Comment éviter le mal de l'air en avion

Bien que n'importe qui puisse avoir le mal de l'air, certaines personnes sons plus susceptibles de l'avoir et ont des problèmes pratiquement chaque fois qu'elles prennent l'avion. Le mal de l'air est un mal des transports causé par des signaux contradictoires que vos sens envoient à votre cerveau. Vos yeux s'adaptent au manque de mouvement autour de vous et envoient un message à votre cerveau disant que vous êtes immobile. Votre oreille interne, toutefois, sent qu'en réalité, vous êtes en mouvement. Les signaux contradictoires entrainent la nausée et parfois des vomissements. Heureusement, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour éviter d'avoir le mal de l'air.

Se préparer pour un voyage en avion

  1. Évitez de manger des repas lourds. Faites attention à ce que vous mangez 24 heures au moins avant votre voyage. Essayez de ne pas manger des aliments gras, poisseux ou trop épicés ou trop salés. Essayez plutôt de manger un peu, mais des repas ou des encas plus fréquents, avant de prendre votre vol. Évitez de manger un repas lourd juste avant le départ .
    • Ne prenez pas un repas qui dérange votre estomac. Évitez par exemple les nourritures qui causent une sensation de brulures ou de reflux gastrique. Moins vous vous concentrez sur le bienêtre de votre ventre, mieux c'est .
    • Essayez de ne pas manger juste avant de prendre le vol, mais ne montez pas non plus à bord de l'avion, l'estomac vide non plus .
  2. Limitez votre consommation d'alcool. Le fait de consommer de l'alcool juste avant de voyager peut être un facteur déclenchant le mal de l'air chez beaucoup de personnes. Essayez d'éviter de consommer de l'alcool et assurez-vous de boire beaucoup d'eau .
  3. Choisissez avec précaution votre siège. La plupart du temps, vous avez la possibilité de choisir votre siège au moment de l'achat de votre billet d'avion. Prenez soin de choisir un siège qui est placé au-dessus de l'aile et proche de la fenêtre .
    • Les sièges qui sont situés au-dessus de l'aile sont atteints par le minimum de secousse pendant le vol. Le fait d'être à un siège proche de la fenêtre vous permettra de fixer votre regard vers l'horizon ou sur un autre objectif sur le chemin .
    • Si ces sièges ne sont pas disponibles, choisissez un siège situé près de l'entrée de l'avion et de la fenêtre. La partie avant de l'avion est un endroit où l'on sent moins de secousses pendant le vol.
  4. Reposez-vous beaucoup. Le fait que vous ayez suffisamment pris du repos avant de prendre le vol peut vous permettre de maintenir votre organisme dans un meilleur état de détente .
  5. Prenez des médicaments contre le mal des transports. Il est préférable de prévenir le mal de l'air que d'attendre que les symptômes commencent à se manifester avant de chercher à les traiter. Votre docteur doit pouvoir vous aider en vous prescrivant des médicaments qui sont utilisés pour prévenir ce genre de malaise .
    • De nombreux types de médicaments sont disponibles contre le mal de l'air. Certains sont en vente libre, comme le dimenhydrinate (la dramamine) et/ou la méclizine .
    • Il y a d'autres médicaments plus efficaces qui sont disponibles sous ordonnance, comme les produits à la scopolamine. La scopolamine est souvent prescrite en forme d'un timbre que vous pouvez placer derrière l'oreille environ 30 minutes avant le vol.
    • Il existe d'autres possibilités de traitement, mais la plupart ont des effets secondaires qui pourraient ne pas vous plaire. On peut citer en exemple la prométhazine et les benzodiazépines .
    • La prométhazine est communément utilisée pour traiter les effets de nausées et de vomissements causés par une maladie, mais entraine également une sédation qui peut durer plusieurs heures .
    • Les benzodiazépines sont également utilisées pour la prévention du mal de l'air, mais elles sont primordialement destinées à combattre les problèmes de stress. Les benzodiazépines peuvent également causer une sédation forte. Certains exemples de médicaments du même groupe sont l'alprazolam, le lorazépam et le clonazépam .
    • Votre docteur saura vous dire quel médicament est mieux adapté pour vous .
  6. Demandez à votre docteur quels seraient les traitements possibles adaptés pour vous. Certains traitements peuvent vous faire sentir davantage de nausées, plus que d'autres. Votre docteur doit pouvoir vous aider à trouver un traitement adapté pour votre prochain voyage.
    • Ne changez jamais votre régime posologique vous-même. Cela pourrait vous causer aussi des nausées, vomissements, diarrhée et d'autres problèmes de santé que vous ne voudriez pas avoir pendant que vous êtes en avion. En plus, votre état de santé pourrait empirer.
  7. Portez un bracelet d'acupression ou croquez du gingembre. Bien que l'évidence autour de l'efficacité de l'acupression ou du gingembre ne soit pas entièrement conclusive, certaines personnes croient que ces options sont efficaces. Le bracelet exerce une pression sur le poignet afin de stimuler les points d'acupression, ce qui est considéré comme capable d'aider à contrôler les nausées et les vomissements .

Que faire pendant le vol

  1. Évitez de lire ou de jouer à des jeux que vous devez tenir à la main. Le fait de vous focaliser sur quelque chose qui est plus proche de votre visage et de vos yeux, empire les signaux de confusion envoyés à votre cerveau .
    • Essayez d'utiliser des écouteurs afin d'écouter de la musique, un livre audio ou un exposé sur un thème relatif à votre fonction ou pour regarder un film diffusé dans l'avion afin de passer le temps.
  2. Focalisez-vous vers l'horizon. Le fait de fixer votre regard au loin à travers la fenêtre sur un point fixe, comme le fait de fixer l'horizon, peut vous aider à redonner de l'assurance à votre cerveau et à stabiliser votre équilibre. Le fait de prendre un siège proche de la fenêtre peut vous permettre de regarder un point fixe au loin, comme l'horizon .
  3. Ajustez les évents. Assurez-vous que le vent frais frappe votre visage. Le fait de respire de l'air pur, frais peut vous permettre de vous détendre et peut vous garder de la chaleur intense. Si vous avez avec vous des miniventilateurs personnels, ces derniers peuvent également vous offrir de l'air pur et vous ventiler .
  4. Contrôlez votre respiration. Une respiration rapide et superficielle empirera les symptômes. Il a été démontré qu'en respirant lentement et profondément, on peut gérer le mal de l'air mieux que lorsque l'on respire normalement .
    • Le fait d'utiliser des techniques qui favorisent une respiration lente et profonde vous permettra d'engager une partie de votre système nerveux, appelé le système nerveux parasympathique, qui a pour fonction de calmer les nerfs. Ce type de respiration vous permet de vous détendre et de créer un état de meilleure détente à travers votre organisme .
  5. Profitez du repose-tête qui se trouve sur le siège. Cela peut vous aider à vous détendre, mais également à stabiliser les mouvements de votre tête. Utilisez un oreiller cervical si cela vous met plus à l'aise .
  6. Mangez légèrement et évitez de prendre de l'alcool ou de la caféine pendant le vol. Évitez d'absorber tout aliment qui peut irriter votre estomac. Pensez à manger des biscottes et à boire de l'eau contenant de la glace le long du vol .
    • Buvez beaucoup d'eau pendant le vol afin de rester hydraté(e) .
  7. Levez-vous. Si vous commencez à sentir de la nausée, levez-vous. Le fait de vous allonger sur le siège ou de vous appuyer contre le siège ne peut pas vous aider. En vous levant, vous pourrez permettre à votre organisme d'établir un sens de l'équilibre et espérer neutraliser la sensation de nausée .
  8. Demandez à l'hôtesse de l'air de vous changer de place si les personnes qui sont autour de vous ont le mal de l'air. Le fait de sentir et d'entendre les autres personnes à côté de vous qui ont le mal de l'air est un grand facteur qui peut déclencher vos malaises. Il n'est pas facile de pouvoir convaincre l'hôtesse à vous changer de siège dans un avion, mais cela vaudrait la peine d'essayer .
  9. Focalisez-vous sur d'autres choses. Essayez de rester positif, aussi détendu que possible, de rester calme et de vous focaliser sur d'autres choses .
    • Si vous voyagez dans le cadre de vos affaires, pensez à la proposition que l'on vous y fera. Si vous voyagez pour le plaisir, vivez par anticipation les moments de détente que vous êtes sur le point de savourer.
  10. Écoutez de la musique. Le fait d'écouter de la musique avec vos écouteurs peut vous permettre de vous focaliser sur la musique, de détendre votre cerveau et votre corps et de bloquer tout bruit autour de vous qui pourrait augmenter votre stress et votre état d'anxiété, par exemple les cris de bébés ou d'autres personnes qui auraient le mal de l'air .

Se faire aider en cas de problème de santé

  1. Obtenez de l'aide d'un thérapeute professionnel. Le stress est un facteur qui déclenche le mal de l'air. En utilisant des méthodes psychothérapeutiques cognitivo comportementales, vous pouvez apprendre à contrôler votre stress et votre peur et combattre le mal de l'air .
  2. Essayez des techniques de relaxation musculaire. Ces techniques vous apprennent à vous focaliser sur vos pensées et votre énergie, sur le contrôle de vos muscles et vous permettent de pouvoir contrôler différentes sensations physiques .
    • Faites-le en progressant de la tête jusqu'aux pieds, en commençant par vos orteils par exemple. Concentrez-vous pour tendre un groupe musculaire et à le maintenir ainsi pendant environ cinq secondes, relâchez les muscles pendant 30 secondes puis répétez le même exercice à quelques reprises, ensuite passez au second groupe musculaire .
  3. Essayez des exercices d'adaptation. Il arrive même que certains pilotes aient le mal de l'air. Pour combattre ce problème, de nombreux pilotes, aussi bien que les personnes qui exercent des fonctions qui les obligent à prendre fréquemment l'avion, essaient des techniques d'adaptation. Ceci implique que vous devez vous exposer de manière répétée à ce qui vous donne ce malaise, comme le fait de faire fréquemment de petits voyages par avion, particulièrement juste avant un long voyage .
  4. Essayez des techniques de rétroaction biologique. Des études concernant les pilotes qui ont des problèmes liés aux voyages par avion ont montré des résultats promettant. En utilisant des techniques de rétroaction biologique combinées à des techniques de relaxation, elles ont pu résoudre des problèmes liés aux malaises dans un avion .
    • Dans l'une des études, les pilotes ont appris à combattre leur mal de l'air en étant placés sur une chaise inclinée, rotative qui les rend malades. Ils ont subi un certain nombre de contrôles des changements qui s'opèrent dans leur organisme comme la température et la tension musculaire. En utilisant des instruments de rétroaction biologique et des méthodes de relaxation, ces pilotes ont appris à contrôler leur mal de l'air .
  5. Parlez-en à votre docteur. Si votre malaise empire progressivement ou est sévère, il faut demander à votre docteur de vous recommander un docteur spécialiste dans les pathologies des oreilles, du nez, de la gorge, de l'équilibre et des systèmes neurologiques .

Conseils

  • Servez-vous des divertissements offerts dans l'avion. Généralement, la plupart des compagnies aériennes offrent aux voyageurs une possibilité de visionner des films en étant chacun à leur siège, sans avoir à focaliser leur regard sur un écran se trouvant à proximité d'eux. Ceci leur permet de se distraire et d'oublier leur malaise et de pouvoir se détendre.
  • Buvez quelque chose de frais, comme du soda au gingembre, de l'eau ou une boisson sans alcool et sans caféine, dans lesquels est trempée de la glace.
  • Ne prenez pas un aliment que vous ne devriez pas pendant le vol ou des aliments que vous savez ne pas vous convenir. Contentez-vous de simples choses comme des biscottes.
  • Le fait de converser avec votre camarade de voyage peut vous permettre de vous distraire et de passer le temps.
  • Cherchez à savoir où se trouve le sac à vomi, juste au cas où.
  • Écoutez de la musique pour amuser votre cerveau et empêcher votre mental de penser au malaise.
  • Essayez de mâcher quelque chose comme du chewing-gum ou une sucette afin de pouvoir alléger la nausée et détendre vos neurones.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.