Comment lire une étiquette de nourriture pour animaux

Il est vital pour la santé et la longévité de votre animal de compagnie de recevoir la meilleure nourriture possible. Mais il peut être difficile de déchiffrer une étiquette de nourriture pour animaux. Vous devriez comprendre le contenu de la nourriture pour animaux et pouvoir comparer aisément des produits pour animaux domestiques si vous suivez ces recommandations, étant donné que les aliments pour animaux doivent correspondre à votre type de quatre pattes.

Étapes

  1. Apprenez à aller au-delà des affirmations commerciales liées à la nourriture pour animaux de compagnie. L'étiquetage des produits pour animaux est réglementé en occident par les instances vétérinaires et gouvernementales. Ces instances ne font cependant que suivre ce qui est strictement demandé. En réalité, les fabricants de nourriture pour animaux de compagnie utilisent des termes qui restent obscurs vis-à-vis de la réglementation afin de mieux toucher les consommateurs et améliorer leur image de marque commerciale.
    • Les autorités de santé américaines affirment sur leur site web : « Il n'est pas rare que l'étiquetage et la commercialisation se fassent suivant les dernières tendances en matière de marketing censées d'abord attirer le consommateur. » En d'autres mots, les produits pour animaux ont tendance à faire appel à nos préférences et non pas à ce qui convient à vos animaux domestiques. Vous devez pour cette raison regarder ce qui se passe derrière le battage commercial pour trouver ce qui se trouve réellement dans la nourriture pour animaux.
    • Il est important de toujours vérifier la liste des ingrédients, car l'aliment qui est nommé sur la boîte ne constitue pas forcément l'ingrédient principal du produit.
  2. Repérez s'il y a sur l'étiquette une « Garantie de conformité » du produit. Voyez un exemple sous la rubrique des « Conseils » ci-dessous. Remarquez que les pourcentages donnés en matière de protéines, de lipides et de fibres sont ceux contenus dans la nourriture dans son état actuel. Mais comme chaque type de produit possède un pourcentage d'humidité différent, vous ne pouvez en toute logique comparer de la nourriture pour animaux que sur la base du produit sec. L'humidité contenue dans les aliments pour animaux peut aller d'environ 6% à près de 80% .
    • La nourriture en boîte contient évidemment plus d'humidité que les croquettes. Mais elle peut ne pas contenir autant de protéines, par exemple. Vous ne pouvez pas savoir quel type d'aliment contient le plus de protéines, de lipides ou de fibres si vous n'avez pas converti ces données sur la base du produit sec.
    • Déterminez d'abord l'apport du produit sec, en soustrayant de 100% le pourcentage d'humidité donnée. En vous servant de l'exemple ci-contre, l'humidité du produit est de 10%. La matière sèche est par conséquent présente dans le produit à 90% dans cet aliment pour animaux.
    • Convertissez les pourcentages de protéines, de lipides et de fibres sur la base d'une matière sèche en divisant les pourcentages donnés sur l'étiquette par la quantité de matière sèche (à partir de l'étape précédente). Dans notre exemple, les 26% de protéines figurant sur l'étiquette sont convertis à 28% sur la base du produit sec en divisant 26% par 90% (remarquez que dans cet exemple, le calcul de la matière sèche n'est que légèrement différent du pourcentage mentionné sur l'étiquette. Cela est dû au fait que le pourcentage d'humidité n'est que de 10%. Si ce pourcentage avait été par exemple de 40%, le contenu de la matière sèche – 26% divisé par 60% - aurait été de 43%).
    • Comparez ce nouveau pourcentage de 28% sur une base de matière sèche à d'autres aliments pour animaux (une fois que vous avez converti de la même façon les autres étiquettes de nourriture pour animaux). Faites des comparaisons identiques pour les quantités de lipides et de fibres sur la base de la matière sèche.
  3. Sachez que ces pourcentages seuls ne révèlent pas tout. Vous pourriez avoir 28% de protéines sur la base de la matière sèche, mais quelle est la source de ces protéines ? Vous pouvez avoir des protéines issues de bas morceaux de poulet, lesquelles ne sont pas de bonnes sources de nutrition pour votre animal ! Cela signifie qu'il vous faudra ensuite consulter la liste des ingrédients. Les aliments pour animaux doivent faire la liste des ingrédients dans l'ordre de leur quantité.
    • Les cinq premiers ingrédients constitueront en général le plus gros de la nourriture pour animaux. Vous devriez trouver idéalement de la viande en tant qu'ingrédient majoritaire sur l'étiquette. Des céréales comme du maïs, du fécule, du blé complet, de l'orge ou du riz sont destinées à fournir l'apport énergétique essentiel pour votre animal et pour donner aux croquettes une texture plus savoureuse.
    • Même le site officiel des consommateurs américains admet que « des impératifs commerciaux ont leur rôle à jouer dans la sélection de tout ingrédient » et « des protéines ne sont pas juste ce qu'ils disent être. Les ingrédients sources de protéines contiennent des acides aminés, lesquels peuvent ou non correspondre à ce dont un chat ou un chien a besoin. » Les fabricants combinent habituellement plusieurs sortes de protéines pour procurer tous les acides aminés nécessaires pour la bonne santé de l'animal.
  4. Soyez conscient(e) que les fabricants de nourriture pour animaux de compagnie peuvent manipuler ces informations. Cette information peut être changée assez efficacement pour ne pas vous permettre de lire l'étiquette correctement, en fragmentant, par exemple, un ingrédient en composants pour ensuite le faire figurer individuellement dans la liste de composition de telle sorte que vous ne remarquez pas facilement un ingrédient indésirable tout en haut de la liste.
  5. Certains propriétaires d'animaux de compagnie recherchent des aliments pour animaux avec des critères similaires à la nourriture humaine et évitent d'acheter des aliments qui contiennent des arômes et colorants artificiels, du sucre et des conservateurs chimiques. Certains produits ajoutés comme le foie et d'autres abats sont néanmoins d'excellentes sources d'acides aminés et d'autres nutriments dont les chats et chiens ont besoin. De plus, les croquettes nécessitent des conservateurs pour les empêcher de se dégrader et de perdre des nutriments essentiels.
    • Contactez directement le producteur pour savoir au juste en quoi consistent les « produits dérivés » mentionnés sur le produit. Sachez que cela peut changer sans que vous soyez prévenu(e). La réaction de votre animal de compagnie sera parfois assez flagrante pour mettre cela en évidence !
  6. Faites une analyse du produit suivant le prix du produit au poids. La densité de la nourriture sèche (les croquettes) peut être changée en la faisant gonfler, tandis que de la nourriture humide peut être libellée en grammes ou à la livre (ou autres mesures), ce qui ne facilite pas une comparaison au poids. Vérifiez ce que cela donne au prix pour avoir une estimation plus juste de la valeur du produit.
  7. Vérifiez l'étiquette pour connaître la « valeur nutritionnelle ». C'est l'un des aspects les plus importants sur une étiquette de nourriture pour animaux, car cela peut avoir une influence sur la santé de l'animal si le produit déclare couvrir tous les besoins nutritionnels alors qu'il n'offre pas tous les nutriments nécessaires pour votre animal. Pour être rassuré(e) à ce sujet, voyez les choses suivantes :
    • Les mots : « (Nom du produit) est formulé pour remplir les conditions exigées par les autorités de santé animale (pour chiens et chats). »
    • Ou voyez pour des termes tels que : « Ce produit a été testé pour couvrir tous les besoins liés à une alimentation équilibrée. »
    • Assurez-vous aussi de choisir le produit qui corresponde à l'âge de votre animal – ceci devrait figurer aussi sur l'étiquette (aliments pour chatons ou chiots, par exemple). Les aliments destinés aux animaux en pleine croissance, aux femelles en gestation ou aux animaux qui sont très actifs devraient être choisis avec soin afin qu'ils correspondent aux besoins de cet animal. Les aliments destinés aux animaux âgés, à certaines tailles et races de chiens doivent remplir les critères destinés aux besoins de ces types d'animaux. En réalité, les affirmations les plus précises sont aussi les plus difficiles à vérifier.
  8. Lisez le mode d'administration de la nourriture. Même si vous pensez savoir combien vous devez donner d'un produit spécifique, les instructions peuvent changer d'un produit à l'autre ou vous pourriez avoir transféré les instructions concernant un produit pour l'utilisation d'un autre. Lisez toujours soigneusement ces recommandations pour vous assurer de nourrir correctement votre animal. Vous devriez cependant continuer à surveiller les besoins, préférences et les conditions de vie de votre animal, même si les fabricants couvrent tous les cas de figure. Parlez-en avec votre vétérinaire si vous avez un doute, surtout en ce qui concerne les animaux en pleine croissance et les femelles en gestation.
    • Lisez aussi l'apport calorique du produit faisant partie du nourrissage. L'apport calorique peut varier énormément entre différents produits et entre de la nourriture sèche ou de la pâtée. Les calories ont une importance particulière si votre animal est en pleine croissance, s'il est en surpoids ou trop maigre ou s'il est malade.
    • Les valeurs caloriques sont faites sur la base de « kilocalories par kilogramme ». Les kilocalories sont des calories, tandis qu'un « kilogramme » est une unité de mesure. On peut aussi mentionner la valeur calorique « par sachet » ou « par boîte », en même temps que la valeur exigée de calories par kilo.
  9. Faites preuve de perspicacité vis-à-vis d'affirmations telles que celle vantant les produits bio, naturels, de première qualité et autres. Ce sont des termes de marketing qui n'ont aucune preuve scientifique pour les soutenir. Tandis que l'on espère que tous les produits pour animaux soient « naturels », cela fait habituellement référence à l'absence d'additifs, de colorants ou d'arômes artificiels. Les mots « premium » et « gourmet » et similaires font partie d'un langage commercial qui ne signifie rien de plus que ce que l'emballage suggère au consommateur. La nourriture pour animaux bio ne devrait pas contenir d'arômes de synthèse, mais les étiquettes continuent à manquer de clarté aux yeux des autorités de défense du consommateur.

Conseils

  • Le taux d'humidité des pâtés ne devrait pas dépasser 10%.
  • Sachez qu'il n'est pas besoin d'ajouter de la viande à un produit animal pour produire un « arôme ». Un arôme de poulet, par exemple, peut être produit en utilisant un « substitut de poulet » (comme un traitement à la chaleur ou l'ajout d'enzymes ou d'acides) là où aucun vrai poulet n'est entré dans le résultat final du produit. Sachez aussi que l'affirmation selon laquelle le produit ne contient « aucun arôme artificiel » est souvent une stratégie commerciale, vu que peu de produits pour animaux n'en contiennent.
  • Le taux de fibres ne devrait pas dépasser 4 %
  • Pour une garantie de qualité :
  • Le taux de lipides ne devrait pas dépasser 16 %
  • Voici un exemple de l'analyse d'une étiquette de produit pour animaux :
  • Protéines : 26% minimum.

Avertissements

  • Ne donnez pas de nourriture pour chats à un chien et vice versa. Chaque espèce a des besoins nutritionnels différents, proposés par le fabricant du produit destiné aux animaux de compagnie.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.