Comment savoir si une personne est libre

Vous voulez savoir si ce nouveau collègue est célibataire avant de lui proposer de sortir avec vous, ou vous suspectez cette jeune femme de ne pas être aussi disponible qu’elle vous le dit. Que ce soit pour vous épargner une souffrance inutile ou pour vérifier que votre partenaire n’est pas marié, vous pouvez vous assurer que cette personne est libre ou divorcée grâce à plusieurs pistes.

Rechercher des signes

  1. Cherchez l’alliance. C’est l’indicateur le plus simple d’un statut marital. L’alliance se porte à l’annulaire gauche. Il est possible qu’une personne soit divorcée et continue de porter son alliance. Dans ce cas, elle n’est pas vraiment disponible pour commencer une nouvelle relation.
    • S’il n’y a pas d’alliance, cherchez-en toutefois la marque. Cela pourrait indiquer que la bague a été enlevée récemment et temporairement, et peut-être pour vous donner l’impression que l’on est disponible.
    • Selon l’emploi exercé par la personne, il peut être nécessaire d’ôter son alliance pour réaliser son travail.
    • Certaines personnes ne portent pas d’alliance. L’absence d’alliance ne signifie pas que la personne est disponible.
  2. Fouillez dans les réseaux sociaux. La plupart des personnes ont des profils sur les réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter, ou encore sur Instagram et Flickr. Une recherche rapide peut vous donner suffisamment d’informations sur un statut marital, ou encore la publication de photos du conjoint, voire des photos de mariage.
    • Si vous ne trouvez aucun signe de cette personne sur le web, cela peut s’expliquer par le fait qu’il ou elle ne veut pas être surpris en train de tricher ou tromper. Il est difficile de cacher ce que vous faites ou vous apprêter à faire et qui vous fréquentez si vous êtes présent sur les réseaux sociauxI.
  3. Écoutez ce qu’il ou elle dit, mais aussi ce qu’il ou elle ne dit pas. Parfois, une simple conversation sur les projets du week-end peut vous donner la réponse que vous cherchez. S’il dit « nous sommes allés camper avec ma femme », vous savez qu’il n’est pas disponible.
    • Si vous passez beaucoup de temps ensemble et qu’il ne parle jamais de ses histoires passées ou de son ex, c’est peut-être parce qu’il est « encore » pris.
    • Si vous demandez à rencontrer ses amis, ou à voir où il vit, et qu’il se lance dans une explication interminable pour vous expliquer que ce n’est pas une bonne idée, il se pourrait qu’il vous mente. Des excuses détaillées pourraient être le signe que la personne vous ment .
  4. Notez les moments où vous passez du temps ensemble. Veut-elle systématiquement aller dans un restaurant excentré ? Souhaite-t-elle vous voir seulement chez vous ? Elle n’est jamais disponible le week-end ? Elle ne peut vous accorder que quelques heures après le travail ? Elle pourrait vous mentir sur son véritable statut et éviter d’être vue par des personnes qui la connaissent elle et son mari.
  5. Observez sa voiture. S’il roule en espace ou en break et qu’il y a un siège bébé à l’arrière, vous pouvez considérer qu’il a une famille.
    • Avoir des enfants ne signifie pas qu’il est toujours marié, mais s’il vous a dit qu’il est divorcé avec des enfants adolescents ou plus âgés, la voiture familiale ne cadre pas avec sa version.
  6. Observez la manière dont elle se comporte au téléphone. Quelqu’un que vous ne fréquentez pas peut vous informer de son statut en répondant au téléphone par « Bonjour mon chéri » ou en finissant par « à ce soir ». Mais si vous pensez que votre amie n’est pas divorcée, elle sera discrète et secrète concernant les personnes avec lesquelles elle parle au téléphone ou très précise sur les heures où vous pouvez la joindre
    • Si elle vous demande de respecter de nombreuses consignes quant aux heures où vous pouvez l’appeler, par exemple entre 17 h et 20 h uniquement, seulement sur son portable et si elle ne vous répond pas immédiatement ou qu’elle vous rappelle quelques minutes plus tard, vous êtes en droit de penser qu’elle est toujours mariée.
    • Si elle vous appelle toujours de l’extérieur, comme en faisant ses courses par exemple, elle peut tenter de dissimuler cette relation à son mari.
  7. Faites-vous confiance sans conclusion hâtive. Réfléchissez un instant sur votre besoin de savoir. Si c’est parce que vous êtes intéressé par cette personne, demandez-lui simplement s’il ou elle est disponible. Si vous suspectez votre petit(e) ami(e) de vous mentir à propos de son divorce, il peut y avoir des problèmes de confiance sous-jacents à votre relation, même s’il ou elle vous dit la vérité.
    • Le simple fait de ne pas avoir de profil Facebook ou de ne pas s’épancher sur son ex ne signifie pas que la personne ment ou se montre malhonnête.
    • S’il n’est pas clair dans son attitude, ou que vous avez de sérieux doutes, vous pouvez envisager d’approfondir vos recherches.

Approfondir les recherches

  1. Demandez-lui s’il ou elle est célibataire. Au pire, vous serez embarrassé, mais parfois, être direct est le plus simple. Demandez-lui si elle fréquente quelqu’un. Si vous savez qu’elle est mariée, mais que son mari semble avoir « disparu », dites simplement « tu ne parles plus de ton mari depuis quelque temps, est-ce que tout va bien ? »
    • Si vous ne voulez pas être trop direct, dites quelque chose comme « vous et votre mari vivez en ville ? »
    • Observez le langage du corps lorsqu’elle vous répond. Si elle regarde ailleurs ou par terre, qu’elle touche son nez ou couvre sa bouche, elle pourrait ne pas vous dire toute la vérité.
    • Si elle vous répond « ça ne te regarde pas », excusez-vous et n’allez pas plus loin (sauf si vous vous fréquentez déjà, auquel cas, son statut marital vous regarde).
  2. Renseignez-vous. Si vous avez des amis en commun, posez-leur des questions. Si vous travaillez ensemble, des collègues peuvent en savoir davantage.
    • Sachez toutefois qu’elle peut découvrir que vous posez des questions à son sujet.
    • Si elle ne vous présente aucun de ses amis ou qu’elle se montre vague à leur sujet, elle essaye peut-être de vous empêcher de poser trop de questions et de découvrir qu’elle n’est pas vraiment divorcée.
  3. Cherchez le jugement de divorce. Vous aurez besoin d’informations pour le trouver, et au minimum l’identité complète (y compris le nom de jeune fille) des deux membres du couple, le lieu de mariage et où le divorce a été prononcé. Appelez le tribunal pour savoir si vous pouvez accéder à ces informations, mais sachez que la plupart de ces informations sont confidentielles, à moins que vous ne puissiez apporter la preuve que vous êtes un proche, voire un parent.
    • Même si vous ne pouvez obtenir le jugement du divorce, vous pourriez peut-être avoir accès à une copie.
    • Les bases de données en ligne ne sont pas gratuites. Le greffier ou la cour peut vous donner l’accès aux informations moyennant un coût.
    • Parfois, une personne peut vous dire qu’elle est divorcée sans avoir pour autant finaliser la procédure. C’est quelque chose qui devrait être annoncé franchement, car il ou elle est toujours considérée comme marié. Tant que le divorce n’est pas prononcé, la personne est toujours mariée.
  4. Surveillez ses textos ou ses mails. Souvenez-vous que lire et fouiller dans les messages personnels d’une personne constitue une violation majeure de la confiance que l’on vous accorde et pourrait détruire la relation que vous vivez si votre partenaire le découvre. Ne le faites qu’en dernier recours et envisagez avant tout d’avoir une conversation franche avec votre partenaire. Si vous pensez toujours qu’il ou elle vous ment, lisez ces messages sur son téléphone ou sur Facebook.
    • Vous pourriez ne pas aimer ce que vous allez découvrir. Découvrir que votre partenaire vous a menti, qu’il s’agisse de messages envoyés à son conjoint officiel, de voir des photos de sa famille, pourrait avoir un effet dévastateur. Préparez-vous au pire.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.