Comment calculer le pourcentage d’augmentation de son salaire

Les augmentations salariales peuvent se faire de diverses manières. Vous avez peut-être obtenu une augmentation ou une promotion ou avez peut-être décroché un job mieux rémunéré. Quelles que soient les circonstances, vous souhaitez probablement savoir comment calculer le pourcentage d'augmentation de votre nouveau salaire par rapport à l'ancien. Étant donné que le taux d'inflation ainsi que les données relatives au cout de vie sont très souvent exprimés en pourcentage, calculer l'augmentation de votre salaire en pourcentage pourrait vous aider à la comparer aux autres forces telles que l'inflation. Apprendre à calculer le pourcentage d'augmentation de votre salaire pourrait également vous permettre de comparer votre revenu à celui d'autres personnes dans votre domaine.

Calculer le pourcentage d'augmentation de votre salaire

  1. Soustrayez le montant de votre ancien salaire du nouveau. Supposons que vous gagnez 45 000 euros par an à votre ancien travail et que votre nouvelle position vous donne droit à un salaire annuel de 50 000 euros. Cela signifie que vous devrez soustraire les 45 000 euros des 50 000 euros, soit : 50 000-45 000=5 000 euros.
    • Si vous êtes payé à l'heure et ne savez pas combien vous gagnez exactement par an, vous pouvez tout simplement utiliser en lieu et place du salaire votre ancien et votre nouveau tarif horaire. Si par exemple vous êtes passé de 14 euros l'heure à 16 euros l'heure, alors vous ferez 16 € - 14 € = 2 €.
  2. Divisez le montant issu de la différence des salaires par le montant de votre ancien salaire. Pour trouver en pourcentage la valeur de votre augmentation salariale, vous devez d'abord la trouver sous forme décimale. Pour la trouver sous forme décimale, prenez la différence que vous aviez trouvée dans l'étape 1 puis divisez la valeur par le montant de votre ancienne rémunération.
    • En vous servant de l'exemple de l'étape 1, vous prendrez les 5 000 € de l'exemple précédent que vous diviserez par 45 000 €, soit 5 000 €/45 000 € = 0,111.
    • Vous utiliserez la même méthode, si vous calculez l'augmentation en pourcentage de votre taux horaire. En vous basant sur l'exemple précédent, prenez 2 €/14 € = 0,143 €.
  3. Multipliez par 100 le nombre décimal obtenu. Pour exprimer en pourcentage un nombre décimal, multipliez-le simplement par 100. En vous servant toujours de l'exemple précédent, vous multiplierez par 100 le nombre décimal 0,111 obtenu. Nous avons donc 0,111 x 100 = 11,1 %, ce qui signifie que le nouveau salaire de 50 000 euros fait à peu près 11,1 % du montant de l'ancien salaire qui s'élevait à 45 000 euros. Autrement, vous avez obtenu une augmentation de 11,11 %.
    • Pour ce qui est de l'exemple du taux horaire, vous multiplierez également le nombre décimal obtenu par 100. Ce qui donnerait pour l'exemple précédent 0,143 x 100 = 14,3 %.
  4. Tenez également compte des avantages supplémentaires. Si vous ne comparez que le salaire que vous obtenez dans une nouvelle entreprise à celui que vous perceviez après une augmentation de salaire ou une promotion dans votre entreprise actuelle, le salaire ne serait peut-être qu'une partie du total des avantages dont vous bénéficiez. Vous devrez inclure plusieurs autres éléments pour déterminer le pourcentage réel de votre augmentation salariale. Ces éléments sont entre autres.
    • Les prestations ou primes d'assurance : si les deux emplois vous donnent droit à une couverture en assurance, alors vous devrez comparer les deux plans de couverture d'assurance. Vous devrez inclure (si possible) la prime déduite de votre salaire dans votre décision. Ainsi, une augmentation de primes pour la même couverture d'assurance aurait un effet négatif sur le niveau d'augmentation de votre salaire. Pensez également au niveau de couverture (ces primes couvrent-elles les soins ophtalmologiques et dentaires ?), au montant annuel que vous aurez peut-être à payer.
    • Les bonus ou commissions : bien que ne faisant pas partie de votre salaire, n'oubliez pas d'inclure les bonus ou commissions dans chacun des calculs. Le nouveau job pourrait vous offrir un salaire bien plus élevé, mais si votre emploi actuel vous offre des avantages trimestriellement par exemple, vous devez toujours tenir compte de cet aspect.
    • Votre plan de retraite : certaines entreprises offrent des régimes d'épargne retraite qui vous permettent de percevoir le montant brut de votre salaire et de l'épargner pour votre retraite. Il peut s'agir d'un pourcentage que la société octroie à l'employé. Si l'entreprise dans laquelle vous travaillez actuellement ne le fait pas, mais que la nouvelle le fait à hauteur de 6 % par exemple, cela constitue une ressource financière supplémentaire que vous devez tenir compte.
    • Les pensions de retraite : vous devez également tenir compte des emplois qui permettent l'obtention des pensions de vieillesse après un certain nombre d'années de service continu. Vous devez également penser à la possibilité que votre position actuelle vous permette d'obtenir après vingt-cinq ans une pension considérable, mais que la nouvelle ne vous en offre aucune. Avoir un salaire annuel plus élevé signifie que vous avez peut-être plus d'argent immédiat, mais il serait plus opportun de considérer les gains annuels potentiels obtenus de chacun des deux emplois sur le long terme.

Déterminer le rapport entre votre augmentation de salaire et l'inflation

  1. Comprenez ce qu'est une inflation. L'inflation est l'augmentation des prix de biens et des services. Cela a par conséquent une incidence sur votre cout de vie. Une forte inflation par exemple est souvent caractérisée par une augmentation du prix des aliments, des services publics et du pétrole. Les gens ont tendance au cours de cette période à limiter leurs dépenses, étant donné que c'est la saison où tout coute cher.
  2. Intéressez-vous plus à l'inflation. Un grand nombre de facteurs concourt à une inflation de la devise. En France, l'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publie un rapport annuel qui suit et calcule le niveau d'inflation. Cliquez ici pour en savoir plus.
  3. Retranchez du pourcentage d'augmentation de votre salaire, le taux d'inflation. Pour déterminer l'effet de l'inflation sur l'augmentation de votre salaire, vous devrez simplement soustraire le taux d'inflation du pourcentage d'augmentation que vous aviez calculé dans la partie 1. Par exemple, le niveau moyen d'inflation était de 0,5 % en 2014 en France. En utilisant les 11,1 % d'augmentation préalablement calculée dans la partie 1, vous déterminerez l'effet que l'inflation à sur l'augmentation de votre salaire de la manière suivante : 11,1 % - 0,5 % = 10,6%. Cela signifie qu'après avoir tenu compte de l'augmentation du prix des biens et services, l'augmentation n'est que de 10,6 % parce que la valeur monétaire était de 0,5 % de moins que l'année dernière.
    • En d'autres termes, il a fallu en moyenne 0,5 % de fonds supplémentaires en 2014 pour acheter les mêmes articles qu'en 2013.
  4. Déterminez l'effet de l'inflation sur votre pouvoir d'achat. Le pouvoir d'achat se rapporte au cout comparatif des biens et services dans le temps. Reprenons toujours l'exemple de la partie1 qui stipule que vous gagnez un salaire de 50 000 € par an. Supposons ensuite que durant l'année de votre augmentation, le taux d'inflation était nul soit 0 %, mais a atteint le seuil de 0,5 % l'année suivante sans que vous ayez reçu une autre augmentation. Cela signifie que vous devrez dépenser 0,5 % de plus pour acheter le même article de base. 0,5 % de 50 000 € équivaut à 0,005 x 50 000 = 250 €. Votre pouvoir d'achat total diminue de 250 € par rapport à l'année précédente, à cause de l'inflation actuelle.
    • L'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) dispose d'une calculatrice qui vous permet de comparer le pouvoir d'achat entre les années. Cliquez ici pour y accéder.

Conseils

  • Il existe en ligne, plusieurs calculatrices que vous pouvez utiliser pour déterminer en termes de pourcentage, votre augmentation de salaire.
  • Les exemples cités dans le présent article pourront également donner le résultat escompté même s'ils sont exprimés dans une autre devise.

Éléments nécessaires

  • Une calculatrice
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.