Comment soigner la conjonctivite

La conjonctivite est une inflammation ou une irritation de la membrane qui recouvre l’œil et l’intérieur des paupières. Elle peut être provoquée par une allergie, par une bactérie ou par une infection virale. Bien que les conjonctivites virales et bactériennes soient très contagieuses contrairement aux conjonctivites allergiques, elles se traitent toutes de la même manière. Lisez cet article pour apprendre comment diagnostiquer une conjonctivite, comment la traiter et comment éviter de la transmettre à votre entourage.

Diagnostiquer une conjonctivite

  1. Connaître les symptômes. Pour pouvoir soigner une conjonctivite, il faut d’abord être sûr que c’est bien ce que vous avez. Sachez que les conjonctivites virales et bactériennes ont généralement des symptômes différents. Les symptômes courants des conjonctivites virales et bactériennes sont :
    • une accumulation de pus dans ou autour des yeux
    • des douleurs
    • une vision trouble
    • des démangeaisons de l’œil
    • des rougeurs
    • une augmentation de la production de larmes
  2. Consultez votre docteur en cas de doute. Si vous n’êtes pas sûr d’avoir une conjonctivite, qu’il s’agit peut-être d’un corps étranger dans votre œil ou que vous avez déjà eu des infections graves de l’œil, allez voir votre docteur.
    • Votre docteur pourra déterminer avec vous quand les symptômes sont apparus et si vous avez des antécédents d’allergies. Il pourra aussi vous examiner les yeux et prélever un échantillon de pus ou de sécrétions à analyser.
    • Bien que la conjonctivite se guérisse par elle-même, votre docteur vous prescrira des antihistaminiques ou des gouttes pour atténuer les symptômes.
  3. Déterminez si votre conjonctivite est virale ou bactérienne. Les conjonctivites virales et bactériennes se soignent de manière différente. Il faut donc savoir laquelle vous avez pour ainsi prendre le traitement adapté. Votre docteur pourra vous donner un diagnostic. Ne cherchez pas à vous diagnostiquer vous-même.

Soigner une conjonctivite

  1. Lavez votre œil plusieurs fois par jour avec de l’eau et une serviette propre. Essuyez soigneusement votre œil avec une serviette propre. Ne vous frottez pas l’œil avec les mains.
    • Appliquez des compresses chaudes ou froides selon ce qui vous soulage le mieux. Si vous pensez que la conjonctivite est due à une allergie, il vaut mieux appliquer une compresse froide. Si elle est due à une infection, une compresse chaude réduira le gonflement et les rougeurs.
    • L’infection peut se propager d’un œil à l’autre, donc faites très attention quand vous appliquez une compresse. Servez-vous d’une compresse différente pour chaque œil et lavez-vous bien les mains entre chaque application.
    • Commencez par l’intérieur de l’œil (le plus près du nez) et essuyez vers l’extérieur. Servez-vous d’une partie différente de la compresse quand vous essuyez pour éviter la contamination.
  2. Servez-vous d’un coton-tige si c’est trop difficile avec une serviette. Vous arriverez plus facilement à atteindre le pus qui se trouve dans le coin de l’œil avec un coton-tige. Servez-vous du coton-tige de la même manière qu’une compresse et faites attention à ne vous en servir qu’une fois pour éviter toute contamination.
  3. Irriguez l’œil grâce à des larmes artificielles en vente libre. Vous pouvez trouver des gouttes contenant des antihistaminiques en pharmacie en vente libre ou vous en faire prescrire par votre docteur. Les antihistaminiques vont réduire le gonflement qui est une réaction naturelle de votre corps à tout virus, bactérie ou allergène.
  4. Suivez les conseils de votre médecin pour bien vous soigner. Les conjonctivites virales et bactériennes ont des traitements différents. En voici les principales différences :
    • Si vous avez une conjonctivite virale, vous devez attendre que l’œil se guérisse tout seul. On ne donne généralement pas de médicaments pour la soigner. Si le patient est un enfant, il peut généralement retourner à l’école après 3 à 5 jours ou après que les symptômes se soient améliorés.
    • Si vous avez une conjonctivite bactérienne, prenez les antibiotiques qu’on vous a prescrits. Les antibiotiques tuent la bactérie au bout de quelques jours. Si le patient est un enfant, il peut généralement retourner à l’école 24 h après avoir pris des antibiotiques.
  5. Surveillez toute aggravation des symptômes. Si vos symptômes s’aggravent, vous devez immédiatement consulter votre docteur. Surveillez tout particulièrement ces symptômes :
    • une aggravation des troubles de la vision (et ça ne s’arrange pas en clignant des yeux)
    • une augmentation des douleurs dans l’œil
    • une augmentation de la sensibilité à la lumière
    • le développement de l’infection
    • une aggravation des symptômes ou de leur fréquence

Prévenir une conjonctivite

  1. Faites attention à ne pas propager l’infection si vous avez une conjonctivite virale ou bactérienne. Vous pouvez très facilement passer votre conjonctivite virale ou bactérienne à d’autres personnes ou infecter votre autre œil. Vous pouvez également vous réinfecter vous-même après que votre conjonctivite soit guérie.
    • Ne partagez avec personne les serviettes ou les taies d’oreillers.
    • Lavez souvent vos mains au savon et à l’eau.
    • Ne touchez pas vos yeux. Quand vous devez soigner votre œil et le toucher, n’oubliez pas de vous laver soigneusement les mains après.
    • Changez votre taie d’oreiller et vos serviettes tous les jours. Lavez le linge sale à haute température.
    • Ne mettez pas de lentilles de contact tant que tous les symptômes de la conjonctivite n’ont disparu. Nettoyez soigneusement vos lentilles de contact en suivant les instructions du fabricant avant de les remettre pour éviter toute réinfection.
    • Ne vous maquillez pas tant que vous n’êtes pas guérie. Jetez le maquillage utilisé les quelques jours avant l’apparition de la conjonctivite et achetez-en du neuf une fois que vous êtes guérie.
  2. Évitez de contracter une conjonctivite. Cela peut être difficile de la prévenir s’il y a propagation du virus ou de la bactérie, mais il y a différentes choses que vous pouvez faire pour réduire les risques que vos proches ou vous ne la contractiez :
    • ne partagez pas le maquillage
    • ne partagez pas les lentilles de contact, leurs boîtes ou solutions nettoyantes
    • ne partagez pas des gouttes
    • ne partagez pas les serviettes, les coussins, le linge ou les mouchoirs
    • lavez vos mains souvent, surtout après avoir été en contact avec d’autres personnes
    • Portez des lunettes quand il fait froid, chaud, qu’il y a du vent, pour protéger vos yeux de toute irritation

Conseils

  • La conjonctivite virale est généralement provoquée par les mêmes virus qui causent les rhumes. Elle se propage par les mêmes méthodes de contact direct ou en toussant et en éternuant.
  • Évitez toute exposition à l’allergène qui cause la conjonctivite allergique pour en prévenir les symptômes.
  • La conjonctivite virale se guérit généralement d’elle-même, alors que la conjonctivite bactérienne nécessite souvent des gouttes pour guérir l’infection et soulager les symptômes.

Avertissements

  • N’utilisez pas de gouttes en vente libre contenant des décongestionnants.
  • Consultez votre docteur si votre douleur ou votre sensibilité à la lumière est telle que vous ne pouvez pas ouvrir votre œil. Consultez aussi votre docteur si vos symptômes ne se sont pas améliorés en quelques jours.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.