Comment avoir une consultation réussie chez le vétérinaire

Consulter le vétérinaire pour une visite de contrôle ou pour un problème de santé dans la vie de votre animal de compagnie peut être un mauvais moment à passer à cause du souci que vous vous faites sur ce qui pourrait arriver. Certains animaux sont capables de détecter votre anxiété ou d'avoir un indice de ce qui va se passer s'ils vous voient chercher le panier ou la niche de transport. Vous pouvez faciliter une consultation chez le vétérinaire tant pour vous que pour votre animal adoré en suivant ces étapes très simples.

Étapes

  1. Habituez votre animal à être touché et tripoté souvent de telle sorte qu'il n'ait rien contre le fait d'être manipulé par le vétérinaire. Il est très important que votre chien ou chat ait l'habitude qu'on lui soulève la queue pour l'ausculter, que l'on puisse examiner ses pattes et ses ongles et qu'il soit possible de le soulever et de le retourner. Il est aussi très utile de familiariser très tôt votre animal de compagnie avec le transport en voiture. L'habitude du transport et des manipulations va beaucoup diminuer la tension chez votre animal et il sera aussi plus facile pour vous et pour le vétérinaire de vérifier un problème de santé et de lui donner des médicaments.
  2. Gardez votre animal en cage ou attaché. Quand vous transportez votre animal de compagnie, assurez-vous qu'il soit correctement attaché dans la voiture ou mis en cage pour votre sécurité et celle de votre famille. Un panier de transport est approprié pour des rongeurs, des lapins, des chats et des petits chiens. De plus grands chiens peuvent nécessiter une ceinture de sécurité à leur usage ou un habitacle spécial à l'arrière de la voiture. Une fois que vous êtes chez le vétérinaire, ne laissez pas votre animal divaguer dans la salle d'attente. D'autres propriétaires d'animaux peuvent être présents aussi et la situation peut dégénérer très vite quand des animaux sont amenés à se rencontrer. La plupart des vétérinaires exigeront que vous gardiez votre animal dans son panier de transport ou à la laisse.
  3. Prenez des notes. Il est vraiment très utile de prendre des notes de ce que vous avez remarqué, si quelque chose vous inquiète chez votre animal, comme un manque d'appétit, un besoin de se mordre à un endroit du corps, une agitation inhabituelle, des bruits étranges, des vomissements ou autre. Cela vous aidera à expliquer le problème au vétérinaire et vous pourrez donner des informations sur la durée du problème, les symptômes précis et les agissements que vous avez remarqués chez votre animal.
  4. Demandez conseil auprès de l'assistant(e) du vétérinaire pour savoir quoi faire avant une consultation. Expliquez brièvement le problème et demandez à l'assistant(e) si vous devez rapporter un échantillon d'urine ou de crotte, si l'animal doit rester à jeun ou tout autre procédure en particulier.
  5. Participez activement à la consultation de votre animal. Le souci créé par l'état de santé de l'animal fait parfois oublier de poser des questions importantes que l'on s'était faites à la maison. La solution est donc de noter les questions quand elles se présentent chez vous et de les ramener chez le vétérinaire. Demandez aussi s'il existe des documents en ligne qu'il serait utile de consulter. Il serait utile demander les choses suivantes :
    • Discutez des habitudes alimentaires de votre animal. Il est toujours utile de discuter brièvement de ce que mange votre animal, surtout lors de consultations de routine. Bien des vétérinaires poseront spontanément la question, mais si ce n'est pas le cas, abordez le sujet vous-même. Quand votre animal grandit, il aura des besoins nutritionnels différents. Posez la question si vous n'êtes pas bien renseigné(e) à ce sujet. Si votre animal a un problème particulier, demandez s'il y a quelque chose à changer dans ses habitudes alimentaires.
    • Renseignez-vous au sujet de problèmes dentaires. Nous ne nous préoccupons pas souvent de l'état des dents de nos animaux en relation avec leur alimentation. Il est important de poser des questions au sujet des habitudes alimentaires qui favorisent une bonne hygiène dentaire. Sachez que le nettoyage des dents d'un animal est habituellement une opération d'envergure qui nécessite une anesthésie générale. Il est donc important de prendre d'emblée de bonnes habitudes.
    • Parlez des problèmes de toilettage de l'animal que vous pourriez affronter. Si vous découvrez que les poils longs sont une source de problèmes, demandez conseil à votre vétérinaire. Il est important de savoir quoi faire, car un animal dont les poils sont sérieusement négligés pourrait requérir une intervention sous anesthésie générale pour enlever les paquets de poils excédentaires.
  6. Gardez à jour votre carnet de vaccinations. Il est bon que vous gardiez vos propres notes, même si votre vétérinaire le fait de son côté. Apportez-les chez le vétérinaire chaque fois que vous le consultez et faites en sorte que les formulaires soient remplis. Cela vous aidera à vous souvenir de ce qui a été fait, de la date des prochains vaccins et c'est aussi très pratique si vous devez changer de vétérinaire.
  7. Demandez à voir comment on donne les médicaments. N'ayez pas peur demander au vétérinaire de vous montrer comment donner un médicament à votre animal. Les vétérinaires ne sont que trop contents de vous aider et sont rassurés de savoir que vous comprenez parfaitement ce qu'il faut faire. Si vous préférez que le vétérinaire administre lui-même un traitement régulier comme un vermifuge, c'est très bien aussi, sous réserve que vous ayez les moyens de vous offrir des consultations fréquentes.
  8. Si le chien est nerveux ou effrayé, ne le caressez pas et dites-lui simplement que tout va bien. Il pourrait considérer vos caresses comme un encouragement à rester nerveux et croire que c'est ce que vous attendez de lui. Opposez un refus ferme et non pas « c'est bien. » Si votre chien doit avoir un vaccin, assurez-vous de bien le tenir pour aider le vétérinaire. Ne le serrez pas contre vous, contentez-vous plutôt de le tenir fermement et calmement.
  9. Si votre chien a mangé quelque chose, emportez l'emballage chez le vétérinaire et sachez que vous devez le renseigner sur la quantité du produit et autres.
  10. Expliquez au vétérinaire les symptômes du chien, dites-lui s'il ne peut pas se lever ou s'il vomit. N'omettez rien, car cela pourrait conduire à un diagnostic erroné et votre chien ne pourrait pas obtenir les soins dont il a besoin.

Conseils

  • Assurez-vous que votre animal comprenne des ordres de base comme « assis » « pas bouger » et « couché » ainsi que la signification de « non ». Cela rendra les choses bien plus faciles pour toutes les parties impliquées.
  • Si votre animal s'est mis à vomir, souffre de diarrhées ou de problèmes urinaires, apportez au vétérinaire un échantillon d'urines ou de selles et sortez votre chien pour qu'il puisse se soulager avant la consultation chez le vétérinaire.
  • Assurez-vous de discuter de tous les produits et services disponibles à la clinique vétérinaire. Certains de ces produits peuvent être achetés bien moins cher en ligne, tandis que d'autres peuvent vous faire économiser beaucoup d'argent à long terme. Mais sachez que les médicaments proposés par des fournisseurs en ligne peuvent ne pas avoir été conditionnés et stockés dans les mêmes conditions que dans une clinique vétérinaire.
  • Programmez un pense-bête sur l'agenda de votre téléphone mobile pour vous rappeler de poser toute question utile si vous avez tendance à les oublier.
  • Si votre animal est nerveux ou se débat avant une visite chez le vétérinaire, faites-lui prendre quelque chose qui peut l'apaiser avant que le vétérinaire ne l'examine. Un jouet à mâcher ou une peluche, par exemple.
  • Assurez-vous que votre animal soit gentil et propre. La plupart des animaux de compagnie doivent se faire baigner, couper les ongles et nettoyer les oreilles environ tous les deux mois. Certains animaux (ceux à poil long et ceux qui ne sont pas toilettés à domicile) ont besoin de plus de soins. Veuillez toiletter votre animal au moins un jour ou deux avant sa visite chez le vétérinaire.
  • Quand démarre pour les chiots et chatons le cycle des vaccins, sachez qu'il vous faudra faire au moins trois consultations, ce qui pourrait vous coûter environ 100 euros.
  • La plupart des produits et médicaments en ligne dont il a été question plus haut ne sont pas garantis par les sociétés qui les fabriquent, en raison des circuits de vente de ces produits. Bien que bien moins chers, les produits vendus en ligne ne seront pas meilleurs ce que votre propose votre vétérinaire, lequel peut vous garantir la qualité du produit qu'il vous vend.

Avertissements

  • Demandez le coût de toutes les interventions, y compris les soins nécessaires après une première consultation. Un traitement peut finir par coûter bien plus cher que prévu si vous tenez aussi compte des soins vétérinaires nécessaires après ce qui avait été convenu lors de la première visite. Cela pourrait vous aider à prévoir à l'avance et gérer vos finances en conséquence.
  • Ne donnez rien à manger à votre animal si une radio est nécessaire. La nourriture dans l'estomac peut parfois empêcher de voir l'état d'autres organes comme les intestins ou la vessie.
  • Assurez-vous que votre animal n'ait pas de puces avant de l'amener chez le vétérinaire. Il sera entouré d'autres animaux et les puces se propagent facilement, surtout en lieux clos. Pour ce faire, baignez votre animal avec un shampooing spécial antipuce. Quand l'animal a été séché, appliquez un traitement antipuce et anti tiques mensuel de type Frontline. Nettoyez et désinfectez le couchage de l'animal et traitez votre intérieur contre les puces.

Éléments nécessaires

  • Une liste de questions à poser
  • Un panier ou une cage de transport
  • Le jouet préféré de votre animal de compagnie
  • Des friandises pour le récompenser
  • Une laisse assez souple
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.