morsure plutôt que plusieurs, qui indiqueraient des plus petites dents .
    • Par ailleurs, des vertiges, une douleur sur l’endroit mordu, des troubles de la vision et des picotements sur d’autres parties du corps sont les signes d’une morsure venimeuse, ainsi qu’une transpiration abondante .
  3. Recherchez des signes d’état de choc. La pâleur en est un symptôme . Une accélération du rythme cardiaque, des nausées, et des vertiges sont les signes d’un choc. Surveillez également la dilatation des pupilles .
    • Si une personne entre en état de choc, allongez-la au sol, sur le dos, et surélevez ses pieds d’au moins 30 centimètres. Maintenez-la au chaud .
  4. Évitez l’alcool et la caféine. Ces substances permettent l’assimilation rapide du venin. N’en buvez pas non plus après avoir été mordu.

Ce qu’il ne faut pas faire

  1. Ne coupez pas la plaie. Des croyances populaires suggèrent qu’en coupant la plaie, cela fera sortir le venin. Toutefois, des tests ont prouvé l’inefficacité de cette méthode et que la plaie peut s’infecter davantage si vous vous servez d’un couteau sale .
  2. N’aspirez pas le venin avec votre bouche. En suçant, vous ingérez du venin. Votre bouche est un vecteur de bactérie et vous pourriez infecter une petite plaie buccale.
    • En réalité, le venin s’est infiltré dans le système lymphatique dans les 15 minutes qui suivent la morsure. Passé ce délai, aspirer le venin est inutile .
  3. Ne faites pas de garrot. Il coupe la circulation du sang vers le membre. Ce conseil était donné, car la croyance voulait que le garrot empêche le venin de circuler. Néanmoins, cela fait plus de mal que de bien .
  4. N’urinez pas sur la plaie. Aussi stupide que cela paraisse, le mythe voudrait que l’urine neutralise les toxines. L’urine n’est d’aucune aide. Plutôt que de perdre votre temps à uriner sur la plaie, prenez-le pour vous rendre ou trouver le moyen d’aller à l’hôpital .

Conseils

  • Ne glissez jamais votre main ou votre jambe dans un trou ou sous un rocher sans préalablement regarder s’il y a un serpent.
  • Portez des chaussures de randonnée plutôt que des sandales pour protéger vos pieds, lorsque vous marchez.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.