Comment tresser la queue d'un cheval

Le tressage donne une belle allure aux chevaux, en particulier quand ils ont la base du couard un peu broussailleuse et que vous ne souhaitez pas l'épiler. En concours, vous vous devez de soigner votre apparence et celle de votre cheval et si sa queue se trouve impeccablement nattée, cela peut vraiment faire toute la différence.

Étapes

  1. Si vous avez l'intention de tresser pour une compétition, vérifiez bien d'abord le règlement, car cela n'est pas automatiquement permis en fonction du type d'épreuve ou de la race de votre cheval. Par contre, c'est obligatoire en hunter, en polo (pour des raisons de sécurité), en dressage et plus généralement en compétition officielle. Dans tous les cas, il vous revient de lire attentivement les règlements pour le vérifier.
    • Il est plus facile de tresser des crins épais. Si votre cheval a les crins fins, il faut bien serrer la natte, ce qui peut agacer votre monture. Vous devez donc tenir compte de la sensibilité de votre cheval.
    • Les crins situés à la base du couard doivent être assez longs pour être ramenés sur le devant et nattés.
  2. Attachez votre cheval dans un endroit bien dégagé et sans trop de distractions, car il va devoir rester en place pendant que vous nattez. Vous pouvez l'occuper avec un filet à foin garni.
  3. Commencez par démêler la queue sur toute sa longueur avec un bouchon ou une brosse à crins. Maintenez la queue d'une main pendant que vous brossez chaque mèche de l'autre, sur de petites longueurs.
    • Utilisez un peigne pour le haut de la queue et les crins sur les côtés du couard.
  4. Humidifiez la queue avec une éponge trempée dans un seau d'eau ou avec un pinceau.
    • Il existe également des gels coiffants, mais vous pouvez aussi tout simplement appliquer du blanc d'œuf à la main. Cela rend les crins plus faciles à manipuler, la tresse tiendra mieux en place et en plus, elle sera brillante. Pour appliquer le blanc d'œuf, il suffit d'en enduire vos doigts puis de les passer dans les crins de la base du couard en partant des racines.
  5. L'étape la plus délicate est de bien commencer la tresse, avec les crins situés le plus près de la base du couard (donc, le plus haut possible). Prenez une mèche au milieu et une mèche de chaque côté du couard, le plus en dessous possible. Comme les crins à ce niveau sont souvent courts et rêches, cette action simple peut se révéler un peu ardue. Mais le principe est similaire à celui de la tresse française.
    • Passez la mèche de gauche par-dessus celle du milieu. La mèche de gauche devient donc la mèche du milieu. Maintenant, passez la mèche de droite par-dessus cette mèche du milieu. La mèche de droite devient donc la mèche du milieu.
    • Intégrez de nouveaux crins à votre mèche de gauche. Il suffit de prendre les crins situés juste en dessous de ceux que vous avez pris pour commencer la natte et de les ajouter à ceux que vous tenez déjà en main. Puis passez la mèche de gauche au-dessus de celle du milieu. Faites pareil à droite. Attention à ne pas tout lâcher à ce moment-là, cela demande un peu de pratique !
  6. Nattez de cette manière le long des trois quarts du couard. Essayez de garder des mèches de même épaisseur à gauche et à droite, serrez bien, mais sans trop tirer non plus. Si vous ne serrez pas assez, la natte ne tiendra pas et des mèches s'en échapperont. Faites attention également à ne pas dévier la natte vers la gauche ou la droite du couard.
    • Pour savoir à quel niveau du couard vous êtes arrivé, il suffit de le presser d'une main.
  7. Lorsque vous en êtes aux trois quarts de la longueur du couard, n'ajoutez plus de nouveaux crins à la tresse. Continuez simplement à tresser ce que vous avez déjà en main jusqu'au bout.
  8. Nouez la tresse avec un élastique de la même couleur que les crins du cheval, sauf si vraiment vous n'arrivez pas à trouver d'élastiques de cette couleur. Vous pouvez également utiliser du fil à coudre.
  9. Prenez le bout de la tresse et repliez-le en dessous de la partie qui est tressée à la française, sur le couard.
    • Vous obtenez une boucle : maintenez-la en place avec de nouveaux élastiques ou du fil. Vous avez aussi la possibilité de coudre la boucle sur elle-même en un seul brin natté, comme expliqué ci-dessous.
  10. Avec un fil solide, mais discret et une aiguille, cousez la boucle sur elle-même pour qu'apparaisse une seule natte plate. N'oubliez pas de faire un bon nœud au bout du fil avant de commencer !
    • Nouez bien le bout de la natte, d'abord avec deux tours de fil, avant de commencer à coudre le reste.
    • Pliez la boucle comme sur la photo ci-dessus et utilisez le fil pour la coudre sur elle-même en partant du haut.
    • Faites des points réguliers bien au milieu de la double épaisseur de tresse, sur toute sa longueur. Vous allez ainsi obtenir une seule tresse.
    • Quand vous êtes arrivé au bout, faites tenir le fil en place en le repassant dans un des points que vous venez de faire.
    • Coupez le fil à l'aide de ciseaux.

Conseils

  • Protégez la natte pendant un transport. Il suffit de la recouvrir d'une bande de polo, mais au moment d'enlever la bande, déroulez-la délicatement au lieu de tirer dessus.
  • Quand vous nattez, vous devez être régulier. Serrez fort ou bien serrez un peu moins, mais restez constant du début à la fin. Votre tresse n'en aura l'air que plus réussie.
  • Ne vous attendez pas à obtenir des nattes impeccables au premier essai. N'hésitez pas à vous faire aider par un cavalier plus aguerri le temps de développer le bon coup de main !
  • Utilisez des élastiques ou du fil de la même couleur que les crins de votre cheval.
  • Veillez toujours à bien garder la natte centrée.
  • Si votre cheval est de grande taille, vous pouvez l'attacher au box, croupe face à la porte et simplement passer la queue par-dessus cette dernière. Cette astuce vous permet de natter sans aucun risque de vous faire botter. Si votre cheval est trop petit pour faire cela, vous pouvez utiliser un panneau de contreplaqué à la place de la porte.
  • Quand vous commencez la natte et que vous ajoutez des crins aux mèches des côtés, n'en prenez pas trop à la fois. Ajoutez de plus en plus de crins à mesure que vous progressez le long du couard.

Avertissements

  • Ne laissez pas le cheval passer la nuit avec la queue nattée : cela risque de l'énerver et de l'inciter à se gratter la croupe pour la défaire jusqu'à s'en arracher les crins.
  • N'utilisez pas d'Équistar ou de produit similaire, car cela rend les crins trop glissants pour être nattés correctement.
  • Gare aux coups de pied ! Restez vigilant quand vous vous affairez autour de la croupe et n'oubliez pas de conserver une trousse de premiers secours à portée de main.
  • Vous êtes obligé de vous tenir directement derrière la croupe pour faire une natte de queue, ce qui vous place en pleine trajectoire de coup de sabot. Cela peut tuer ! Alors ne négligez pas votre propre sécurité : évitez à tout prix de vous pencher, de vous accroupir ou de vous agenouiller. Ne restez pas non plus derrière un cheval qui botte.
  • Pour un résultat vraiment impeccable, assurez-vous que le bout de la queue est égalisé et coupé droit, sous peine d'avoir une queue à l'aspect brouillon malgré la tresse.

Éléments nécessaires

  • Un licol
  • Un filet à foin
  • Une brosse ou un bouchon
  • Un peigne
  • Un pinceau ou une éponge
  • Du gel coiffant ou du blanc d'œuf (optionnel)
  • Des élastiques ou du fil (et une aiguille) de la même couleur que les crins du cheval.
  • Une paire de ciseaux.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.