Comment faire un épouvantail

Les épouvantails étaient un spectacle familier dans les campagnes d'autrefois, mais ils ont eu tendance à disparaître. Or, aujourd'hui ils sont de retour lors de la fête d'Halloween et même, ils commencent à être tendance. Avec quelques vieux vêtements et de la paille, vous pouvez facilement créer votre propre épouvantail. Voici comment !

Commencez par le corps de l'épouvantail

  1. Faites le cadre. Commencez avec un linteau de bois de 1,50 m de long que vous croiserez à angle droit avec un autre de 1,80 à 2,40 m : ce seront les épaules de l'épouvantail ! Fixez le linteau le plus court sur le plus grand à l'aide d'un tournevis et d'une vis ou bien avec de la ficelle ou encore de la colle très adhésive (Voir dessin).
  2. Enfilez-lui une chemise. Habillez votre épouvantail avec une vieille chemise à carreaux, en enfilant les manches sur les « bras ». Boutonnez-la sur le devant, puis attachez les extrémités des bras et le bas de la chemise avec de la ficelle ou du fil de fer.
  3. Garnissez la chemise. Garnissez judicieusement la chemise de votre épouvantail. De la paille, du foin, feuilles, du plastique, des copeaux de bois ou des chiffons, tout est bon pour rembourrer !
    • Évitez d'utiliser du journal pour garnir votre épouvantail. Il doit pleuvoir dans votre région, non ?
    • Si vous voulez, vous pouvez même lui faire une petite bedaine !
  4. Enfilez-lui une salopette. Faites un trou dans l'entre-jambes pour passer le bâton vertical. Enfilez la salopette sur l'épouvantail, en n'oubliant pas de passer les bretelles sur les épaules. Serrez les chevilles avec de la ficelle ou du fil de fer. Bourrez les jambes comme vous avez fait avec la chemise.
  5. Faites-lui des mains. Les épouvantails d'autrefois avaient de la paille qui sortait en guise de mains, mais si vous voulez faire un épouvantail plus réaliste, vous pouvez lui enfiler de vieux gants de jardinage ou de travail. Garnissez les gants pour qu'ils aient une forme… de mains. Enfilez-les sur la chemise, puis fixez-les avec du fil de fer ou de la ficelle.
  6. Faites-lui des pieds. Enfilez les bas de la salopette dans de vieilles bottes ou de vieilles chaussures. Fixez le tout avec de la ficelle, cousez-les ou collez-les.
    • Sinon, pour attacher les bottes, faites usage d'un adhésif double-face, comme ce qu'on prend pour fixer un tapis.
    • Quelle que soit la méthode utilisée, vérifiez que les chaussures tiennent bien, sinon votre épouvantail pourrait bien perdre … ses pieds !

Faites la tête

  1. Utilisez de la toile de jute. Un sac en jute, qu'on utilise pour protéger les arbres ou pour transporter des pommes de terre ou du café, est parfait pour faire la tête de l'épouvantail. Pour faire une tête en jute :
    • garnissez un sac à commissions en plastique avec plein d'autres sacs en plastique jusqu'à obtenir le volume d'une tête.
    • placez ce sac au milieu d'un morceau de toile de jute, puis découpez un grand cercle autour. Il n'est pas nécessaire d'avoir un cercle parfait.
    • Rassemblez la toile de jute autour du sac plastique et placez le tout en haut de la perche verticale (le cou de l'épouvantail). Attachez solidement avec de la ficelle ou du fil de fer.
  2. Pour la tête, pensez à utiliser une citrouille type Halloween quand arrive la fin octobre. Tout d'abord, choisissez une belle citrouille bien ronde. Découpez une grande rondelle sur le dessus de la citrouille (autour de la tige) et évidez l'intérieur. Utilisez un couteau tranchant pour découper les traits du visage. Embrochez le fond de la citrouille sur le cou de l'épouvantail et fixez avec de la colle ou du ruban adhésif.
    • Ne placez pas de bougie à l'intérieur de la citrouille comme vous le faites habituellement pour Halloween. N'oubliez pas que votre épouvantail est fait de matériaux inflammables.
    • D'autres légumes un peu gros, comme les courges ou des navets, pourraient aussi être utilisés.
    • Les citrouilles et les autres légumes d'ailleurs, finissent par pourrir. Si vous voulez que votre tête d'épouvantail dure plus longtemps, pensez à une autre méthode.
  3. Pensez à une taie d'oreiller. Une taie d'oreiller peut faire une belle tête d'épouvantail, si vous en avez une de côté. Pour faire une tête d'épouvantail avec une taie d'oreiller :
    • remplissez à moitié la taie d'oreiller avec de la paille ou avec le matériau de rembourrage de votre choix.
    • fermez la taie d'oreiller avec des épingles de sûreté pour empêcher le rembourrage de bouger, mais ne fermez pas entièrement le fond.
    • insérez votre tête sur le poteau vertical (cou de l'épouvantail).
    • poussez jusqu'à ce que le sommet de la perche soit au sommet de la taie d'oreiller, tout en traversant la paille.
    • Fixez la taie d'oreiller sur la perche avec de la ficelle ou du fil de fer, puis coupez l'excédent et enlevez les épingles.
  4. Pour votre tête, vous pouvez utiliser quantité d'autres objets. Pour ne pas avoir à débourser trop d'argent, pensez à utiliser des choses qui sont autour de vous. Voici quelques idées :
    • un collant. Choisissez une paire de collants de couleur chair. Coupez une des jambes, faites un noeud avec l'autre et rembourrez cet ensemble, en laissant une ouverture pour le « cou » et en n’oubliant pas d'attacher solidement au poteau.
    • un seau. Empalez sur le poteau vertical un seau rempli de terre, côté large vers le haut
    • un bidon de lait. Les bidons de lait (3 ou 5 litres) font de très belles têtes d'épouvantail. Leurs surfaces lisses permettent de bien dessiner les traits du visage et de plus, ils sont imputrescibles. Et puis, c'est le genre de matériau que tout un chacun a chez soi. Là encore, il suffit de l'empaler sur le poteau vertical et de le fixer avec de la colle ou du ruban adhésif.

Apportez la touche finale

  1. Donnez un visage à votre épouvantail. Vous pouvez tracer les traits de votre épouvantail en utilisant une gamme infinie de matériaux. C'est à vous de voir quel aspect vous voulez lui donner, souriant et heureux ou grincheux et menaçant. Voici quelques idées :
    • Dessinez les yeux, le nez et la bouche avec un marqueur noir.
    • Découpez des formes triangulaires dans des morceaux de feutre coloré pour faire les yeux et le nez. Vous pouvez les coudre ou les fixer avec de la colle thermofusible.
    • Utilisez des boutons de taille ou de couleurs différentes pour les yeux, le nez et la bouche. Cousez-les ou fixez-les avec de la colle thermofusible.
    • Utilisez des morceaux de plastique noir ou des bouts de moquette noire pour faire les sourcils. Inclinez-les vers le bas pour lui donner une expression de colère.
  2. Mettez à votre épouvantail quelques cheveux. Collez un peu de paille sur la tête de votre épouvantail pour donner l'illusion qu'il a des cheveux. Ne vous inquiétez pas du look, il est censé être effrayant, après tout ! Sinon, collez-lui une vieille perruque sur la tête ou utilisez la partie textile d'un vieux balai espagnol.
  3. Customisez-le. Vous pouvez personnaliser votre épouvantail avec les accessoires que vous voulez. L'accessoire culte reste cependant le chapeau de paille. Utilisez n'importe quel vieux chapeau qui traîne et fixez-le sur la tête avec de la colle thermofusible. Voici quelques autres idées d'accessoires (facultatif) :
    • attachez un bandana rouge autour de son cou ou laissez un mouchoir flashy sortir de sa pochette.
    • décorez son chapeau avec des fleurs en plastique aux couleurs vives.
    • collez-lui une vieille pipe à la bouche.
    • attachez un ruban réfléchissant ou brillant pour lui donner l'impression de mouvement et pour réfléchir la lumière.
  4. N'est-il pas beau ?

Conseils

  • Les vieux sacs en plastique peuvent également être utilisés pour garnir un épouvantail. Ils sont légers et ne bougent pas dans le temps.
  • Pour les vieux vêtements, demandez à des voisins ou pensez aux vide-greniers.
  • Ne le faites pas trop réaliste, ce n'est pas le but d'un épouvantail !
  • Pour les articulations de votre épouvantail, utilisez de la colle thermofusible, des épingles de sûreté ou du fil. Assurez-vous que tout est solidement attaché, car l'épouvantail vit …dehors !
  • Pensez à utiliser une garniture légère, car vous serez amené(e) à déplacer votre épouvantail. Les épouvantails étaient traditionnellement bourrés de paille ou de foin, matières peut-être moins faciles à se procurer aujourd'hui.
  • Faites un épouvantail en fonction de vos objectifs : il peut être effrayant, drôle ou n'importe quoi entre ces deux postures.

Avertissements

  • Les épouvantails peuvent prendre feu, n'utilisez pas de bougies ou de lanternes à proximité.
  • Les épouvantails peuvent effrayer les petits enfants.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.