Comment demander une lettre de recommandation

Que vous songiez à candidater pour une formation universitaire, que vous soyez un individu fraîchement diplômé à la recherche d'un emploi dans votre domaine ou un professionnel expérimenté et au CV fourni désireux d'occuper une place plus importante dans la hiérarchie, savoir comment et à qui demander une lettre de recommandation peut vous aider à atteindre votre objectif.

Trouver des référents potentiels

  1. Faites une liste des référents potentiels que vous pourriez contacter. Essayez de penser à toutes les personnes issues de votre domaine professionnel et qui pourraient accepter d’écrire une lettre de recommandation positive. En général, entre deux et trois lettres de références sont demandées, mais il vaut mieux inclure plus de trois noms sur votre liste au cas où votre référent idéal ne pourrait pas vous aider.
    • Essayez de trouver au moins cinq à sept référents potentiels.
  2. Ordonnez les noms de votre liste. Chacun va classer les référents potentiels en fonction de ses besoins, mais en général il est important de trouver un équilibre entre la proximité de votre référent à votre travail et la réputation de votre référent au sein de votre milieu professionnel. Il est préférable de choisir une lettre provenant de l’un de vos directeurs de stage ou professeurs qui aurait suivi votre travail, même si vous avec besoin de lui rafraîchir la mémoire, plutôt que de demander une lettre à un de vos anciens camarades de classe ou à un professeur assistant, même si vous avez gardé une meilleure relation avec ce dernier.
  3. Visez haut. Pensez à constituer un dossier professionnel ou un résumé de votre travail que vous pourrez partager avec les référents les moins familiarisés avec votre travail. Vous ferez ainsi preuve d’initiative et pourrez entrer en contact avec les personnes les plus brillantes de votre domaine professionnel. Plus vous leur faciliterez le travail, plus les référents seront enclins à vous faire cette faveur.

Demander une lettre de recommandation pour un poste ou une bourse universitaire

  1. Fournissez à votre référent une description de l'emploi pour lequel vous avez passé un entretien ou du programme pour lequel vous postulez afin qu’il puisse adapter sa lettre de recommandation aux niveaux d'expérience et de qualification requis pour le poste ou le programme. Il faudra donc que votre dossier de candidature soit presque finalisé et vous devrez être capable de fournir toute information complémentaire au référent. Ceci inclut :
    • une copie de votre dossier
    • votre dossier professionnel ou un résumé de votre travail
    • votre lettre de motivation
    • votre CV
    • le nom de l’institution à laquelle vous allez proposer votre candidature
    • le diplôme ou le programme concourant au poste pour lequel vous proposez votre candidature
    • le nom du contact de l’institution auquel adresser la lettre de recommandation
    • l’adresse et la date limite pour l’envoi de la lettre
    • toute information nécessaire concernant le format, le contenu ou l’URL du site internet sur lequel le référent devra télécharger la lettre
  2. Entrez en contact avec vos référents. Informez les référents potentiels les plus intéressants que vous souhaiteriez qu’ils vous écrivent une lettre de recommandation. Parlez-leur en personne si c’est possible. Indiquez-leur la démarche à suivre ainsi que les dates butoir, et fournissez-leur les informations et matériaux nécessaires.
  3. Essayez d’évaluer leur enthousiasme. N’hésitez pas à leur demander directement s’ils ont l’intention de vous écrire une lettre de recommandation positive. Si ce n’est pas le cas, ou s’ils ne sont pas sûrs d’avoir le temps de terminer la lettre avant la date butoir, passez au nom suivant sur votre liste.
  4. Assurez-vous de donner à votre référent un délai suffisant. Les professeurs et les conseillers pédagogiques sont, en règle générale, heureux de fournir une lettre de recommandation et voient cette tâche comme faisant partie de leurs responsabilités professionnelles. Néanmoins, en raison du volume important de demandes qu'ils reçoivent, il est préférable de vous y prendre assez longtemps à l'avance pour fournir votre lettre de recommandation avant la date butoir imposée par l'employeur ou l'université.
    • En règle générale, il est bien de prendre le premier contact six mois avant la date buttoir afin de pouvoir estimer l’enthousiasme des référents potentiels et de s’assurer qu’ils aient tout le nécessaire entre les mains au moins un ou deux mois avant la date de dépôt du dossier de candidature.
  5. Restez en contact. Remerciez vos référents pour leur aide, à l’écrit ou au téléphone. C’est aussi une bonne idée de les tenir au courant de l’évolution de la situation. Ils ont une responsabilité dans votre succès, faites-leur donc savoir si votre candidature a finalement été retenue. Il vous sera aussi plus facile de leur redemander une lettre de recommandation si vous avez à nouveau besoin de leur aide.

Demander une lettre de recommandation pour un poste non universitaire

  1. Ne fournissez à vos recruteurs que les noms des référents professionnels. Ceux-ci peuvent être des anciens directeurs, collègues ou subordonnés si nécessaire.
    • Les employeurs potentiels n'ont que faire de l’avis de référents personnels tels que vos amis ou votre famille.
    • Si vous êtes jeune diplômé et possédant peu d'expérience professionnelle dans le domaine auquel vous postulez, sachez que des lettres de recommandation provenant d'anciens professeurs et de conseillers auront plus de poids que des lettres d'anciens patrons ou collègues. En effet, vos anciens petits boulots ont peu de chance d'être en lien direct avec ce pour quoi vous postulez actuellement.
  2. Donnez à votre référent les informations nécessaires pour préparer une lettre de recommandation bien organisée. Assurez-vous que votre référent dispose du nom, de la fonction et de l'adresse complète de l'employeur potentiel à qui sera directement envoyée cette lettre de recommandation. Vous pouvez aussi fournir à votre référent un échantillon de votre travail ou votre dossier professionnel si cela s’avère nécessaire.
    • Donnez à votre référent une description du poste auquel vous candidatez afin qu’il puisse parler dans sa lettre de référence des qualifications et de l’expertise nécessaire pour le poste en question.
    • Si la lettre de recommandation doit être fournie au format papier plutôt qu’électronique, la politesse veut que vous fassiez parvenir à votre référent une enveloppe pré-timbrée et sur laquelle vous aurez notée le nom et l’adresse du recruteur auquel envoyer la lettre de recommandation.
  3. Prévenez vos référents des appels potentiels. Si le recruteur préfère appeler votre référent plutôt que de lui demander une lettre de recommandation, n'oubliez pas de prévenir votre référent de l'éventualité d'un appel et indiquez-lui le nom de la personne qui l'appellera (si vous possédez cette information).
    • Si vous avez déjà passé un entretien pour le poste, dîtes à vos référents quel type de question vous ont été posées. Ainsi, ils sauront à quoi s’attendre s’ils reçoivent un appel du recruteur.
  4. Assurez-vous que votre référent aie suffisamment de temps devant lui pour écrire une lettre de recommandation de bonne facture. Même si vous commencez à peine à réfléchir à candidater sur un poste, vous saurez suffisamment tôt qu’il s’agit d’une étape nécessaire dans le processus de recrutement. Entrez en contact avec vos potentiels référents aussi vite que possible et recontactez-les une fois que vous aurez plus de précisions à propos de la date limite de candidature.br>
  5. Remerciez votre référent de vous avoir fourni une lettre de recommandation avec un petit cadeau ou une invitation à déjeuner. N'oubliez pas de lui faire savoir si vous avez été embauché ou non afin de rester en contact avec quelqu’un de votre domaine qui a eu une forme de responsabilité dans votre succès.

Conseils

  • Ne partez pas du principe que la personne que vous souhaitez utiliser comme référent dans votre recherche d'emploi vous fournira une lettre de recommandation positive. Demandez d'abord à cette personne si elle est en mesure de vous fournir une lettre positive. Si ce n'est pas le cas ou si vous sentez qu'elle pourrait vous fournir une lettre de recommandation mitigée, n'utilisez pas cette personne comme référent.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.