Comment vous épanouir au travail

Bien des gens passent la plupart de leur temps sur leur lieu de travail. Bien que vous puissiez voir un emploi comme un mal nécessaire afin d’apprécier le reste de votre vie, vous récolterez bien des avantages en ayant un point de vue positif sur votre activité salariée, si vous vous fixez l’objectif de vous épanouir au travail. Vous trouverez très rapidement un sens à ce que vous faites et à vos relations avec vos collègues si vous mettez en place des habitudes journalières qui vous permettent de mieux gérer vos journées de travail. Commencez par lire la première étape de cet article, si vous voulez savoir comment faire pour vous épanouir au travail.

Démarrez votre journée du bon pied

  1. Réveillez-vous au moins une heure avant de partir pour votre travail. Appréciez un peu de temps pour vous avant le début de votre journée professionnelle chargée. Bien que votre sommeil soit précieux, c’est aussi le cas quand vous vous offrez un peu de temps pour ne pas vous sentir débordé(e). Donnez-vous le temps de prendre un petit-déjeuner, de lire un peu, de faire un petit tour dehors ou de faire tout ce dont vous avez besoin pour démarrer la journée du bon pied. Rien ne vous sera plus bénéfique que de savoir que vous avez déjà fait quelque chose pour vous-même avant de quitter la maison pour vous rendre sur votre lieu de travail.
    • Vous devriez vous lever un peu plus tôt pour vous habituer à faire ce genre de choses. Tâchez de tirer le meilleur parti de votre temps libre après le travail afin que vous ne finissiez pas par vous coucher trop tard sans raison valable. Vous pourriez être fatigué(e) quand vous rentrez de votre travail, mais vous risquez de vous coucher tard sans avoir fait quoi que ce soit pour vous-même si vous vous contentez de vous effondrer dans le canapé pour regarder la télévision pendant des heures.
  2. Habillez-vous bien. Vous êtes sur la bonne voie pour vivre une excellente journée quand vous quittez la maison en ayant une présentation impeccable et en étant prêt(e) à affronter votre journée de travail. Vous n’avez pas besoin d’ajouter une touche personnelle à votre allure si vous travaillez dans un environnement assez décontracté ou si vous portez un uniforme, ce qui ne doit pas vous empêcher de prendre une douche, de vous laver le visage et les cheveux et d’avoir une bonne présentation générale. Une allure soignée va non seulement vous faire respecter des autres, mais cela vous motivera davantage pour aller travailler.
    • Même si vous arrivez au travail en ayant l’air fatigué, le fait de voir dans le miroir le reflet de votre excellente présentation vous donnera l’énergie dont vous avez besoin pour démarrer votre journée du bon pied.
  3. Laissez vos problèmes personnels à la maison. Bien qu’il puisse être assez dur d’être épanoui au travail quand vous vous faites du souci au sujet d’une dispute avec votre partenaire, de la santé de votre maman ou des préparatifs de dernière minute pour votre mariage, le seul moyen d’être épanoui au travail est de mettre de côté vos soucis personnels. Dites-vous que quel que soit votre problème, cela pourra attendre la fin de la journée, sauf s’il s’agit de choses assez graves.
    • Le fait de mettre de côté vos problèmes personnels peut en fait vous amener à mieux vous concentrer sur votre travail, car vous le verrez comme un refuge loin de vos soucis, au lieu d’un endroit qui vous empêche de les résoudre.
    • N’essayez pas de caser vos problèmes personnels dans votre journée de travail. Donnez, si c’est nécessaire, vos coups de fil ou envoyez vos emails après vos heures de travail ou pendant la pause du déjeuner. Vous allez stresser doublement au sujet de vos problèmes car vous ressentirez le besoin de trouver le temps de tout régler à la fois si vous voulez boucler vos tâches professionnelles tout en essayant de résoudre vos problèmes privés.
  4. Rendez-vous sur votre lieu de travail au moins dix minutes à l’avance. Vous réduisez vos chances d’avoir une bonne journée et de vous épanouir au travail si vous vous dépêchez et arrivez en retard. Vous aurez l’impression de courir après vos journées sans jamais trouver le temps de rattraper le temps perdu, si vous commencez vos journées en retard. Quittez plutôt votre domicile un quart d’heure plus tôt, suivant vos horaires de travail. Vous pourriez penser que vous gagnez du temps en arrivant systématiquement en retard, quand en réalité vous diminuez vos chances de vous épanouir au travail.
    • Votre satisfaction au travail dépendra beaucoup de vos relations avec vos supérieurs et avec vos collègues. Si vous avez la réputation de toujours arriver en retards, on vous méprisera et on vous considèrera comme un resquilleur, ce qui sera désastreux pour vos relations professionnelles.
  5. Saluez vos collègues quand vous arrivez sur votre lieu de travail. Quand vous entrez dans votre service, assurez-vous de saluer le plus de collègues possibles avant de commencer à travailler. Vous vous sentirez tout de suite plus en phase avec les autres et entretiendrez une énergie positive. Vous pourriez vous sentir débordé(e), pressé(e) ou simplement de mauvaise humeur, mais vous ne ressentirez pas beaucoup d’enthousiasme pour votre travail en vous isolant des autres. Ayez plutôt une attitude aimable quand vous vous rendez sur votre lieu de travail, même si vous n’êtes pas d’humeur joviale.
    • Rappelez-vous pourquoi vous devriez venir plus tôt au travail. Cela vous donne notamment la possibilité d’entrer un peu en contact avec vos collègues. Si vous venez en retard, vous aurez l’impression de ne pas avoir le temps de dire bonjour aux autres. Mais si vous prenez votre temps, vous aurez quelques minutes pour entrer en contact avec vos collègues sans vous sentir débordé(e).
    • Vous développerez une réputation de personne antisociale, que ce soit le cas ou non, si vous ne saluez personne et si vous vous précipitez dans votre bureau.

Facilitez-vous la tâche

  1. Ayez un espace de travail accueillant. Assurez-vous de garder un bureau bien rangé et propre afin que vous puissiez vous y retrouver et ne perdiez pas de temps à chercher vos affaires. Vous pouvez avoir un système de classement ou des casiers sur votre bureau, ce qui vous aide à organiser vos tâches pour savoir ce que vous devez faire aujourd’hui, la semaine prochaine ou à la fin du mois. Vous pouvez trouver votre travail bien plus épanouissant si vous prenez tous les jours dix minutes pour garder votre lieu de travail bien rangé. Vous devriez vous sentir à l’aise et non pas surmené(e) quand vous arrivez sur votre lieu de travail.
    • Personnalisez votre bureau ou votre cellule de travail. Vous pouvez ressentir de plus grandes satisfactions professionnelles en ajoutant une plante, des images, des photographies ou d’autres effets personnels à votre cadre de travail. Vous aurez aussi l’impression que votre bureau est un prolongement de votre domicile.
  2. Débarrassez-vous d’abord des tâches les plus simples. Répondez aux courriers qui ne demandent qu’une réponse rapide, sans documentation, répondez tout de suite aux demandes les plus courantes. Faites ensuite le tri entre vos tâches moins urgentes, comme celles qui peuvent attendre la fin de la semaine, par exemple. Souvenez-vous que toute tâche qui a été terminée et non pas reléguée vous donne un sentiment d’accomplissement, lequel vous offre aussi un certain épanouissement au travail.
    • Réalisez tout de suite ce que vous avez à faire rapidement au lieu de renâcler à donner ce coup de fil ou à envoyer cet email. Vous vous sentirez mieux et serez capable de passer à autre chose sans devoir y penser constamment.
  3. Tirez de la fierté de votre travail. Cela implique les tâches les plus simples et les plus complexes, qu’il s’agit d’un simple envoi de documents ou de la rédaction d’un rapport. Des documents présentés avec un certain professionnalisme vous apporteront des louanges et une certaine reconnaissance de vos collègues et même de vos supérieurs, tout comme c’est le cas quand vous avez préparé un plat délicieux ou lu un ouvrage qui vous inspire. Quel que soit votre travail, tirez-en de la fierté et songez à son impact sur les gens qui vous entourent. Tout le monde aime les compliments et la satisfaction tirée d’un travail bien fait.
    • Vous devriez trouver un motif de fierté dans ce que vous faites, même si vous avez l’impression de faire souvent des tâches monotones, que ce soit un aspect mineur de votre travail, comme de rédiger un compte-rendu de vos activités du mois ou quelque chose de plus important, la réalisation d’un produit comme une maison, par exemple.
  4. Faites preuve de respect vis-à-vis de vos clients. Aidez-les du mieux que vous pouvez. Vous pourriez remarquer qu’ils vous exprimeront leur gratitude sous une forme ou une autre. Nous aimons tous nous rendre utiles et nous sommes contents quand on nous remercie pour avoir accompli notre travail ou pour avoir fait un effort supplémentaire. Vous ne vous rendez pas service en vous montrant grossier(re) ou arrogant(e) vis-à-vis des gens, que vous soyez dans un bureau ou dans un restaurant. Vous pourriez vous être agacé(e) ou vous montrer impatient(e), mais vous vous sentirez encore plus mal si vous avez de mauvais rapports avec les autres. Vous devriez cultiver de bonnes relations avec vos collègues et vos clients si vous voulez vous épanouir sur votre lieu de travail.
    • Vous n’allez évidemment pas arborer un grand sourire si quelqu’un vous traite vraiment très mal. Vous allez certainement améliorer votre comportement au travail si vous faites preuve d’un peu de patience et si vous apprenez à maîtriser vos émotions.
  5. Essayez de rester assez actif(ve) sur votre lieu de travail. Vous pourriez avoir l’impression d’être collé(e) sur votre chaise de bureau toute la journée ou obligé(e) de garder la même position, mais il existe des tas de moyens d’avoir plus d’activités physiques sur votre lieu de travail. Vous vous sentirez plus énergique et plus épanoui(e) si vous êtes plus actif(ve). Cela commence par vos moyens de transport : vous pouvez essayer de vous rendre à pied ou à vélo sur votre lieu de travail ou de trouver un moyen de vous y rendre en ayant une activité physique, même s’il s’agit simplement de prendre le bus deux arrêts plus loin. Quand vous êtes sur votre lieu de travail, vous pouvez faire les choses suivantes :
    • Prenez les escaliers à la place de l’ascenseur
    • Rendez-vous dans le bureau de votre collègue au lieu de lui envoyer un email pour lui poser une question
    • Quittez le bureau et rendez-vous de l’autre côté de la rue pour boire un café
    • Sortez pour prendre votre déjeuner
    • Optez pour un pupitre où vous restez debout afin de brûler plus de calories pendant que vous travaillez
  6. Faites des pauses. Vous devriez faire une pause de temps à autre si vous voulez vous épanouir sur votre lieu de travail. Vous ne devriez pas vous sentir acculé(e) ou obligé(e) de rester sur place jusqu’à ce que vous ayez terminé votre journée de travail. Des études ont montré qu’il est important de faire une pause toutes les 90 minutes. Éloignez-vous de votre écran d’ordinateur ou de tout ce que vous devez faire et prenez dix minutes pour reposer vos yeux, pour vous étirer, pour aller faire un petit tour, pour appeler rapidement quelqu’un ou même pour lire un peu. Vous devriez prendre l’habitude de faire une pause, si vous pouvez vous offrir ce luxe pendant le travail, afin d’en tirer de plus grandes satisfactions.
    • Vous devriez quitter une à deux fois par jour l’immeuble dans lequel se trouve votre bureau, si c’est votre cas et si vous avez le droit de le faire. Le fait de rester confiné(e) dans un espace climatisé avec un éclairage violent peut avoir des conséquences très négatives sur votre humeur. Vous vous sentirez plus épanoui(e) tout le long de votre journée de travail si vous pouvez sortir pendant quelques instants et respirer de l’air frais sous une lumière naturelle.
  7. Ne faites pas plusieurs choses à la fois. Vous pourriez penser que vous irez plus vite au bout de vos tâches si vous faites plusieurs choses à la fois, mais il a été prouvé qu’en réalité, cela a plutôt tendance à vous ralentir et à vous empêcher de vous immerger pleinement dans une activité en particulier. Vous devriez consulter vos emails, y répondre pour passer ensuite à autre chose, le projet A, le rapport B, et ainsi de suite. Vous devriez aussi cocher systématiquement ce que vous avez fait sur la liste de vos tâches. Si vous finissez par bâcler cinq choses à la fois, vous n’aurez pas la même impression de travail bien fait que si vous aviez terminé parfaitement une ou deux tâches.
    • Il peut être utile de dresser une liste de choses à faire en début de journée pour ensuite cocher au fur et à mesure ce que vous avez fait. Vous serez plus satisfait(e) et par conséquent aussi plus épanoui(e) dans la foulée.
    • Ne perdez pas de temps à lire des messages futiles. Faites le tri de vos emails et supprimez tous ces messages superficiels de collègues ou d’amis. Demandez à vos proches de ne pas vous envoyer de messages sur votre lieu de travail. Vous allez vous surmener et vous priver de toutes satisfactions professionnelles si vous perdez un temps précieux sur votre lieu de travail. Cela vous aidera aussi à vous concentrer sur la tâche en cours.

Ayez de bons rapports avec vos collègues

  1. Ne vous mêlez pas à des clans. Il est très important d’éviter des groupes qui ciblent des collègues et des supérieurs : cette négativité vous pompe de l’énergie et vous empêche d’être satisfait(e) et d’avoir une attitude positive. Tâchez de rester aimable avec tout le monde et non pas de vous joindre à un groupe de trois à quatre personnes pour ignorer tous les autres. Vous ne devriez pas faire partie d’un clan car l’un de ses membres pourrait vous en éjecter. Tâchez plutôt de rester en bons termes avec tout le monde sans rester prisonnier(e) d’une clique. Vous vous sentirez bien plus épanoui(e).
    • Bien que vous puissiez tirer une certaine satisfaction de faire partie d’un groupe de personnes, à long terme, cela pourrait provoquer des scènes dont vous ne voulez pas.
  2. Offrez à la fois des louanges et des critiques. Il est important de vous exprimer quand vous pensez que l’on pourrait améliorer certaines choses sur votre lieu de travail. Il est cependant tout aussi important de souligner les bonnes choses entreprises par vos collègues ou votre société. Vous n’auriez pas voulu travailler à un endroit où l’on fait tout de travers, n’est-ce pas ? Assurez-vous de vous exprimer pour faire un compliment quand il est mérité afin de garder votre bonne humeur et rester conscient(e) de toutes les bonnes choses que votre travail peut vous offrir.
    • Vous aurez une mauvaise réputation si vous ne faites que vous plaindre et être le mauvais augure de service. Un bon moyen d’être épanoui(e) au travail est de faire de vos collègues des amis, afin que vous gardiez une bonne réputation.
  3. Liez-vous d’amitié avec vos collègues. Des études ont montré que l’un des meilleurs moyens d’être aussi heureux sur le lieu de travail qu’en dehors est de vous faire des amis parmi vos collègues de travail. Vous pourriez vous dire que vous avez suffisamment d’amis, mais vous devriez mieux connaître vos collègues afin que vous ayez envie de les voir tous les jours et vous sentir plus en phase avec votre lieu de travail. Vous devriez offrir un peu de temps à vos collègues, bavarder un peu avec eux et tâcher de vous montrer plus proche d’eux. Vous ne pouvez évidemment pas être le meilleur ami de tout le monde, mais vous devriez rechercher la compagnie de ceux et de celles qui comptent vraiment pour vous.
    • Trouvez des occasions d’établir des contacts sur votre lieu de travail. Rendez-vous en salle de pause pour y rencontrer vos collègues. Vous pouvez même sortir et déjeuner à l’extérieur avec eux. Essayez de vous isoler le moins possible.
    • Vous n’aurez pas l’impression d’être au bagne avant de pouvoir retourner à votre vie privée, si vous avez créé des liens avec des personnes dans votre environnement professionnel. Qui sait, vous pourriez même attendre avec impatience le moment d’aller au travail pour retrouver ces collègues sympathiques à la pause du déjeuner !
  4. Surveillez votre langage corporel. Quand vous parlez à des collègues ou à des clients avec les bras croisés sur la poitrine, vous allez non seulement envoyer un message erroné mais vous allez aussi bloquer inconsciemment votre capacité à communiquer ouvertement. Une communication ouverte nous rappelle notre condition humaine et finit par nous rendre heureux. Vous pouvez être plus épanoui(e) au travail en ayant un langage corporel plus ouvert car vos relations avec vos collègues seront probablement plus faciles.
    • Vous projetez une certaine assurance en vous tenant droit et en regardant devant vous et non pas par terre, ce dont vous avez besoin pour vous faire respecter au travail et vous sentir plus épanoui(e).
  5. Évitez à tout prix les personnes négatives. Les collègues qui râlent et se plaignent constamment de problèmes personnels ou au travail vont vous abattre et vous empêcher de voir votre lieu de travail avec optimisme. Concentrez-vous plutôt sur les personnes positives, de bonne humeur et qui ont une vision optimiste de leur travail. Si l’un de vos collègues se plaint trop de son travail, vous finirez par trouver vous aussi des tas de raisons de ne plus aimer le vôtre. Vous devez évidemment être à l’écoute des autres, mais vous ne devriez pas laisser des collègues vous déprimer.
    • Évitez les ragots. Ne vous mêlez pas aux histoires de bureau ou à d’horribles médisances. Ne parlez que de ce qui vous intéresse et qui vous remonte le moral. Vous ne ferez rien pour votre épanouissement professionnel si vous avez une réputation de commère car vous serez rapidement à votre tour la cible de tous les ragots.
  6. Ne vous impliquez pas exagérément. Un bon moyen de vous sentir plus à l’aise au travail est de cesser de vouloir contenter tout le monde. Vous pourriez rendre un service à quelqu’un, mais vous devriez d’abord vous en tenir à vos affaires quand vous savez que vous êtes déjà débordé(e). Soyez sincère avec votre patron ou avec vos collègues quand vous avez l’impression d’avoir déjà trop de choses à faire, plutôt que de vous laisser submerger et croire que vos tâches sont sans fin. Vous aurez de plus grandes satisfactions professionnelles en vous immergeant dans vos tâches, au lieu de vouloir faire plaisir à tout le monde.
    • Si vous avez envie d’aider un collègue mais n’avez pas suffisamment de temps pour cela, dites que vous ne pouvez pas faire ce qu’on vous demande à ce moment-là, mais que vous voulez bien vous y mettre un peu plus tard.

Gardez une attitude positive

  1. Tirez le meilleur parti de vos journées de travail. Même si vous recherchez un autre emploi et voulez tuer le temps, vous devriez vous rappeler que votre employeur vous écrira un certificat de travail. Vous aurez probablement d’excellentes références, lesquelles vous permettront d’obtenir l’emploi que vous recherchez, si vous êtes un collaborateur épanoui et zélé qui s’engage dans ce qu’il fait. Tâchez de rester aimable, même si vous vous sentez exploité(e) ou insatisfait(e) sur votre lieu de travail – en réalité, on est plus heureux si on fait l’effort de le paraître.
    • Vous n’avez vraiment rien à perdre en essayant de vous montrer satisfait(e) de votre environnement professionnel. Vous allez certainement vous sentir plus mal si vous avez une attitude négative, si vous vous plaignez ou fulminez après vos collègues.
  2. Trouvez du sens à ce que vous faites. Un moyen important de vous épanouir au travail est de trouver un sens à vos tâches. Vous n’avez pas besoin d’être le PDG d’une association à but non lucratif pour avoir l’impression de faire quelque chose qui puisse aider les autres. Vous devriez trouver une motivation dans ce que vous faites, que vous soyez enseignant, serveuse ou cadre supérieur. Vous pouvez rendre service aux autres, que ce soit des étudiants, des clients ou des fournisseurs. Vous aurez du mal à vous épanouir sur le plan professionnel si vous ne trouvez aucun sens à ce que vous faites.
    • Vous pourriez avoir l’impression que votre emploi n’est la plupart du temps qu’une corvée, ce qui peut vous faire passer à côté de l’essentiel. Si vous êtes un enseignant, par exemple, vous pourriez passer pas mal de temps à corriger des copies, au point d’oublier que vous enseignez à des jeunes les beautés de la littérature française et la capacité de raisonner. Prenez le temps de vous rappeler que votre emploi a un sens et vous vous sentirez plus épanoui(e).
  3. Ne soyez pas obsédé(e) par votre salaire. Bien qu’il ne soit pas très agréable d’être sous-payé et qu’il est grand temps d’avoir une augmentation de salaire, vous ne pouvez laisser cette pensée décider de tous vos mouvements. Ne vous dites pas qu’un bon repas pris à l’extérieur avec vos collègues va vous coûter une demi-heure de travail. Si vous adoptez ce mode de pensée, vous serez bientôt submergé(e) par l’amertume. Ayez plutôt une vision plus globale de votre budget et tenez-vous-y, mais ne pensez pas au moindre euro que vous dépensez comme à un fragment de votre salaire.
    • Vous seriez évidemment plus satisfait(e) par un poste mieux payé qui corresponde mieux à vos besoins, si vous avez l’impression d’être sur-qualifié(e) par rapport à votre emploi. Vous pouvez aussi demander une augmentation à votre patron, si vous pensez que vous la méritez. N’oubliez pas cependant qu’à la longue, vous ne vous sentirez pas plus épanoui(e) si vous avez droit à une petite augmentation de salaire.
  4. Songez à toutes ces personnes qui ont besoin de vous. Si au travail, vous avez le moral dans les chaussettes, prenez une minute pour penser à tous ces gens qui dépendent de vous. Songez à vos étudiants, aux clients du restaurant qui ont faim, à vos collègues de bureau ou à tous ceux qui dépendent de votre environnement professionnel. Songez à ce qui pourrait se produire si un jour, vous ne vous rendez pas à votre travail – ou si vous n’y mettez plus les pieds. Cela créerait bien des problèmes à beaucoup de gens qui ne sauraient pas quoi faire. Rappelez-vous de votre valeur la prochaine fois que vous remettrez en question la pertinence de votre emploi actuel.
    • Vous pouvez aussi prendre le temps de penser à toutes les personnes dont vous avez besoin tout le long de votre journée de travail. Cela vous permettra de réaliser que vous êtes dans un environnement collectif où vos collègues et vous avez vraiment besoin des uns et des autres. #Récompensez-vous quand vous avez bien travaillé. Bien que la productivité ait son importance, il en va de même pour votre santé mentale. Si vous voulez être épanoui(e) au travail, vous devriez vous offrir de temps à autre une récompense pour avoir su accomplir une tâche assez délicate ou pour avoir pu aller au bout de vos activités de la journée. Vous pouvez vous offrir un verre dans votre bar préféré après une série de réunions assez éprouvantes. Vous pouvez apprécier un petit gâteau après avoir donné deux cours assez ardus. Vous pouvez passer dix minutes à lire un magazine à scandales bien croustillant après avoir bouclé un rapport compliqué. Trouvez ce qui va vous motiver à aller au bout de vos tâches et utilisez-le en guise de récompense à la fin d’une journée éprouvante.
    • Vous aurez de quoi vous motiver tout le long de votre journée de travail quand vous vous offrez une récompense. Vous pourriez avoir plus d’énergie et être plus efficace si vous savez qu’un rendez-vous amoureux au restaurant vous attend après une journée de travail bien remplie.
  5. Trouvez du temps pour vos amis et votre famille. Il est toujours important de trouver du temps pour vos proches, même si vous êtes très occupé(e). Vous ne pourrez pas souffler et apprécier votre existence, si vous dépensez toute votre énergie au travail ou si vous vous plaignez à ce sujet. Vous devriez vous assurer de voir des proches au moins une fois par semaine ou de les appeler pour rester en contact avec le monde extérieur, si vous voulez créer un bon équilibre entre le travail et les loisirs. Vous serez plus épanoui(e) au travail s’il y a plus d’affection et d’amitié dans votre vie.
    • Quand vous vous sentez trop occupé(e) pour rappeler un ami, demandez-vous si vous ne pourriez pas supprimer quelque chose pour vous donner le temps de faire ce que vous aimez. Il est probable que vous trouviez du temps en réduisant vos surfs sur Internet, vos passages sur Facebook ou vos soirées devant la télé afin de consacrer ces périodes-là à renouer des contacts avec une personne à laquelle vous tenez.
  6. Sachez quand votre travail ne peut plus vous satisfaire. Bien que vous puissiez faire un tas de choses pour être plus épanoui(e) au travail, il peut arriver un moment où vous vous rendez compte que rien de ce que vous faites ne peut plus vous épanouir au travail. Cela est peut-être dû au fait que l’on vous traite injustement sur votre lieu de travail. Vous faites peut-être quelque chose en quoi vous ne croyez pas au lieu de faire ce qui vous passionne. Vous vous sentez peut-être harassé(e) et démotivé(e). Il est temps de vous trouver un travail plus intéressant et plus épanouissant si vous êtes parvenu(e) à la conclusion que rien de ce que vous faites ne peut vraiment vous épanouir.
    • Trouver un emploi superbe peut paraître utopique par rapport au marché de l’emploi d’aujourd’hui. Mais vous pouvez déjà avoir un peu d’espoir et donner du sens à votre vie en commençant par rechercher une autre situation.

Avertissements

  • Il se pourrait que l’on ait du mal à se faire à votre nouvelle version plus épanouie, si vous avez été jusque là un employé négatif, peu professionnel et geignard. Persévérez et rappelez-vous que votre bonheur en dépend, tant chez vous qu’au travail. Le bonheur est un état d’esprit et le résultat d’une prise de conscience. Faites le bon choix !
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.