Comment savoir si vous vivez une relation parasitaire

Un parasite s'agrippe à un hôte et l'exploite pour obtenir les ressources nécessaires à sa survie. Vous devriez craindre que la personne avec laquelle vous sortez vous met à sec, vous vole votre force mentale, votre argent, votre temps et tout ce qui a de la valeur pour vous, un peu comme un parasite, si vous soupçonnez de vivre ce type de relation. Vous devriez voir si les signes suivants vous correspondent si vous voulez savoir qu'il s'agit bien d'une relation parasitaire. Vous devriez quitter cette personne si c'est le cas.

Remarquer ce que vous faites ensemble

  1. Demandez-vous si votre partenaire se sent obligé de tout faire en votre compagnie. Il est certainement possible de n'avoir quasiment que des points en commun, mais il est plus sain de faire certaines choses séparément et d'avoir un peu de temps pour vous.
    • Votre partenaire peut être un parasite s'il vous demande de vous accompagner chaque fois que vous mettez le pied dehors, même s'il s'agit simplement de récupérer des médicaments à la pharmacie ou de prendre un café vite fait.
    • Il ou elle est sans doute un parasite si vous remarquez soudain que votre partenaire fait constamment avec vous ce que vous aviez l'habitude de faire seul, que ce soit votre yoga matinal ou votre promenade d'après-diner.
    • Vous pourriez vivre une relation parasitaire si votre partenaire est incapable de faire quoi que ce soit par lui-même et vous demande tout le temps de vous accompagner, que ce soit de prendre un café avec une nouvelle connaissance ou d'aller au garage pour faire la vidange de la voiture.
  2. Voyez si vous avez des amis séparés. Avez-vous tout à coup remarqué que tous vos amis sont aussi devenus ceux de votre partenaire ? C'est normal jusqu'à un certain point, mais c'est un signal d'alarme si depuis que votre relation est devenue plus sérieuse tous les amis de votre partenaire ont disparu au profit des vôtres.
    • Cela peut être le moyen trouvé par l'être cher pour s'assurer que vous resterez ensemble pour toujours. Après tout, qui a envie de gérer les embêtements d'une séparation quand vous avez rigoureusement les mêmes amis ?
    • Vous avez aussi de quoi vous inquiéter si votre partenaire n'a jamais eu d'emblée d'amis à soi. C'est le signe que cette personne est incapable de former des liens solides avec d'autres sur un plan amical.
  3. Prenez vos précautions pour ne pas tout payer. Tout le monde peut évidemment manquer de liquidités de temps à autre, mais si vous vous retrouvez à payer les sorties (l'essence et les grosses factures) telles que les études de cette personne, les frais liés à un enfant, le loyer et autre, cela vaut la peine de voir si cet arrangement vous convient et d'observer la réaction de votre partenaire si, par exemple, vous n'aviez plus de sources de revenus. Prenez la peine d'en discuter avec la personne que vous fréquentez, si cette dernière trouve tout à fait normal que vous la preniez en charge.
    • La personne peut même dire qu'elle adorerait vous inviter à diner, mais qu'elle est très fauchée ce mois-ci. C'est un moyen pour elle de vous obliger à payer tout en vous faisant croire que c'était votre idée.
    • Cela devrait tout de même être un signal d'alarme, même si vous avez largement assez d'argent pour tout payer. La personne qui est disposée à tirer parti de votre argent le sera aussi pour profiter de vos émotions.
  4. Voyez si vous êtes trop indulgent avec votre partenaire. Dans une relation amoureuse saine, chaque partenaire se dévoue à tour de rôle pour aider l'autre chaque fois qu'il ou elle en a besoin. Dans une relation parasitaire, c'est toujours le même partenaire qui rend un service à l'autre et qui ne reçoit rien en retour. Vous êtes à la merci d'un parasite si vous trouvez que c'est toujours à vous de déposer l'autre où il veut se rendre que vous faites toujours les courses et préparez les repas et que vous vous chargez systématiquement de toutes ces petites choses qu'il ou elle ne veut pas faire par paresse.
    • Bien que cela puisse être blessant, vous devriez dresser deux listes : la première est celle de tous les services que vous avez rendus à votre partenaire et la deuxième celle de tous ceux qu'il ou elle vous a rendus. Les deux ne correspondent pas, n'est-ce pas ?
  5. Voyez si votre partenaire est parfaitement asocial. C'est là un autre problème d'importance. Vous devriez revoir votre situation si chaque fois que vous êtes en société ensemble, il ou elle refuse de parler à d'autres personnes, veut constamment mobiliser votre attention et ne fait généralement preuve d'aucun intérêt pour les autres. C'est une chose si votre partenaire est vraiment timide, mais c'en est une autre s'il est grossier vis-à-vis des autres ou se comporte carrément comme s'ils n'existaient pas. C'est un signe que la personne n'a pas de vie en dehors de votre présence.
    • Vous avez un sérieux problème si vous trouvez qu'il vous faut systématiquement rester à côté de votre partenaire quand vous sortez ou s'il se met en colère ou devient jaloux.
  6. Voyez si votre partenaire est fâché chaque fois que vous avez des activités de votre côté. Dans une relation amoureuse saine, les deux partenaires devraient être à l'aise pour avoir chacun des activités séparées. Cela peut signifier de fréquenter vos propres amis, de passer de bons moments dans votre famille ou simplement de lire, de courir ou d'avoir vos propres loisirs aux moments qui vous conviennent. Votre partenaire devrait être content que vous ayez des centres d'intérêt qui vous sont propres, s'il vous aime vraiment et tient à vous.
    • Votre partenaire ne supporte pas votre autonomie s'il se sent blessé, en colère, jaloux ou distant chaque fois que vous quittez le domicile sans lui ou elle, même s'il s'agit simplement de boire un café avec une cousine.
    • Il ou elle est un parasite si ce partenaire surveille vos allées et venues et vous demande toutes les cinq minutes quand vous allez sortir.
  7. Voyez si d'autres personnes vous ont fait part de leurs inquiétudes vis-à-vis de cette relation amoureuse. Il est tout à fait normal de vous braquer et de vous sentir d'autant plus déterminé à prouver que tout le monde a tort en vous donnant encore plus de mal pour que cela marche, quand on émet des réserves vis-à-vis de votre relation amoureuse. Mais il y a sans doute du vrai dans ce qu'ils disent, si vous découvrez que vos proches, les membres de la famille et quasiment tous ceux qui vivent dans votre entourage craignent que l'être cher ne vous exploite.
    • Vous finissez par éloigner tous ceux à qui vous dites qu'ils ont tort. Votre partenaire obtient alors exactement ce qu'il veut : l'essentiel de votre temps et de votre attention.

Remarquer vos discussions ensemble

  1. Remarquez si votre partenaire parle constamment de ses problèmes. Vous êtes en eaux troubles, si vous ne pouvez même pas vous souvenir de la dernière fois où vous avez confié à votre partenaire vos craintes les plus profondes ou vos doutes. Vous avez un sérieux problème si vous avez l'impression que l'être cher est toujours celui qui parle, qui est fâché, qui veut être réconforté et recherche et obtient votre amour et votre attention. Votre partenaire peut vivre une période difficile et c'est tout à fait normal, mais si vous avez l'impression qu'il y a constamment quelque chose qui cloche dans sa vie, il se pourrait que l'on se soit habitué à votre soutien moral.
    • Dans une relation amoureuse saine, les deux partenaires peuvent parler à tour de rôle de leurs problèmes et de leurs soucis.
    • Vous avez un problème si votre partenaire monopolise au moins les trois quarts de vos discussions et si vous n'êtes pas spécialement timide.
    • Vous avez de sérieux soucis si votre partenaire cherche à minimiser vos problèmes en disant que les siens sont bien pires, chaque fois que vous essayez d'en parler.
  2. Remarquez si vous ne pouvez jamais confier vos sentiments. Votre situation est critique si vous craignez de confier vos sentiments parce que vous croyez que votre partenaire va se fâcher et ne pas vous comprendre ou si vous ne voulez pas parler de vos pensées et impressions, car vous savez que votre partenaire ne va pas vous écouter. Vous devriez vous sentir aussi à l'aise que votre partenaire pour parler de vos craintes et de vos espoirs.
    • Vous devriez vous confier mutuellement dans une relation amoureuse. Mais on se sert de vous chaque fois que vous essayez de parler de vous et que votre partenaire vous répond qu'il est occupé ou fatigué, qu'il vous coupe la parole pour ne parler que de lui ou vous lance simplement un regard vitreux pour vous faire comprendre qu'il ne vous écoute pas.
  3. Remarquez s'il n'y a pas de compromis dans votre relation amoureuse. Vous vivez une relation parasitaire si vous découvrez que votre partenaire obtient toujours ce qu'il veut dans n'importe quelle situation. Vous pourriez vous retrouver à céder parce que c'est plus facile qu'un affrontement, parce que votre partenaire va se fâcher s'il n'obtient pas ce qu'il convoite ou simplement parce que vous vous êtes convaincu qu'il ne lâchera jamais prise si vous ne cédez pas. Dans une relation amoureuse saine, les partenaires oeuvrent ensemble pour trouver une décision qui peut convenir à tous les deux et cèdent chacun à l'autre à tour de rôle.
    • Ce n'est évidemment pas grave si vous cédez à des bricoles, comme l'endroit où vous allez diner ou le programme que vous allez regarder à la télévision. Mais cette habitude peut aussi vous encourager à céder à ce qui est plus important, comme votre nouveau lieu de résidence, par exemple.
  4. Remarquez si on ne vous a jamais félicité pour quelque chose. Quand avez-vous entendu pour la dernière fois votre partenaire vous dire qu'il ou elle tenait beaucoup à vous ? Vous pourriez vous être habitué à ce que ses sentiments soient naturels, si vous ne vous souvenez pas qu'il vous en ait parlé. Votre partenaire peut penser que vous savez qu'il vous aime et que vous avez de l'importance pour lui, mais il vous le dirait et ne se contenterait pas de supposer que vous le savez s'il tient vraiment à vous.
    • On profite vraiment de vous, si on ne vous remercie même pas pour tous les services que vous avez rendus.
    • On se sert de vous si votre partenaire ne vous fait jamais de compliments ni ne vous dit que vous avez de l'allure lors d'une soirée.
  5. Remarquez si vous devez constamment dire à votre partenaire que vous l'aimez. Eh oui. Votre partenaire ne vous dit quasiment jamais que vous êtes superbe, mais vous vous sentez obligé de lui dire que vous l'aimez vingt fois par jour afin que l'autre n'ait pas l'impression d'être négligé ou privé d'amour et d'affection. Vous avez un sérieux problème si vous avez l'impression de devoir dire à votre partenaire cinquante fois par jour que vous l'aimez, que vous le trouvez formidable et l'appréciez profondément rien que pour l'aider à être moins dépendant de vous.
    • Dans une relation amoureuse saine, les deux partenaires devraient se complimenter l'un l'autre et se déclarer mutuellement leur amour et seulement s'il sont sincères.

Remarquer ce que l'autre vous fait ressentir

  1. Voyez si vous vous sentez coupable chaque fois que vous ne cédez pas. C'est très important. Avez-vous remarqué que votre partenaire est profondément déçu chaque fois que vous lui dites non ou ne lui donnez pas exactement ce qu'il ou elle veut ? Vous ne devriez pas céder simplement parce que cela attriste votre partenaire, tout comme vous ne devriez pas non plus le faire avec un enfant qui pique une crise en public. Vous ne devriez pas vous sentir mal en ne cédant pas aux exigences ridicules de votre partenaire.
    • La culpabilité ne devrait pas être la force motrice d'une relation amoureuse saine. Vous retrouvez-vous constamment à rendre service à votre partenaire en sacrifiant vos propres plaisirs pour le satisfaire ? S'éloigne-t-il de vous jusqu'à ce que vous cédiez, si vous n'accédez pas à ses souhaits ?
    • Avez-vous l'impression que votre partenaire n'est rien sans vous ou ne pourrait pas survivre par lui-même ? Ce sont des signes qui indiquent que vous pourriez vivre une relation parasitaire.
  2. Voyez si vous êtes épuisé après avoir fréquenté votre partenaire. Avez-vous souvent l'impression d'avoir perdu votre énergie après une sortie avec votre partenaire ?
    • Un parasite ne se contente pas de vider votre portefeuille et vous voler votre temps libre. Il peut aussi vous pomper de l'énergie, qu'elle soit spirituelle, mentale ou physique.
    • Un partenaire parasitaire peut vous sucer votre substance vitale. Vous lui offrez constamment votre soutien moral et financier pour le convaincre que c'est tout à fait normal. Il ou elle peut même vous impliquer dans ses problèmes et vous rendre responsable aussi de la situation malheureuse dans laquelle il ou elle se trouve.
    • Dans une relation amoureuse saine, chaque partenaire redonne de l'énergie à l'autre et se persuade mutuellement que tout est possible. Dans une relation parasitaire, l'un des partenaires soutire à l'autre de l'énergie et se rend incapable de faire quoi que ce soit.
  3. Voyez si vous avez l'impression de perdre votre identité. La personne qui partage votre vie peut vous donner l'impression de vous perdre de vue si vous êtes dans une relation parasitaire. Votre partenaire cherche à vous faire abdiquer votre identité au profit de celle du couple dans le cadre d'une relation amoureuse. Vous pourriez être dans une relation parasitaire qui vous a fait perdre votre identité, si vous avez oublié qui vous êtes et si vous avez l'impression de perdre de vue tout ce qui a fait votre personnalité unique et votre bonheur.
    • Dans une relation amoureuse saine, les deux personnes renforcent leur identité personnelle quand elles deviennent un couple. Dans une relation toxique, l'un accapare les caractéristiques de l'autre et ne lui laisse pas le temps de savoir ce qu'il est au juste.
  4. Voyez si vous vous sentez exploité. Vous l'êtes certainement si vous avez cette impression. Vous devriez sortir de cette relation le plus rapidement possible, si vous remarquez que l'être cher n'est avec vous qu'à cause de votre appartement, votre voiture, votre argent ou votre capacité à le réconforter à n'importe quel moment de la journée. Votre partenaire profite de vous si vous avez l'impression de le soutenir à fond et ne pas l'être en retour, même pour les choses les plus simples, comme un mot d'encouragement quand vous avez un examen difficile à passer.
    • Demandez-vous si votre partenaire resterait avec vous si vous n'aviez pas ce bel appartement, cette nouvelle voiture, ce compte en banque bien garni ou cette splendide allure qui est la vôtre. Vous êtes exploité s'il vous faut ne serait-ce qu'une seconde pour donner une réponse.
  5. Voyez si vous avez l'impression que vos objectifs ou désirs ont fini par ne plus compter. C'est un autre moyen employé par le parasite pour vous priver de votre identité. Vous êtes probablement dans une relation parasitaire si vous avez tout sacrifié afin que l'être cher puisse poursuivre ses propres rêves, finir ses études, se rapprocher de sa famille ou s'adonner à son loisir préféré tous les jours pendant des heures. Les partenaires d'une relation amoureuse saine ont chacun des objectifs individuels qu'ils tâchent de réaliser. Dans une relation parasitaire, les objectifs de l'un d'eux deviennent le centre de cette liaison.
    • Vous pourriez même ne pas avoir remarqué que vous n'avez plus envie d'être institutrice ou chef de cuisine parce que vous êtes trop occupé à essayer d'aider votre partenaire à trouver sa propre voie.
    • Votre partenaire ne s'intéresse qu'à lui s'il ne vous demande jamais ce que vous voulez faire à l'avenir ou comment vous voyez votre carrière dans les cinq ans à venir.

Conseils

  • Ayez le courage de trouver une issue de sortie, si vous êtes l'hôte d'une relation amoureuse parasitaire. Si, à l'inverse, vous êtes le parasite, repentez-vous et apprenez à donner davantage et à prendre moins à votre partenaire.
  • Demandez-vous tous les jours avant de quitter le lit si votre situation vous plait, ce que vous faites ici et pourquoi ainsi que ce que vous recherchez dans cette relation que vous n'obtenez pas à présent.
  • Faites-vous aider par un psychologue.
  • Comprenez qu'il est préférable de donner que de recevoir.
  • Apprenez à pardonner.
  • Respectez votre partenaire indépendamment du mal qu'il a pu vous faire.
  • Soyez ouvert d'esprit. Nous ignorons souvent ce que d'autres peuvent voir à dix mètres. Demandez à un proche de confiance de vous aider à savoir si vous êtes ou non dans une relation amoureuse parasitaire.

Avertissements

  • Une relation parasitaire est, par définition, nuisible. Ne la laissez pas continuer ainsi.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.