Comment répondre aux questions concernant votre éthique professionnelle

L'éthique professionnelle se rapporte à toutes les attitudes, les sentiments et les croyances qu'a une personne au sujet de son travail. L'éthique professionnelle d'une personne va avoir de nombreuses implications, tant au niveau de ses capacités à se fixer des objectifs, à terminer ce qu'elle a entrepris, à travailler dur pour faire de son mieux, à bien communiquer, à respecter les délais impartis, à être une force motrice et à s'intégrer au sein d'une équipe, que du point de vue de sa prédisposition à être autonome, fiable, honnête, déterminée, volontaire et dévouée. Une éthique professionnelle solide (c'est-à-dire une approche à la fois positive et productive du travail) sera fortement valorisée sur le marché de l'emploi. C'est pour cette raison qu'il n'est pas rare que les recruteurs posent à leurs employés potentiels des questions au sujet de leur vision du travail. Étant donné que l'éthique professionnelle est un sujet complexe et propre à chacun d'entre nous, il est essentiel que vous réfléchissiez à votre propre philosophie du travail pour pouvoir l'exprimer le plus clairement possible lorsqu'il sera nécessaire de le faire.

Faire le point sur votre éthique professionnelle

  1. Demandez-vous quelles sont vos priorités. Le travail passe-t-il avant tout le reste ou bien y a-t-il d'autres aspects de votre vie qui sont plus importants pour vous ?
    • Il se peut que vous vous rendiez compte que votre travail est votre priorité numéro 1 et que tout le reste de votre existence doit s'organiser en fonction de lui.
    • La plupart des entreprises recherchent des profils dont la vie professionnelle et la vie privée sont bien équilibrées. Nombreux sont les recruteurs à demander quels sont vos centres d'intérêt en dehors du travail.
  2. Examinez les rapports que vous entretenez avec votre poste actuel. Pour pouvoir répondre du mieux possible aux questions concernant votre éthique professionnelle, vous devez avoir sérieusement réfléchi à la vision que vous avez, au plus profond de vous-même, de votre emploi actuel. Réfléchissez aux choses suivantes :
    • votre attitude envers le travail conditionne la façon dont vous gérez vos responsabilités. Les gens qui ont une solide éthique professionnelle sont positifs, enthousiastes à l'idée de travailler dur,
    • vos émotions à l'égard de votre emploi ont un impact sur vos performances, c'est pour cette raison qu'on en tient compte pour évaluer votre éthique professionnelle globale. Il se peut que vous soyez positif, plein d'énergie, fier de vous et de ce que vous avez accompli grâce à votre travail. Ou alors au contraire, vous pouvez vous sentir stressé par votre emploi,
    • on peut définir vos croyances vis-à-vis du travail comme la place que vous accordez au travail dans la vie en général. Par exemple, vous pouvez voir le travail comme quelque chose qui forge le caractère ou qui a une place essentielle au sein d'une vie équilibrée.
  3. Mettez par écrit ce que vous ressentez au sujet des divers aspects de votre travail. Le fait de coucher ces idées sur le papier vous permettra de mémoriser des détails importants concernant votre éthique professionnelle et vos compétences, cela pourra vous être utile en entretien.
    • Comment vous sentez-vous quand vous travaillez avec d'autres personnes ? Listez les avantages et les inconvénients à travailler en contact direct avec des clients ou avec des collègues.
    • Que ressentez-vous si l'on vous parle de formation continue ou d'élargir vos compétences ? Décrivez votre ressenti à l'idée de consacrer du temps supplémentaire à votre formation professionnelle.
    • Comment vous sentez-vous à l'idée de faire des heures supplémentaires ou de travailler dans des conditions difficiles ? Définissez votre attitude lorsqu'il s'agit de faire plus d'heures que prévu ou quand vous devez gérer des situations inhabituelles ou compliquées.
  4. Piochez dans votre parcours pour y trouver des exemples spécifiques. Vous pourrez ainsi plus facilement comprendre en quoi votre éthique professionnelle a été motrice pour votre carrière. Il peut s'agir de choses comme ce qui suit.
    • Travailler en équipe : y a-t-il eu une époque où il a été particulièrement difficile ou particulièrement bénéfique pour vous de travailler en équipe ? En quoi les autres vous ont-ils fait avancer ou en quoi vous ont-ils entravé ?
    • Travailler avec un client difficile : vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation très délicate avec un client ? Comment avez-vous réussi à continuer de travailler avec ce client malgré un contexte difficile, tout en tenant compte de ses besoins spécifiques et sans pour autant négliger les limites imposées par votre entreprise ?

Répondre à des questions sur votre éthique professionnelle

  1. Préparez-vous à ce qu'on vous pose des questions sur votre éthique professionnelle. On peut aussi vous poser des questions en lien avec votre poste actuel, vos performances, vos capacités à travailler en équipe, vos compétences, etc.
    • Les questions sur votre éthique professionnelle ne seront pas toujours formulées exactement ainsi : « Définissez votre éthique de travail » ou « Parlez-nous de votre éthique professionnelle ? »
    • Vous pourrez aussi avoir des questions assez proches comme : « Comment est-ce que vous vous décririez ? », « Que pensez-vous du travail en équipe ? », « Que pensez-vous de la formation professionnelle et de l'élargissement de vos compétences ? »
  2. Répondez honnêtement en montrant que vous avez une éthique professionnelle solide. Mettez en avant certains traits caractéristiques dans vos attitudes, vos sentiments et vos croyances à l'égard du travail qui présentent votre éthique professionnelle sous son meilleur jour tout en étant véridiques.
    • Vous pouvez par exemple expliquer que vous travaillez avec dévouement parce que vous avez envie de faire de votre mieux et que le fait de faire de votre mieux vous procure un sentiment d'accomplissement personnel.
    • Vous pouvez aussi dire que vous faites de votre mieux pour vous faire plaisir, parce que vous prenez plus de plaisir à accomplir quelque chose si vous le faites bien.
    • Soulignez bien le fait que vous cherchez en permanence à progresser, que vous êtres désireux de prendre part à des rencontres professionnelles et à des formations pour élargir vos compétences et revenir sur votre lieu de travail avec des idées innovantes. Les recruteurs sont très demandeurs de profils qui cherchent à acquérir des connaissances et qui contribuent à apporter un regard neuf dans l'équipe.
  3. Pour appuyer votre réponse, servez-vous d'exemples tirés de votre vie. Pensez à des situations dans lesquelles vous avez mis en application les valeurs que vous défendez.
    • Par exemple, si vous dites attacher de l'importance à l'honnêteté, décrivez un moment où vous avez été parfaitement honnête alors que les circonstances étaient difficiles.
    • Si vous prétendez être doué pour le travail en équipe, évoquez un projet de groupe que vous avez fait avancer de façon déterminante.
  4. Parlez d'une difficulté que vous avez rencontrée à votre poste précédent et montrez que vous avez réussi à la surmonter. Expliquez comment vous avez résolu le problème et collaboré avec vos collègues pour trouver une solution.
    • Prenez des exemples concrets. Vous pouvez dire quelque chose dans ce style : un de nos clients a eu un problème avec son compte et il était très énervé, vraiment en colère. J'ai réussi à rester très calme et compréhensif, tout en essayant de résoudre le litige. Il a fallu que je travaille en collaboration directe avec mon manageur pour trouver une solution qui satisfasse à la fois les besoins du client et les exigences de l'entreprise. Lorsque tout a été terminé, le client est reparti content du service qui je lui avais fourni et de l'efficacité du travail accompli avec mon équipe.

Poser des questions au cours de votre entretien

  1. Poursuivez en posant des questions sur votre futur emploi. Les recruteurs préfèrent en général les candidats qui posent des questions pendant les entretiens. Voici quelques pistes de questions pertinentes à poser après avoir donné des informations sur votre personnalité, votre éthique professionnelle et votre capacité à travailler en équipe.
    • « Quelles sont les compétences nécessaires et quel est le type d'expérience attendu de la part du candidat idéal pour votre entreprise ? » Vous donnez ainsi au recruteur la possibilité de jouer cartes sur table et d'expliquer exactement ce qu'il recherche. Ce peut être une façon intelligente de poursuivre en parlant un peu plus de vous ou de certaines facettes de votre éthique professionnelle que vous n'aviez pas encore abordées.
    • « Offrez-vous des opportunités en matière de formation continue ou de formation professionnelle ? » C'est un excellent moyen de montrer que vous avez envie de continuer à vous perfectionner dans votre travail et que vous voulez évoluer au sein de l'entreprise.
  2. Posez des questions sur le contexte de travail et l'équipe à laquelle vous allez vous joindre. Cela montre que vous avez envie de vous intégrer et que vous réfléchissez à ce que vos compétences peuvent apporter dans une équipe.
    • « Pouvez-vous me parler de l'équipe avec qui je vais travailler ? » Cette question montre que vous avez conscience que vous allez travailler au sein d'une équipe et peut vous permettre de montrer que par le passé, vous avez toujours su vous intégrer au mieux dans vos précédents groupes de travail.
    • Montrez que votre profil et votre vision du travail s'intègrent parfaitement dans la culture de l'entreprise ou de l'équipe. Vous pouvez dire : « Je sais travailler en équipe. Dans un projet de groupe, je commence par réfléchir au champ d'action dans lequel mes compétences seront les plus efficaces et je propose des idées allant dans ce sens. J'essaie d'offrir mon aide et des retours constructifs à mes collègues. »
  3. Évitez de parler du salaire ou des avantages en nature. Il est malvenu de poser des questions sur les avantages, les congés, les aménagements d'emploi du temps, sur les rumeurs dont vous avez eu écho ou des questions trop personnelles à votre recruteur.
    • Tenez-vous-en aux questions qui concernent l'entreprise en général ou votre futur poste en particulier et le type d'équipe que vous allez rejoindre.
    • Vous pourrez poser vos questions concernant le salaire et les avantages en nature plus tard, quand le processus d'embauche sera plus avancé et non au premier entretien.

Conseils

  • Lorsque les recruteurs posent des questions concernant l'éthique professionnelle lors d'un entretien, ils sont en général à la recherche de profils volontaires, capables de prendre des initiatives, aptes au travail en équipe, suffisamment flexibles pour effectuer des tâches diverses, qui gèrent efficacement leur temps et qui sont prêts à se former en continu.
  • Habillez-vous toujours pour réussir. Faites l'acquisition d'un costume propre, bien coupé, qui vous mette en valeur. Ne portez jamais de vêtements froissés ou une tenue négligée, ni de parfum trop agressif ou de couleurs criardes.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.