Comment étudier pour l'entrée à l'université

Devez-vous bientôt passer des examens ? Est-ce que vous vous posez des questions sur la façon de vous préparer à les passer ? Vous pouvez tout à fait vous laisser aller tranquillement pendant l'école secondaire, les mains dans les poches, mais, malheureusement, l'université se situe à un niveau légèrement différent. Est-ce que de bons conseils vous seraient utiles ? Dans ce cas, lisez cet article !

Avant de commencer à étudier

  1. Faites un planning avec l'ensemble de vos examens. Disposez-les par date afin que celui que vous passez en premier se trouve en haut de la feuille, puis en dessous l'examen d'après, puis le suivant, etc. Lisez le programme de vos cours qu'on vous a peut-être distribué.
    • Votre temps est précieux à mesure que le moment des examens approche - chaque minute compte. C'est pourquoi planifier vos révisions est primordial pendant les semaines (hum, les jours) qui précèdent les examens. Afin de ne pas devenir complètement dingue pendant cette période stressante, planifiez également vos révisions de façon réaliste. Laissez-vous du temps pour faire des pauses - de toute façon, vous les prendrez - et faites absolument une hiérarchie en fonction des cours que vous aurez besoin d'étudier le plus.
    • Le programme des cours est l'un des documents les plus importants que vous donnera votre professeur. Accrochez-vous à ce programme ! Vous pouvez l'utiliser lorsque vous êtes étudiant pour vos examens de dernière année comme un aperçu de vos cours. Il peut également mettre en évidence les sujets qui sont jugés intéressants et importants par votre professeur - certains sujets peuvent apparaître plus que d'autres et ces sujets sont incontestablement ceux auxquels vous devez vous consacrer le plus.
  2. Mettez des éléments en évidence et soyez créatifs. Est-ce que c'est seulement des mots du cours que vous devez apprendre ? Si la réponse est oui, saisissez-les dans un logiciel de traitement de texte et imprimez-les. Ne mettez pas les mots que vous connaissez déjà sur la liste. Vous devez absolument être sûr que vous les avez bien appris avant de les enlever de la liste.
    • Parcourez vos notes et surlignez les principaux concepts et mots de vocabulaire (en utilisant des couleurs différentes !). Arrangez l'ensemble de vos cours selon votre préférence. Faites des fiches et des graphiques pour vous faciliter les révisions. Faites des fiches pour des catégories diverses – par exemple des fiches pour des termes et/ou des concepts, d'autres pour les formules et d'autres encore pour des citations spécifiques tirées de la bibliographie qu'on vous a donné à lire.
  3. Persuadez un de vos amis de venir avec vous. Et s'il est dans votre classe, tant mieux (pour lui et pour vous). Cependant, assurez-vous que c'est quelqu'un qui est sérieux dans les études – si vous êtes tous les deux des tire-au-flanc, vous ne serez pas très productifs. Travailler avec un ami est bénéfique si vous pouvez rester concentrés.
    • Chacun votre tour, expliquez l'un à l'autre les termes et les concepts à retenir. Si vous pouvez l'expliquer à quelqu'un d'autre (et que cette personne arrive à vous suivre), vous avez probablement bien saisi le cours et cela se verra lors de l'examen.
  4. Délimitez une bonne partie du cours à étudier. Étudiez dans un endroit calme, sur une chaise confortable sur laquelle vous pourriez passer pas mal de temps. Si vous avec trouvé la chaise idéale dans un endroit qui ne l'est pas autant, changez-la de place. Si elle n'est pas collée au plancher, c'est qu'il y a une raison.
    • Ou bien, plutôt, vous pouvez déterminer plusieurs endroits (oui, au pluriel) où étudier. Croyez-le ou non, selon plusieurs études (toujours au pluriel), si vous changez d'environnement quand vous apprenez vos cours, vous retiendrez plus de choses. D'une certaine manière, comme par enchantement, le fait que votre cerveau soit entouré par de nouveaux stimuli rend les informations plus intéressantes et donc plus faciles à retenir. Donc, si vous avez des fourmis dans les jambes, écoutez votre instinct et allez chercher un nouveau fauteuil dans lequel vous pourrez vous lover.
  5. Rassemblez tous vos documents (et aussi quelques friandises). Lorsque vous sortez de votre chambre ou de votre logement, vérifiez que vous avez tout le nécessaire et même un peu plus. Rassemblez tous vos papiers, vos dossiers, vos crayons divers et les livres dont vous avez besoin, mais faites attention à ne pas oublier ce qui est presque plus important encore : une bouteille d'eau, un peu d'argent (au cas où), vos écouteurs et quelque chose à manger.
    • Comme par magie, le chocolat commence à être considéré comme le nouveau superfruit. Il contient beaucoup d'antioxydants et de composés végétaux bons pour la santé, plus encore que la plupart des jus de fruits. Vous n'avez donc pas à vous sentir coupable de prendre une barre de chocolat noir en entrant dans la salle de classe. En fait, vous vous rendez sans doute un grand service.

Pendant vos révisions

  1. Commencez à écrire. Faites tout ce qui selon vous peut vous servir à étudier. Il existe des dizaines de méthodes pour réviser – essayez-en le plus possible et vous verrez ce qui semble convenir le mieux.
    • Faites des résumés. Si vous devez apprendre des cours de science ou d'histoire, il vous faut trouver un autre système d'apprentissage. Faites un résumé de chaque chapitre et apprenez-le.
    • Utilisez des moyens mnémotechniques. Pour quelle raison les États-Unis se sont engagés dans la Première Guerre mondiale ? Voyons, tout le monde sait que c'est à cause de SPRENCZ. Qu'est-ce que c'est que SPRENCZ ? Eh bien, ce sont les Sous-marins, la Propagande, les Russes, les liens Économiques avec l'Europe, les violations de la Neutralité, les liens Culturels avec la Grande-Bretagne et le télégramme Zimmerman, évidemment. Par ce biais, cela vous permettra de vous remémorer des choses et vous pourrez facilement les développer dans un essai.
    • Si vous faites des fiches, récitez-les à haute voix. Cela sera plus facile pour les mémoriser. Quand vous les lisez en silence, vous êtes trop passif. Emmenez-les avec vous et parcourez-les quand vous avez un peu de temps.
  2. Faites des pauses fréquentes. Si vous étudiez sans arrêt pendant 5 heures, cela ne vous sera pas profitable. Votre corps (et même votre cerveau) a besoin de faire une pause. Mangez quelque chose et buvez un verre d'eau ou de lait. Révisez pendant 20 à 30 minutes, puis faites une pause de 5 minutes et reprenez les révisions pendant 20 à 30 minutes. Vous apprendrez ainsi beaucoup plus de choses.
    • Selon le Centre universitaire des compétences de Dartmouth, vous devriez étudier en augmentant les séances de 20 jusqu'à 50 minutes et vous accorder une pause de 5 à 10 minutes entre chaque séance. Pour un résultat optimal, étudiez pendant une semaine entière.
  3. Écoutez de la musique. Beaucoup de gens ont entendu parler de l'effet Mozart. C'est quand vous écoutez du Mozart et que, miraculeusement, cela vous rend plus intelligent. Sans surprise, c'est en grande partie n'importe quoi. Cependant il y a un peu de réalité dans cette théorie et c'est valable pour toute musique.
    • L'étude originale sur Mozart a été réalisée sur de jeunes adultes et non sur des bébés (donc, vous avez de la chance). Et même si, en aucun cas, la musique n'a rendu les participants plus intelligents, elle a stimulé la vigilance du cerveau pendant 15 minutes environ après l'écoute de la musique. Lorsque l'étude a été étendue, elle a pu montrer que n'importe quelle musique (du moment que le participant l'apprécie) peut stimuler le cerveau et pas seulement la musique de Mozart. Et en effet, cela vous donnera le même effet que si vous vous levez et que vous allez courir ou faire des sauts avec écart latéral. Par conséquent, trouvez un moyen, quel qu'il soit, de faire faire de l'exercice à votre cerveau.
  4. Variez vos révisions. Non seulement votre degré d'attention en bénéficiera, mais, d'autre part, votre cerveau assimilera plus facilement les cours. Plutôt que de rester sur le vocabulaire, révisez-le, puis passez à l'apprentissage des concepts, ensuite lisez des passages du cours.
    • Savez-vous que les musiciens pratiquent la musique en alternant des gammes entremêlées avec de vrais morceaux de musique et des exercices rythmiques ? Et que les athlètes ne font jamais les mêmes exercices deux fois de suite ? Ils font ce que vous devriez : ils utilisent un ensemble de compétences dans le même temps. Votre cerveau sera plus impressionné si vous procédez ainsi.
  5. Étudiez à plusieurs. Étudier en groupe peut vous motiver pour vous lancer quand vous avez du mal à vous motiver – d'autre part, si vous devez expliquer des concepts difficiles à voix haute, cela vous aidera à distinguer les choses que vous comprenez et celles que vous devez encore revoir et en rassemblant un groupe pour étudier ensemble, cela vous permettra de mettre en commun vos connaissances sur les définitions de termes et explications de concepts. Et si chaque membre peut apporter quelque chose à boire ou à manger, c'est une raison de plus pour se réunir !
    • Demandez à chaque élève de se préparer pour la séance de révision en apportant quelques exercices pratiques ou d'indications (par exemple ce qui leur semble le plus compliqué). Le groupe pourra trouver collectivement des réponses, résoudre la plupart des questions brûlantes que chaque personne se pose. Toutefois, n'adoptez pas une mentalité de groupe et ne dérivez pas de votre objectif ! Et assurez-vous que tout le monde partage des informations correctes, sinon, sans le vouloir, tout le groupe prendra un mauvais chemin.

Juste avant l'examen

  1. Dormez suffisamment. Vous prenez des risques si vous faites une nuit blanche. Même si la plupart des étudiants pensent qu'étudier toute la nuit les aidera à retenir plus de choses pour l'examen, en réalité, faire une nuit blanche peut faire baisser vos notes. Un étudiant épuisé ne peut pas se concentrer sur son examen et les révisions de dernière minute peuvent en réalité diminuer la quantité d'informations que vous pouvez mémoriser. Au contraire, un étudiant bien reposé est beaucoup plus détendu et éveillé quand le moment des examens arrive. Gardez du temps pour dormir - vous vous en saurez gré plus tard.
    • Le bachotage ne sert à rien. On le considère généralement comme un truc d'étudiant de première année, ce qui signifie que les bons élèves et les anciens comprennent très vite que cela ne marche pas. Ce que vous pourrez gagner en temps d'étude supplémentaire ne compensera pas le fait que votre vigilance et votre capacité à vous concentrer seront diminuées en raison du manque de sommeil.
  2. Prenez un petit déjeuner. Non seulement c'est bon pour votre corps , mais également pour votre esprit. Il est plus difficile de se concentrer quand vous avez faim. Cependant, ne mangez pas tout ce qui peut perturber votre estomac.
    • Même si c'est tentant, évitez de vous stimuler excessivement en prenant de la caféine. Cela ne fera que vous rendre plus nerveux. Contentez-vous de votre petit déjeuner habituel – les habitudes sont réconfortantes.
  3. Ayez confiance en vous. Cela peut paraître complètement stupide, mais être confiant et penser que vous vous débrouillerez bien peut vous aider à vous calmer et, en définitive, à faire que vous vous débrouilliez bien. Et soyons honnêtes, vous avez fait ce que vous pouviez. Par conséquent, faites tout ce qui vous fait penser que vous allez réussir. Cela se révélera payant si vous ne vous retrouvez pas en sueur et les doigts qui tremblent de nervosité.
    • Lorsque nous voulons nous rappeler quelque chose sans être confiants dans le fait que nous pouvons nous en souvenir, ce n'est plus une intention, mais un simple espoir. Pour que votre mémoire se renforce, faites-la travailler intensément et faites confiance à votre mémoire pour avoir confiance en vous. Prenez si possible l'habitude, dès le début, de compter sur votre mémoire avant de consulter vos notes.

Conseils

  • Il est nécessaire de faire régulièrement des pauses de 5 minutes ! Ne vous sentez pas coupable - cela vous aidera pour réviser.

Avertissements

  • N'essayez pas de réviser pendant une journée entière. Divisez chaque journée de révision en 4 ou 5 parties entrecoupées par des pauses régulières. Cela vous aidera à retenir beaucoup plus de choses. Votre cerveau ne peut pas tout imprimer.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.