Comment mieux communiquer avec sa petite amie

Votre relation amoureuse peut avoir bien débuté, mais le maintien d’une relation durable nécessite des efforts. Une excellente façon d’améliorer votre relation amoureuse avec votre copine est de travailler sur vos aptitudes à communiquer. Apprendre à mieux communiquer avec votre partenaire vous aidera tous les deux à vous ouvrir l’un à l’autre et à vous sentir proche l’un de l’autre, peu importe où vous en êtes actuellement dans votre relation.

Être un meilleur interlocuteur

  1. Posez des questions. Le fait de poser des questions constitue l’une des meilleures façons d’améliorer votre capacité à converser avec votre partenaire. Chaque jour, vous devriez prendre les nouvelles l’un de l’autre en ce qui concerne le travail, la santé et d’autres activités quotidiennes que vous menez. Vous devriez également poser des questions pour mieux comprendre quelque chose qui a été dit ou aller plus loin pour amener votre partenaire à s’ouvrir davantage.
    • Posez des questions délicates. Commencez par aborder les sujets les plus importants et généraux et finissez avec des confidences spécifiques.
    • Vous pourriez commencer par demander à votre petite amie comment était sa journée, puis chercher à savoir les bons et les mauvais moments qu’elle a eu à passer au bureau.
    • Dès que votre petite amie commence par narrer les événements particuliers de sa journée, vous pouvez essayer de faire le lien avec d’autres conversations antérieures que vous avez eues. Par exemple, vous pouvez demander Cela s’est passé auparavant, n’est-ce pas ? ou Waouh, je n’arrive pas à croire que cela se soit produit après que _____ t’ai dit autre chose la semaine dernière.
    • Demandez à votre copine ce qu’elle pense des événements qu’elle a décrits. Faites-lui savoir que vous tenez à elle et portez-lui assistance.
  2. Reformulez les propos de votre copine pour y réfléchir. Un problème important qui se pose dans la communication d’un couple est que l’un des partenaires a l’impression que l’autre ne l’écoute pas ou ne le comprend pas. Le fait de reprendre les propos de votre copine prouve que vous l’écoutez attentivement et prenez au sérieux tout ce qu’elle dit. Cela peut également s’avérer un excellent moyen de vous engager psychologiquement plus dans la conversation, si vous constatez que vous êtes distrait et que vous n’arrivez pas à vous concentrer sur ce qui est dit.
    • Utilisez un ton naturel pour converser. La conversation peut dégénérer assez rapidement si votre partenaire a l’impression que vous vous moquez de lui lorsque vous reprenez ses propos.
    • Essayez de ne pas trop reformuler ses propos. Si vous en faites de trop, cela peut devenir gênant et agaçant.
    • Reprenez les propos de votre petite amie dans vos propres termes. Cela prouve que vous prêtez attention à ses dires et que vous ne vous contentez pas de répéter chaque mot qu’elle dit.
    • Vous pourriez essayer d’utiliser une phrase de transition avant de procéder à votre reformulation. Par exemple, essayez de dire quelque chose du genre Tu es donc en train de dire… ou Je comprends ton point de vue. Tu disais que________. N’est-ce pas ?
  3. Veillez à toute gestuelle. Le langage corporel est généralement aussi éloquent que les paroles. La position que vous et votre copine adoptiez au cours d’une conversation peut être involontaire ou refléter votre état inconscient. Essayez de ne pas lire de manière trop obsessive le langage corporel de votre partenaire. Toutefois, si vous avez l’impression qu’il y a un problème, faites l’effort de lui demander si elle est contrariée et dites-lui que vous l’avez remarqué à travers sa gestuelle.
    • Si votre copine croise les bras, il se peut qu’elle soit sur la défensive, distante ou émotionnellement renfermée.
    • Le fait d’éviter le contact visuel peut indiquer un manque d’intérêt pour vos propos, ou une honte concernant quelque chose qui a été dit ou fait ou même une sensation d’être peu communicatif ou de gêne.
    • Lorsque votre partenaire tourne son corps au cours d’une discussion, cela pourrait faire penser qu’elle est indifférente, frustrée ou émotionnellement renfermée.
    • Une voix forte et agressive peut indiquer que la conversation a dégénéré ou est sur le point de dégénérer et que les émotions sont exacerbées. Votre copine peut également avoir l’impression que vous ne lui prêtez pas attention ou ne la comprenez pas.
    • Certaines gestuelles sont circonstancielles, par conséquent n’accusez pas votre petite amie de dissimuler son sentiment de contrariété ou d’être renfermée. Posez-lui la question de façon attentionnée en disant J’ai remarqué que ton langage corporel indique que tu es contrariée, mais tes paroles disent le contraire. Y a-t-il quelque chose qui te tracasse ?

Parler à sa petite amie

  1. Soyez honnête et ouvert. Être honnête implique le fait de ne pas lui mentir ou la tromper, ce qui devrait être assez facile à faire. Toutefois, être ouvert exige que vous vous montriez vulnérable d’une certaine manière, ce que beaucoup de gens ont du mal à faire. Si vous n’êtes pas naturellement franc et honnête, vous devriez travailler sur ces traits avec votre partenaire pour le bien de votre relation.
    • Une communication franche et honnête est la base de toute relation solide. Si vous n’arrivez pas à être honnête et ouvert l’un envers l’autre, vous rencontrerez forcément des problèmes en fin de compte.
    • Dites à votre copine la vérité sans aucune réserve. Ne vous retenez pas ou ne dissimulez pas vos sentiments, car elle peut être contrariée si elle découvre la vérité.
    • Si vous avez du mal à être ouvert, faites-le savoir à votre partenaire et essayez de lui donner les raisons pour lesquelles vous êtes ainsi. Si elle sait que vous avez des difficultés à vous ouvrir, elle peut être particulièrement d’un grand soutien. De même, elle peut recourir à des questions qui vous amèneront à vous ouvrir ou demander plus d’explications.
  2. Réfléchissez avant de parler. Nombreuses sont les personnes qui s’empressent d’extérioriser leurs pensées ou sentiments au point où ils n’arrivent pas à prendre une pause et à réfléchir sur ce qui a été dit. Il en va de même lorsque vous exprimez vos pensées en général et parlez pour répondre à quelque chose que votre petite amie a dit.
    • Réfléchissez bien à ce que vous allez dire avant de vous exprimer.
    • Prenez en compte vos sentiments lorsque vous parlez à votre copine.
    • Exprimez-vous de manière aussi directe et claire que possible.
    • Si vous apportez une réponse à ce que votre partenaire a dit, donnez-lui un peu de temps pour vous assurer qu’elle a fini de s’exprimer. Ensuite, prenez une seconde pour réfléchir à ses dires et voyez de quelle façon vous pouvez mieux reformuler votre réponse.
  3. Communiquez de façon respectueuse. Vous devrez toujours faire l’effort d’être aussi respectueux que possible durant toutes les conversations que vous avez avec votre petite amie. Le respect peut s’avérer être un critère assez basique pour la plupart des gens, mais il importe de faire attention à vos propos, votre voix, le thème sous-jacent de votre discussion et votre langage corporel afin de faire preuve de respect l’un envers l’autre.
    • Assumez la responsabilité de vos propos et actes au cours de la conversation, même si cela se transforme en une dispute.
    • Vous devriez tous les deux exprimer clairement vos idées, mais vous devez le faire humblement.
    • Validez les sentiments de votre partenaire. Essayez de comprendre la raison pour laquelle votre copine éprouve ce sentiment et respectez tout au moins le fait qu’elle se sente ainsi.
    • Adoptez une posture respectueuse. Ne soyez pas avachi, évitez le contact visuel ou menez d’autres activités tout en écoutant votre petite amie. Faites-lui face et accordez-lui toute votre attention.
    • Faites preuve de respect, quelles que soient vos réponses. N’interrompez pas votre copine et ne dites jamais qu’elle a tort d’avoir réagir d’une certaine façon.
    • Ne soyez pas bouleversé ou même furieux, quel que soit le malentendu qui survient entre vous. Au lieu de cela, vous devriez calmement poser des questions et essayer d’amener votre petite amie à vous expliquer ce qu’elle a dit.
  4. Contentez-vous d’utiliser la première personne du singulier dans vos propos. Lorsque vous vous emportez, surtout au cours d’une dispute ou après qu’on vous ait blessé d’une quelconque manière, il est plus facile que vous vous mettiez à faire usage des phrases déclaratives (telles que Tu es un menteur et tu m’as offensé). Toutefois, les psychologues affirment que l’utilisation des phrases en Je est bien plus efficace et permet d’éviter beaucoup de tensions. Le fait d’utiliser la première personne du singulier dans vos propos veut simplement dire que vous reformulez vos préjudices moraux d’une façon qui reflètent réellement ce que vous ressentez et non pas comme une vérité absolue ou une accusation sur votre partenaire. Une bonne phrase en Je doit comporter les parties suivantes.
    • Des déclarations pleines d’émotion (Je me sens_____)
    • Une description honnête et sans émotion du comportement qui vous met dans cet état (Je me sens _____ lorsque tu ______)
    • Une explication décrivant la raison pour laquelle les conditions ou le comportement en question vous met dans cet état (Je me sens ____ lorsque tu _____, parce que cela _________)
  5. Ne précipitez pas les choses. Si vous avez commencé par sortir ensemble il n’y a pas longtemps ou si c’est pour la première fois que vous éprouvez des sentiments l’un pour l’autre, il est préférable que vous preniez votre temps. Tous les jours, vous devriez continuer à travailler sur la communication à deux. Toutefois, votre partenaire et vous devriez avoir une franche discussion sur la façon dont vous acceptez révéler vos sentiments ou pensées personnelles et sur le temps qu’il vous faudra pour arriver à le faire.
    • Ne vous précipitez pas à mener des discussions sérieuses, troublantes ou difficiles. Lorsque vous êtes tous deux prêts à aborder de tels sujets, faites en sorte qu’ils viennent naturellement.
    • Ne mettez pas la pression à votre partenaire et ne lui permettez pas non plus de vous empresser.
    • Commencez par les sujets sur lesquels vous êtes tous les deux à l’aise et gardez à l’esprit que tout effort mené dans le but d’améliorer la communication entre vous ne fera que renforcer votre relation.
  6. Faites usage des propos qui révèlent votre personnalité. Les propos basés sur la divulgation personnelle peuvent s’avérer très utiles dans une relation, surtout si vous n’êtes pas habitués à partager mutuellement vos sentiments ou à parler des choses très intimes. Il existe une façon progressive, mais en toute franchise par laquelle vous pouvez révéler votre personnalité à votre partenaire en supposant qu’elle vous parlera également d’elle. Pour commencer, essayez de profiter de ces indices d’autorévélation.
    • Je suis quelqu’un qui _____.
    • Une chose que j’aimerais bien que les gens sachent à mon sujet est_______.
    • Lorsque j’essaie d’exprimer mes pensées intimes, _____________.

Travailler ensemble sur les techniques de communication

  1. Essayez différents styles de communication. Il existe diverses manières de communiquer, et il n’y a absolument pas de bonnes ou de mauvaises méthodes. Toutefois, certaines méthodes peuvent paraitre plus efficaces que d’autres pour certaines personnes, et cela peut nécessiter des expériences avant que vous ne puissiez trouver le style de communication qui vous convient parfaitement.
    • Faites l’effort de vous exprimer. Faites savoir à votre partenaire ce que vous ressentez et cherchez également à savoir ce qu’elle-même ressent.
    • Ayez des discussions axées sur les faits et sur les activités. Certaines personnes sont plus à l’aise lorsqu’elles parlent des faits plutôt que des émotions, en disant par exemple J’ai l’impression que je ne gagne pas assez d’argent au travail. au lieu de dire Je suis triste et je m’inquiète pour mes finances.
    • Affirmez-vous. Le fait de s’affirmer implique une communication claire et directe de vos opinions, sentiments et besoins sans pour autant brimer les droits de votre partenaire.
    • Évitez la communication passive. Cette dernière implique une incapacité à vous affirmer ou à exprimer vos besoins, pensées et émotions, ce qui peut gravement nuire à votre relation.
    • Contrôlez vos émotions avant d’aborder les sujets délicats. Prenez quelques minutes pour vous calmer avant de discuter de quelque chose d’assez significatif. Ce faisant, vos émotions n’influeront pas sur la conversation. Toutefois, assurez-vous de connaitre votre état sentimental et celui de votre partenaire.
  2. Privilégiez les causeries. Les petites discussions sont d’une grande importance dans toute relation et permettent d’y instaurer un niveau de communication courant. Vous pouvez évoquer ou rire des expériences communes, parler de ce que chacun de vous a fait ce jour-là. Vous pouvez également discuter de vos programmes du weekend ou tout simplement partager des remarques que vous jugiez intéressantes ou drôles.
    • Le fait d’avoir de petites discussions sur vos vies de tous les jours vous permet de vous rapprocher l’un de l’autre et de vous connaitre de manière plus intime.
    • Demandez à votre petite amie d’être plus explicite et de vous fournir tous les détails.
    • Veillez à ce que vos autres questions montrent que vous êtes vraiment intéressé par les propos de votre petite amie et que cela ne donne pas l’impression d’être suspect ou douteux.
  3. Trouvez du temps pour discuter. La plupart des gens qui ont un quotidien très chargé ou un emploi du temps varié trouvent que la communication devient difficile dans une relation à mesure que les partenaires sont plus occupés. Toutefois, on peut facilement y remédier si ces derniers prennent le temps pour discuter. Même si vous êtes très occupés dans votre quotidien, il importe que vous trouviez du temps pour avoir une discussion honnête et franche, de la même façon dont vous trouvez du temps pour manger, dormir ou pour vos déplacements quotidiens.
    • Si le fait d’avoir un emploi du temps strict vous permet tous les deux de maintenir vos vies de tous les jours, essayez aussi de trouver du temps uniquement pour vous. Au moins une fois par semaine, essayez de trouver un temps pour vous afin de mener une discussion saine et franche.
    • Faites l’effort de réduire les interruptions lorsque vous discutez avec votre copine. Éteignez le poste téléviseur ou la radio, et mettez vos téléphones portables sur silencieux ou éloignez-les de vous afin de ne pas être distraits.
    • Discutez pendant que chacun de vous vaque à ses activités quotidiennes (pendant que vous êtes au volant ou en train de faire des travaux domestiques).
    • Soyez attentif afin de déceler si votre copine est troublée ou si elle semble vouloir aborder un sujet avec vous. Demandez-lui si elle a un souci particulier ou s’il y a quelque chose dont elle aimerait discuter.
    • Veillez à ce que vos échanges fassent montre d’engagement, de confiance et d’intimité de la part de vous deux.
  4. Pensez à solliciter l’aide d’un professionnel. Vous pourriez remarquer que vous n’arrivez pas à échanger aussi facilement dans votre relation ou même que la communication est devenue tendue à cause des événements de la vie. Il n’y a rien de mal à cela, et cela ne veut pas dire que votre relation ne fonctionnera pas, mais il s’agira tout simplement de consentir plus d’efforts. C’est à ce niveau que l’aide d’un professionnel pourrait être utile.
    • Un conseiller matrimonial certifié peut vous aider ainsi que votre petite amie à trouver des moyens d’être plus ouvert l’un envers l’autre et de communiquer.
    • Vous pouvez également faire l’effort d’être plus honnête, de vous intéresser plus au quotidien de l’un et de l’autre et vous rendre plus disponible afin de passer du temps ensemble.
    • Vous pouvez entrer en contact avec un thérapeute dans votre région en consultant l’annuaire, en faisant des recherches sur Internet ou en consultant un répertoire comme celui qu’il y a sur le site de l’Ordre des Psychologues du Québec.

Conseils

  • Passez du temps ensemble, peu importe ce qui se passe d’autre dans vos vies.
  • Veillez à vous parler lorsque vous êtes ensemble. Commencez par des causettes, ce qui est primordial, et finissez par des sujets plus importants et généraux qui abordent des facteurs de vos vies respectives.

Avertissements

  • N’espérez pas que votre copine soit aussi à l’aise que vous lorsqu’il s’agit de parler de vos pensées et émotions. Nous sommes tous différents et toutes les relations ont leur particularité. Soyez donc compréhensif et demandez-lui de respecter vos sentiments.
  • Si vous remarquez que votre copine s’ennuie, il est possible qu’elle ait besoin d’espace. Ne la repoussez surtout pas et respectez ses limites.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.