Comment réconforter un ami

Il peut être difficile de voir l'un de ses amis se débattre avec des choses douloureuses. Cela peut se produire pour de nombreuses raisons : après la mort d'un proche ou d'un être cher, à cause d'une maladie, d'une rupture ou même d'une mauvaise note à l'école. Même s'il n'est pas toujours possible de réconforter un ami, il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire pour lui faire savoir que vous êtes là et que vous pouvez le distraire de sa douleur.

Être là pour un ami

  1. Écoutez votre ami. L'écoute est l'une des choses importantes que vous pouvez faire pour quelqu'un qui souffre. Une écoute attentive montre que vous vous souciez de votre ami et de ce qu'il traverse. Souvent, une oreille attentive est plus efficace que n'importe quel autre geste .
    • Lorsque vous l'écoutez, assurez-vous de ne pas vous laisser distraire par autre chose. Cela signifie que vous ne devez pas regarder votre téléphone ou discuter avec quelqu'un d'autre.
    • Essayez de le regarder dans les yeux pendant qu'il parle. Il n'est pas nécessaire de le fixer du regard, mais en le regardant dans les yeux, vous lui montrez que vous êtes attentif à ce qu'il dit et que vous vous impliquez dans la conversation. C'est aussi une bonne façon d'éviter d'être distrait.
    • Faites-lui savoir que vous êtes la personne qu'il peut appeler jour et nuit si cela est nécessaire. Parfois, vos amis vont chercher votre soutien, d'autres fois c'est vous qui allez avoir besoin de leur soutien. Un ami est quelqu'un qui est toujours disponible, même pendant les moments moins pratiques.
  2. Posez-lui des questions ouvertes. Au lieu de lui parler de ce que vous ressentez, de ce que vous pensez ou de vos expériences personnelles, posez-lui des questions à propos de ce qu'il ressent. Par exemple, lorsque votre ami vous parle de sa rupture, demandez-lui ce qu'il ressent et ce qu'il voudrait que vous fassiez.
    • Au lieu de lui demander s'il se sent triste, demandez-lui plutôt ce qu'il ressent et s'il y a quelque chose que vous pouvez faire pour lui.
  3. Passez du temps avec votre ami. Lorsque les gens sont tristes, ils ont plutôt tendance à se refermer sur eux-mêmes et à vouloir rester seuls. Cependant, les fonctions humaines marchent mieux dans un environnement social. Trop d'isolation peut provoquer une rupture mentale et physique . Pensez aux activités agréables que vous pouvez avoir ensemble. Vous arriverez à mieux réconforter votre ami si vous êtes à ses côtés physiquement et si vous faites des activités amusantes ensemble.
    • Proposez-lui de venir chez lui et de passer du temps ensemble, de regarder un film ou de sortir manger. Vous lui rendrez service en passant de bons moments avec lui, quoi que vous fassiez.
  4. Donnez-lui du réconfort physique. Le toucher est un langage en lui-même que vous pouvez utiliser pour lui indiquer que vous êtes présent et qu'il est en sécurité avec vous. Il vaudrait mieux que vous vérifiez que votre ami n'a aucun problème avec le contact physique avant de le toucher, car il pourrait ne pas apprécier cela .
    • Vous pourriez vraiment lui faire du bien en le prenant dans vos bras. Si votre ami est vexé, surtout s'il se sent rempli d'émotions, vous pourriez lui indiquer que vous êtes là pour lui et qu'il est en sécurité en le prenant dans vos bras ou en le touchant sur l'épaule.
    • Si votre ami n'a pas de problème avec le contact physique, amenez votre chien ou encouragez votre ami à caresser son chat. Les animaux peuvent apporter du réconfort et de nombreuses personnes se sentent mieux après avoir caressé un chien ou un chat.
  5. Apprenez à montrer votre empathie, pas votre sympathie. La sympathie consiste à ressentir du chagrin pour quelqu'un au lieu de ressentir la même douleur. Vous voulez ressentir ce que votre ami ressent et vous voulez lui faire savoir que vous êtes impliqué dans la même douleur .
    • Par exemple, si votre amie Marie a perdu récemment son mari, une personne qui éprouve de la sympathie lui dirait : « pauvre Marie, je suis vraiment désolé pour le décès de ton mari ». Une personne qui éprouve de l'empathie dirait plutôt : « Marie, je ressens la douleur que tu éprouves après le décès de ton mari et l'amour que tu ressentais pour lui ».
  6. Rendez-lui la vie plus facile. Lorsqu'un ami traverse une épreuve qui provoque beaucoup de douleurs, il pourrait lui être difficile de faire même les choses les plus simples. Faites-lui savoir que vous êtes là pour l'aider à accomplir certaines de ces tâches et à lui rendre la vie plus facile.
    • Vous pouvez lui proposer de préparer les repas ou de faire le ménage chez lui. Les tâches ménagères en particulier ont tendance à être délaissées par les personnes tristes.
    • Vous pouvez lui proposer d'aller faire des courses ou de l'amener à son rendez-vous chez le médecin.
    • Pensez aux façons dont vous pouvez l'aider au mieux et pour le réconforter.
    • Demandez toujours à votre ami comment vous pouvez l'aider au lieu de penser que vous savez ce qui va lui faire du bien. Ne faites pas de suppositions lorsque vous voulez l'aider.
  7. Faites-lui des cadeaux. Qui ne se sent pas réconforté, même un petit peu, par un cadeau ? Cela peut aider votre ami à se souvenir qu'il y a toujours des personnes qui se soucient de lui. Vous ne pouvez pas toujours être physiquement présent pour votre ami, mais vous pouvez vous assurer qu'il ne pense pas qu'il souffre tout seul.
    • Préparez-lui son gâteau préféré ou envoyez-lui une carte pour lui rappeler que vous vous souciez de ce qui lui arrive.
    • Choisissez quelque chose qui vous fait penser à lui et envoyez-le-lui avec une carte.
    • Envoyez-lui de petites choses qui vont le faire rire, par exemple une carte amusante, une histoire drôle à propos de quelque chose que vous avez vu, des photos de vous deux en train de faire des bêtises. Gardez un ton léger et pensez aux choses qui vont aider votre ami à sourire.

Trouver des distractions à votre ami

  1. Allez vous promener. Parfois, un changement de décor peut vous aider à distraire votre ami de ce qui le dérange. Allez vous promener près de chez lui et gardez l'œil ouvert pour trouver des choses cools, inhabituelles ou amusantes.
    • Soyez présent. Au lieu de discuter de son problème, discutez de la couleur du ciel ou de l'origine de cette odeur bizarre. Regardez les animaux et discutez des choses qui vous entourent.
  2. Organisez une soirée de films. Les films et les séries télévisées peuvent être une excellente façon de faire oublier ses problèmes à votre ami, au moment pendant un petit moment.
    • Évitez les films graves. Par exemple, si son père vient de décéder d'un cancer, évitez les films où l'un des parents meurt ou les films où un des personnages a un cancer. De la même façon, si votre ami a vécu une rupture récemment, les films d'amour ne sont généralement pas appropriés. Gardez un ton léger et amusant.
  3. Faites des bêtises. Une attitude plus légère est une excellente façon de le distraire de la douleur qu'il ressent et de l'encourager à sourire et à rire. Après tout, « le rire est la meilleure des médecines ». Le rire possède de nombreux bénéfices pour la santé et améliore certaines des fonctions du corps .
    • Faites un voyage dans le temps vers l'enfance. Faites des bonshommes de neige et des châteaux avec des chaises et des couvertures, criez l'un sur l'autre ou remplacez la marche par des sauts.
    • Faites de l'art absurde, par exemple en dessinant des autoportraits décalés ou en écrivant des poèmes absurdes.
  4. Faites quelque chose de nouveau ensemble. Une nouvelle activité inhabituelle est une excellente façon de se distraire et d'améliorer son bonheur . Cela signifie que vous devez penser à de nouvelles choses au lieu de vous concentrer sur la chose qui vous a rendu triste.
    • Essayez de rejoindre un nouveau cours dans votre salle de fitness, faites des arts plastiques ensemble, du jardinage ou de la peinture.
    • Ne forcez pas votre ami à faire quelque chose de nouveau avant de lui demander son avis en premier lieu. Vous pourriez le mettre mal à l'aise et le vexer, c'est-à-dire le résultat opposé de ce que vous voulez faire.
  5. Aidez d'autres personnes ensemble. En aidant les autres, vous arriverez à faire baisser votre stress, à faire augmenter votre compassion et votre capacité de résistance . Une personne qui traverse une épreuve difficile a besoin de toutes ces choses.
    • Faites du bénévolat. Le bénévolat est une excellente façon de faire évoluer votre communauté, de faire le bien dans la vie de quelqu'un et de participer à quelque chose d'important. Devenez bénévole dans une soupe populaire ou pour promener les chiens dans un refuge. Vous pouvez aussi prendre soin d'enfants défavorisés ou offrir votre temps dans une maison de retraite.
    • Aidez un autre ami à se sentir mieux. Parfois, en travaillant ensemble pour aider quelqu'un d'autre avec ses problèmes, vous arriverez à réconforter votre ami, car cela va l'aider à oublier les difficultés de sa propre vie.
    • Faites quelque chose de bon pour quelqu'un d'autre. Vous pouvez cuisiner un repas pour un autre ami ou fabriquer ensemble une carte.
  6. Partez en voyage. Parfois, une des meilleures façons de réconforter un ami des difficultés qui l'accablent est de partir en voyage. Le voyage permet de voir de nouvelles choses et de nouveaux lieux, ce qui va aider votre ami à ne pas se complaire dans la tristesse qu'il ressent.
    • Vous pouvez choisir des vacances plus longues, un tour en Europe, une randonnée sur un long chemin ou un voyage à travers le Canada.
    • Vous pouvez aussi choisir un voyage plus court, un weekend à la plage, quelques jours de randonnée à la montagne ou un voyage dans une ville près de chez vous pour assister au concert d'un groupe que vous aimez.

Éviter les erreurs communes

  1. Laissez le temps à votre ami d'être triste. Évitez de lui dire qu'il doit aller mieux. C'est une des pires choses que vous pouvez dire à une personne qui ne se sent pas bien, surtout si elle lutte contre la dépression ou l'anxiété. Lorsque vous lui dites cela, vous lui dites de ne pas être triste. En lui disant de retrouver le sourire, vous vous concentrez plus sur vous-même que sur votre ami. Vous lui faites comprendre que la gêne que vous ressentez face à sa tristesse est plus importante que sa propre tristesse. C'est quelque chose qu'un ami ne devrait jamais faire. Il est important de ressentir des émotions, même si elles ne sont pas agréables .
    • Ne dites jamais à quelqu'un ce qu'il doit ressentir, tout le monde a le droit de ressentir des émotions et de les exprimer.
  2. Résistez à l'envie d'éviter votre ami. Parfois, il peut être difficile de savoir quoi dire face à un ami qui souffre. N'évitez pas votre ami parce que vous allez vous sentir mal à l'aise en parlant de son problème. Concentrez-vous plutôt sur les choses que vous pouvez lui dire pour lui montrer votre soutien. Parfois, vous n'avez rien d'autre à dire que : « je suis désolé, je suis là pour toi si tu as besoin de moi ».
  3. Concentrez-vous sur votre ami. Ne ramenez pas sa douleur à vous. C'est une erreur que de nombreuses personnes font. Vous pensez vous identifier à votre ami et à ses problèmes, mais en fait, vous ne faites que vous intéresser à vous-même.
    • Vous pouvez vous identifier à votre ami, mais assurez-vous que cela ne devienne pas une histoire de la façon dont vous avez surmonté des problèmes similaires et de votre bienêtre actuel.
    • Par exemple, ne lui dites pas : « je connais l'effet d'une rupture. Tu te souviens de la fois où Véronique m'a largué en face de tout le monde ? J'étais désespéré en permanence, mais je m'en suis sorti. Je vais beaucoup mieux maintenant. »
    • Envisagez plutôt de lui dire : « je sais que tu souffres beaucoup maintenant. Je suis sûr que tu vas mieux te sentir bientôt, mais maintenant tu vas te sentir très triste. Je suis là si tu as besoin de moi ».
  4. Évitez de proposer des solutions à moins qu'il vous le demande. Souvent, les gens ne veulent pas entendre vos solutions, surtout s'ils recherchent seulement un exutoire pour ce qu'ils ressentent. Ce que les gens veulent est le sentiment que quelqu'un les écoute et quelqu'un sait ce qu'ils traversent.
    • Par exemple, ne lui dites pas : « je sais que ton chat vient de mourir. Tu devrais probablement aller à la SPA pour en trouver un nouveau. Il y a tellement de chats qui ont besoin d'un foyer ». Cela donne l'impression qu'il a tort de ressentir ce qu'il ressent à propos de la mort de son chat.
    • Dites-lui plutôt : « je suis vraiment désolé de la mort de ton chat. Je sais que tu l'aimais beaucoup. Fais-moi savoir s'il y a quelque chose que je peux faire pour toi ».

Connaitre vos limites

  1. Prenez soin de vous. Si vous vous sentez accablé par les émotions et les problèmes de votre ami, vous avez surement besoin de faire une pause. Il peut être fatigant de donner un soutien émotionnel constant à quelqu'un d'autre. Assurez-vous de ne pas être son seul soutien. Il existe une différence entre soutenir quelqu'un et prendre soin de quelqu'un. Sachez faire la différence et préparez-vous à poser vos limites .
    • Si votre ami vous appelle en permanence et s'il veut que vous fassiez des choses pour lui, préparez-vous à lui répondre non. Vous avez le droit de lui dire que vous avez d'autres responsabilités. Dites-lui : « je sais que tu souffres et que tu as besoin d'un ami. Je me soucie de toi et je veux t'aider. Mais tu dois aussi respecter mon temps personnel et ce soir, ce n'est pas le bon moment pour moi. Trouvons un moment ensemble pendant le weekend ».
    • Ne mettez pas votre vie sur pause. Continuez de fréquenter vos amis, de faire du sport et vos autres activités régulières. Ne laissez pas votre ami prendre tout votre temps.
  2. Sachez à quel moment encourager un ami à demander de l'aide à un professionnel. Parfois, les gens n'arrivent pas à gérer leurs émotions ou les évènements qui leur arrivent. Dans ce cas-là, en tant qu'ami, vous pourriez lui recommander de demander de l'aide à un professionnel. Il n'y a pas de mal à demander un peu d'aide, surtout dans les cas de divorce, de mort de proches ou de maladies.
    • Surveillez l'apparition de signes de dépression, par exemple des difficultés à se concentrer ou à se souvenir de détails, des difficultés à prendre des décisions, un manque d'énergie, des insomnies ou un sommeil excessif, des pensées tristes, anxieuses ou vides, des douleurs physiques qui ne disparaissent pas malgré les traitements, des pensées ou des discussions suicidaires, un sentiment d'inutilité et de désespoir .
    • Lorsque vous discutez de la possibilité de consulter un spécialiste, ne dites pas à votre ami qu'il est malade et qu'il a besoin d'une thérapie. Dites-lui plutôt : « je sais que tu souffres beaucoup et je pense qu'il pourrait être bénéfique pour toi de discuter avec quelqu'un qui peut vraiment t'aider. N'oublie pas que je suis là pour toi ».
  3. Demandez de l'aide si votre ami est en danger. Si votre ami se retrouve dans une situation violente ou abusive ou s'il a menacé de se suicider, la meilleure chose à faire pour aider votre ami est d'appeler les urgences. C'est une situation que vous ne pouvez pas gérer convenablement et il vaut mieux la laisser aux mains de professionnels. Un ami doit toujours penser à la sécurité de ses amis. Assurez-vous que votre ami est en sécurité et que sa vie n'est pas en danger.
    • Si vous suspectez un abus, vous trouverez sur Internet un numéro régional pour demander de l'aide.
    • Si vous pensez que votre ami pourrait se suicider, vous pouvez appeler Suicide Écoute au 01 45 39 40 00.

Conseils

  • Il n'est pas toujours possible de réconforter un ami. Parfois, vous devez simplement le laisser être triste ou en colère. Assurez-vous simplement de répondre présent dans la mesure de vos possibilités.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.