Comment éliminer les mauvaises odeurs corporelles naturellement

Une odeur corporelle désagréable est un problème embarrassant qui peut mener à toutes sortes de problèmes d’ordre social, culturel ou professionnel. Bien que le marché soit rempli de produits déodorants, nombre d’entre eux contiennent des produits chimiques nocifs dont l’usage sur le long terme n’est pas recommandé. Ainsi, beaucoup de gens recherchent des alternatives plus naturelles pour éliminer leurs odeurs corporelles.

Améliorer son hygiène personnelle

  1. Prenez régulièrement un bain ou une douche. Étant donné que les bactéries réagissant avec la transpiration produite par les glandes apocrines sont à l’origine des odeurs corporelles, la première étape est de prendre régulièrement un bain ou une douche. Utilisez un savon doux à base d’huile végétale et faites-le mousser. Plus vous faites mousser, plus vous retirez efficacement les bactéries de votre peau.
    • Tous les savons ne sont pas antibactériens, et vous n’avez d’ailleurs pas nécessairement besoin d’un savon antibactérien. Essayez d’utiliser un savon de Castille à la menthe poivrée. L’huile de mente est un antiseptique modéré qui peut aider à combattre les odeurs corporelles.
  2. Faites en sorte de vous sécher complètement. C’est particulièrement important de le faire dans les endroits du corps qui génèrent souvent des odeurs : l’entre-jambes, les aisselles et les mamelons. Assurez-vous ensuite que les endroits où des plis se forment dans la peau (sous les seins, au niveau de l’entre-jambes, dans l’abdomen) sont complètement secs.
    • Évitez d’utiliser de la fécule de maïs en tant que poudre pour le soin du corps. Beaucoup de médecins pensent que la fécule de maïs favorise les champignons. Utilisez plutôt de la poudre de talc non parfumée.
  3. Éliminez les terrains de reproduction des bactéries. Le fait de se raser les aisselles permet par exemple de réduire les odeurs. Vous devriez également nettoyer régulièrement l’intérieur de vos chaussures, car c’est probablement un excellent terrain de reproduction des bactéries.
  4. Portez des vêtements propres en coton. Portez des vêtements en fibres naturelles comme le coton, la soie ou la laine. Si vous faites du sport et que vous transpirez, il peut être utile d’utiliser des matières synthétiques qui évacuent l’humidité, mais dès que vous vous êtes douché et que vous avez évacué la transpiration, remettez des fibres naturelles.
    • Les vêtements en coton permettent à la peau de respirer et de réduire la quantité de transpiration. Ainsi, les vêtements en coton permettent de garder une peau saine, sèche et sans odeur.
  5. Évitez de garder des chaussures fermées avec des chaussettes pendant trop longtemps. Les chaussures fermées sont à l’origine de très fortes odeurs de pied si vous transpirez beaucoup, car elles ne sont pas aérées. Essayez de porter plutôt des sandales, des savates ou des chaussures plus aérées.

Faire de meilleurs choix de vie

  1. Arrêtez de fumer et arrêtez également le tabac à chiquer. Ces activités entraînent la production de radicaux libres qui endommagent le corps. Elles conduisent aussi à la formation de bactéries sur la peau, responsables de mauvaises odeurs.
  2. Buvez beaucoup d’eau. L’eau est un excellent solvant, qui permet d’évacuer toutes les toxines du corps. L’eau est la substance la plus neutre possible, qui réduit la formation de bactéries dans les intestins. En buvant 8 à 10 verres d’eau par jour, vous aurez plus de chances d’avoir une peau en bonne santé, hydratée, et sans odeurs.
  3. Consommez des aliments contenant des probiotiques. Les probiotiques sont des bifidobactéries naturelles qui participent au contrôle de la croissance des bactéries toxiques dans les intestins. Les probiotiques favorisent la croissance des bactéries lalctobacilli bifidus qui améliorent la digestion et réduisent les toxines des intestins. Les substances comme le yaourt et le babeurre contiennent des probiotiques.
    • Il est très utile de consommer une tasse de substance probiotique par jour, et ce pendant une période de 6 mois. Cela vous permettra d’améliorer votre santé générale. L’odeur corporelle est souvent une question de bonne digestion!
  4. Éliminez de votre alimentation les aliments à l’origine des odeurs. Il existe un certain nombre d’aliments susceptibles de changer votre odeur corporelle. Les aliments gras (les viandes grasses, la volaille avec la peau, les aliments frits) et certaines épices (le curry, l’ail, les oignons) sont susceptibles de modifier votre odeur corporelle. Abandonnez ces aliments pendant au moins 2 à 4 semaines pour voir s’il y a une différence.
    • Le café et les boissons sucrées contenant de la caféine sont susceptibles d’entraîner des odeurs corporelles chez certaines personnes.
    • Voici d’autres aliments et boissons pouvant générer des odeurs corporelles : l’alcool, les asperges, le cumin et la viande rouge.
  5. Consommez de la verdure en quantité suffisante. Ne pas manger assez de légumes verts est susceptible d’entraîner des mauvaises odeurs. Les légumes verts contiennent de la chlorophylle, une substance absorbant naturellement les odeurs.

Utiliser des anti-transpirants naturels

  1. Utilisez un anti-transpirant naturel du commerce. Si vous n’avez pas envie d’utiliser un déodorant ou un anti-transpirant du commerce contenant des produits chimiques, essayez de trouver plutôt un produit naturel. Il existe de nombreux produits populaires que l’on trouve partout, comme Le Petit Marseillais ou le Nuxe bio beauté.
  2. Fabriquez votre propre produit anti-transpirant. Vous trouverez de multiples recettes sur le net, en voici ici une à essayer. Mélangez une tasse remplie au trois quart de poudre d’arrowroot avec 4 cuillères à café de bicarbonate de soude sans aluminium. Faites fondre 6 cuillères à soupe de cacao bio ou de beurre de mangue avec 2 cuillères à soupe d’huile de coco non raffinée dans un bain-marie. Mélangez les ingrédients fondus et les ingrédients secs, puis ajoutez une demie cuillère à café d’huile essentielle de citronnelle dans le mélange.
    • Stockez le tout dans un bocal en verre avec un couvercle. Vous n’avez pas besoin de le placer au réfrigérateur.
  3. Traitez vos odeurs corporelles avec une solution de peroxyde d’hydrogène en tant que solution antibactérienne. Prenez une cuillère à café de peroxyde d’hydrogène à 3 %, et mélangez-la avec un verre d’eau. Trempez un gant de toilette en coton dans la solution de peroxyde d’hydrogène, pressez l’excès de solution, et frottez vos aisselles, votre entre-jambes et vos pieds.
  4. Essuyez votre peau avec du vinaigre de cidre. Vous pourriez utiliser du vinaigre de cidre pour vous débarrasser des bactéries responsables des odeurs. Trempez quotidiennement vos pieds dans une solution composée d’une portion de vinaigre de cidre pour trois portions d’eau. Versez la solution dans un flacon pulvérisateur, et vaporisez-en sur vos aisselles.
    • Le vinaigre de cidre est très fort, les gens avec des peaux sensibles risquent de ressentir des effets secondaires sous forme de brûlures ou de démangeaisons. Il est donc recommandé de faire un test sur une petite zone de votre corps avant d’utiliser ce produit.
  5. Traitez votre peau avec de l’huile essentielle d’arbre à thé. Ajoutez 8 à 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé dans un verre d’hamamélis. Versez cette solution dans un flacon pulvérisateur afin de vous en servir comme déodorant naturel, particulièrement après le sport. L’hamamélis agit comme un astringent et réduit la transpiration. L’huile essentielle d’arbre à thé agit comme un agent antibactérien.
    • L’huile essentielle d’arbre à thé est connue pour ses propriétés antiseptiques, ainsi que pour son odeur puissante et agréable.
    • Utilisée en application externe, elle tue les bactéries présentes sur la peau, et réduit donc la formation des toxines.

Comprendre ce que sont les odeurs corporelles

  1. Essayez de comprendre pourquoi les odeurs corporelles surviennent. Techniquement connues sous les noms de bromhidrose, osmidrose ou ozochrotie, les odeurs corporelles sont causées par la rupture des protéines de la peau à cause des bactéries qui s’y trouvent. Les odeurs spécifiques dépendent du type de bactéries sur votre peau, des protéines qu’elles brisent, des acides produits, des aliments que vous consommez, de la quantité de transpiration que vous produisez, et de votre santé générale.
    • Les individus avec du diabète, de l’hyperhydrose (transpiration excessive), ceux qui prennent des médicaments spécifiques, ou ceux qui sont obèses, ont par exemple plus de risques d’être sujets aux odeurs corporelles.
    • Lorsque nous transpirons, les bactéries présentes sur notre peau brisent la transpiration et les protéines de la peau en deux types d’acides principaux. Ce sont ces acides qui donnent les odeurs corporelles. Ces deux principaux acides sont produits par deux types de bactéries différentes : l’acide propionique et l’acide isovalérique. L’acide propionique est produit par les bactéries Propionibacterium, et a tendance à sentir un peu comme le vinaigre. L’acide isovalérique est produit par le Staphylococcus epidermidis, et a tendance à sentir le fromage, peut-être parce qu’il s’agit de la même bactérie que celle utilisée pour faire un certain type de fromages.
  2. Comprenez où les odeurs corporelles sont susceptibles de se produire. Elles tendent à se produire dans les plis de la peau, et dans les zones où le corps est recouvert ou bien où il est plus susceptible de transpirer : les pieds, l’entre-jambes, les aisselles, les parties génitales, les poils pubiens et les autres zones avec des poils, le nombril, l’anus et le derrière des oreilles. D’autres zones peuvent transpirer et produire également des odeurs, mais dans une moindre mesure.
  3. Comprenez comment et pourquoi nous transpirons. La transpiration est produite par deux types de glandes sudoripares, les glandes eccrines et les glandes apocrines. Les glandes eccrines sont les glandes principalement utilisées par le corps pour réguler sa température. Les glandes apocrines sont des glandes odoriférantes qui produisent les phéromones.
    • Les phéromones sont utilisées par tous les mammifères (dont les humains) pour attirer les partenaires sexuellement attirants d’un point de vue génétique, et pour signaler leur humeur.
    • Les glandes apocrines se trouvent dans les aines, les aisselles et autour des mamelons.
  4. Comprenez que l’odeur des pieds diffère des autres types d’odeurs corporelles. Les odeurs de pieds sont différentes, car les pieds ont des glandes sudoripares eccrines, mais comme la plupart des individus portent des chaussures et des chaussettes (la plupart du temps en matière synthétique), la transpiration ne s’évacue pas facilement.
    • Les matières synthétiques (à l’opposé du coton ou du cuir) ont tendance à retenir la transpiration et à éviter l’évaporation, à moins qu’elles ne soient spécialement conçues pour cela.
    • La transpiration qui ne s’évapore pas constitue un bon environnement pour la prolifération des champignons, et il faut savoir que beaucoup de champignons produisent également des mauvaises odeurs.
  5. Recherchez d’autres facteurs affectant les odeurs corporelles. L’âge peut par exemple faire une différence dans le type d’odeur corporelle produit. Les enfants ne produisent généralement pas d’odeurs corporelles avant l’âge de la puberté. Les androgènes qu’ils produisent pendant la puberté sont associés à la production d’odeurs corporelles désagréables.
  6. Déterminez si vous devriez consulter un médecin par rapport à vos odeurs corporelles. On peut traiter la plupart du temps les odeurs corporelles avec des remèdes maison, mais parfois, les odeurs corporelles indiquent qu’il faut consulter. Dans certains cas, votre médecin pourrait vous renvoyer vers un dermatologue (un spécialiste de la peau). Prenez rendez-vous auprès de votre médecin dans les cas suivants :
    • vous avez essayé de prendre en main le problème, mais aucun traitement n’a permis de réduire ou d’éliminer l’odeur corporelle dans un délai de 2-3 semaines
    • vous commencez à transpirer plus, ou moins que d’habitude
    • votre transpiration perturbe votre quotidien
    • vous commencez à avoir des sueurs nocturnes
    • vos odeurs corporelles changent de façon drastique

Conseils

  • Certains types de fruits de mer, comme le thon ou l’espadon, contiennent de forts niveaux de mercure, une toxine susceptible d’entraîner une odeur corporelle désagréable.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.